La guerre de la fin des temps et le meurtre des Juifs tels que présentés dans la Charte du Hamas de 1988

Une vidéo YouTube promettant que la fin des Juifs est imminente montre un juif caché derrière un arbre, qui dit : « ‘Oh musulman, ô serviteur d’Allah, il y a un juif derrière moi, viens le tuer »

On parle actuellement beaucoup des méthodes meurtrières utilisées par le Hamas lors de son attaque du 7 octobre 2023 contre des localités du sud d’Israël, méthodes qui ressemblent à celles de l’organisation État islamique (EI) par leur cruauté et leur brutalité.

Cet article se demande si la philosophie religieuse de l’Etat islamique, en particulier sa perception de sa lutte contre les infidèles comme une guerre annonçant la fin des temps, a contribué à radicaliser la vision religieuse de l’Association des savants palestiniens, dont les dirigeants sont membres du Hamas. [1] 

Le lien entre le jihad actuel contre les Juifs et la guerre de la Fin des Temps est déjà mentionné dans la Charte fondatrice du Hamas de 1988. 

Ce document présente la guerre contre les Juifs comme faisant partie d’un jihad en cours qui ne s’arrêtera qu’à la Fin des Temps, lorsque les musulmans tueront finalement tous les Juifs. Mais aujourd’hui, il est pertinent de se demander s’il y a certains qui encouragent les Palestiniens à considérer leur lutte contre les Juifs comme faisant partie d’une guerre eschatologique qui a déjà commencé et dans laquelle les Juifs seront finalement tous anéantis. 

Cette question découle de la lecture d’un document publié le 16 avril 2023 par la Palestine Scholars Association [2] – dont des extraits traduits seront présentés ci-dessous – et est présentée ici comme une proposition visant à approfondir la question à la lumière de documents supplémentaires. et des témoignages. [3] La question est très importante, puisque les croyances religieuses sont connues pour être un puissant facteur de recrutement et de motivation des croyants qui opèrent dans les rangs d’organisations religieuses comme le Hamas et l’EI.

Le document en question fait autorité en matière religieuse, car il est basé sur des hadiths et des versets coraniques authentiques et présente son message non seulement comme une vérité absolue, mais aussi comme une directive religieuse à laquelle il faut obéir. [4] Il vise également à réconforter et à encourager les lecteurs en décrivant l’anéantissement des Juifs et en promettant à plusieurs reprises « des nouvelles heureuses et capitales sur la victoire sur les Juifs et sur leur défaite avec l’aide d’Allah le Tout-Puissant ».

La Charte du Hamas [5] déclare que le jihad contre les Juifs a commencé avec l’avènement de l’Islam, s’est poursuivi tout au long de l’histoire et ne prendra fin que lorsqu’ils seront finalement anéantis avant la Fin des Temps. 

[6] Dans ce document, la lutte actuelle du Hamas contre les Juifs est décrite comme une guerre de jihad visant à réaliser la promesse divine de la défaite des Juifs face aux Musulmans avant la Fin des Temps. C’est ce que reflète l’article 7 de la Charte, qui présente le jihad du Hamas comme une continuation du jihad mené par les générations précédentes de combattants du jihad, à savoir par Izz Al-Din Al-Qassam et ses confrères des Frères musulmans en 1936, par les Palestiniens et les Frères musulmans en 1948, par les Frères musulmans en 1968 et par d’autres après eux (qui ne sont pas explicitement nommés). 

La Charte explique que ces maillons de la chaîne du jihad étaient séparés par des périodes pendant lesquelles aucun combat n’a eu lieu, en raison des obstacles que les serviteurs du sionisme ont placés sur le chemin des combattants du jihad. Il souligne cependant que malgré ces obstacles, la guerre contre les Juifs ne s’arrêtera pas avant la fin des temps – car il s’agit d’une promesse divine transmise par le prophète Mahomet dans un hadith . 

La Charte dit : « …Le Mouvement de la Résistance islamique [Hamas] aspire à réaliser la promesse d’Allah, quel que soit le temps que cela prendra. Le Prophète, prière et paix d’Allah sur lui, dit : « L’heure du jugement ne viendra que lorsque les musulmans combattront les Juifs et les tueront, de sorte que les Juifs se cacheront derrière des arbres et des pierres, et chaque arbre et chaque pierre dira : ‘ Ô musulman, ô serviteur d’Allah, il y a un juif derrière moi, viens le tuer’ – à l’exception de l’ arbre gharqad , car c’est l’arbre des juifs. » [7] (Enregistré dans les collections de Bukhari et Muslim). [8]

Connu sous le nom de Hadith des pierres et des arbres, il s’agit d’un hadith eschatologique par excellence qui est reconnu comme « authentique » (c’est-à-dire attribué avec confiance au prophète Mahomet) par les sources les plus autorisées des traditions prophétiques. [9]   Datant des débuts de l’Islam, ce hadith est encore présent dans la conscience des musulmans d’aujourd’hui et est fréquemment mentionné dans le discours contemporain, par exemple dans les sermons et dans les médias, ainsi que dans les programmes scolaires, y compris dans les écoles de Cisjordanie et de Gaza. . 

[10] Comme nous l’avons vu, l’article 7 de la Charte du Hamas présente ce hadith comme pertinent par rapport à la réalité opérationnelle de sa guerre.

Selon les traditions eschatologiques islamiques [11] , la Fin des Temps sera annoncée par une grande guerre contre les infidèles. Au plus fort de cette guerre, les musulmans feront face à un ennemi terrible qui semblera invincible : le Dajjal, le faux messie, une sorte d’antéchrist qui répandra un mal horrible. Selon la plupart des traditions, le Dajjal sera juif et sera accompagné de dizaines de milliers de fidèles juifs. La victoire sur le Dajjal viendra sous la forme du salut divin : Jésus (qui dans l’Islam est l’un des messagers d’Allah et n’a pas été crucifié mais a été élevé au ciel par Dieu) réapparaîtra sur terre et le vaincra. De nombreuses traditions prétendent que Jésus réapparaîtra à Jérusalem, où les musulmans seront assiégés par le Dajjal et son armée. Jésus tuera le Dajjal, et les musulmans combattront et extermineront les Juifs, avant d’exterminer le reste des infidèles à travers le monde.  

Perception de l’Etat islamique de la guerre eschatologique et influence possible sur les idéologues musulmans affiliés au Hamas

ISIS présente également sa lutte contre les infidèles comme faisant partie d’une guerre fatidique annonçant la Fin des Temps. [12] 

La propagande de l’EI regorge du message selon lequel cette guerre est imminente, une croyance qui l’a aidé à recruter des combattants dans le monde entier. Il est raisonnable de supposer que des années de propagande de l’EI ont laissé leur marque dans la pensée de nombreux musulmans, y compris des religieux affiliés au Hamas, et ont approfondi leur croyance dans la nature eschatologique de la guerre contre les Juifs, à savoir que les musulmans combattent les Juifs. participent aujourd’hui activement à la guerre qui annonce la Fin des Temps.

Une telle influence se reflète peut-être dans un document publié le 16 avril 2023 sur le site Internet de la Palestine Scholars Association qui décrit la guerre de la Fin des Temps. Intitulé « La fin des Juifs et l’avenir de Jérusalem selon le Hadith du Prophète », ce long document (de 3000 mots) décrit l’anéantissement imminent et complet des Juifs, d’abord en Palestine puis dans le reste du monde. . Le document est basé sur plusieurs hadiths prophétiques et présente ainsi son message comme une vérité inattaquable et comme une source religieuse à laquelle il faut obéir. 

Parmi les hadiths cités, citons le Hadith des Pierres et des Arbres, mentionné ci-dessus, qui est présenté comme la plus importante des traditions mentionnées. Le document souligne que les Juifs savent que leur fin est proche et plantent donc de nombreux arbres gharqad dans les lieux où ils vivent (une affirmation qui est fréquemment répétée aujourd’hui dans les matériels pédagogiques, dans la propagande et dans les médias). [13]

Le document contient deux descriptions de l’extermination des Juifs. La première parle d’une extermination en deux étapes : dans la première étape, tous les Juifs d’Israël seront tués et leur État sera anéanti, tandis que le reste des Juifs du monde sera exterminé jusqu’au dernier seulement plus tard, après la guerre entre Jésus et le Dajjal. La deuxième description affirme que l’extermination complète de la communauté juive mondiale se produira immédiatement après l’élimination d’Israël et de ses Juifs.

La première description – qui parle de deux étapes d’extermination dans deux périodes différentes – est basée sur des hadiths qui prétendent que le Dajjal n’apparaîtra que lorsque l’ensemble d’Al-Sham (la grande Syrie, y compris Israël) sera sous domination musulmane, et que le L’armée du Dajjal comprendra des dizaines de milliers de Juifs de la ville iranienne d’Ispahan. Cela signifie que, même si l’élimination d’Israël et de ses Juifs peut déjà avoir lieu à l’époque actuelle, l’élimination définitive des Juifs du monde, qui est prophétisée après la défaite du Dajjal, ne pourra avoir lieu que dans le futur. lorsque les conditions décrites par la prophétie prévaudront (c’est-à-dire lorsqu’Al-Sham sera sous domination musulmane et qu’il y aura des juifs vivant à Ispahan).

La deuxième description – qui parle de l’extermination complète des Juifs du monde immédiatement après l’élimination d’Israël – est basée sur une croyance bien connue selon laquelle Allah lui-même a rassemblé tous les Juifs de Palestine afin que les musulmans puissent les combattre et les exterminer. parce que l’anéantissement des Juifs ne peut être réalisé lorsqu’ils sont dispersés dans le monde entier. [14]

Quoi qu’il en soit, les deux descriptions contenues dans le document suggèrent qu’Israël et ses Juifs sont destinés à être complètement anéantis par les musulmans. Voici plusieurs extraits traduits du document :

Le Hadith des pierres et des arbres

« La haine maléfique des Juifs et leur hostilité envers l’Islam et ses adeptes prédominent depuis la révélation de l’Islam et continueront jusqu’à la Fin des Temps. Mais Allah, Grand et Exalté, lorsqu’Il a établi les lois qui régissent la création, [15] a décrété que la victoire reviendrait aux gens de vérité [c’est-à-dire les musulmans], même si le mal des Juifs prévalait pendant longtemps et leur État devient arrogant. Car l’honorable Coran et les traditions fiables des hadiths déclarent que les Juifs connaîtront leur fin à Jérusalem, où de nombreux arbres gharqad ont été plantés. Cette plantation d’ arbres gharqad par les Juifs est un immense signal et signe [indiquant] que le Messager d’Allah (que la paix soit sur lui) avait raison, et que tous [les hadiths ] qui ont été transmis par lui étaient justes, et c’est une preuve décisive et incontestable que la fin des Juifs est presque à nos portes, si Allah le veut…

“Dans ce hadith [des pierres et des arbres], Mahomet, le Prophète de la Vérité (que la bénédiction et la paix d’Allah soient sur lui), a transmis l’un des signes indiquant que la Fin des Temps est proche, à savoir l’apparition d’une guerre entre les musulmans et les juifs. Car [le Prophète], bénédiction et paix d’Allah sur lui, dit que « l’heure du jugement ne viendra pas tant que vous n’aurez pas combattu les juifs ». Cela arrivera lorsque Jésus, fils de Marie, que la paix soit sur lui, viendra et que les musulmans seront de son côté, tandis que les Juifs seront du côté du Dajjal. Dans cette guerre, tout viendra en aide. les combattants du jihad musulman, et même des objets inanimés comme des pierres ouvriront la bouche et parleront. Chaque fois qu’un juif se cache derrière un objet inanimé, l’objet ouvrira la bouche et criera au musulman en disant : “Oh musulman, il y a un juif”. derrière moi, viens le tuer ! Le hadith … déclare plus loin : « à l’exception du gharqad , qui est l’un des arbres des Juifs ». Le gharqad est un arbre épineux bien connu dans la région de Jérusalem, où seront tués les Juifs et le Dajjal. Cela signifie que toutes choses, plantes et objets inanimés, coopéreront avec les musulmans pour tuer les Juifs, à l’exception de pour cette espèce d’arbre, et c’est pourquoi les Juifs plantent beaucoup de ces arbres.

Exterminer les Juifs en deux étapes : d’abord dans leur État, puis dans le reste du monde

“Notre guerre féroce contre les Juifs, qui est imminente, comporte deux étapes. La première étape, qui est référencée dans les versets [4-8] de la sourate Al-Israa [la 17ème sourate du Coran], [ 16] cible l’entité [c’est-à-dire l’État] des Juifs en Palestine dans le but de le détruire… Cette étape de la guerre se terminera par la victoire des musulmans et des combattants du jihad sur les Juifs. Dans cette étape, leur entité sera détruite, leur corruption sera effacée et la terre entière de Palestine leur sera retirée. Plus tard, les Juifs deviendront un peuple opprimé et dégradé et seront dispersés en petits groupes partout dans le monde.

La deuxième étape verra l’extermination complète des Juifs, qui disparaîtront définitivement du monde, et l’humanité en sera libérée, car après [cette étape], aucun Juif ne restera en vie. 

Cette étape sera longue à venir et n’arrivera peut-être qu’aux tout derniers instants de l’existence de ce monde, lorsque le Dajjal arrivera, et il sera un Juif de l’Est. Partout où il ira, il sera suivi par 70 000 Juifs d’Iran, tous originaires d’Ispahan – car le Prophète, paix et prières sur lui, a dit… : « Le Dajjal sera suivi par 70 000 Juifs d’Ispahan, dont la tête et les épaules seront enveloppés dans de grands foulards. [17] Pourtant, aujourd’hui, il n’y a même pas cinq Juifs à Ispahan. Alors Jésus, fils de Marie, que la paix soit sur lui, combattra le Dajjal et ses disciples juifs, et tuera le Dajjal de sa propre main noble. C’est l’étape au cours de laquelle les musulmans extermineront chaque Juif, et l’étape au cours de laquelle les paroles du Messager de Dieu, que la bénédiction et la paix de Dieu soient sur lui, se réaliseront : « L’heure du jugement ne viendra que lorsque les musulmans combatteont les Juifs et les tueront les Juifs qui se cachent derrière des arbres et des pierres, et chaque arbre et chaque pierre dira : ‘Ô musulman, ô serviteur d’Allah, il y a un Juif derrière moi, viens le tuer…'”

L’extermination des Juifs dans leur État et plus tard dans le monde entier grâce à leur concentration dans cet État

“[Avant la fondation de l’État d’Israël], le hadith [qui dit que] ‘l’heure du jugement ne viendra pas tant que les musulmans n’auront pas combattu les Juifs’ soulevait souvent la question suivante : comment peut-on même combattre les Juifs ? quand ils sont des racailles, dispersés en groupes partout dans le monde, conformément à ce qu’Allah le Tout-Puissant a dit [dans le Coran 7 : 168] : « Nous les avons dispersés à travers le pays en groupes » ? Ils ne forment pas un collectif, ou ” Ils n’ont pas non plus un centre où ils se rassemblent tous. Ils n’ont pas non plus d’État. Alors comment peut-on leur faire la guerre ? 

Mais aujourd’hui, la question est devenue claire pour tous : les Juifs sont venus du monde entier et se sont rassemblés dans cette terre bénie. [de Palestine]. Et c’est ce que le Messager d’Allah, paix et prières sur lui, voulait dire lorsqu’il a dit que « l’heure du jugement ne viendra pas tant que les musulmans n’auront pas combattu les Juifs… et que la pierre et l’arbre diront : Oh musulman…’ Ces paroles du Prophète indiquent que les Juifs seront tous massacrés et que la terre sera purgée de leurs saletés – et que même ceux qui tenteront de fuir pour sauver leur vie seront poursuivis. Et les combats ne concerneront pas uniquement ceux qui vivent dans le pays où la guerre aura lieu [c’est-à-dire en Palestine]. Au contraire, les Juifs seront poursuivis aux quatre coins du monde, et ceux qui tenteront de se cacher, les pierres et les arbres ouvriront la bouche [et révéleront leur présence].”

 

Le Dr Eliyahu Stern est chercheur à l’Université hébraïque de Jérusalem et chercheur au MEMRI.


[1]  La Palestine Scholars Association est affiliée à la fois au Hamas et aux Frères musulmans, et ses dirigeants sont des hauts responsables actuels ou anciens du Hamas. Le président de l’association, Nawwaf Al-Taqrouri, est l’un des fondateurs du Hamas et l’un des plusieurs centaines de militants du Hamas et du Jihad islamique palestinien (JIP) déportés par Israël vers la ville de Marj Al-Zohour, au sud du Liban, en 1992 (voir Al-Quds Al-Arabi , Londres, 14 octobre 2020 ; Remix.aljazeera.com/aja/PalestineRemix/deportees.html#/21). Le porte-parole de l’association, Khafez Al-Karmi, est également membre du Hamas, comme en témoigne une note de condoléances publiée par le Hamas à la suite du décès de sa mère, qui le décrit comme « un membre politique du bureau britannique du Hamas » (Paldf.net, 22 septembre 2008), et d’un reportage de 2021 sur la chaîne saoudienne Al-Arabiya qui le décrivait comme le membre du Hamas « en charge des relations entre l’Occident et les Frères musulmans en Égypte, à Gaza et dans les pays arabes, qui prépare les budgets ». et transfère les fonds aux administrations (Alarabiya.net, 20 novembre 2021).

Selon son site Internet, la Palestine Scholars Association est un organisme indépendant de spécialistes de la charia qui s’est réuni pour la première fois à Beyrouth en 2009 et est désormais basé à Istanbul. Composé d’universitaires palestiniens du monde entier, il cherche à promouvoir les intérêts palestiniens, en mettant l’accent sur la lutte contre les sionistes pour la terre de Palestine (« fermeté contre le sionisme et les plans colonialistes dans la région en général et en Palestine en particulier »), sur la base sur une vision du monde religieuse et charia. Il vise également à étendre l’aide matérielle aux Palestiniens, ainsi qu’à l’éducation selon la charia islamique, tout en renforçant les relations entre les Palestiniens dans différentes parties du monde et entre les Palestiniens et les autres musulmans (palscholars.org, “About Us”) .

[2]  Palescholars.org, 16 avril 2023.

[3] Une étude plus approfondie de cette question sera entreprise dans un prochain rapport.

[4] L’association émet des fatwas religieuses, comme en témoigne une vidéo dans laquelle l’un de ses représentants délivre une fatwa autorisant le meurtre d’Israéliens en dehors de la Palestine. Voir le clip TV MEMRI n° 10518 :Dr. Mahmoud Al-Shajrawi de l’Association des savants palestiniens dans la diaspora : une « merveilleuse » nouvelle fatwa permet de tuer des Israéliens où qu’ils soient – en Palestine, en Israël ou à l’étranger, 9 octobre 2023.

[5] Pour une traduction de la charte du Hamas, voir la Dépêche spéciale MEMRI n° 10899 –L’idéologie du Hamas – Dans ses propres mots– 23 octobre 2023.

[6]  À ce sujet, voir mon chapitre : Eliyahu Stern, « L’utilisation de thèmes religieux pour islamiser l’antisémitisme européen et motiver les expressions haineuses dans le Pacte du Hamas ». Dans : Morten Bergsmo et Kishan Manocha (éd.),Religion, expressions haineuses et violence. Bruxelles : Torkel Opsahl Academic EPublisher, 2023, pp. https://www.legal-tools.org/doc/wzbk17/

[7] De nombreuses sources expliquent que legharqadest également appeléawsaj(aujourd’hui utilisé pour désigner le buis épineux). Voir le matériel rassemblé par Lane dans son grand dictionnaire de l’arabe classique, dans les entrées pourgharqad(p. 2251) etawsaj(p. 2042). Voir également Ibn Al-Jawzi (mort en 1201)https://shamela.ws/book/5906/193, Ibn Al-Mubbarad (mort en 1503)https://shamela.ws/book/133413/996et Al -Fatani (décédé en 1578)https://shamela.ws/book/13631/1830. De nombreuses sources médiévales, ainsi que la littérature religieuse de l’époque moderne, s’accordent à dire que cet arbre est épineux. L’hypothèse qui s’est répandue à l’époque moderne, qui identifie legharqadavec le genre Nitraria, provient probablement du fait que certains arabophones appliquent ce nom aux plantes de ce genre, mais leur utilisation n’indique pas nécessairement qu’il s’agit de l’original. signification degharqaddans les sources anciennes.

[8] Muhammad ibn Isma’il Al-Bukhari (mort en 870) et Muslim Ibn Al-Hajjaj Al-Nayshaburi (mort en 875) sont les compilateurs des deuxde hadithsqui sont considérés comme les sources dehadithssunnitesIslam. Connus sous le nom d’Al-Sahihayn(« les deux authentiques »), ces recueils, ainsi que quatre autres recueils d’autres compilateurs, constituent les sources de tradition orale faisant le plus autorité dans l’islam sunnite.

[9]  Sur les 11 apparitions de cette tradition dans les principalesde hadiths, voir mon chapitre mentionné ci-dessus : Eliyahu Stern, « L’utilisation de thèmes religieux pour islamiser l’antisémitisme européen et motiver les expressions haineuses dans le Pacte du Hamas ». Dans : Morten Bergsmo et Kishan Manocha (éd.),Religion, expressions haineuses et violence.Bruxelles : Torkel Opsahl Academic EPublisher, 2023, p. 799, n. 31. Voir également la discussion de cehadithdans Meir M. Bar-Asher,Jewish and the Qurʾan, Princeton University Press, Princeton & Oxford, 2021, pp. 55-56 ; Menahem Milson, conférence prononcée à l’ouverture de la conférence internationale annuelle du Forum mondial de lutte contre l’antisémitisme tenue à Jérusalem le dimanche 24 février 2008 ; Enquête et analyse MEMRI n° 442, Antisémitisme arabe et islamique , 29 mai 2008 ; Meir Litvak : « « Le martyre, c’est la vie » : Jihad et martyre dans l’idéologie du Hamas », Studies in Conflict & Terrorism 33 : 8 (2010), pp. 727, 729.

[10] Sur un sermon mentionnant le Hadith des Pierres et des Arbres diffusé sur la télévision Al-Aqsa du Hamas, voir Meir Litvak : « « Le martyre est la vie » : Jihad et martyre dans l’idéologie du Hamas », Studies in Conflict & Terrorisme 33 : 8, 2010, p. 727.

Pour d’autres exemples d’utilisation de ce hadith , voir les publications MEMRI suivantes :

— Compilation 2018 de sermons mentionnant ce hadith . Le dernier de ces sermons déclare que quiconque visite le site Web de Google Earth peut voir que les Juifs sont au courant de ce hadith et se préparent pour la Fin des Temps en plantant des arbres gharqad sur tout leur territoire. Le prédicateur conclut en affirmant qu’ils seront bel et bien exterminés, jusqu’au dernier.

— Déclarations d’Oussama ben Laden lors d’un sermon de l’Aïd Al-Adha en 2003, diffusé sur Al-Jazeera et diffusé sur les réseaux sociaux ;

— Reportage en hébreu sur le sermon du vendredi 2001 encourageant les attentats-suicides mentionnant le hadith , diffusé sur la chaîne de télévision de l’Autorité palestinienne ;

– Reportage en hébreu sur le sermon du vendredi 2001 à Gaza mentionnant le hadith et diffusé sur la chaîne de télévision de l’Autorité palestinienne.

— Reportage en hébreu de 2002 sur les sermons du vendredi des cheikhs saoudiens .

— Reportage sur un article de 2009 rédigé par un chroniqueur saoudien qui critiquait la mention du hadith dans le programme scolaire saoudien.

— Reportage en hébreu sur un article de 2004 rédigé par un intellectuel égyptien  qui critiquait la mention du hadith et l’affirmation selon laquelle les Juifs plantaient des arbres gharqad dans le programme scolaire saoudien.

— Rapport sur un article de 2003 rédigé par un libéral tunisien qui commentait l’inclusion du hadith dans le programme scolaire saoudien et notait qu’Oussama ben Laden avait probablement lu ce hadith dans les manuels scolaires saoudiens. L’article cite un manuel saoudien disant que « le gharqad est un grand arbre épineux que les Juifs plantent fréquemment en Palestine de nos jours ».

Pour une vidéo YouTube promettant aux musulmans que la fin des Juifs est imminente sur la base de ce hadith, voir https://www.youtube.com/watch?v=ZgNU2gwehqk .

Sur l’inclusion du hadith dans les manuels scolaires enseignés en Cisjordanie et à Gaza, voir « Remaining Antisemitism in Palestin Authority Textbooks and Study Cards 2021-22 Grades 1-12 », IMPACT-se, The Institute for Monitoring Peace and Cultural Tolerance In School Education, Londres et Ramat Gan, mars 2022, p.12. Je remercie M. Arik Agasi de m’avoir envoyé ce document.

[11] La littérature eschatologique de l’Islam a été largement étudiée. Deux études particulièrement riches et complètes sont celles de David Cook : Studies in Muslim Apocalyptic , Princeton NJ : Darwin Press, 2002 ; Littérature apocalyptique musulmane contemporaine . Ney York : Syracuse University Press, 2005. Pour un article court et édifiant en hébreu, voir Hava Lazarus-Yafeh, « Sur l’idée messianique dans l’Islam ». Dans : Zvi Baras (éd.), Messianisme et Eschatologie . Jérusalem, 1983, pp. 169-176.

[12] Cette question est longuement discutée dans le livre de McCants : William McCants,The ISIS Apocalypse: The History, Strategy, and Doomsday Vision of the Islamic State. New York : Palgrave MacMillan, 2015.

[13] Voir les références en note 11, et notamment les déclarations à la fin de lacompilation de sermons de 2018 mentionnant le hadith.

[14] Sur cette croyance propagée aujourd’hui par le Hamas et d’autres éléments dans le monde arabe et musulman, voir la dépêche spéciale de MEMRI n° 10940,article dans Qatari Daily : Israel’s Demise Is A Divine Promise, 6 novembre 2023, et d’autres références qui y sont contenues. .

[15]  Il s’agit d’une référence à la croyance islamique dans le décret primordial de Dieu, qui gouverne le monde depuis sa création.

[16]  Les versets disent : ” Et Nous avons décrété pour les enfants d’Israël dans le Livre : ‘Vous corromperez deux fois la terre et vous monterez très haut.’ Ainsi, lorsque la promesse du premier d’entre eux parvint à Passons, Nous avons envoyé contre vous nos serviteurs, des hommes de grande force, et ils ont parcouru les habitations, et c’était une promesse tenue. Ensuite, Nous vous avons rendu le tour de les vaincre, et Nous vous avons secourus avec des richesses et des enfants. Et Nous avons fait de vous une armée plus nombreuse. ” Si vous faites le bien, c’est à vos propres âmes que vous faites du bien, et si vous faites le mal, cela leur sera également fait. ” Puis, lorsque la promesse de la seconde sera réalisée, Nous ferons de vous une armée plus grande. enverrons contre vous nos serviteurs pour vous repousser et entrer dans le Temple comme ils y sont entrés la première fois, et pour détruire complètement ce vers quoi ils sont montés. Peut-être que votre Seigneur aura pitié de vous ; mais si vous revenez, nous reviendrons. et Nous avons fait de la Géhenne une prison pour les incroyants. (Traduction : Arthur Arberry)

Les quatre versets parlent de deux époques au cours desquelles les Juifs ont répandu la corruption dans le pays et ont été amèrement punis par la défaite face à leurs ennemis. Dans sa traduction hébraïque du Coran, Uri Rubin commente que ces deux époques mentionnées ici font allusion aux deux exilés des Juifs : à Babylone pendant la période du Premier Temple et à Rome à la fin de la période du Second Temple. Rubin note également que certains exégètes islamiques interprètent le texte comme impliquant que « les Juifs ont péché une troisième fois, lorsqu’ils ont rejeté le prophète Mahomet et l’ont persécuté. Ils ont été punis lorsque leurs tribus à Médine ont été exilées ou détruites ». Le Coran, traduit par Uri Rubin. Tel Aviv : Presses universitaires de Tel Aviv, 2005, p. 227. Le texte en discussion présente évidemment une interprétation différente des « deux temps », concernant les Juifs d’aujourd’hui et l’État d’Israël. En effet, ces quatre versets figurent en bonne place dans la littérature eschatologique arabo-islamique contemporaine lorsqu’elle traite des Juifs et d’Israël, et David Cook leur consacre un chapitre entier dans son livre sur cette littérature : David Cook, Contemporary Muslim Apocalyptic Literature . New York : Syracuse University Press, 2005, pp.

[17] Les foulards sont appeléstaylasan, et Vajda note que le mot ressembleà talit,le mot hébreu désignant le châle de prière juif. George Vajda, « Juifs et musulmans selon le Hadith ». Traduit du français par Susan Emanuel. Dans : Andrew G. Bostom, MD (éd.),L’héritage de l’antisémitisme islamique, AndrewBostom.org, San Bernardino, Californie, 2020, p. 246. Voir également sa référence à la discussion dans Goldziher.Ibid., p. 258, n. 173.

15 février 2024 Par le Dr Eliyahu Stern*

https://www.memri.org/reports/hadith-stones-and-trees-%E2%80%93-about-muslims-killing-jews-ahead-end-days-%E2%80%93-hamas-charter-and

Pcc : Juvénal de Lyon

 762 total views,  2 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. Le coran, sourate 4, versets :
    . 156 Et à cause de leur mécréance et de l’énorme calomnie qu’ils prononcent contre Maryam [Marie, enceinte de Jésus, fille mère],
    . 157 + 158 et à cause de leur parole: « Nous avons vraiment tué le Christ, ‘Isa (Jésus), fils de Maryam (Marie), le Messager d’Allah. »… Or, ils ne l’ont ni tué ni crucifié; mais ce n’était qu’un faux semblant* ! Et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l’incertitude: ils n’en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l’ont certainement pas tué, mais Allah l’a élevé vers Lui. Et Allah est Puissant et Sage.
    * : Certes, ils peuvent le croire mais ils ont fait de ce Jésus ayant trompé sciemment les chrétiens un prophète !
    . 159 Il n’y aura personne, parmi les gens du Livre, qui n’aura pas foi en lui avant sa mort. Et au Jour de la Résurrection, il [Jésus] sera témoin contre eux.
    (Charabia difficile à comprendre, il faut s’accrocher…, ainsi Jésus témoignera contre les juifs lors du jugement dernier !!!)
    . 160 C’est à cause des iniquités des Juifs [formulé en clair] que Nous leur avons rendu illicites les bonnes nourritures qui leur étaient licites, et aussi à cause de ce qu’ils obstruent le sentier d’Allah, (à eux-mêmes et) à beaucoup de monde,
    (Donc Allah a modifié les règles alimentaires pour les mettre en tort… Tordu quand même le Allah !)
    . 161 et à cause de ce qu’ils prennent des intérêts usuraires -qui leur étaient pourtant interdits –et parce qu’ils mangent illégalement les biens des gens. A ceux d’entre eux qui sont mécréants Nous avons préparé un châtiment douloureux.

    Là on comprend ! : La faute des juifs vous dis-je !!!

    Question, cela est-il à contextualiser dans le temps -ce que l’on balance régulièrement comme argument excusateur- ou n’est-ce pas définitif ???

    Avec tout cela, on comprend la haine du Hamas et des adeptes de la secte à Momo contre les Juifs !

    Note de lecture : Ce qui est en italique est de mon commentaire, le fond est pris sur une traduction de Hamidullah révisé par un groupe de “savants” islamique du roi Fahd d’Arabie !

    • Maryam [Marie, enceinte de Jésus, fille mère]…
       Maryam est également appelée « sœur d’Aaron » dans la sourate 19 verset 28 du Coran. Il est vrai qu’ Allah n’est pas à 1000 années près , ou alors il devient sénile quand l’ archange Djibril (Gabriel) transmet le Coran à Momo !!! Troublant, non ? (sourire)

  2. Il est impossible d’accéder à certains sites mais ce genre de saloperies passe très bien par le tamis de la censure.

    • Le Coran n’est pas toujours très CO-hé-ran !!! Allah est très vieux,devenu sénile il radote souvent…
      Sourate 22, verset 16 – C’est ainsi que Nous le fîmes descendre (le Coran) en “versets clairs” et que Dieu guide qui Il veut. en effet dans le brouillard, non ?

      • Oui oui, il le fit descendre truffé d’erreurs de style ainsi que grammaticales. Sans compter qu’il faut une explication pour chaque mot, tellement ces textes sont obscures. Après, allah dit que quelqu’un vienne rédiger des textes meilleurs. Le demeuré allah se mesure à sa “créature”. Il est satisfait Gogol!

  3. Et voilà ce que l’ue avec la complicité de notre dictateur fait venir par millions chez nous. C’est une connerie monumentale qui risque de nous coûter la vie. FREXIT VITE ÇA URGE.

Les commentaires sont fermés.