Le Wine January, une initiative anti-dégénérés à saluer !

Je suis une anti-pub primaire, je les fiche à la corbeille, que ce soit des pubs papier (il y en a de moins en moins) ou des pubs sur l’ordi et je coupe le son des videos dès qu’il y a pub. Dans mes boîtes courriel, je mets systématiquement à la poubelle tout ce qui, de près ou de loin, ressemble à une pub.

Or, ce matin, faisant le ménage habituel, un titre m’a interpellée :

January, january… mon cerveau reptilien s’est mis en marche, j’ai pensé au “dry January”, aux tarés qui ne boivent pas de vin en janvier, pour des raisons obscures que j’associe, avec mon esprit mal placé, à la volonté de nous habituer aux interdictions islamiques dont celle de l’alcool. Et les vegan et autres anti-vie de s’y associer, à mon grand dam. Or, le petit verre ballon à la fin du titre m’a fait un clin d’oeil.

Le dry january remplacé par le wine january, ça m’a fait un plaisir ! Alors j’ai lu la pub, la voici, je la relaie bien volontiers, c’est un témoignage de résistance, de refus de crever la bouche ouverte, de refus de voir ce qui, dans notre héritage, est une invitation à la vie, au rire, à la convivialité… tout ce dont les écolos mondialistes veulent nous priver.

Je ne sais pas, évidemment le goût du vin produit et vendu par Vie d’Oc, mais si vous habitez dans leur coin, allez leur rendre visite, goûter leur vin et en acheter quelques bouteilles pour les aider à survivre dans ce monde de tarés…et pour vous faire plaisir.

Éditorial

Bonjour Christine,
Comme vous le savez, de nombreux vignerons sont en danger, et dans tous les vignobles. En cause, la faiblesse de la consommation et le matraquage du lobby anti-alcool. Nous, Vie d’Oc, sommes sensibles à une consommation raisonnée, nous revendiquons haut et fort notre amour du vin et demandons aux autorités de ne plus parler du vin comme d’un alcool lambda.
Le vin doit être considéré comme un produit à part, un produit qui unit les hommes plutôt que leur nuire, une boisson qui fait du bien lorsqu’elle est consommée modérement, une boisson culturelle qui unit les générations et les hommes, une boisson qui fait partie de notre culture française (mais pas que) et qui accompagne tous nos grands évènements ou simples moments de plaisir. Nous demandons que le vin soit enseigné au Lycée (en terminal), que l’on apprenne aux jeunes à en reconnaitre les arômes et les qualités, que l’on enseigne l’art de la dégustation, afin justement d’éviter les abus.
C’est pour cette raison que nous prenons le contre-coup du dry january en vous proposant de découvrir une gamme resserrée de pépites à découvrir absolument, dans le cadre de notre WINE JANUARY.
Pour nous encourager dans cette démarche, si vous avez un compte INSTAGRAM, rejoignez notre communauté : https://www.instagram.com/viedocdenicheurdevins/
Tous nos vins en PROMO : CLIQUEZ ICI
Pour vous remercier de votre fidélité, Christine, nous prolongeons notre offre supplémentaire de 5% de remise sur l’ensemble de notre cave au tarif 2023, avec le code avantage Rem5
Partageons !
Jean-Michel Boron
Maître Caviste
Offre cumulable avec nos offres promotionnelles, non cumulable avec d’autres remises globales (cartes privilèges, CE, etc.) – pour un minimum de 60€ TTC d’achat – valable jusqu’au 27/01/2024
ConteBD

Grenache 2019

Château Camplazens
Attention, il ne reste que 30 cartons de cette cuvée, qui sera bientôt remplacée par Canon Rouge.
Ce Grenache, dernier du genre, fait 15% Vol. Le vin est rond, empli de matière, riche, aux arômes de fruits rouges et noirs, de garrigue et d’épices. C’est riche mais ça garde encore une belle fraicheur. C’est vraiment bon et vous allez pouvoir le marier à de la cuisine exotique, une bonne tajine par exemple ou encore un plat asiatique.
Profitez-en, c’est la fin !
5,90€ seulement !

🚚 *TRANSPORT 🚚

Forfait transport de 12€ seulement, quelle que soit la quantité commandée, en France métropolitaine sauf Corse (sincèrement désolé amis Corses).

Livraison par transporteur sous 72 heures (si les cuvées sont en stock) en OnDemand : vous êtes contacté par le transporteur par email et/ou sms afin de planifier la date de livraison souhaitée.

HORAIRES de nos CAVES
Boutique de Narbonne
nos-boutiques-1
12 rue Émile Zola 11100 Narbonne
Tél. 09 81 05 79 69
narbonne@vie-d-oc.fr

Ouvert du Mardi au samedi de 9h30 à 13h et de 16h00 à 19h30

Dimanche matin : 9h30-13h
Parking Emile Digeon ou les Halles

Magasin de Gruissan
Toulouse2
ZAC de Mateille – 11430 Gruissan
Tél. 09 81 05 13 76
gruissan@vie-d-oc.frOuvert du Mardi au samedi de
9h30 à 13h et de 15h30 à 19h00

Parking Lidl

Voici leur site et quelques promesses goûteuses :

https://www.vie-d-oc.fr

 

 

 1,124 total views,  2 views today

image_pdf

14 Commentaires

  1. Rien ne m’horripile autant que la formule consacrée des journaleux et autres présentateurs télé, “à consommer avec modération”.
    Leur mantra destiné au conditionnement des abrutis qui les écoutent, qu’on n’entend plus et qui ne convainc personne.
    **Il est vrai qu’ils se prennent pour le nouveau clergé, chargé d’abreuver les ouailles de la parole céleste.
    Ras-le-bol !
    J’ai toujours bu du vin à table chez mes deux grands-pères, et je continue la tradition familiale.
    Nous avons la chance d’avoir une gamme de vins de qualité et extrêmement variée du blanc au rouge, en passant par le champagne.
    * Quelle merveille que certains voudraient détruire comme tout le reste.
    Stop à la dictature de la bienpensance !

  2. Moi en janvier je fais le 30 jours 100 alcools, cela fait 3-4 consommations par jours et cela permet de découvrir de nouvelles saveurs.

  3. Les Français, dans leur grande majorité, ne sont pas des décérébrés: il n’est pas nécessaire de leur répéter, jusqu’à la nausée, “A CONSOMMER AVEC MODERATION”. Ils ne se roulent pas sous la table après avoir dégusté, savouré, apprécié, un bon vin. En revanche, on ne leur assène pas la même publicité pour les COCAS, qui contiennent 120 grs (oui, cent vingt grammes de sucre) par litre, alors que ceux qui abusent de ces boissons se retrouvent obèses ou avec une détérioration du foie (NASH), qui entraîne, ipso facto, une greffe.

  4. Bravo ! J’ai – et nous sommes nombreux – les mêmes réflexes que vous. Ce viol permanent des consciences est insupportable. Je n’entends parler ce ces vieux médiats captifs (télévision, radio, journaux) qu’à travers le filtre d’Internet, que les tyrans rêvent de censurer ou fermer. Prévoir VPN, ou antenne Starlink d’Elon Musk. C’est l’éternelle course de l’épée et du bouclier. Ce “Dry January” est non seulement à boycotter mais à inverser par principe et par résistance. Je n’aime ni le vin ni l’alcool mais ferais un effort ce mois-ci pour cette boisson conviviale qui nous relie. La chanson “Le vin gaulois” le rappelle gaiment : https://www.youtube.com/watch?v=RAeaSCM1YLg
    Provoquons même ces tristes membres de la secte mondialiste du malheur !

  5. pourquoi encore utiliser de l anglais ?

    en français vin de janvier ferait bien l affaire

    cela dit ils ne font que du rouge semble t il

    • ils répondent à une provocation en anglais par la même expression en français, qui permet en effet d’attirer l’attention. “Le vin de janvier” ne serait pas compris comme une réponse à la saloperie du janvier blanc.

      • La littéraire Christine Tasin a la finesse de comprendre qu’il s’agit d’armes de guerre informative et que le triste état intellectuel où sont réduits la plupart des Français ne réagira qu’avec une formule écho en “globish” – qui n’est pas de l’anglais mais juste une version appauvrie à usage d’aéroport qui fait honte aux vrais anglophones eux-mêmes ; du vin de Chapel Town allongé d’eau. Car sachons le, le même phénomène de résistance à la chienlit existe outre-manche et outre-atlantique. Ne nous trompons pas de guerre…

      • Le manque d’imagination lorsqu’il s’agit d’innover en français est malheureusement révélateur d’une perte de confiance des Français en leur propre culture et propre langue à rendre compte du quotidien.
        ” opération vin joyeux “, ” vin de vie “, “janvier en vin “, etc auraient pu convenir.

    • Je n’ai que 81 ans et il n’est pas né, celui qui me privera du plaisir de boire mon verre de vin quotidien. En outre, et cela ne nuit pas, le vin me fait passer de bonnes nuits, accompagnées des doux rêves dont je le rends responsable!
      Alors à la santé de tous ceux qui adorent lire RR et les articles de Christine, sa Présidente.

  6. Je ne bois plus d’alcool pour des problèmes de santé. Mais je ne suis pas musulman. À votre santé quand même.

    • Ouf! Argo, je suis rassuré quant à votre liberté de pensée religieuse, ou laïque…
      J’avais aussi quelques ennuis de santé jusqu’à ce que je découvre les vertus d’un petit verre de bordeaux quotidien.
      Alors, à la vôtre!

  7. A consommer avec modération ! Pour accompagner un bon gibier,😛 hum…

Les commentaires sont fermés.