Lemaire, le “Ravi de Bercy” : 150 millions pour les agriculteurs, 3 milliards pour Zélensky !!!

Pour sortir de la crise, les agriculteurs attendent des mesures qui pourraient représenter plusieurs centaines de millions d’euros dans le budget de l’État, au moment où le ministre de l’Économie cherche à réduire les dépenses.

La colère et les revendications des agriculteurs pourraient peser lourd dans le budget de l’État : plusieurs centaines de millions d’euros, alors que les finances publiques plongent déjà dans le rouge. Fin 2023, le déficit de l’État s’est creusé, estimé à -173,3 milliards d’euros. Des rentrées fiscales décevantes avec le ralentissement de l’activité sont en cause. Il y a 4,4 milliards d’euros de recettes en moins pour l’impôt sur les sociétés. Pour l’impôt sur le revenu, c’est 1,4 milliard d’euros de moins dans les caisses de l’État, tout comme pour la TVA.

12 milliards d’euros d’économies promis cette année

Répondre aux revendications des agriculteurs compliquerait nettement l’équation budgétaire. Le gouvernement promettait de trouver cette année 12 milliards d’euros d’économies. Dans tous les cas, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire devra revoir sa copie budgétaire s’il veut tenir l’objectif affiché par le président de la République de ramener le déficit public en dessous de la barre des 3% d’ici la fin du quinquennat.

https://www.francetvinfo.fr/economie/crise/blocus-des-agriculteurs/colere-des-agriculteurs-des-revendications-qui-pourraient-couter-cher-a-l-etat-qui-veut-reduire-ses-depenses_6326157.html

 

Contraste flagrant, Macron accorde 3 milliards à Zelensky, silence sur les déficits


Le président Macron a signé un chèque de 3 milliards à son homologue ukrainien Zelensky. Une somme remarquable, vingt fois supérieure aux 150 millions promis récemment aux agriculteurs français. Cette décision a suscité une réaction vive de la part de Bruno Le Maire, le “ravi de Bercy” il y a quelques jours, alors qu’il s’interrogeait sur le financement de cette aide agricole.

Dans un contexte avec lequel les revendications des agriculteurs ont été exprimées avec force à travers des barrages, l’allocation de trois milliards à l’Ukraine semble être acceptée sans réserve ni questionnement sur l’impact sur les déficits et la dette de la France.

Cette disparité de traitement soulève des questions sur la priorité accordée aux différents secteurs et met en lumière une forme de continuum d’hypocrisie politique. Les agriculteurs en colère, tout comme les Français touchés par la pauvreté, ne manqueront pas de remarquer cette inégalité de traitement et cette apparente indifférence aux préoccupations économiques nationales.

 646 total views,  1 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. C’est fou ce que nos élus sont généreux avec l’argent des autres, même avec tant de milliards de dettes immorales
    Tant de milliards pour cette guerre des autres et si peu pour notre agriculture. J’espère que les paysans ont compris qu’ils sont méprisés, que c’est injuste, que ce n’est pas ce que le peuple veut et qu’il se battront encore plus fort, cela jusqu’à leur victoire contre le gouvernant et l’UE

  2. Ils ont l’oeil et le bon chez Poutine ! La Russie a certainement pris des leçons de ce qu’il faut faire et ne pas faire en observant ce qui se passe dans le pays des lumières avec son extincteur de réverbères national, le chef Enlyséen Macron.
    La Russie a fait ses choix et préfère son éclairage.
    _____
    ■ Le Bureau du Procureur général de la Fédération de Russie demande la confiscation de trois usines de l’Oural en faveur de l’État : des entreprises importantes pour l’industrie de défense ont été illégalement privatisées dans les années 90, et maintenant les propriétaires sont devenus des résidents de pays hostiles et exportent des produits vers Europe et Etats-Unis à prix réduits.
    …/…
    https://t.me/boriskarpovrussie/132353

  3. =====
    On arrive, nous sommes une très grande nation en voie de sous-développement ;les américains nous montrent le chemin pour y parvenir. Vivent les libertés !
    _____
    ■ 1).- Valeurs occidentales : San Francisco, Californie, États-Unis – il y a 70 ans et maintenant.
    Vous avancez dans la bonne direction ! L’essentiel c’est de ne pas s’arrêter
    https://t.me/boriskarpovrussie/132356

    ■ 2).- Valeurs occidentales : les nouvelles stars d’Hollywood.
    https://t.me/boriskarpovrussie/132354

  4. Quand nos élus comprendront-ils QUE NOUS NE DEVONS PAS NOUS IMISCER DANS LES GUERRES DES AUTRES.
    LES NOTRES D’ABORD, LES AUTRES ENSUITE

  5. Si les agriculteurs ne remettent pas le couvert après cette annonce c’est à n’y rien comprendre….
    Le minux préfère aider les ukronazis plutôt que les agriculteurs,les retraités et autres professions qui sont dans la merde à cause de ce gouvernement.

  6. C que je comprends pas c’est que lorsqu’un citoyen lambda est en déficit à ce point-là, il devient interdit de chéquier au niveau des banques voire est mis sous Tutelle pour arrêter l’hémorragie financière inconsidérée.

    Comment ainsi Macron peut-il encore avoir le droit de disposer à sa guise des fonds publics de la France au bénéfice de l’Etranger qui sont dangereusement, comme on le sait, en déficit ?

    Ne peut-il y être empêché car visiblement, il est en incapacité de gérer vu ce genre de logorrhée qui distribue les fonds publics à tout va, négligeant les besoins de la France et des Français ?

  7. Le macronescu, un banquier pfff, un traître qui a toujours œuvré contre son propre peuple. Une honte se type, un néfaste. En plus son sinistre de l’économie est une vrai brèle.

  8. On a plus de 3000 miliards de dettes et Macron accorde encore 3 milliards à Zelenski et lui laisse entendre qu’il entrera dans l’Europe et dans l’OtAN. Le prétexte de ce don serait de protéger notre pays de Poutine mais en condamnant publiquement ce dictateur redoutable et dangereux, Macron fait prendre des risques à notre pays. Pourquoi l’Italie et l’Espagne qui nous sont proches ne tiennent pas le même discours ? MLP l’a dit hier l’Ukraine ne peut pas gagner contre la Russsie sans l’OTAN. L’entrée de l’Ukraine dans l’Europe attisera la haine de Poutine. https://www.lesechos.fr/monde/europe/en-entrant-dans-lue-lukraine-recevrait-186-milliards-deuros-sur-sept-ans-1984594

Les commentaires sont fermés.