Macron : les chiffres hallucinants de la gabegie

Madame,Monsieur

Comme vous le savez, les finances de la France sont dans une phase alarmante et le sénateur Alain Houpert a interrogé l’article 53 de notre Constitution pour demander une loi permettant de formaliser l’aide à l’Ukraine qui relève, comme beaucoup d’autres dépenses somptuaires, du bon plaisir du Président.
Il est temps que le processus autocratique cesse et que les oppositions, dont vous êtes, s’emparent de la situation inconstitutionnelle désormais érigée en règle dans notre pays.
Nous vous demandons donc d’emboîter le pas de Monsieur Houpert et de commencer à entreprendre de stopper le président dans son oeuvre de destruction.

Veuilles agréer, Madame, Monsieur, nos très républicaines salutations.

Pour le R.P.F, le porte parole:
Pierre Duriot

Il semble que des personnes commencent à se rebiffer contre les écarts de la Macronie et un groupe de hauts fonctionnaires a fait fuiter des données financières impensables, dans une note de service. 163 milliards, un chiffre hallucinant. Il concerne des services de l’État qui sont externalisés, sous forme de délégations de services publics, mais qui en pratique, permettent de rémunérer au passage des actionnaires, ou des prestataires privés. Cette partie se monterait à 120 milliards. Les 43 autres milliards sont des achats directs de prestations intellectuelles, c’est à dire, le recours aux fameux cabinets de conseils, qui sont la plupart du temps, des amis du pouvoir, on l’a vu avec le célèbre cabinet Mac-Kinsey, où ont travaillé des proches du pouvoir, ou leurs enfants. Cette somme représente 6 % du budget de l’État et des collectivités locales. Cela équivaut à un peu plus que le budget de l’armée qui se situe aux alentours de 40 milliards d’Euros, c’est à dire, une somme faramineuse.

Autant dire que la gestion macronienne peut largement être assimilée à un transfert massif d’argent public vers des intérêts privés et s’apparenter à un système mafieux. Ces délégations de services publiques ne sont pas le seul moyen de soutirer de l’argent à la nation. La transition écologique, nous l’avions déjà fait remarquer, permet également de transférer de juteuses subventions vers des installateurs d’éoliennes, par exemple. Egalement, la mise en place de fournisseurs alternatifs de courant électrique, qui ne produisent rien mais se contentent d’acheter à bas prix de l’électricité à EDF pour la revendre plus cher, selon des quantités qui sont fixées par le pouvoir et donc, ont obligé le producteur d’électricité à vendre une partie de sa production à perte, apparaît comme un moyen d’engraisser des actionnaires amis.

Le problème est qu’au delà de ces éléments connus, de ces notes de services alarmantes sur la razzia en cours dans nos finances, les députés de l’opposition ne bronchent pas. Il semble qu’il n’y ait aucun contre pouvoir, aucun organisme de régulation, aucun contrôleur, qui soit en mesure d’arrêter le pillage des finances publiques. Pour rappel, la France est au bord de la cessation de paiement, sous menace de tutelle européenne et de dégradation de sa note sur les marchés internationaux. Entre Ukraine, gabegie généralisée, décisions personnelles, il semble que quelques personnes aient commencé à prendre conscience du désastre en cours, sous les yeux de l’appareil d’État et de la représentation nationale, qui ne bougent ni l’un ni l’autre. Au RPF, depuis pas mal de mois, nous demandons des audits sur ces dépenses somptuaires de fonctionnement, ou des diverses délégations, notamment pour la gestion de la crise Covid, confiée à des cabinets privés avec les résultats que l’on connaît. Avec peu de chance de se tromper, on peut également penser que ces transferts d’argent ne se font pas sans retour sur investissement pour les donneurs d’ordre, que les bénéficiaires ne soient pas gré à leurs commanditaires… Sur la Côte d’Azur, par exemple, on note une recrudescence de jeunes Ukrainiens de bonne famille qui mènent grand train, dans des voitures et hôtels de luxe, pendant que leur pays est censé être en guerre. Comment est-ce possible ? Et avec quel argent qu’ils auraient maintenant et qu’ils n’avaient pas avant ? On aimerait que des députés d’opposition courageux s’emparent de ce processus de ruine organisée du pays. Alain Houpert, sénateur Républicain, a commencé à demander des comptes, au titre de l’article 53 de la Constitution, pour exiger un vote du parlement concernant l’aide à l’Ukraine. On aimerait que les députés lui emboîtent massivement le pas, pour enfin que cesse un processus de décision en permanence mû par les seuls désirs du président.

https://rassemblementdupeuplefrancaiscom.wordpress.com

Pierre Duriot : porte parole du Rassemblement du Peuple Français.

 837 total views,  1 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. macron joue avec l’argent public comme si c’était le sien.
    Le problème est là.
    Laisser tout ce pognon de dingue à un dingue , c’est prendre un gros risque.

  2. On se demande bien à quoi servent les ministères et les 5 millions de fonctionnaires. Je suis sûr que bon nombre d’entre eux, et pas les plus hauts de l’échelle, seraient tout-à-fait capables de prendre une décision de bon sens.

  3. -“services de l’État qui sont externalisés, sous forme de délégations de services publics, mais qui en pratique, permettent de rémunérer au passage des actionnaires, ou des prestataires privés. Cette partie se monterait à 120 milliards”-

    Que faut-il faire : fermer les grandes Écoles Françaises pour continuer de payer des cabinets étrangers ?

    Es-ce bien normal, est-ce bien sérieux ?

    La France était libre ; les Français un peuple Libre !
    Ce Peuple refuse sa vassalité aux étrangers !
    Et la démocratie n’est-elle pas là pour garantir cette Liberté, ce choix du Peuple Français ?
    Qui s’arroge le droit de faire des Français et de la France des soumis à un autre état ?
    Qui s’arroge le droit de passer au-dessus de la République Française et de sa Constitution ?
    Est-ce légal ?

  4. Je tiens à signaler que, dès 2017, quand j’ai vu apparaitre le lascar macron en candidat à la présidence de la République, faisant des discours qui semblaient hypnotiser les populations, j’ai espéré qu’il ne passerait pas tant il me faisait penser à Hans le joueur de flûte. Mais Fillon a été froidement exécuté et ce lascar est passé les doigts dans le nez. Puis, avec le covid et sans concurrence, il est repassé avec 33% du corps électoral. Et on voit le résultat épouvantable pour la population. Pour moi, on est dans une quasi escroquerie : il fait n’importe quoi, demande à mac Kinsey ce qu’il doit faire moyennant finances juteuses, passe des bonnes soirées à la Lanterne, suis à la lettre la commission européenne contre les paysans, joue un jeu dangereux avec le pianiste à queue ukrainien sans demander aux français s’ils sont d’accord, au risque de déclencher un conflit avec la Russie dont on sortirait en ruine. Maintenant, il va falloir tenter de bloquer en juin et après le système européen non élu qui nous dirige

    • Sous l’apparente intelligence que louent ses adorateurs, Patriat, Raffarin, Olive, Woerth, bref tous ceux qui ont saccagé la France depuis 50 ans et leurs descendants, se cache un débile profond, cela s’entend au sens où il est convaincu d’être l’unique sachant. Nous sommes effectivement en grand danger, celui d’une nation gouverné par un autocrate, les complices de cette infamie ne peuvent plus reculer sur leurs positions sous peine d’être de se renier et se suicider électoralement. Quant aux journaleux qui ne peuvent ignorer cette exécution nationale en cours, ils ferment les yeux par crainte et par haine, de l’arrivée d’une Marine ou d’un Zemmour au pouvoir, préférant laisser un couple sorti de nulle part, opportuniste et avide de pouvoir.

  5. Comme ce clown sinistre de macron n’a jamais rien eu des qualités et connaissances nécessaires à la fonction de président de la République française, il demande moyennant finances a mac Kinsey et autres, ce qu’il doit faire, et écoute ce que lui ordonne la commission européenne. Il faudra des dizaines d’années pour s’en remettre.

  6. Entre cette discrète (et intéressée?) évaporation de notre pognon, et le financement de l’invasion de notre pays par des flots de parasites sans cesse renouvelés + la fraude sociale et fiscale, on comprend mieux la situation de notre pays!

Les commentaires sont fermés.