Procès Salvini : les juges veulent criminaliser le refus de l’invasion migratoire

Tous les jours, la France et les démocraties occidentales subissent les conséquences de 50 ans de déconstruction et de destruction de leurs pays.

Il y a 48 heures, je vous apprenais que mon ami Charles Demassieux (même si je n’avais pas cité son nom) avait été condamné à 18 mois de prison, dont 3 ferme et 3500 euros d’amende pour avoir défendu une vieille dame de 83 ans menacée par un voisin violent, alcoolique et drogué. J’aurais pu vous préciser aussi qu’il avait été privé de son droit de posséder des armes pendant 3 ans, et déclaré inéligible pendant 5 ans.

Hier, je vous apprenais que le tueur en série Nordahl Lelandais, par ailleurs assassin de la petite Maëlys, 8 ans, avait le droit de copuler en prison et de faire des gosses !

Et ce jour, j’apprends que Matteo Salvini subit l’acharnement des juges de gauche italiens, et qu’il risque tout simplement 15 ans de prison pour avoir voulu, quand il était ministre de l’Intérieur, appliquer son programme et s’opposer au débarquement d’un navire de près de 150 migrants, en Sicile, appartenant à l’ONG l’Open Arms.

https://www.france24.com/fr/europe/20211023-d%C3%A9but-du-proc%C3%A8s-de-matteo-salvini-jug%C3%A9-pour-avoir-bloqu%C3%A9-des-migrants-en-mer


Les crapules de sénateurs italiens de gauche ayant voté la levée de son immunité parlementaire, le voilà traîné devant les tribunaux comme un malfrat.

Pendant ce temps-là, ces mêmes juges italiens ont renoncé à toute poursuite contre la capitaine de navires à migrants Carola Rackete, qui avait juste forcé le barrage des autorités italiennes, à Lampedusa, et avait été arrêtée.

https://ripostelaique.com/qui-est-carola-rackete-la-capitaine-du-seawatch-qui-defie-litalie.html

L’objectif des mondialistes est de criminaliser le refus de l’immigration et de l’invasion de son pays, rien de moins. Pourritures de juges gauchistes !

 612 total views,  3 views today

image_pdf

1 Commentaire

  1. On nous défend de porter secours aux personnes agressées de façon à réduire le nombre des Français en général et des retraités en particulier. Je vous jure que si je vois le députaille ou le maire s’en prendre plein la tronche, je laisse faire. Et si on veut me poursuivre pour non-assistance, j’évoquerai les cas où les personnes étant intervenues ont été poursuivies.

Les commentaires sont fermés.