Ces normes imposées à nos entreprises par Gates et les ONG… Et nous alors ?

Source de l’illustration

NORMES ESG, DEI, CEI…  ET NOUS, ALORS  ?

AMIS PATRIOTES, IDENTITAIRES, A VOS CLAVIERS !

En guise d’introduction sur le sujet, je vous joins  un lien vidéo de Patrick Bet David (USA).  Si vous maîtrisez l’anglais, je vous invite à le visionner, sinon, je vous en fais un petit résumé dans les quelques lignes qui suivent.

On entend parler régulièrement de problèmes avec des sociétés réalisant des contre-performances boursières parce que leurs clients se rendent compte que la politique de l’entreprise ne correspond pas à leurs attentes, et décident de cesser de consommer les produits et services des dites entreprises.

Le cas Disney, avec leur dérive Woke (bien connue des lecteurs de Riposte Laïque et Résistance républicaine), par exemple, leur a fait perdre quelques milliards.

Mais pourquoi ces entreprises suivent-elles des politiques dans lesquelles ne se retrouvent qu’une petite partie de leurs clients ?

En fait, elles ont bien souvent adhéré à des conventions et suivent le chemin tracé par les documents qu’elles ont signés.

Voyons voir un peu de quoi il peut s’agir :

Quelques-uns d’entre vous ont peut-être entendu parler des normes ESG, (pour Environnementaux, Sociaux et Gouvernance-normes Environnementales, sociales et de gouvernance en Français, sous- entendu de bonne gouvernance bien évidement).  A noter que les normes ESG s’adressent surtout à l’environnement financier, leur pendant pour les activités de production et de service sont les normes RSE (ISO 26000).

Ce sont des normes accompagnées d’une échelle de mesure permettant d’évaluer la performance des entreprises sur les sujets du respect de l’Environnement, des normes Sociales et de la « bonne » Gouvernance des entreprises. Le système a été mis au point en utilisant des analystes mais aussi avec l’aide d’algorithmes afin de calculer les notes de conformité aux différents paramètres et de produire un score.

Que contiennent les normes ESG (Environnementaux, Sociaux et Gouvernance-normes Environnementales, sociales et de gouvernance ?) ?

Critère environnemental, gestion des déchets, réduction des émissions de gaz à effet de serre et de la consommation énergétique, prévention durable des risques industriels, impact carbone

Critère social, respect du droit des employés et du dialogue social dans la politique de management, de la parité, prévention des accidents du travail, formation du personnel

Critère de gouvernance, lutte contre la corruption, respect de la transparence de la rémunération des dirigeants, relation entre les actionnaires et la direction.

A priori rien de bien dangereux, au contraire, sauf que cela n’empêche pas les grandes sociétés de pratiquer l’optimisation fiscale, de faire travailler les enfants dans certains pays (pour certaines) de polluer et gaspiller en grande masse…

D’où viennent ces normes ESG ?  En 2006, les nations unies (ONU) ont « dressé » les principes de l’investissement responsable  (PRI-principal for Responsible Investment). Le PRI est un ensemble de 6 principes décrivant comment les investisseurs peuvent intégrer les questions d’environnement, les questions sociales et de management « contrôlé » dans leurs décisions d’investissement. Le PRI a été signé par plus de 3000 très gros investisseurs représentant la somme extravagante de 40 000 milliards de dollars de capitalisation boursière aux USA. Ainsi, les 3 plus grosses structures d’investissement US, actionnaires à elles seules de 88% des entreprises cotées au SP 500 (Black Rock, Vanguard et Ste Street), ont bien entendu intégré le PRI dans leur chartre de comportement managérial.

Les 6 Principes PRI :

 

1-Prendre en compte les questions ESG dans les processus de décision en matière d’investissement 

2-Prendre en compte les questions ESG dans les politiques et pratiques d’actionnaires

3-Demander aux entités dans lesquelles ils investissent, de publier leurs informations sur les ESG

4-Favoriser l’acceptation et l’application de ces principes auprès des acteurs de la gestion d’actifs.

5-Travailler ensemble pour accroitre l’efficacité dans l’application des principes

6-Promouvoir et rendre compte individuellement des activités et des progrès réalisés dans l’application des principes.

Tout cela ne semble pas très contraignant mais, mis en pratique, cela a d’énormes répercussions.

On ne sera pas surpris d’apprendre que parmi les mieux notés ESG, on trouvera Google et Microsoft alors que Tesla et X sont dans les derniers

Mais qui est derrière la promotion de ces principes ? Qui influence les décisions de promotion de ces normes ? Encore une fois on y trouve les ONG, Amnisty International, WWF, OXFRAM, Save the Children, Médecins Sans Frontière. Mais alors qui finance ces ONG ? et bien, les gouvernements de principaux pays occidentaux (donc vous pardi !), les grandes entreprises, AXA, BNP etc.., et bien entendu, les fondations habituelles de Bill Gates,  Soros (32 milliards de dons pour ce dernier ces dernières décennies toutes ONG confondues).

Pourquoi les entreprises se ruent-elles pour intégrer ces normes ? C’est simple. Si vous êtes une grande multinationale et qu’à un moment donné vous avez besoin de la Banque Mondiale ou du FMI (dépendants de l’ONU) pour financer un projet dans un pays en développement, ou que vous avez un gros fond de pension comme investisseur dans votre entreprise (lequel aura adhéré aux normes), ou bien encore, parce que vos banquiers principaux auront adhéré, vous êtes contraints de le faire aussi.

On l’aura compris, les normes ESG sont principalement destinées à des causes supposées nobles. Ce n’est pas tout, via les ESG ou par d’autres portes, d’autres acronymes viennent s’imposer dans les entreprises, tout nous vient des Etats Unis ; ainsi le DEI (Diversity, Equality Inclusion) index pour imposer la présence de minorités ethniques dans les entreprises, et CEI (Corporate Equlity Index)index promu par le HRC (Human Right Campaign). Cette fois, c’est la diversité sexuelle que l’on veut imposer dans les « bonnes gouvernances » des entreprises et de la vie des citoyens. Si vous entrez sur le net ces 2 initiales (DEI et CEI) vous allez voir apparaitre des tas de noms de grandes entreprises qui se targuent de faire tous les efforts possibles pour développer ces « normes » dans leurs politiques intérieures, vous trouverez quelques liens ci-après. On notera aussi que MC Kinsey est un grand promoteur de ces politiques. Macron a certainement encore quelques millions à leur donner pour qu’ils viennent expliquer comment mettre en place toutes ces normes en France, si ce n’est déjà fait.

Pour résumer, si toutes ces normes n’empêchent pas les excès en matière de finance, de destruction d’emplois dans nos pays occidentaux, de pollution ; soyez assurés qu’elles sauront vous imposer la diversité sous toutes ses formes au détriment du bon petit blanc hétérosexuel sans que cela bénéficie en quoi que ce soit à nos économies.

.

Et nous alors, les grands remplacés ou en voie de remplacement, les mécréants ou pire les vieux cathos, les sans dents, les patriotes, les identitaires, les vieux hétéros bons pour la casse, ne pourrions-nous pas aussi avoir nos principes normatifs ?

Réfléchissons à ce que pourraient être les 6 principes du citoyen occidental en lutte contre le progressisme, l’immigrationnisme, la dictature sanitaire, la dictature tout court, l’islam, le racisme anti-blanc etc.

  • La politique. Voter systématiquement, bien entendu pour le parti qui semble au mieux défendre nos intérêts (les partis bien à droite de l’échiquier ça va de soi). Non, voter n’est pas inutile cela peut faire partie du processus de changement. Si nos partis obtiennent la majorité et se défilent, soyons dans la rue par millions et souvenons-en nous aux prochaines élections. Il faudra bien que ça change.
  • L’économie. Eviter de consommer des produits fabriqués ou promus par nos ennemis (chaînes d’infos pourries, produits chinois, marques ouvertement « woke » privilégiant la diversité) idem pour les services (pas de vacances au Maroc par exemple, pas de restaurant à couscous). N’aidez pas ceux qui nous nient. Regardez ce qui est arrivé à Disney, ça marche.

Ne consommez pas de services ou produits  émanant de sociétés qui sont contre nous (promeuvent le voile, les LGBTIA++, ne payent pratiquement pas d’impôts, fabriquent à l’autre bout du monde etc).

 Il existe quelques entreprises patriotes et il y en aura de plus en plus.

(Vêtements APER, parfum et accessoires Terres de France, site de rencontre Droite au cœur, site d’annonce le Rucher Patriote, livres à la Nouvelle librairie ou sur RL). l’avenir sera communautaire. Achetez vos produits alimentaires le plus possible directement chez le producteur, il existe de plus en plus de circuits.  Rejoignez votre communauté patriote quand vous le pouvez, au niveau économique, démographique …

 

  • L’agitation. Manifestez votre mécontentement en participant à toutes les manifestations patriotes quand cela est possible près de chez vous. (Callac, soutient anti Covid etc). Faites un effort pour rejoindre les manifestations nationales quand il y en a. Si des centaines de milliers de manifestants, voire des millions, avaient été dans les rues pour demander un référendum sur l’immigration, des applications de la loi en matière de délinquance, les choses auraient été différentes. Souvenez-vous de la Manif pour tous, de Callac, la révolte en cours du monde paysan, laquelle va très certainement donner des résultats.

 

  • Le financement. Aidez financièrement les associations ou autres qui défendent ce que nous sommes, même si vous avez peu de moyens. Je suis scandalisé quand j’entends Christine et Pierre me raconter qu’ils ont des difficultés à réunir les fonds pour leurs procès. Flûte alors, vous n’avez pas 10 euros à donner chaque année, 50.000 personnes qui donnent 10 euros, c’est 500K, largement de quoi se défendre et même être proactif et… attaquer

 

  • La défense. Préparez-vous au pire, sachez utiliser de quoi vous défendre on ne sait pas jusqu’où les choses vont aller
  • La santé. Prenez soin de vous, patriotes bien-pensants, longue soit votre vie, nous aurons besoin de tous et en bonne forme le plus longtemps possible.

Alors, quel acronyme pour nous ? A vos claviers pour les suggestions… allez, je commence

Norme O R A, pour Occidental, Révolté, Actif…. parce que c’est certain, les progressistes de tous poils on les AURA.

Pour la promotion de notre norme ORA (ou autre acronyme, on verra) nous pourrons comptez sur RL, RR, Breizh info, certainement d’autres, Fdesouche, TVL…

Dans quel but ? La rabâcher encore et encore et y faire adhérer des dizaines de milliers d’entre nous afin de mieux nous orienter vers le même combat.

VIVRE C’EST COMBATTRE, et pour nous patriotes, les sujets de ne manquent pas.

 

 889 total views,  2 views today

image_pdf

2 Commentaires

  1. ESG=EcologistesSocialistesGauchistes.
    Le plus sûr moyen de provoquer un crash boursier!

  2. =====
    RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE :

    Congères jusqu’au deuxième étage et tunnels de neige à Sakhaline : les villes sont couvertes de neige

    En raison du cyclone de neige en cours, l’aéroport de l’île est fermé, le trafic maritime est arrêté et les bus ne circulent pas.

    Des modes d’urgence et une alerte météo orange ont été introduits.
    https://t.me/boriskarpovblog/18701

Les commentaires sont fermés.