Imbécile de Dussopt, sans l’UE, il y aurait eu moins de morts du Covid, Raoult n’aurait pas été interdit !

Qu’aurions nous fait sans l’Europe au moment de la crise Covid?»: la question d’Olivier Dussopt fait réagir la toile

Par Emmanuelle Bourdy

9 janvier 2024 08:00 Mis à jour: 9 janvier 2024 08:00

Ce dimanche 7 janvier sur CNews, le ministre du Travail Olivier Dussopt est revenu sur la polémique concernant le drapeau de l’Union européenne, arboré dans la cour des Invalides durant l’hommage rendu à Jacques Delors.

Vendredi dernier, lors d’un hommage national, Emmanuel Macron a salué la mémoire de l’ex-président de la Commission européenne Jacques Delors, décédé le 27 décembre à 98 ans, indiquant qu’il avait « réconcilié véritablement la France avec l’Europe » et « l’Europe avec son avenir ». Face au grand drapeau européen, le drapeau français placé sur le cercueil de l’homme politique était plus petit. Un détail qui n’a pas échappé à nombre de personnes, provoquant quelques remous, notamment sur les réseaux sociaux. Olivier Dussopt s’en est attristé et l’a indiqué au micro de CNews, alors qu’il était l’invité du Grand Rendez-Vous ce dimanche.

« Pendant dix ans, il a été président de la Commission européenne »

Rappelant que Jacques Delors avait joué un rôle majeur, durant 10 ans, en tant que président de la Commission européenne, le ministre du Travail a énuméré certains de ses accomplissements. « C’est lui qui a fait l’Acte unique, le marché unique et l’Europe sociale avec le sommet de Val-duchesse en 1985. C’est lui qui a accompagné l’intégration, la réintégration des pays d’Europe de l’Est après la chute du mur de Berlin. C’est lui qui a mené et préparé l’élargissement de l’Union européenne », a détaillé à Sonia Mabrouk le ministre du Travail.

Ajoutant qu’au-delà de son bilan et de sa carrière « incroyable », Jacques Delors a « fait partie d’un cercle extrêmement fermé » que sont les citoyens d’honneur européens, il a mentionné que ce cercle n’était composé que de trois personnes seulement, les deux autres étant Jean Monnet et Helmut Kohl. « Est ce qu’on peut imaginer que la République française, rendant hommage à un de ses plus grands serviteurs, fasse l’impasse sur ce qui a fait l’essentiel de sa carrière, c’est à dire l’Europe ? » s’est-il alors demandé.

« Certains se prêtent à des petites polémiques et voient le mal partout »

Pour toutes ces raisons, il s’est dit « triste » que « certains se prêtent à des petites polémiques et voient le mal partout ». Olivier Dussopt a rappelé que « l’adhésion à l’Union européenne » a été « une démarche volontaire de la France ». « Qu’aurions nous fait sans l’Europe au moment de la crise Covid lorsque la Banque centrale européenne […] a racheté l’essentiel de notre dette ? Comment aurions nous fait pour financer le plan de relance si nous n’avions pas pu bénéficier de dizaines de milliards d’euros de la part de l’Union européenne pour cofinancer le plan de relance ? » a-t-il questionné, soulignant qu’il se trouvait « aux premières loges » en cette période de crise sanitaire puisqu’il était ministre du Budget.

Espèce de pourri, l’UE nous a juste fourni de quoi payer les vaxxins Covid promis par der Leyen, qui coûtaient un bras, qui lui permettaient d’instaurer un essai de dictature, de crédit social à la chinoise et qui nous endettait à mort, histoire de nous interdire de quitter l’UE et la banque de Francfort et les prêteurs !

.

Malgré tout, le grand drapeau européen n’a pas manqué de faire réagir les internautes et parmi eux le président de Debout la France Nicolas Dupont-Aignan, qui a visé le président de la République dans un tweet. « Après le drapeau européen sous l’Arc de triomphe, Emmanuel Macron continue son entreprise de démolition de la France en voulant habituer les Français à la disparition de notre nation », a-t-il écrit sur X ce 5 janvier.

Les propos d’Olivier Dussopt ont eux aussi déclenché de vives réactions chez les internautes. Florian Philippot, qui préside le parti politique Les Patriotes, a notamment indiqué sur X ce 7 janvier : « Le ministre macroniste Dussopt enchaîne les déclarations délirantes ce dimanche sur CNews ! Tout ça par soumission à l’UE ! » « Décidément ce gouvernement est ancré dans sa bêtise et son incompétence quoi qu’il arrive… », a mentionné un internaute. Un artisan a répondu que sans l’Europe, « nous aurions sauvé des vies », quand un autre internaute a souligné : « Des économies. »

https://www.epochtimes.fr/quaurions-nous-fait-sans-leurope-au-moment-de-la-crise-covid-la-question-dolivier-dussopt-fait-reagir-la-toile-2511085.html?utm_campaign=socialshare_email

 700 total views,  1 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. Sans l’UE, on aurait évité et le confinement et le vaxxin tueur obligatoire.
    Autant dire des vies sauvées, des faillites évitées, une économie en meilleur état.
    Et pour ce qui est des dettes qui auraient été payées par l’UE, bizarre mais on a augmenté notre dette qui est à 3000 milliards d’euros, un chiffre absolument pharamineux.

  2. J’ai le droit de dire que j’ai une énorme envie de latter la tronche de cake de dussopt l’incompétent ,l’abruti ,le baltringue, le traître etc. etc. ?

  3. Quel Branque ce Dussopt! Quand on voit sa tronche, on dirait que la PMA a foiré. Il est qui pour donner un avis sur des questions qui ne concernent que des scientifiques comme les professeurs Raoult et Perronne, par exemple. Quand on a magouillé avec des distributeurs d’eau pour deux lithographies, on devrait la boucler. Il y avait les pots-de-vins, Dussopt a inauguré les pots-d’eau. Avec la Borne (OUT), il formait un sacré duo que même le musée Grévin n’en aurait pas voulu, même en cire…

  4. Ah l’adhésion volontaire de la France à l’UE, avec le non au référendum à propos de la constitution européenne… Je pouffe. Crétin! Tu es aussi fourbe que laid.

Les commentaires sont fermés.