Chapeau bas devant Hanouna à la commission d’enquête !

Je dois avouer que Hanouna n’a jamais été ma tasse de thé et je l’ai plus d’une fois épinglé pour ses émissions où amuseurs publics, gauchos, politiques instrumentalisant l’émission comme Schiappa étaient mis en valeur, et je ne vous parle pas des voilées.

Mais je dois aussi avouer deux choses. La première c’est que j’ai l’impression que Hanouna, depuis le Covid, a ouvert les yeux, a changé quelque peu, donnant un peu plus la parole aux patriotes interdits ailleurs, sans suivre les lazzis des opposants présents. La seconde est son audition d’hier, plus que remarquable. Il a répondu à toutes les accusations sans se démonter, sans s’énerver, justifiant tout au nom… de l’amour de son métier, de son souci de le pratiquer, justement, avec objectivité et justice.

Et il nous a appris pas mal de dessous de la vie d’un animateur d’émission sans cesse menacé, parce qu’il travaille sur CNews, de procès, d’amendes... Il nous a dit qu’il ne pouvait plus avoir sur son plateau certains invités notamment des comiques qui ne voulaient pas prendre le risque de procès d’intention ou de procès tout court… La liberté meurt, sous nos yeux et Hanouna en est un fervent défenseur qui dénonce, sans bave aux lèvres, lui, les difficultés impensables pour faire son métier. C’est d’ailleurs pour cela qu’il était convoqué, il faut le remettre dans le droit chemin, celle exigée par la Macronie et les gauchistes au pouvoir.

Face à lui, des gauchos, des minables, des gens mal habillés, se tenant mal (et c’est député, ça ! ) des flics de la pensée, parfaitement habillés pour l’hiver par Jeanne Bourdillon sur Riposte laïque :

– questions malveillantes du rapporteur Insoumis Aurélien Saintoul – rapporteur peut aussi signifier mouchard – qui s’était grotesquement fait une nouvelle coiffure pour l’occasion, La bave aux lèvres, Aurélien Saintoul attaqua personnellement le présentateur sur son salaire, qui, faut-il le rappeler, n’est pas payé par l’Etat.

-Autre specimen, l’Insoumise Sarah Legrain, qui ne réussit pas à rester dans son temps de parole, tant sa haine pour l’animateur était patente.

– Hystérique, le député écolo Sophie Taillé-Polian, qui n’a jamais rien foutu d’intéressant de sa vie, si ce n’est se planquer au Sénat 6 ans et à présent être une député dont le combat essentiel est la fermeture de CNews, se permit avec rare arrogance de lui donner des conseils de professionnalisme, et exigea qu’il cesse d’inviter des représentants de l’extrême droite.

David Guiraud, le chouchou du Hamas qui hait Israël, le qualifia de harceleur, avec sa gueule de commissaire politique de compétition.

-Quant à Jérôme Guedj, le socialaud, il essaya de rabaisser Cyril en rappelant qu’il n’atteignait les 2 millions qu’en fin d’émission (pourquoi cette remarque ?), il se sentit obligé de faire remarquer que s’il était aussi souvent condamné, c’est qu’il était fautif. Quel faux-cul !

 

On empruntera à Jeanne Bourdillon sa conclusion il n’y a pas un mot à changer.

 

Après 2 h 30 de ce traitement où il se défendit magistralement face à des médiocres et des haineux, on ne peut s’empêcher d’avoir honte pour la France. Honte d’être le seul pays qui impose aux médias la dictature partisane de l’Arcom, honte d’être le seul pays où on peut condamner une émission à une amende de 3 millions d’euros, sans que les accusés ne puissent se défendre, et honte de voir des talents comme Pascal Praud, Christine Kelly, Vincent Bolloré, Cyril Hanouna, coupables de réussir et de trop aimer la liberté, devoir rendre des comptes à des Aymeric Caron, Aurélien Saintoul, Sophie Taillé-Polian, Jérôme Guedj ou David Guiraud, ces insignifiants politicards nostalgiques de la dictature stalinienne, et adeptes des mêmes principes.

On a honte également pour toute la profession de journalistes, complice et actrice de ce lynchage, qui se poursuit avec les Etats généraux du droit à l’information, animés par Christophe Deloire, qui ne cache pas sa volonté d’éradiquer l’empire Bolloré.

Durand ces auditions, nous avons deux France qui se font face. Celle de personnes passionnées par leur métier, et amoureux de la liberté d’expression. Des constructeurs. Il s’appellent Bolloré, Hanouna, Praud ou Kelly. Et celle des démolisseurs haineux, qui rêvent de détruire la réussite des esprits libres. Ils s’appellent Mélenchon, même s’il n’est pas présent, Saintoul, Caron, Guiraud, Guedj, Taillé-Polian et Boyard.

Les premiers incarnent le talent, le travail et l’amour de la France, les seconds la médiocrité, la haine et la détestation de notre pays.

Jeanne Bourdillon

 

 

 708 total views,  1 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. Très belle conclusion.
    C’est honteux !
    Cela rappelle les procès staliniens, mais n’est-ce pas cette gauche représentant le totalitarisme intellectuel et politique ?
    Peut-on parler de démocratie ? NON.

  2. “…les seconds la médiocrité, la haine et la détestation de notre pays…” mais pas de l’argent que ledit pays honni leur verse tous les mois pour empoisonner la vie de ceux qui travaillent (les médiocres trouveront la définition de TRAVAIL dans le dictionnaire)

  3. Apres la peste brune et son procès a Nurenberg, il est grand temps de faire le procès de la peste rouge qui, non contente d’avoir fait plus de morts que Mussolini et Hitler conjugués, continue à donner des lecons de démocratie aux rares journalistes qui la défendent dans nos médias.

  4. devoir se justifier face à une bande de parasites d’extrême gauche aussi inutiles qu’incapables, c’est ça le procès stalinien dans toute son horreur – le gauchisme est la plaie d’une nation on ne le dirait jamais assez – CH a beaucoup changé depuis qu’il a été trahi par ceux à qui il n’aurait jamais dû tendre le micro de façon aussi gracieuse et aimable : quelle naiveté qu’il ait crû une minute à la sincérité et reconnaissance de cette engeance

  5. Cyril Hanouna a rendu minable les Gauchistes qui veulent censuré CNEWS et Mr Vincent Bolloré qui favorisent le pluralisme d’opinion dans un univers médiatique gangréné par la pensée unique qui refuse de voir la réalité du monde et les problèmes que traverse la France . Mr Hanouna mérite mon respect !

  6. Bof Bof…. il a donné tant de pouvoir à Gilles Verdez… qu’écouter TPMP n’est qu’écouter qu’un ramassis de colporteurs qui blablatent comme des commères du malheur des autres, ces gens jugent les autres car leurs vies est creuses, vides, sans aucun vécu… Verdez est un con de première et il est persuadé qu’il est dans le camp du Bien… protégeant, aimant, défendant l’islam, l’islamisation de la France, de l’UE

  7. Oui, c’est une découverte, pas suffisante pour moi pour regarder son émission. Je ne le supporte pas mais de là à le faire passer devant un tribunal « populaire révolutionnaire » bobogaucho , il y a un pas.

  8. Faites savoir directement à Cyril HANOUNA que vous le soutenez et partagez pleinement l’opinion exprimée dans cet article :
    IMPRIMER l’article et l’ENVOYER par La Poste à son adresse postale publique que vous trouverez sur
    https://www.pappers.fr/entreprise/h2o-productions-521679407
    Pour imprimer l’article : https://www.printfriendly.com/p/g/ZWXMjs
    Choisir taille de texte 110% et taille d’images 75%
    Cliquer sur les icônes et chiffres “parasites” en fin d’article pour les effacer puis sur PDF, choisir Taille de la page A4, télécharger la version PDF en 3 pages et l’imprimer en 1 feuille recto-verso, 1-2, plus une feuille recto seulement, 3.
    Mettre les feuilles dans une enveloppe, écrire l’adresse, timbrer et poster.

  9. Je vais rarement visiter son émission, mais j’y ai vécu parfois de belles et grands surprises, car il invite parfois des personnes très éveillées sur les sujets brûlants actuels. Devant ce parterre où il vient faire sa petite et grosse commission, je le trouve solide efficace et faisant montre d’un bel humour. Derrière les politesses qu’il est obligé de manifester on sent bien qu’il se retient de dire à certains : “Toi, je t’emmerde, à pied, à cheval et en voiture (à pétrole bien sur ) !”

  10. Finalement ce TMM(+) fut une excellente chose: il permit de voir les seigneurs et les minables. Monsieur Bolloré est un authentique chef d’entreprise car il prend des risques, pas comme ces nuisibles et parasites politicards, qui vivent des deniers publics, et ne sont d’aucune utilité pour le bien et la grandeur de la France.
    (+): Tribunal Médiatique Macronien.

  11. tout est dit..! que leurs électeurs puissent réfléchir et méditer cet article afin de mieux voter mais ne rêvons pas …. “…l’intelligence a des limites, la bêtise n’en a pas” (C.Chabrol)

Les commentaires sont fermés.