Face à l’inflation, l’Assemblée augmente les frais de mandat des députés de 300 euros par mois

Les députés ont décidé ce mercredi 24 janvier d’augmenter de 300 euros l’avance de frais de mandat qui leur permet de financer des déplacements ou de louer de permanences pour suivre les effets de la hausse des prix. Tous les groupes présents au bureau de l’Assemblée ont soutenu la hausse excepté LFI qui s’est abstenu.

Si seulement toutes les professions pouvaient bénéficier du même souci des effets de l’inflation. L’Assemblée nationale a décidé, ce mercredi 24 janvier, d’augmenter d’un peu plus de 300 euros par mois l’avance de frais de mandat (AFM) des députés, en invoquant l’inflation, a-t-on appris de sources parlementaires. La décision de porter l’AFM de 5 645 euros à 5 950 euros (+5,4 %) par mois a été prise par le bureau, la plus haute instance de l’Assemblée nationale, avec le soutien de tous les groupes politiques présents à ce moment-là, sauf de LFI qui s’est abstenu.

La socialiste Valérie Rabault, absente lors du vote, avait en revanche fait part de ses réserves avant la réunion, assure-t-elle, ce que confirme une autre membre du bureau. « La réunion a pris beaucoup de retard et elle avait une obligation en fin de matinée », précise un socialiste de l’Assemblée, qui affirme que le groupe PS n’aurait pas voté pour si un de leurs représentants avait été présent.

Les députés ont aussi élargi l’avance de frais de mandat à la prise en charge de la garde d’enfants, à condition que les députés ne sollicitent pas de déductions d’impôts dans le même temps. L’avance de frais de mandat permet la location d’une permanence, de financer des déplacements, de couvrir certaines dépenses d’hébergement, des frais de réception et de représentation. Ces dépenses sont contrôlées depuis 2018 et les sommes non utilisées doivent être restituées à la trésorerie de l’Assemblée nationale.

Remplacement de l’IRFM

Cette avance, qui s’ajoute à la rémunération des élus (7 637 euros brut par mois) a remplacé la controversée Indemnité représentative de frais de mandat (IRFM), enveloppe dont l’usage n’était pas vérifié et qui a donné lieu à des dérives, de l’achat de téléviseurs au paiement de vacances, par exemple.

Chez les syndicats de collaborateurs parlementaires, l’Unsa a critiqué la hausse de l’avance de frais de mandat. «L’Union syndicale des collaborateurs parlementaires Unsa dénonce cette décision qui est intervenue, alors que l’Assemblée refuse, au motif que cela coûterait trop cher à l’institution, d’augmenter le crédit collaborateurs», a dénoncé le syndicat. «Actuellement de 11 118 euros par mois, cette enveloppe sert à la rémunération des équipes des députés», «généralement constituées de trois collaborateurs» et pouvant «en compter jusqu’à cinq», rappelle-t-il. «Il est grand temps que les autorités de l’Assemblée nationale considèrent pleinement les conditions de travail des collaboratrices et des collaborateurs parlementaires», dont certains «sont payés à temps partiel au niveau du SMIC», insiste le syndicat.

https://www.liberation.fr/politique/face-a-linflation-lassemblee-augmente-les-frais-de-mandat-des-deputes-de-300-euros-par-mois-20240124_J55TR3VSHNCGFMGCSES5WAD37E/

 828 total views,  2 views today

image_pdf

23 Commentaires

  1. Tous ces députés ne servent à rien, à part papoter, voire hurler, feignant d’être révoltés,semblables à des mauvais acteurs de théâtre. Tout ce cirque pour si peu de positif pour le peuple qui les a élus. De toute façon, autant les supprimer, de même que les sénateurs, cela ferait une énorme économie. Car le CC repasse derrière et fait passer à la trappe tout ce qui pourrait froisser. Et après on s’étonne que les électeurs boudent les urnes.

  2. Tiens, c’est ce que gagnent certains agriculteurs en un mois.
    Cynisme ?
    Quelle honte !
    Envie de gerber.

  3. C’est une honte Alors que nos pauvres agriculteurs sont en train de demander à ce qu’on les entendent un peu..Pour pouvoir vivre un peu mieux.. C’est choquant

  4. Ils ne servent pas à grand chose, ils se chamaillent comme des gamins dans une cour de l’école, et de toute façon le premier ministre sort le 49-3 pour passer des lois… c’est pourquoi ils devraient être payés au smic + primes si résultats.. Ils doivent donner ce fric aux nécessiteux..

  5. Le conseil constitutionnel il en dit quoi ? c’est conforme avec la constitution en période de crise ?

  6. Donc il n’y a inflation que pour ces pauvres députés ? c’est bon à savoir…et je me souviendrais de tout.

  7. J’entendais hier un agriculteur sur une chaine d’infos dire qu’il allait prendre sa retraite il a 64 ans et avait fait le calcul pour 42 ans de cotisations il ne va même pas toucher 1000e et d’autres se gavent ,scandaleux .

  8. C’est tout simplement scandaleux. Et si 300 boules représentent 5% de leurs frais, ça veut dire que les avances systématiques de frais mensuels (sans aucune obligation de fournir des justificatifs, ni de rendre compte sérieusement du bien fondé de leurs utilisations) se montent à 6.000 boules, en plus des rémunérations, évidemment! Ca vaut quand même le coup ! A part les hauts fonctionnaires, bien sûr, qui gagne en France 6.000 + 6.000 = 12.000 boules par mois à ne faire que se présenter à la chambre des députés (et encore!) sans jamais rendre compte à personne de ce qu’il fait ? Ils ne peuvent rendre compte puisqu’ils ne font pas grand-chose! Et on a, en plus, les députés européens qui nous coûtent un bras, dans les mêmes conditions. A oui, il faut qu’ils aillent à Bruxelles, évidemment : ça, c’est plus ennuyeux!

      • Merci amigo. Je suis convaincu qu’il faut maintenant mettre les pieds dans le plat à fond. Ils se foutent trop de notre gueule.

    • Et comme le démontrait un reportage TV il y a quelques années, les députés européens perçoivent une prime pour faire acte de présence aux séances. Justement, en caméra cachée, on pouvait en voir certains qui venaient juste pointer le vendredi et repartaient aussitôt pour bénéficier d’un plus long week-end. Le mieux, certains députés pointaient pour leurs copains absents ! Dans quelle entreprise perçoit-on une prime pour être venu au travail ? Quelle honte !

  9. encore une énième provocation envers les classes laborieuses ; en français courant cela signifie allez vous faire foutre et on vous Emmerde ! Cela dépasse l’entendement ? Toutes ces crevures sont à vomir . Ni oubli Ni pardon !

  10. la preuve que ces konards travaillent que pour eux et qu’ils n’ont rien à faire des français qui galèrent. Il est temps de livrer du fumier chez ces gens qui portent le même nom.

    • c’est ce que je m’évertue à dénoncer depuis quelques temps déjà que les pourritures de députailles de tous bord ,je dis bien de tous bord sont des traîtres à la Patrie et au peuple de France , il y a la totalité de l’assemblée anti -nationale à pende haut et cour ou à faire monter sur la bascule à Charlot!

    • jean Kulpa mais keske tu te fait mettre tout comme moi et des millions d’autres !
      Pourvu que les Paysans fassent beaucoup de petits car yen a vraiment marre !!!

  11. Quel que soit l’état de la France eux se servent et donnent des leçons de modération aux autres !

  12. Si l’on pouvait augmenter nos pensions et nos salaires de même. Quelle bande de fumiers!

  13. Les fumiers vont encore se graisser l’oignon, pendant que les Français crèvent! Une flopée d’inutiles parasites qui n’ont rien fait suite à l’avalanche de 49-3. De gauche, de droite du milieu, en haut, en bas : une famille de vampires qui laissent la France exsangue! Comme le titre du livre de NDA “où va le pognon” on a la réponse, dans sa poche et celles de ses compères!

    • Des salauds élus par des cons y’a rien à faire. On va voir aux prochaines élections les mêmes cons voter pour les mêmes salauds

Les commentaires sont fermés.