Enfin, la reconnaissance officielle de la supériorité de l’Ivermectine sur le vaxxin

La FDA perd sa guerre contre l’Ivermectine, elle devra supprimer tous ses posts et directives incitant à arrêter la prescription d’Ivermectine pour prévenir et traiter le COVID-19.

Dr Pierre Kory, Président et Chief Medical Officer de FLCCC revient dans ce debriefing sur l’accord transactionnel obtenu avec la FDA (Federal Drug Administration) au sujet de la prescription d’Ivermectine dans le cadre de la prévention et du traitement de la Covid.

C’est par un communiqué de presse que FLCCC (Front Line COVID-19 Critical Care Alliance) a annoncé qu’un règlement avait été conclu entre la Food and Drug Administration (FDA) et les plaignants dans une affaire révolutionnaire déposée devant un tribunal fédéral pour décider si la FDA a violé son autorité en tant qu’agence fédérale de santé en disant au public d’arrêter de prendre de l’ivermectine, un médicament sûr, bien étudié et éprouvé pour la prévention et le traitement du COVID-19. 

Dans le règlement, la FDA a accepté de supprimer les publications sur le site Web et les médias sociaux qui font des déclarations sur l’utilisation de l’ivermectine pour le COVID-19. Sa publication la plus connue étant celle expliquant que “vous n’êtes pas un cheval, vous n’êtes pas une vache, soyez sérieux, arrêtez” 

« Nous sommes extrêmement satisfaits du résultat de l’accord, car il s’agit d’une victoire pour tous les médecins et tous les patients des États-Unis », a déclaré Paul E. Marik, M.D., FCCM, FCCP, plaignant dans l’affaire, directeur scientifique de la FLCCC Alliance (FLCCC) et ancien chef de la médecine pulmonaire et des soins intensifs à l’Eastern Virginia Medical School.  

« La FDA s’est immiscée dans la pratique de la médecine avec son langage irresponsable et ses publications sur l’ivermectine. Nous ne saurons jamais combien de vies ont été affectées parce que des patients se sont vu refuser l’accès à un traitement vital parce que leur médecin « ne faisait que suivre la FDA».  « Je ne pourrais pas être plus fier de Paul et de nos collègues d’avoir pris position pour nous tous contre un organisme de santé gouvernemental qui a outrepassé ses pouvoirs », a déclaré Pierre Kory, M.D., M.P.A., président et médecin hygiéniste en chef du FLCCC. « La FDA savait exactement ce qu’elle faisait quand elle a tweeté que l’ivermectine était destinée aux chevaux et que les gens devraient l’arrêter. J’espère que cette affaire servira de précédent la prochaine fois qu’une agence fédérale de santé sortira de son autorité et tentera d’exercer la médecine. »

La plainte contre le Département de la santé et des services sociaux a été faite portée par les docteurs Apter, Mary Talley Bowden, et Paul E. Marik. Elle a été déposée devant le tribunal de district des États-Unis le 2 juin 2022 par l’équipe juridique de Boyden Gray PLLC qui a été jugé exceptionnel par Marik. « Mes collègues et moi n’aurions pas pu rêver d’un meilleur partenaire pour nous représenter dans cette affaire. Nous leur sommes très reconnaissants pour leur travail acharné. Le règlement peut être trouvé ici.

La FLCCC a déposé son mémoire d’amicus curiae à l’appui de la plainte en février 2023. Une copie du mémoire peut être consultée ici.

https://www.francesoir.fr/videos-les-debriefings/flccc-conclu-un-accord-transactionnel-avec-la-fda-qui-avait-dit-au-public-d

 930 total views,  3 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. La FDA qui s’est transformé en vulgaire organe politique devrait être lourdement condamnée ainsi que TOUS les politiques qui , eux , sont sortis de leur petit domaine de compétence et ont utilisé cette crise a des fins politiques ….
    TRUMP pourrait en mettre , là aussi , plein la gueule à la mafia biden

  2. En Amérique, la Justice peut s’exercer librement.
    Nous , nous sommes en fausse démocratie, la démocratie à la mode “socialiste”, celle qui a déjà prouvé sa puissante nuisance .

  3. Aux Etats-Unis la justice existe, en France tout est fait pour enlever la parole à Raoult et d’autres docteurs qui sont contre les directives des fabricants de Vaccins et leurs conclusions! Bref l’UE n’est qu’une mascarade de la démocratie !

  4. Super nouvelle, tous les médecins devraient lire cet article de France-Soir.

  5. et en france va t’on enfin pour voir trouver, sans ordonnance, comme avant, ce produit bien supérieur au “doliprane” pour soulager et ralentir les premières manifestations du covid, et dont l’interdiction a fait des centaines de morts

    • Je ne pense pas. Macron ne se renie jamais. Pourtant, des gens ont encore le covid, moins mortel peut-être, mais mauvais, ça soulagerait.

  6. Raoult avait raison dès le début. Je propose une triple dose de vaccin en une seule fois pour Macron et sa clique. Et pas au sérum physiologique cette fois.

  7. EXCELLENTE nouvelle, à IMPRIMER et ENVOYER par La Poste à tous les charlatans qui continuent d’empoisonner sciemment leurs patients crédules en leur proposant de les vaxxiner soi-disant contre le COVID.
    On trouve très facilement la liste de ces charlatans via le site https://www.doctolib.fr/
    Dans la zone de recherche de doctolib, taper “vaccination COVID-19” en case de gauche “Nom, spécialité, établissement,…” puis le nom de votre ville (ou de votre département) dans la case “Où” de droite et cliquer sur “Rechercher”.
    Vous obtenez la liste de tous les médecins, infirmiér(e)s et pharmacies de votre ville, ou département, prêts à vous empoisonner pour quelques euros.
    Pour imprimer l’article, https://www.printfriendly.com/p/g/qwWDpN
    Choisir taille de texte 100% et taille d’images 100%
    Cliquer sur les icônes et chiffres “parasites” en fin d’article pour les effacer puis sur PDF, choisir Taille de la page A4, télécharger la version PDF en 2 pages et l’imprimer, au choix, en 1 feuille recto-verso, 1-2, ou 2 feuilles recto seulement chacune, 1 & 2.
    Mettre la (ou les) feuille(s) dans une enveloppe, écrire l’adresse, timbrer et poster.

  8. C’est trop tard, malheureusement. C’est infiniment triste et c’est révoltant de penser que des malades sont morts par la faute de ces immondes salopards qui par cupidité, pour se remplir les poches, ont interdit un médicament très efficace pour imposer en remplacement leur cochonnerie encore en phase de test.

    • Quand on aura changé de régime, càd quand les Français se lèveront pour aller voter, pour un changement.

Les commentaires sont fermés.