Musk restaure la notion de mérite et jette le wokisme à la poubelle

Elon Musk : le DEI (politique de diversité, équité et inclusion) est discriminatoire et fondamentalement antisémite

«Nous devons simplement nous débarrasser de la règle selon laquelle si vous êtes plus faible, vous êtes automatiquement bon.» Cela n’a évidemment aucun sens’

Elon Musk a déclaré qu’il pensait que les politiques de diversité, d’équité et d’inclusion (DEI) impliquent intrinsèquement de la discrimination et sont « fondamentalement antisémites », dans un contexte d’antisémitisme croissant dans les grandes villes occidentales et sur les campus universitaires.

Dans une interview avec le commentateur Ben Shapiro le 22 janvier lors de la conférence de l’Association juive européenne en Pologne, le propriétaire de X (anciennement Twitter) a déclaré que les gens devraient « toujours se méfier de tout nom qui pourrait sortir d’un livre de George Orwell ». .»

« Diversité, équité, inclusion, tout cela ressemble à de jolis mots. Mais ce que cela signifie en réalité, c’est une discrimination fondée sur la race, le sexe et l’orientation sexuelle, et cela va à l’encontre du mérite », a déclaré M. Musk. « Donc, je pense que c’est fondamentalement antisémite. »

Au cours de l’entretien, M. Musk a noté que la solution pour résoudre ce problème de DEI est que les universités se concentrent sur le mérite. « Peu importe que vous soyez un homme ou une femme, votre race, vos croyances. Ce qui compte, c’est votre qualité de travail ou vos compétences  ! » il a dit.

« Nous devons simplement nous débarrasser de la règle selon laquelle si vous êtes plus faible, vous êtes automatiquement bon. Cela n’a évidemment aucun sens », a-t-il ajouté.

Plus tôt dans la journée, M. Musk a visité le camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau à Oswiecim, en Pologne, où au moins 1,1 million de personnes, principalement des Juifs, ont été tuées par l’Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale.

M. Musk s’est dit choqué de voir des rassemblements pro-Hamas dans les grandes villes occidentales et sur les campus universitaires, y compris dans des universités d’élite comme Harvard et l’Université de Pennsylvanie, qu’il a fréquenté.

« Toutes les émeutes qui ont eu lieu dans les grandes villes et sur les campus universitaires, je pense, ont été un signal d’alarme choquant pour toute sorte de civilisation ou de personne à l’esprit civique. [C’est] vraiment un choc », a déclaré M. Musk.

Selon l’Anti-Defamation League (ADL), du 7 octobre au 7 janvier, les incidents antisémites ont considérablement augmenté, passant de 712 à 3 291, soit une augmentation de 361 pour cent par rapport à la même période de l’année dernière. Les campus universitaires ont signalé au moins 500 incidents, soit une augmentation significative par rapport à seulement 12 cas au cours de la même période l’année dernière.

“DEI juste un autre mot pour le racisme”

Ce n’est pas la première fois que le milliardaire de la technologie exprime ses inquiétudes concernant les initiatives DEI. Le 11 janvier, M. Musk a remis en question l’embauche de DEI dans le secteur du transport aérien en réponse à une série de tweets de l’auteur James Lindsay qui détaillaient les différentes politiques DEI mises en œuvre par Boeing.

Traduction google

 741 total views,  2 views today

image_pdf

2 Commentaires

  1. C’est la gauche qui a relancé le racisme un peu partout.
    Et Mitterrand avec son SOS Racisme, voulait juste sauver le racisme qui était sur point de mourir de sa belle mort.

  2. «Nous devons simplement nous débarrasser de la règle selon laquelle si vous êtes plus faible, vous êtes automatiquement bon.»

    J’irais même plus loin : il faut se débarrasser du dogme selon lequel si vous êtes un mauvais, un raté, un loser, un médiocre, un incompétent, un intellectuellement déficient, un handicapé moteur ou mental, un “racisé”, caractérisé par une bizarrerie ou une déviance (sexuelle par exemple), voire un fou, vous devez être privilégié pour occuper un poste ou une fonction – surtout de décision.

    “Malheur au pays dont le roi est un enfant fou”.

Les commentaires sont fermés.