N’écoutez pas les écolos, ne faites surtout pas pipi sous la douche !

Les écolos se moquent de la santé des femmes ! Pipi sous la douche créée des soucis urinaires !

Des magazines sérieux, féminins ou médicaux, ont beau prévenir des risques sur la santé des humains et particulièrement pour les femmes en raison de leur anatomie, l’idée -pour économiser de l’eau !!!- d’uriner sous la douche plutôt que dans la cuvette des wc fait partie des “idées de la bien-pensance” !

.

Alors qu’elle est non seulement des plus saugrenues voire ridicules mais aussi des plus dangereuses ! Ce que taisent ces radicaux de l’écologie, les écolojojos, oui ceux qui sont quelque peu jobards, c’est-à-dire crédules jusqu’à la bêtise : pousser des millions de gens à uriner sous la douche sans même se renseigner pour savoir si cette pratique est utile et surtout nullement dangereuse pour la santé de ceux et, notamment, de celles qui, sous le slogan irresponsable « Sauvons la planète », veulent « bien faire » !

.
Nombre d’organes de presse ou de sites ont tenté d’alerter sur les risques médicaux, surtout pour les femmes, de se sentir obligées  d’uriner quand elles passent sous la douche. Et cela, bien souvent, une seule fois pas jour ! Tout cela pour économiser un demi euro d’eau soit environ 0€50 par personne et par jour -financièrement- (voir en fin d’article).  Quant à l’économie en quantité d’eau, c’est également ridicule. En revanche cela ne l’est plus du point de vue sanitaire !
De Marie-Claire à Doctissimo en passant par, entre autres, MediSite (Liens en bas de page), pour n’en citer que quelques-uns, nombreux sont ceux qui vous disent :

évitez de « Faire pipi sous la douche, des risques insoupçonnées pour notre santé »
-pour votre bien… « Ne faites surtout pas pipi sous la douche ! »
-ou encore… « l’urine au contact du chlore que contient l’eau va générer un gaz appelé chlorure de cyanogène »!

Remercions ces écolos irresponsables…

.

Conseil du Dr Teresa Irwin sur MediSite à propos de cette idée d’éco’illogiques pour ne pas dire dangereux :
« Vous devez arrêter de faire pipi sous la douche », prévient la médecin Teresa Irwin sur sa chaîne TikToK. Et tant pis pour l’environnement ! Qu’importe pour cette urogynécologue-influenceuse, repérée par le magazine britannique The Daily Express : elle alerte sur une potentielle habitude nocive que cette pratique pourrait créer chez certaines personnes. En effet, à force de trop uriner sous la douche, vous pourriez développer une envie machinale d’uriner à chaque fois que vous entendez le son de l’eau. »
Effectivement, cela pourrait être gênant si vous êtes à l’extérieur au moment où un violent orage fait entendre ses trombes d’eau ! Mais aussi lors de moments de la vie quotidienne :
« À chaque fois que vous vous lavez les mains ou que vous faites la vaisselle, votre vessie va “saliver”, en quelque sorte, car elle voudra se soulager » développe la médecin.

.
Un constat partagé par la thérapiste pelvienne Alicia Jeffrey-Thomas, qui s’est elle aussi exprimée sur le sujet sur TikTok :
« Si vous urinez sous la douche, vous allez créer une association dans votre cerveau entre le son de l’eau qui coule et le fait d’avoir envie d’uriner. »
C’est le célèbre réflexe de Pavlov -ce savant celui qui a découvert que les chiens auxquels il avait fait entendre une sonnerie lors de leurs repas, salivaient ensuite au seul dring de la sonnerie, sans gamelle ! Là, en associant le bruit de l’eau de la douche à l’action d’uriner, cela entraîne l’envie d’uriner même si on ne fait qu’ouvrir son robinet pour se laver les dents ou une assiette ! Voire, en pleine rue, lorsque l’on passe près d’une fontaine ! Ce qui peut être gênant !

.
Mais cela n’est qu’un détail… Il y a pire !

Car… « Combiné à une dysfonction du plancher pelvien, actuelle ou future, cela pourra potentiellement entraîner des problèmes de fuites urinaires lorsque vous entendrez l’eau qui coule en dehors de la douche. »
« Pour rappel : on appelle plancher pelvien « le groupe de muscles qui se situe à la base du bassin. Il supporte les organes pelviens et il permet de refermer les orifices comme l’urètre et l’anus afin de retenir l’urine, les selles et les gaz », explique l’Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec. »
Et cela peut entraîner « une incontinence urinaire ou fécale », prévient le National Institute for Health and Care Excellence (NICE), organisme public dépendant du ministère de la Santé du Royaume-Uni. »
Et suivent des conseils pour « muscler don plancher pelvien », conseils si détaillés… et de façon si intime que je préfère vous renvoyer au lien pour en prendre connaissance (en bas de page).

.
Le docteur Jeffrey-Thomas vous donne un dernier conseil des plus utiles :
« Faites pipi avant même d’ouvrir le robinet de la douche. Si vous ressentez une envie pressante d’uriner pendant la douche, essayez de l’ignorer. »

Ce réflexe de Pavlov est également évoqué par le Dr Sarah Beurrier, chirurgienne urologue à Paris :
« Grosso modo, à force d’uriner sous la douche, vous avez intégré que eau = pipi, et ce n’est pas forcément une bonne chose. Vous risquez de vous retrouver dans une situation délicate où vous allez avoir très envie d’uriner alors que vous n’êtes pas du tout en situation, en entendant de l’eau couler. »

« Et sur le long terme, cette habitude pourrait avoir des conséquences plus embêtantes :
« Cela pourrait entraîner des fuites urinaires, » prévient ce médecin.
 Et pour elle, ce n’est pas tout :
« La mauvaise position prise pour uriner dans la douche pourrait également causer d’autres problèmes et spécifiquement chez les femmes :
« Anatomiquement la femme n’a pas été conçue pour uriner debout », insiste Dr Sarah Beurrier. »

Même avis du Dr Stéphanie Taylor, experte en santé intime auprès de Glamour UK :
« Le plancher pelvien doit être détendu pour faire pipi correctement, ce qui est difficile à réaliser quand vous êtes debout (…) Lorsque les muscles ne peuvent pas se détendre, ils sont incapables de se contracter complètement et de vider entièrement la vessie (…) À long terme, cette posture pourrait entraîner un relâchement du plancher pelvien et donc des problèmes de mictions. »
Autre conseil de cette praticienne française si l’on attend de prendre sa douche plutôt que d’aller immédiatement aux toilettes :
« Il faut aussi savoir que l’urine qui stagne dans votre vessie favorise le développement des bactéries et peut entraîner des infections urinaires. »

.

Autre danger pour la santé : les… bactéries !
Doctissimo conseille, après la douche, de… « Bien nettoyer après son passage. »
Pour quelle raison ?
Parce que, « en prenant ce réflexe,(…) comme le fait de nettoyer la douche après avoir uriné, en rinçant bien toutes les parois, pour éviter tout risque de développement de micro-organismes. Car l’urine, si elle est stérile au moment de son évacuation, devient ensuite source de bactéries, qui se multiplient rapidement. »
Par ailleurs, pour un bain, il n’est pas non plus conseillé d’uriner dans l’eau, c‘est d’ailleurs l’une des raisons de l’interdiction dans les piscines publiques- cela « peut même être dangereux. En effet, l’urine au contact du chlore que contient l’eau va générer un gaz appelé chlorure de cyanogène, irritant pour les yeux et la gorge, mais aussi le nez et les poumons. »
Quant aux économies, elles, financières, les estimations des associations écologistes sont des plus variables : SOS Mata Atlântica a calculé que 4 380 litres d’eau potable pouvaient être économisés par an ! Cela paraît énorme mais puisque l’on urine chaque jour et non une fois par an -ce serait plus pratique !-, il est plus logique de rapporter ce chiffre à la journée, donc en le divisant par 365 -je vous épargne le calcul pour les années bissextiles !-, cela n’est « que » de… 12 litres économisés par jour…

Et donc qu’elle est l’économie financière ?
Selon le site selectra.info, le prix de l’eau variant d’une ville à l’autre, prenons le plus élevé, celui à Saint-Malo (à croire qu’il manque d’eau dans cette région !) : il est de 5€90 le m3 soit, puisqu’un m3, tout le monde le sait, correspond à 1000 litres, soit 5,90€/1000 = 0,0059 € ou, si vous préférez, 0,59 cent, soit 0,59 centime/litre ! À peine une « bonne » moitié d’un seul et unique centime !!! 
À 12 litres par jour (et encore puisque l’on ne prend qu’une douche, il n’est pas certain qu’une chasse des wc contienne 12 litres…), la dépense faramineuse du pipi aux wc est de 0,59 centime x 12 litres = 7,08 centimes ! Pour arriver à un euro/jour, il faudrait, à raison de 12 litres par personne, une famille de… 14 personnes !

.
Résumons, une famille de 12 enfants et leurs parents dépenserait 1 euro de plus par jour si, au lieu de s’emm… disons de s’enquiquiner à attendre d’être sous la douche pour faire pipi, ces 14 personnes allaient aux toilettes, quand elles le souhaitent, cela coûterait 1 EURO pour 14 PERSONNES ! De qui se moquent les écolos ? Et qu’ils ne me disent pas que ce n’est pas le coût qui est important mais la quantité d’eau « gaspillée » Celle-ci est elle-même négligeable au regard des pertes d’eau potable suite au mauvais entretien des circuits d’un nombre incalculable de communes !

https://www.marieclaire.fr/faire-pipi-sous-la-douche-risques,1432562.asp

https://www.doctissimo.fr/sante/faire-pipi-sous-le-douche-est-ce-dangereux/360be4_ar.html

https://www.medisite.fr//incontinence-et-fuites-urinaires-ne-faites-surtout-pas-pipi-sous-la-douche.5705064.62.html


JACQUES MARTINEZ, journaliste 
ancien de RTL (1967-2001), l’AFP, le FIGARO, le PARISIEN…

 793 total views,  3 views today

image_pdf

17 Commentaires

  1. Mr Martinez, on vous a connu plus pertinent !
    Cet article est ridicule !
    Et le pseudo-habillage médical et scientifique l’est plus encore. C’est du niveau des médecins de plateau télé qui venaient doctement nous expliquer à quel point le virus du covid était dangereux et le vaccin salutaire !

  2. J’en ai déjà lu des conneries sur le Net, mais là c’est le pompon !
    Fabriquer du chlorure de cyanogène entre l’urine et le chlore de l’eau ! Mais vous êtes malades de reprendre une telle ânerie ! Martinez, t’es Docteur en chimie ?
    Je n’ai pas la place ni l’envie de faire ici un cours de chimie mais, de grâce, arrêtez çà ! C’est du grand n’importe quoi !
    Occupez-vous des mahométans et de l’imam infiltré µcron.

    • C’est du même niveau que la présence d’arsenic naturel dans les éponges artificielles, non ? J’t’avais pas vu mais j’t’avais ben r’connu…

  3. Autrefois, les femmes portaient des culottes fendues qui leur permettaient d’uriner debout et ne se posaient pas la question de savoir si leur plancher pelvien en souffrait. Et puis autrefois, point de douche, mais l’évier de la cuisine, le baquet ou la cabane au fond du jardin. Avec les ecolos-dingos, la réalité dépasse la miction. Ma devise: Je pisse donc je suis. Anecdote: Je me souviens d’une sortie en autocar, ou des passagères demandèrent au chauffeur de faire une halte: elles se precipiterent vers la sortie, et se dirigerent vers des bosquets, et, accroupies, libèrerent leur vessie sans se poser de question. Et le voyage reprit, au soulagement de tous… et de toutes.

  4. Quand tu commences à écouter les escrolos, t’as plus qu’à te tirer une balle dans la tête, parce que s’en est fini de ton discernement…

  5. Dans les toilettes de la salle de sports de mon patelin, il est conseillé aux hommes de pisser assis.

  6. quand on dit et répète qu’ils sont dégénérés : secte mortifère à dissoudre au plus vite

  7. Il ne faut pas chercher à comprendre;les écolos sont une secte dangereuse,qui devrait être démantelée,au plus vite.

  8. Ben et celles et ceux qui prennent une douche de temps en temps… y font comment alors ?
    Le plus simple c’est de mettre des couches comme ça pas besoin de prendre des douches!

  9. L’eau de Javel (du nom de l’inventeur) : NaClO en solution.
    Le chlore CL2 et ce n’est pas lui qui est présent dans l’eau de Javel.
    L’urée : CH4N20 ou CO(NH2)2.
    Le chlorure de cyanogène : NC-Cl…
    J’aimerais bien connaître la réaction donnant le chlorure de cyanogène (vu en plus les dilutions).
    Et pour info : mon grand père a été gazé au chlorure de cyanogène (prisonnier puis évadé) et a vécu en paysan se crevant le cul jusqu’à 76 ans ! Le travail l’a bien plus tué que le gaz (quand il dormait, il avait un léger râle) !

  10. Et surtout Faire pipi avant de visiter les chutes du Niagara 🤗

  11. 1 chasse = 12 litres par pipi et par personne. S’il y a 4 personne cela fait 12×4= 48 L. Je pense que chaque personne fait plusieurs pipi par jour, alors votre ca’cuk est faux. Pas grave, ce genre de considération est bulshit 🙄😂

    • Oui mais généralement les gens ne vont à la douche qu’une fois où deux par jour si ce n’est plus en été sous des chaleurs torrides et tout le monde ne fait pas pipi toujours chez lui, certains travaillent vous savez? Ceci pour dire que ni l’un ni l’autre n’a raison sauf que le calcul est effectivement faux forcément. Si l’on tient compte qu’une femme a une plus grosse vessie qu’un homme mais va moins aux toilettes du coup et que le cousin de la cousine vient souvent me rendre visite et pisse beaucoup vu qu’il boit pas mal et qu’il a une prostate comme un ballon de rugby. Et comment je dois compter pour savoir si tata Renée doit pisser sous la douche ou non? Surtout quand c’est mon tour après tata Renée et que j’ai pas envie de me doucher après le pipi de tata.

  12. Le chlorure de cyanogène se formera aussi bien dans la cuvette des WC que sous la douche, cet argument n’est de fait pas valable.

Les commentaires sont fermés.