Au pays de Candy Hidalgo, l’auto-partage ne marche pas… la faute à qui ?

Zity, service d’autopartage, ça marche partout… sauf à Paris.

Non pas que l’on manque de clients à l’heure où il faut montrer patte blanche pour entrer en voiture dans ce qui fut la ville Lumière et qui est devenue la Ville aux Rats. Non pas que l’on manque de voitures prêtes pour vous près de chez vous.

Non, c’est juste que Paris a atteint un tel seuil d’incivilités et de délinquance que les voitures louées/empruntées sont rendues dans un état déplorable, infect. Et comme tout est affaire d’argent, Zity ne s’y retrouve pas. Ce que l’on comprend. Zity a pour but de gagner de l’argent, de développer sa société, de créer des emplois… or, actuellement, à Paris, il en perd.

Alors, pragmatique il met la clé sous la porte. Bye bye Hidalgo et ses petits casseurs…

C’est la fin de l’aventure Zity à Paris. La filiale de Renault Mobilize a annoncé mardi mettre fin à son service de location de voitures en libre-service en raison des « dommages constants » causés à sa flotte. Arrivé à Paris en mai 2020, Zity proposait à ses clients de louer des voitures électriques (des Renault Zoé puis des Dacia Spring) pour plusieurs minutes ou heures, en la récupérant puis en la rendant sur n’importe quelle place de stationnement public. Mais malgré 100.000 clients inscrits, le service n’a pas réussi à devenir rentable.

Fermeture le 15 janvier

« Les dommages importants et répétés (sur) nos véhicules à Paris les rendaient très souvent indisponibles et engendraient des coûts de maintenance devenus ingérables », a indiqué un responsable de Mobilize à l’AFP.

https://www.20minutes.fr/paris/4069555-20240109-zity-service-autopartage-renault-ferme-boutique-paris

Bien sûr, je pourrais plaindre Zity et fustiger les petites crevures qui cassent tout et ne respectent rien. Ce n’est pas le cas. J’ai envie de dire crûment “bien fait votre gueule”.

Parce que, quand même, utiliser l’écriture inclusive des dégénérés ça prouve qu’on en fait partie et il y a une logique, on n’a que des dégénérés comme clients. La boucle est bouclée.

 

Alors oui, bien fait pour leur gueule si leur entreprise ne marche pas. Ils ont la clientèle qu’ils méritent. Mais il faut reconnaître que les malheureux Parisiens sont partis pour ne plus sortir, sauf à prendre un taxi… tant qu’ils en trouvent ! Après tout ils ont voté pour Hidalgo et majoritairement pour Macron, alors… Bien fait pour leur gueule aussi ?

https://www.fdesouche.com/2024/01/12/les-voitures-dautopartage-zity-retirees-de-paris-a-cause-dune-augmentation-des-incivilites-72-de-degradations-en-plus-par-rapport-aux-autres-villes-comme-milan/

 1,317 total views,  2 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. Bras et jambes vigoureux arrivent en nombre, celui qui lancera le service pousse-pousse vélo, deviendra vite riche, adulé par les éscolos.
    Ce nouveau service sera à la hauteur de la ville poubelle du tiers-monde qu’est devenue la capitale.

  2. Cet obsession du carbone va bientôt les amener à interdire les légumineuses. Ça ne fera pas un pet.

  3. Ils ne roulent plus les taxis ! Paris est un entrelac débile de chemins vicinaux où plus rien ne roule, plus rien ne se transporte, seuls les inactifs y trouvent leur compte. Familles, artisans : dehors ! Et vive la pollution des files de voitures arrêtées sur une file dans les majestueuses larges artères de Paris. Plus de carbone, objectif d’Hidalgo ! Virer les actifs, objectif d’Hidalgo !

  4. Et les parisiens qui ont voté RN subissent la double peine. On est minoritaires, et depuis que la Rachida Darty a viré sa cuti (une fois de plus) c’est la honte. Elle s’est grillée pour Paris et on va se taper miss Rats ad vitam aeternam.

    • Dati a toujours été une planche pourrie, comme Sarkozy qui a fait un mal fou ! (Forfaiture de Lisbonne, OTAN, Rgpp qui a tué ce qui fonctionnait, etc.).
      Bon débarras, ce n’est pas elle qui risquait de faire du bien à Paris.

    • Merci de penser aux minoritaires, partout en France et en Europe, qui ont bien voté et subissent la loi du vote de la majorité imbécile.

  5. C’était couru. Bientôt le service pousse-pousse, ou la chaise à porteurs en libre-service ?

Les commentaires sont fermés.