Plenel quitte Médiapart en ayant installé, 50 ans durant, une France coupe-gorge …

Il n’était pas dans mes intentions de bassiner les lecteurs de RR avec un nième article sur la (très) petite personne de Plenel Edwy  qui abandonne  ces jours-ci la direction de Mediapart …

Pourtant je suis en train de lire le livre que Gilles-William Godnadel a consacré au pogrom du 7 octobre:

https://www.fayard.fr/livre/journal-de-guerre-9782213727219/

(Livre qui rencontre un grand succès, en librairie, ce qui rassure : la France n’est pas encore peuplée uniquement de gauchos et d’islamos).

Et, rien que dans la première moitié du livre, que je suis en train de lire, le nom du ci-devant Plenel revient, plusieurs fois, comme l’un des principaux responsables de l’ambiance pogromiste  dans la France de 2024.

Le livre de Gilles-William Goldnadel m’a donc incité à écrire un article sur le départ de Plenel de Médiapart.  Cet être méchant et venimeux peut être fier de l’oeuvre de destruction  accomplie  en France.

Car Goldnadel le souligne, dans son livre, si l’extrême-gauche politique est, désormais,  largement déconsidérée, l’extrême-gauche médiatique reste monopolistique.

Dans cette vidéo où il annonce son départ, Plenel présente son successeur, plutôt ses quatre successeurs :


On ne dira pas un quadrumvirat, puisqu’il s’agit de quatre femmes !

Plenel est très fier de cette direction à quatre femmes…

Pourtant, et là réside l’escroquerie du féminisme  gauchiste  décomposé, c’est qu’il présente une direction de quatre femmes comme révolutionnaire.

Mais le problème est que toutes ces femmes ont le même profil socio-économique, celle du milieu  de la bourgeoisie intellectuelle  parisienne, majoritairement   favorable à la mondialisation.

Femmes ou pas,  quatre clones d’Edwy Plenel : on ne s’étonnera pas que ce sale type, qui nous serine son “penser contre soi-même”, parle  de  son remplacement par ces  femmes comme une “évidence” (sic).

Prenons le profil de Carine Fouteau, celle qui occupera  le poste exact de Plenel, c’est typique.

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Carine_Fouteau

Formée aux Etats-Unis, comme par hasard …

Mais surtout avec un début de carrière de 10 ans (!)  aux “Echos” !

Soit le journal officieux, pour ne pas dire officiel, du MEDEF, du grand patronat français.

Preuve, s’il en était besoin, que, du MEDEF au trotskisme culturel, le petit milieu des élites parisiennes,  milieu partisan de la mondialisation,  est totalement unifié, totalement unique.

Devant cette confiscation oligarchique, les classes modestes françaises ne pèsent plus rien.

Quoi que l’on pense de Martinez (CGT), son remplacement par Sophie Binet est très révélateur …

Et donc Carine Fouteau, (ex-journaliste du patronat de choc), poursuivra l’oeuvre d’Edwy Plenel (ex journaliste de la Ligue Communiste).

Elle annonce déjà ses trois axes principaux :

Féminisme radical et violences sexistes et sexuelles (VSS dans leur jargon):

Ce qui consiste à tartiner sur les histoires de fesses du petit milieu parisien. Adèle Haenel étant une parfaite illustration de  cette hystérisation contre les hommes :

-Violences  policières:

Ce qui consiste à tartiner sur des réflexes de légitime défense de la police dans les cités, en les assimilant à des “meurtres” (sic), en vue d’hystériser ces dernières contre les “Blancs”.

Et de se taire absolument, exemple entre mille des occultations gauchistes,   sur les 60 (!) délinquants immigrés morts , en 2023, de façon atroce dans les guerres de la drogue, à Marseille, à Rennes .

-Défense de l’immigration totalement libre, inconditionnelle,  en France:

Ce qui consiste à exalter la figure de l’Autre pour mieux humilier le Français de souche, à organiser une véritable colonisation de la France alors que l’on se flatte de l’anticolonialisme en permanence.

Et à nier les souffrances des  Blancs (athées, cathos, juifs français)

Et Fabrice Arfi  a le culot de nier, dans la vidéo, que Médiapart ait un agenda “militant” (sic).

Que l’on nous monte en épingle  dans cette vidéo les merveilleux succès financiers de Médiapart, c’est  tristement vrai , mais  je m’en moque.

Qu’il y ait 250 000 gogos  abonnés qui payent pour la réalisation du programme du MEDEF et du trotskysme culturel , réunis, en France, c’est leur problème.

(Et accessoirement, assez gogos, pour faire de Plenel l’une des premières fortunes de France, sans oublier d’enrichir Xavier Niel, au passage,  de 400 000 euros).

La lecture de Mediapart ne m’intéresse pas du tout : les vidéos en libre accès de leurs  tartuferies suffisent amplement à mon bonheur.

Seulement, je demande que Plenel et toute sa clique de suiveurs  lâchent C-News qu’ils veulent interdire.

C-News m’intéresse, la lecture de Médiapart ne m’intéresse pas, mais alors  pas du tout …

 

 921 total views,  1 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. rappelons, entre mille autres choses, le concernant, que ce triste sir saluait le massacre d’athlètes juifs par des terroristes islamistes lors des JO de Munich : rien que cela pose déjà ce personnage venimeux et malfaisant et le tort qu’il a fait au pays dans des décennies :péremptoire et sûr de lui, et alors qu’il n’a cessé à coups de mensonges et de mauvaise foi, de trainer dans la boue les idées autres que les siennes, il se pose en défenseur de la démocratie et du journalisme rentable de talent !! belle démocratie que celle revendiquée par le monsieur !!

  2. Je dirais un condensé de cerveaux étriqués et déformés complètement coupé des réalités !
    je ne perd pas de temps a suivre Médiapart !car en parlant d’enquètes a priori elles n’ont pas été ciblées sur le scandale du vaccin ARNm voire une enquète sur les réalités de ce conflit Ukraine/Russie c-a-d USA/Russie !Les méfaits de cette invasion subie et non choisie!
    Bref des amuseurs pour cerveaux étriqués!

  3. Hélas, des ” Plenel ” il y en a à foison en France…d’où l’effondrement de cette dernière.

  4. Je ne suis jamais allé sur le site de Merdiapart, le véritable nom de ce torchon numérique.

    • tu n as rien perdu au change … il n y a rien la dedans … c est nul de chez nul …

  5. Plen -el compte en banque ! La fin d’un futur Tapis ? Qui sait ? Rien n’est impossible dans ce bas monde! Ses quatre remplaçantes vont croquer le gâteau à pleines dents.

  6. Plenel est un musulman, mais il n’a pas le courage de le dire publiquement, comme Gilles Verdez alias Souleymane.

    • C’est surtout une sous-merde, à éradiquer telle la vermine nuisible qu’il représente, point barre.

Les commentaires sont fermés.