Crimes contre l’humanité, Emmanuel Macron « en veux-tu, en voilà ».

Nous exigeons de l’Algérie une repentance et des excuses pour « ses » crimes contre l’humanité mais également de la République Française, complice de ces crimes.

Les accords secrets passés entre Louis Joxe et les envoyés du FLN concernant le sort des harkis, lors des Accords d’Evian, le 18 mars 1962, sont volontairement passés sous silence par les gouvernements français et surtout par les Algériens qui ont commis ce crime contre l’humanité.

Pour confirmation de ces accords secrets, les télégrammes adressés par Pierre Messmer et Louis Joxe à tous les officiers français de désarmer les harkis et « surtout » de ne participer en aucune sorte à leur rapatriement.

Les rares officiers qui ont désobéi ont été sanctionnés.

80.000 harkis, leurs enfants et leurs femmes, volontairement abandonnés, ont été livrés totalement désarmés, dans l’impossibilité de défendre leur vie et celle des leurs, aux assassins de l’ALN et du FLN.

Crime contre l’humanité !

Si ce qualificatif veut bien dire quelque chose d’horrible, c’est bien contre le gouvernement algérien et contre de Gaulle qu’il doit être appliqué.

Les responsables du massacre, dans des conditions qu’il est difficile d’énoncer, de plusieurs dizaines de milliers de harkis et de leurs familles, ce sont de Gaulle et les Algériens.

Comme nous venons de le dire, lors des Accords d’Evian, des accords secrets avaient été passés afin de livrer les supplétifs de l’armée française totalement désarmés à la fureur bestiale des vainqueurs.

(Plus de détails dans mon livre J’accuse De Gaulle: Edition 2016*)

 

Dès le 25 janvier 1962, alors que le flux de rapatriés européens grossit, De Gaulle donne ses instructions au Conseil des ministres :

« On ne peut pas accepter de recevoir tous les musulmans qui viendraient à déclarer qu’ils ne s’entendront pas avec leur gouvernement ! Le terme de rapatriés ne s’applique évidemment pas aux musulmans ; ils ne retournent pas dans la terre de leurs pères ! »

 

Le 3 avril 1962, il lance à cette même table du Conseil : « Les harkis… ce magma qui n’a servi à rien et dont il faut se débarrasser sans délai. »

« Le magma », ce mot terrible prononcé devant les ministres au garde-à-vous – on ne plaisante pas sous de Gaulle – vaudra consigne. Ils ont non seulement laissé faire mais donné des ordres pour que cela se fasse.

Dès les premiers massacres de harkis de mars et avril 1962, les ministres français furent tenus informés.

Pierre Messmer n’hésite pas à rejeter toute la responsabilité du drame des harkis sur le FLN, bien sûr, et…sur Louis Joxe.

Son télégramme du 12 mai 1962 :

«Il me revient que plusieurs groupes d’anciens harkis seraient récemment arrivés en métropole. Je vous communiquerai dès qu’ils seront en ma possession les renseignements précis sur l’importance et l’origine de ces groupes ainsi que, si possible, sur responsables de leur mise en route. Dès maintenant toutefois je vous prie : primo d’effectuer sans délai enquête en vue déterminer conditions départ d’Algérie de ces groupes incontrôlés et sanctionner officiers qui pourraient en être à l’origine.»

Télégramme du 16 mai 1962 de Louis Joxe :

«Ministre d’Etat demande à Haut-commissaire de rappeler que toutes les initiatives individuelles tendant à installer métropole français musulmans sont strictement interdites. En aviser d’urgence tous chefs de SAS et commandants d’unités. »

Toujours de Louis Joxe le 15 juillet 1962 :

«Vous voudrez bien faire rechercher tant dans l’armée que dans l’administration les promoteurs et les complices de ces entreprises de rapatriements et faire prendre les sanctions appropriées. Les supplétifs débarqués en métropole en dehors du plan général (totalement inexistant) seront renvoyés en Algérie. Je n’ignore pas que ce renvoi peut être interprété par les propagandistes de l’OAS comme un refus d’assurer l’avenir de ceux qui nous sont restés fidèles. Il conviendra donc d’éviter de donner la moindre publicité à cette mesure. »

Les Harkis du Commando Georges ont été bouillis vivants dans des marmites.

D’autres, sous les ordres de M. Soisson, député-maire de Sens, ont subi un sort analogue.

Pierre Messmer, totalement responsable des ordres de renvoi en Algérie des Harkis arrivés en métropole, avouera sur Le Figaro du 23 mai 1962 : «Je les ai renvoyés dans leur pays car leurs papiers n’étaient pas en règle».

Tous ces harkis ont été assassinés par le FLN, dès leur arrivée à destination, sur les quais d’Alger et d’Oran, « dans leur pays ».

Voici quelques déclarations de personnalités dont on ne peut contester l’objectivité :

Maurice Allais : « Une des plus grandes ignominies, une des plus grandes hontes de toute l’Histoire de France. »

Raymond Aron : «Les harkis pour la plupart livrés à la vengeance des vainqueurs sur l’ordre du général de Gaulle lui-même qui, par le verbe, transfigura la défaite et camoufla les horreurs».

Georges-Marc Benamou : «La France a jeté les harkis dans les basses fosses de l’histoire. Il y a eu plus de 80.000 morts. Paris a systématiquement entravé leur sauvetage. De Gaulle est bel et bien complice d’un crime contre l’humanité.» Paris-Match le 30.10.2003.

Jean Daniel : «De Gaulle a abandonné les harkis : c’est son crime, et le nôtre». Nouvel Observateur le 15.09.2009.

Journal Daily Herald – USA : «La France a perdu la notion même de l’honneur. Il est inconcevable que les responsables et les complices de ce génocide se pavanent encore dans les salons, les ministères et les assemblées»

10 septembre 2001, dans le quotidien « Libération », Michel Tubiana, président de la Ligue des Droits de l’Homme, écrivait :

«La République a commis en 1962, en Algérie, UN CRIME D’ETAT. En laissant les supplétifs algériens qu’il avait employés, le gouvernement français les a sciemment exposés aux massacres qui ont été commis. Harkis, Mokhaznis, membres des groupes d’autodéfense ou des groupes mobiles de sécurité, notables musulmans, sont massacrés dans des conditions effroyables, aux portes même des casernes où l’armée française reste l’arme au pied. Conformément à certaines clauses contenues dans les « accords d’Evian », la plupart d’entre eux ont été désarmés, par ordre du gouvernement, comme les 150 harkis d’Edgar-Quinet ou ceux de Bou-Hamama, assassinés à Kenchela avec leurs femmes et leurs enfants. Les familles, en effet, n’échappent pas à la vindicte : les bourreaux du FLN valent ceux du FIS aujourd’hui. Des villages entiers subissent aussi la loi du vainqueur»

 

Et l’aveu même du président du gouvernement Algérien, M. Bouteflika, sur le journal La Croix du 17 juin 2000 : «Nous ne ferons pas les mêmes erreurs qu’en 1962 où, pour un harki, on a éliminé des familles et parfois des villages entiers»

A part les quelques milliers qui ont pu être sauvés, avec leurs familles, par des officiers ou des administrateurs enfreignant les ordres du gouvernement, les quelques dizaines de milliers (comme toujours le chiffre exact est impossible à déterminer, il se situe entre 60.000 et 100.000) de supplétifs, militaires ou appelés FSNA, élus, fonctionnaires, engagés, appelés, anciens combattants, et parfois leurs familles, ont été l’objet de massacres, de mutilations, d’exactions et d’emprisonnements.

Les archives militaires françaises notent des massacres jusqu’à la fin de l’année 1964.

Personne ne sera condamné pour ce crime contre l’humanité.

Repentance de la France, réclamez-vous depuis plus d’un demi-siècle !

Algériens, quand demanderez-vous pardon pour vos crimes ?

Manuel Gomez

 952 total views,  1 views today

image_pdf

18 Commentaires

  1. Même sort que les supplétifs asiatiques de la guerre d’Indochine???

  2. @ finance
    Erratum ; “Vladimir Poutine, (…) a laissé s’organiser les élections”. Reste inchangé.
    Suite : Des ravis de la crèche ont veauté, tandis que d’autres s’en sont lâchement abstenus – soit CONTRE 76 % des Français hostiles à l’envoi des troupes au sol en Ukraine, aides militaires et financières comprises – l’accord bilatéral de sécurité entre macron et zelenski du fait du prince, violant ainsi la Constitution française, puique n’ayant pas consulté au préalable les parlemementaires des deux chambres d’une signature qui engageait notre pays dans un conflit qui ne nous concerne par ailleurs nullement. En outre, contrairement à la propagande mensongère éhontément relayée, la Russie n’a jamais menacé la France. Macron s’est servi de la réponse en riposte du Kremlin à ses propres propos pour justifier des actions qu’il avait de toute façon sérieusement envisagées.

  3. Merci pour ce rappel du crime gaulliste contre l’humanité. Et dire que ce fugitif de Londres, se faisait dire la messe par son neveu dans une petite pièce transformée en chapelle a l’Elysee.

  4. Et on nous gonfle depuis près de 80 ans avec le pétainisme et son défaitisme, alors que la France avait été écrasée… Par contre, black out complet sur le grand gâchis qu’a été la fin de la guerre d’Algérie et sur sa capitulation sans défaite du 19 Mars 1962 que nos “notables” commémorent chaque année! Célébrer un jour de honte, et concevoir un traité permettant l’invasion du pays par ses ennemis les plus belliqueux, cela n’existe qu’en France! Quelle honte !

  5. Fidèles à leurs traditions, des islamistes ont massacrés les spectateurs du BATACLAN de manière aussi atroce qu’ils ont massacré les Harkis en 1962. Mais les mots ” repentance, excuse, etc ” n’existent pas dans la langue de Mahomet.

  6. Après une telle lecture on ne se sent pas bien une sorte honte me coupe l’air que je respire , comment notre pays a pu faire ça ! comment notre peuple a pu regardé ailleurs ! comment ………

  7. Un autre crime contre l’humanité; mais celui-là, d’une autre ampleur, se déroule actuellement sous nos yeux, dans toute l’Europe blanche et Chrétienne. Cette fois, la méthode est différente. Viols des jeunes filles Européennes, par des (censuré) Africains, et métissage forcé, ainsi que l’instauration de la charia (censuré), dans tous nos pays d’Europe. Non, les responsables ne sont certainement pas les chrétiens d’Europe, qui ne font que subir, sans même se révolter. La vérité est bien plus odieuse que tout ce que nous pouvons imaginer. Pas besoin d’en dire plus.

    • Je ne savais pas que le mot musulman,était censuré. Comment la France,sous l’influence de l’UE,peut elle se rabaissée de cette façon.? Mahomet,est il devenu un saint,victime de persécutions.?

      • Bonjour,

        Si :=(

        Et vous en avez bien compris la raison.

        Il suffit de voir Bourlanges, porte-flingue macronard de l’UE, expliquer à Marion que le patriote Orban est un tyran mais que Tusk, en Pologne, est pafaitement dans son droit quand il persécute les ex-élites patriotes.

        https://www.youtube.com/watch?v=sP5GzStdWz0

        C’est, sous le pouvoir de ces gens-là, l’extrême-centre macronard, peu différent, envers nous, de l’extrême-gauche , que nous sommes placés et que nous faisons tout pour continuer à exister.

        Merci pour votre compréhension et votre fidélité.

        (Le modérateur).

  8. “Maurice Allais : « Une des plus grandes ignominies, une des plus grandes hontes de toute l’Histoire de France.

    j ai connu comme vous tous içi un autre Allais qui était bien plus marrant😊

  9. “Crimes contre l’humanité, Emmanuel Macron « en veux-tu, en voilà ». Macron s’apprête à commettre un génocide ; en effet, n’encourage-t-il pas à continuer la guerre russo-ukrainien en livrant des armes et des finances, et bientôt, si ce n’est déjà fait à l’insu de notre plein gré, des troupes françaises sur le sol de l’Ukraine au lieu d’exhorter Zelinski d’enfin rspecter les accords de Minsk ? Ce comportement irréfléchi et irresponsable va entraîner davantage de morts, soldats ukrainiens, français, population en dommage collatéral, se traduisant de facto en génocide. Qui est le véritable criminel ?

    • @ Vent d’Est, Vent d’Ouest : tout est calculé chez ce malade . S’il veut absolument cette guerre c’est pour pouvoir déclarer l’état d’urgence et , comme le prévoit la Constitution , annuler les élections en 2027 . Donc il restera président tant que la guerre durera . S’il arrive à faire ça , on l’aura pendant de longues années sur le dos , il est comme les cafards qui s’accrochent à toute possibilité pour “emmerder” les français le plus longtemps possible. Voilà la vraie raison pour laquelle il veut cette guerre . Meme Jacques Guillemain l’a dit dans un de ses derniers articles sur RL .

      • @ finance
        Oui, j’avais fait quasiment le mêm constat que vous sous d’autres articles de RR et de RL. De même qu’il espère une guerre civile pour décréter l’état d’urgence pour la même raison, ce qui explique le jeu malsain de la justice qui se déroule devant nos yeux : laxisme envers la racaille et répression impitoyable envers l’honnête citoyen qui se défend mais cette révolte tarde a venir, la guerre russo-ukrainienne est une nouvelle opportunité qui s’offre à lui pour justifier l’état d’urgence le moment venu. Il est à remarquer que dans ce cas de figure Vladimir Poutine, en dépit de l’état de guerre de son pays à laisser s’organiser les élections présidentielles. Le cas échéant, lequel des deux aura respecté la démocratie ? Qui arrêtera ce malade dans son vol ?

  10. “RAMADAN 2024 PARIS : À QUELLE HEURE EST PRÉVU LE FTOUR (IFTAR) CE MERCREDI 20 MARS 2024 ”

    cette information fait la une des actualités selon google ce matin
    vous bousculez pas
    chacun son tour…

  11. oui, des officiers et des administrateurs ont outrepassé les ordres – nous on sauve nos soldats – question d’honneur – l’honneur de la république, il est où – ripou blique – Les dirigeants algériens ont réecrit l’histoire mettant tous les crimes sur le dos de la france – Chers algériens, pourquoi les premiers résistants venaient-ils de l’armée allemande, avec des contacts avec le grand mufti. Ils ont pris le goût du sang et ont formé les autres avec un drapeau islam islam, le petit moustachu est notre ami, il voulait nous libérer des anglais et des français

    • La Gestapo avait d’ailleurs mis sur pied en France une Légion Nord-Africaine pour lutter contre le maquis. Elle s’est au demeurant plus signalée par ses pillages et ses massacres de villageois (Mussidan etc.) que par sa combativité contre le maquis. Son chef, le nationaliste algérien Mohamed El-Maadi, s’est ensuite réfugié en Allemagne nazie auprès du Grand Mufti de Jérusalem El-Husseini. Comme tout ce petit monde se retrouve !..

      • La gestapo française de la rue Lauriston à Paris. Maintenant on a la “L”égion “F”ranco “I”slamique !

Les commentaires sont fermés.