Et si on parlait de la désinformation pratiquée à l’Elysée ?

Dans les journaux télévisés aux ordres, les journalistes  débitent des billevesées, pour conserver leurs avantages acquis en gros salaires, payés par de conséquentes subventions, grâce aux contributions à l’impôt. Habitués aux cerveaux endoctrinés, ils se sont rangés du côté du manche pour jouer les frappes dur, contre la vraie vérité de Cnews.

Depuis près de 30 ans, les naïfs hypnotisés par l’écran à mensonges ont accepté volontairement de se faire rouler dans la farine. Ils ont tout sacrifié, leur liberté dans la rue, leur pouvoir d’achat et l’augmentation du chômage, leur mode de vie avec le vivre ensemble et les émeutes raciales, leur consommation et déplacements pour sauver la planète, pour ne pas vivre dans un horrible état nationaliste, supposé fasciste.

Mais patatras, un grain de sable est venu se glisser dans le mécanisme bien huilé des infos truquées, En 2017 Cnews commence a émettre sur la TNT, et fait un bon d’audience en 2021 pour parvenir en 2023 à être le journal le plus regardé.

Hier un opposant à Cnews voulait que celle-ci donne les mêmes infos que BFM.

Les membres du politburo socialité Maastrichiens de l’Elysée, habitués à se faire élire par la propagande télévisuelle ont subitement pris peur.  Il y avait urgence pour que seule l’info de la Pravda du comité central soit diffusée, Les polémiques nauséabondes ou les arrangements avec la réalité de Cnews ne seront plus tolérées.

Un commissaire politique défenseur des journalistes opprimés a été délégué pour faire marcher au pas les journalistes diffuseurs de Fake News de cette chaîne complotiste.

Hier, dans mon article je vous donnais des passages du texte de l’eurodéputé du Rassemblement national André Rougé «le grand virage anti-démocratique entamé par le Parlement européen » qui expliquait que ce texte Européen voté par LR et les Socialistes, allait museler les opposants a la dictature,  « L’UE pourra avoir recours à des moyens civils et militaires contre les campagnes de désinformation »

Et également l’Europe a créé un « Observatoire européen des médias numériques (EDMO), qui vise à développer une méthode de lutte contre la “désinformation” qui s’adresse à l’ensemble de la société »

Et bien vous allez voir que les fascistes, ne sont jamais à court d’idées pour traquer les opposants.

Le complexe de censure controversé du “fact-checking” (vérification des faits) pourrait être rebaptisé si les “chercheurs” parviennent à leurs fins.

L’article reprend des recherches menées dans quatre pays d’Amérique du Sud (Argentine, Brésil, Chili et Colombie), l’augmentation de l’engagement avec les “fact-checks recadrés” est statistiquement significative. Les personnes interrogées ont reçu des messages Facebook édités pour exprimer soit une confirmation, soit une réfutation, en tant qu’échantillons auxquels elles devaient réagir. Selon les auteurs, les résultats de l’étude montrent que les gens préfèrent la version “cadre de confirmation”. En outre, la “confirmation” semble également avoir un effet apaisant sur les utilisateurs, car elle entraîne une réduction des “émotions négatives autodéclarées ,

L’objectif de l’étude était de déterminer la meilleure façon d’aider ceux qui conçoivent des interventions politiques “visant à amplifier l’exposition à la vérification des faits et à réduire la polarisation affective”. La désinformation “liée à la santé” et les discours “nuisibles” sont cités comme présentant un intérêt particulier dans ce contexte. https://www.anguillesousroche.com/actualite/une-etude-preconise-de-rebaptiser-les-verifications-de-faits-en-confirmations/

Qui vérifie les faits des vérificateurs de faits ?

Nick Cowern, professeur de physique à la retraite et consultant en climatologie, a demandé que les éditeurs de « désinformation climatique » soient envoyés en prison. Comme le Daily Sceptic est souvent accusé de publier de la « désinformation climatique » – en réalité, un euphémisme pour tout ce qui remet en cause l’orthodoxie climatique dominante

Au moins quatre États membres de l’UE – la Hongrie, la Lituanie, Malte et la France – ont érigé en infraction pénale la diffusion de la désinformation, et d’autres, dont l’Irlande, s’apprêtent à faire de même. Au Royaume-Uni, le projet de loi sur la sécurité en ligne introduira un nouveau délit de fausse communication. Mais obtenir des condamnations pour les « négationnistes du climat » n’est peut-être pas aussi simple que le croit le professeur Cowern.

Je suppose que l’accusation pourrait convoquer d’éminents scientifiques du climat en tant que témoins experts, mais la défense pourrait faire de même – par exemple le Dr John Clauser, co-lauréat du prix Nobel de physique de l’année dernière, qui vient de signer une déclaration affirmant qu’il n’y a pas de situation d’urgence en matière de climat. Il ne fait aucun doute que les geôliers en puissance invoqueront l’argument selon lequel « 97 % des scientifiques sont d’accord », mais non seulement cette affirmation est douteuse, mais elle n’est pas logique.

https://www.anguillesousroche.com/culture-societe/qui-verifie-les-faits-des-verificateurs-de-faits/

Le groupe a récemment organisé un événement au cours duquel plusieurs intervenants ont discuté de la manière dont ils recrutent des volontaires pour surveiller et signaler les “fausses informations” en ligne, aux usa.

Ces personnes ont expliqué comment elles recrutent ce qu’un rapport appelle des censeurs bénévoles dont la tâche est de surveiller les médias sociaux et de signaler les contenus comme étant de la “désinformation”.

Après avoir essuyé divers refus de la part non seulement des citoyens, “l’industrie de la censure” cherche à se réinventer. Traduit dans un anglais non orwellien, cela signifie transformer les individus en espions et en censeurs de la parole publique et privée, y compris sur des applications comme WhatsApp et Telegram, qui sont censées protéger les utilisateurs grâce au cryptage.

https://www.anguillesousroche.com/internet/la-conference-nationale-sur-la-citoyennete-reconnue-par-le-congres-recrute-des-volontaires-pour-surveiller-et-signaler-les-fausses-informations/

Ce dimanche matin Michel Onfray sur Cnews a déclaré qu’à  l’Elysée il y a des dizaines de petites mains qui diffusent toute la journée, sous différents noms des faux messages sur tous les réseaux sociaux, Ces messages se retrouvent en tête pour être vus par le plus grand nombre ou pour éliminer les infos dérangeantes.

Il a dit “vous pouvez tout dire, sauf vous attaquer à l’Europe.”

Daniel Faguet

 693 total views,  1 views today

image_pdf

14 Commentaires

  1. “Ces personnes ont expliqué comment elles recrutent ce qu’un rapport appelle des censeurs bénévoles (…).” Autrement dit des délateurs à ADN collaborationniste dont l’appât de l’argent n’est pas le mobile mais l’image que l’on se donne à soi-même de faire oeuvre utile.

  2. Sale époque UE celle que nous vivons. Pas une journée ne passe sans entendre une mauvaise nouvelle pour le peuple. Enfin, une nouvelle qui en était d’abord une bonne quelques jours avant, se métamorphose en mauvaise une fois mixée par notre Pinocchio national et ses sbires. Exemple du jour : notre ministre des finances a fait part de ses mesures pour réduire le trou (le cratère en réalité)du déficit public et a promis juré craché qu’il n’y aurait pas de hausse des impôts. Ah non, a t’il dit, c’est impensable de faire ça aux français. Attendons quelques jours et le couperet va tomber.

  3. Bien voter le 09 juin prochain, ce sera déterminant pour notre avenir de sortir de cette engeance ue/otan/usa qui veut nous envoyer combattre les Russes qui ne nous ont rien fait, revenir au franc ne sera qu’une formalité à côté des bienfaits d’un retour de notre souveraineté, celle que l’on maîtrise NOUS-MÊME…

    • En effet, bien voter en Juin pour jeter ce nuisible qu’on a comme semblant de chef d’état. Ce triste et sombre individu qui insulte 33 millions de Français qui ne pensent pas comme lui. Ce facho qui décide qui est dans le cercle républicain et qui ne l’est pas. Oui bien voter pour écraser ce cancer qui croit être au dessus de tout le monde, ce vantard qui nous a plombé commercialement, celui qui se fait chourer des contrats d’état, celui qui est la risée des présidents du globe. Narcisse trouduc1er devrait la fermer après juin et se faire petit. Ce pseudo-président sera le marche-pied du RN du moins je l’espère.

  4. Ah, la désinformation de masses… C’est vraiment ce qui fonctionne le mieux avec la corruption en France. Et je pense que ce serait formidable si un jour quelqu’un a la bonne idée d’écrire un livre ou concevoir un documentaire détaillé, sourcé sur la désinformation et la corruption en France depuis 30 ans. Ce serait une initiative de salubrité publique.

  5. La raclure amiénoise, son gorille baveux et son véreux, enragent à l’idée de la branlée électorale à venir, il s’est fendu d’un palabre chez les coco humanistes en insultant une fois de plus 13 millions d’électeurs et davantage aujourd’hui.

  6. La différence entre l’URSS et la France est qu’en URSS personne ne croyait la Pravda et la TV soviétique alors qu’en France les deux tiers de la population croient les médias et avalent n’importe quoi.

    • D’où sort cette lamedé ? On est obligé de rigoler en l’entendant nous faire la morale. Comme le paysan avec sardine, je ne peux que dire :”va faire la soupe, pétasse!”

  7. Et voilà il est interdit de dire la vérité au pays macronien. C news contre les stalinien macroniste. Quelle honte cette France est devenu comme l’URSS de saline ou la stazi sévissait. Bientôt des goulags dans toute l’Europe. On l’avait bien dit que ce type était extrêmement dangereux, mais non, les cons l’ont même élu deux fois. FREXIT VITE ÇA URGE.

  8. l’Europe actuelle, c’est l’URSS. On a jamais demandé ça. Donc, c’est à déconstruire et vite, pour utiliser le vocabulaire de sardine.

Les commentaires sont fermés.