Le sport me fait horreur, même à la… télé ! Ce n’est pas Macron qui m’y convertira

Réels sportifs ou même simples amateurs de sport à la télé, changez d’article : ce que je vais avouer va vous faire hurler de colère !

Notre président a poussé, ce lundi, les Français à « faire au minimum une demi-heure de sport 5 jours par semaine. » Or, personnellement, que ce soit physiquement ou par distraction, « sport » est un mot dont j’ignore complètement l’intérêt ne serait-ce qu’une minute chaque jour ! Alors 30 minutes ! Nooon, trop, c’est trop ! Je souffrirais vite d’une indigestion !

.
Et pourtant, je suis fier d’être l’un des amis d’un sportif qui, lui, a arraché deux médailles d’or et deux de bronze aux Jeux olympiques, ainsi que trois titres de champion du monde ; il fut l’un des athlètes les plus titrés en cyclisme sur piste dans les années 1960-70 ! Il a remporté la plupart de ses titres en tandem avec Daniel Morelon. Oui, vous avez deviné : « Trentin et Morélon » ! Cet ami depuis plus de 50 ans et qui est toujours désespéré devant mon rejet de tout sport, c’est Pierre Trentin au palmarès (1) des plus impressionnants !
Peu après le début de notre amitié, dans les années 70, il m’avait fait acquérir un magnifique vélo. Pour lui faire plaisir, mon premier trajet avait été de parcourir les 5 kilomètres séparant mon domicile de son pavillon familial. J’avais oublié qu’il y avait une côte d’un kilomètre. Dès mon retour chez moi, j’ai accroché ce vélo dans ma cave et ne l’ai décroché que pour l’offrir à un gamin ! Si, à l’époque, il y avait eu des vélos électriques, peut-être l’aurais-je utilisé un peu plus longtemps… Quoique, actuellement, même électrique, je n’ai aucune envie d’en utiliser un…

.
Plus tôt dans ma vie, au lycée, l’année du bac, nous étions, côté sport, trois « tireurs au flanc » qui évitions même l’heure d’éducation physique : quand elle avait lieu en fin de journée, la nuit commençant à tomber, le professeur ne pouvait voir toute la piste entourant le stade. Dès le début du premier tour, il avait perdu -sans s’en rendre compte apparemment- trois de ses élèves. Nous prenions le chemin le plus direct pour filer vers les vestiaires et quittions le lycée. 


Heureusement pour sa direction, ce lycée Marcelin Berthelot à Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne) pouvait s’enorgueillir d’avoir un élève des plus méritants dans le monde du sport (un élève d’ailleurs de ma génération puisqu’il est né à peine 42 jours avant moi, tous deux outre-mer, lui à Point-à-Pitre, moi en banlieue d’Alger)  cet élève qui, comme Pierre Trentin -également de notre génération-, faisait à coup sûr plus de sport que moi, c’est le Guadeloupéen Roger Bambuck ! Lui, l’année de notre bac, détenait le record de France du 100 m ! Pour moi, c’était le record du « sans mètre » !

.
Et ne me demandez pas de faire ne serait-ce qu’une demi-heure de marche quotidienne, même au rythme tranquille dit de « promenade », donc à faible allure… L’été 2023, lors de mon rendez-vous tous les 3 ans chez ma cardiologue, après m’avoir ausculté et soumis à plusieurs contrôles, celle-ci me rassura :
« C’est parfait ! Tout va bien… Aucun problème… Vous avez un coeur de jeune homme ! »
Moi, quelque peu matamore… -je viens de découvrir l’origine de ce mot signifiant « faux brave » voire « vantard », ce qui était le cas à ce moment-là pour moi à l’adresse de cette jeune cardiologue

donc mon côté matamore (vu la suite, j’aurais mieux fait de me taire !) m’a poussé, tout souriant et fier après avoir entendu son diagnostic rassurant, à préciser à cette cardiologue :
« Pourtant, Docteur, si vous saviez… Je ne fais et n’ai jamais de toute ma vie fait une minute de sport ! Sinon contraint lors de mes études et mon service militaire… Et à la télé, aucune épreuve sportive ne m’intéresse… »
« Ah, bon… » m’a-t-elle dit quelque peu ironique. Et prenant, une feuille de prescription médicale, elle m’a fortement conseillé :
« Je vous demande de faire une demi-heure de marche modérée chaque jour ! »
Et donc, après un bon mois de réflexion…-je n’allais pas m’aventurer comme cela dans les rues sans y réfléchir !- .je me suis mis à… Non, je me suis forcé à sortir chaque jour et à faire ces 30 minutes de marche… 30 minutes et rarement 32 ou 35 minutes !
Je chronométrais mon aller et, dès 15 minutes « Demi-tour, droite ! » Comme je l’avais appris dans ma jeunesse à l’armée chez les Marsouins comme sont surnommés les militaires dans les RIMa, Régiments d’Infanterie de Marine !- retour à mon domicile par le même chemin pour éviter d’en rajouter !
Et au bout d’un mois de cette contrainte 
-est-ce une inattention ? Une déformation du trottoir ?-
Plouf, je me suis étalé de tout mon long ! Et j’ai connu la honte -mais ma profonde reconnaissance envers eux- d’être relevé par un couple de jeunes que je remercie encore car j’étais incapable, en raison des douleurs, de me relever seul ! 
Résultat de cette demi-heure de « marche pour une meilleure santé » (Oui, cher Macron !) : radiographies à l’épaule droite (et je suis droitier !) et des genoux ! À l’épaule, une belle déchirure des tissus proches de l’os et, durant plus de deux mois, des nuits entrecoupées de nombreux réveils à cause de la douleur…
Pour la jambe, ce fut un genou de roi : largement… couronné ! Avec douleur à la marche durant des semaines !
Après rétablissement, j’ai voulu reprendre ma marche quotidienne. Nouvelle chute au bout d’un mois. Même si la douleur ne dura que quelques jours, j’ai arrêté définitivement mes « promenades de santé », préjudiciables à ma santé !

.
J’ai acheté un tapis roulant d’appartement. Après un montage problématique, j’ai commencé à en faire mais j’ai vite abandonné tant cela me faisait ch…eminer bêtement puisque je faisais du sur place ! En outre, parfois, bien que m’agrippant aux poignées de son pupitre, je manquais de tomber !
Au bout de quelques semaines, j’en ai fait cadeau à un de mes petits-cousins…

.
La solution ? Je vais peut-être tenter de « parcourir » un lieu que je connais bien : mon… appartement ! Certes je vais devoir « tourner en rond » ! Mais je pourrai peut-être varier mon trajet : un jour, faire, pendant 30 minutes, des allers-retours sur le merveilleux circuit « hall d’entrée-salon-cuisine-chambre-salle de bains-couloir-et retour à l’entrée, et c’est « reparti pour 100 tours… » ! Et, dès le lendemain, je pourrai changer d’itinéraire et suivre un tout autre circuit mais tout aussi merveilleux ! Par exemple, en partant de la « cuisine » pour traverser « l’entrée-le salon-la chambre-la salle de b… » Euh, non, varions un peu : pas la salle-de-bain, plutôt « les wc-le couloir-et-retour à la cuisine ! » !
Et là, non seulement je risquerai moins de me casser la figure
-j’ai supprimé tout tapis ou fil qui se promènent et qui sont parmi les premières causes de chutes principales et parfois graves à domicile- et je serai toujours au chaud ! Et moi, le chaud, je préfère…

.
Donc, merci, M. Macron, de m’avoir donner cette idée de marcher à l’abri du froid et loin des fous de sportifs qui, courant n’importe comment et même n’importe où, simplement pour se montrer d’un air de dire : « Regardez-moi ! Je suis à la mode ! J’écoute même ce que me disent notre Président et les écolos pour « Sauver notre planète ! »
Ils nous importunent en envahissant les trottoirs les prenant pour des pistes olympiques quand ce ne sont pas ceux qui font semblant de faire du vélo parce que c’est à la mode :
« Ah mais, c’est bon pour la planète ! »

Ce à quoi je réponds :

« Ah mais ça c’est » Et je change le « b » de « bon » par un « c »…
Ainsi, en restant, à marcher chez moi 
-comme à l’instant, ce lundi soir où j’écris ces lignes, après avoir appris le départ de Mme Borne, on attend toujours le nom du futur Premier Ministre- je pourrai continuer à suivre les infos tout en tournant en rond chez moi…

Allez, je mets ma p’tite télé dans l’entrée et j’y vais… 
Euh, je crois que je vais encore réfléchir avant de me lancer dans cet aventureux parcours peut-être un peu trop périlleux pour un homme comme moi si peu expérimenté en ce domaine…

.
Permettez-moi de me renseigner sur ce qu’est cette étrangeté que les gens appellent « sport » ! 
Tout d’abord, d’où vient ce mot si mystérieux qu’est « sport » ? Il remonte à 1828, selon le Petit Robert… Il dérive d’un mot… anglais ! Cela commence mal… Moi, et l’anglais, nous ne sommes pas copains !

Ce mot « disport » venu d’outre-manche a donné l’ancien français « desport » puis « déport » signifiant… ah, bon ! « amusement » ! Et « se déporter »… qui avait le sens de… « s’amuser » !
Bon, dans ce cas, je vais peut-être finir par « me déporter », c’est-à-dire « m’amuser » en faisant du sport…
Mais comme je suis procrastinateur, vous savez, ce grand défaut de reporter au lendemain quand on a quelque chose à faire, comme le disait mon père :
« Oh, oui, je te connais : tu reportes à demain, non pas ce que tu aurais dû faire aujourd’hui mais, dans l’espoir, que ce soit un autre qui le fasse ! »
Donc, M. Macron, je reporte à demain ma décision de faire à nouveau une demi-heure de marche quotidienne… Là, ce soir, je veux apprendre qui sera notre Premier Ministre : il semble que Gabriel Attal qui fait des étincelles à l’Éducation Nationale, tienne la corde !
Mais a-t-il intérêt à se griller car il risque de récupérer la mauvaise opinion que les Français ont de vous, M. Macron… À sa place, je resterais au poste de ministre, éducation nationale ou autre. Car s’il accepte d’être votre Premier Ministre, vous allez tout faire pour qu’en 2027, il n’ait plus aucune chance de vous ravir le titre de… « plus jeune Président de la Ve République » !

(1) Palmarès de Pierre TRENTIN (US Créteil)
Jeux Olympiques :
Tokyo 1964 :
-Médaille de bronze du kilomètre ;
Mexico 1968: 
-Champion olympique du kilomètre,
-Champion olympique du tandem avec Daniel Morelon ;
-Médaillé de bronze de la vitesse
 
Championnats du monde amateurs :
Milan 1962 : 
-Médaillé de bronze de la vitesse ;
Rocourt 1963 : 
-Médaillé de bronze de la vitesse ;
Paris 1964 : 
-Champion du monde de vitesse ;
Francfort 1966 :
-Champion du monde du kilomètre ;
-Champion du monde du tandem avec Daniel Morelon ;
-Médaillé d’argent de la vitesse
Amsterdam 1967 :
-Médaillé d’argent du tandem ;
-Médaillé d’argent de la vitesse ;
Anvers 1969 :
-Médaillé de bronze du tandem ;
Varese 1971 :
-Médaillé de bronze du tandem ;
-Médaillé de bronze du kilomètre ;

Jeux méditerranéens :
Naples 1963 :
-Médaillé d’argent du kilomètre ;
-Médaillé d’argent du tandem (avec Daniel Morelon).

Championnats nationaux :
-Champion de France de vitesse amateurs : 1963, 1965 ;
-Champion de France de demi-fond : 1980 ;
-Champion de France de vitesse par équipes amateurs : 1965, 1966, 1967, 1968, 1969, 1970, 1972, 1974 ;
-Champion de France du kilomètre amateurs : 1974, 1975 ;
-Champion de France sur route débutants (Premier Pas Dunlop) : 1961 !
=======================
Roger BAMBUCK :
Palmarès international :
-Champion d’Europe du 200 m en 1966 ;
-Champion d’Europe du relais 4 × 100 m en 1966 ;
-Vice-champion d’Europe du 100 m en 1966 ;
-Médaille de bronze aux JO de 1968 au relais 4 × 100 m ;

Palmarès national :
-Champion de France du 100 m en 1965, 1966, 1967 et 1968 ;
-Champion de France du 200 m en 1965, 1966, 1967 et 1968 ;
-Vice-champion de France du 100 m en 1964.



JACQUES MARTINEZ, journaliste, 
ancien de RTL (1967-2001), l’AFP, le FIGARO, le PARISIEN…

 1,004 total views,  1 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. C’est surtout le sport de compétition qui est malsain. Et je suis d’accord sur le fait que mettre dans les programmes scolaires des cours de sport (de mon temps, ça s’appelait EPS: Education Physique et Sportive) n’est pas très pertinent.
    Autrement, je ne considère pas les arts martiaux (judo, karaté, taekwondo, jui-jitsu….) comme des disciplines sportives; pour moi, ils sont plus que ça et peuvent servir pour se défendre, par exemple.

  2. Au lieu de faire du sport faites du bricolage ou du jardinage vous ne vous ennuierez pas et vous aurez accompli quelque chose de votre journée. Quelques assouplissements avant l’effort et vous serez en parfaite condition. Je n’ai jamais compris des types qui suent en faisant du sport et qui sont fainéants comme des couleuvres au travail. Ou ceux qui font du sport le WE et qui n’iraient pas en vélo travailler à 5 km si leur voiture était en panne. Perso lorsque je fais des efforts physiques je préfère que ça serve à quelque chose. Après chacun est libre de trouver son plaisir en faisant ce qu’il veut, mais ce n’est certainement pas à un type qui n’a jamais eu à faire d’efforts physiques au travail de me dire ce que je dois faire. Tant mieux pour lui mais qu’il travaille à diriger la France, il serait temps qu’il s’y mette parce que c’est le grand bordel dans tous les domaines.

  3. Oui ,le sport est une horreur,dès le lycée on ennuit les élèves avec le sport.La natation-sans la compétition- est valable.De plus ce sport attire tous les musulmans inutiles…….

  4. A un journaliste qui demandait a Churchill le secret de sa vitalite,celui ci lui repondit tout en machouillant un cigare : “No sport !”.

  5. Pour moi l’activité physique est une fête. Je plains les sédentaires aux corps lourds et mous…
    La pratique sportive (course à pied, vélo, natation, renforcement musculaire) me donne un grand plaisir depuis des décennies.
    Ceci dit ce n’est pas le rôle d’un président de la République de prescrire du sport.
    Qu’il tente donc de régler les problèmes majeurs de la France (immigration massive, insécurité, commerce de la drogue) voilà une priorité absolue…

  6. macron jouant les coaches devant un “boudin” de boxe… j’en reste pantoise ; est-ce là le rôle d’un dirigeant d’un pays ? Je n’ai pas attendu ce guignol pour pratiquer environ 6 h de gym par semaine depuis mes 68 ans.

  7. Je pourrais être votre jumeau. lol
    Je ne vois pas ce qu’il y de gratifiant d’arriver au boulot dégoulinant de sueur et de distribuer ses toxines en serrant des mains et faisant des bises.
    J’en ai même connu qui partaient 1/2 heure à la douche pendant que les collègues faisaient le boulot.

  8. J’ai toujours eu une sainte horreur du sport et je ne comprends toujours pas ce que certains y trouvent. Vos souvenirs de jeunesse rappelle les miens, quand il y avait du brouillard, nous nous cachions derrière une butte et attendions le dernier tour pour émerger. Si il y avait eu une pin up devant j’aurais peut-être eu plus de courage pour courir!😅😅😅 les plus idiot sont ce qui font plus de 50 à 100 km en voiture pour aller courir ou faire du vélo dans les bois, bonjour l’écologie!

  9. Il vous faut pratiquer le sport en chambre avec une ou plusieurs partenaires. En plus c’est à l’horizontale. Casanova a très bien décrit ce type de sport dans ses mémoires. Bon, on n’attribue pas des médailles dans cette discipline, juste des appréciations.

    • “Casanova a très bien décrit ce type de sport dans ses mémoires.”
      Affabulation complète… Casanova ne donne aucun détail, ses mémoires ne sont absolument ni érotiques ni pornographiques, quoique passionnantes. Il explique juste tomber amoureux et arriver à ses fins. Parfois il explique ses ruses de séducteur mais c’est toujours très succinct. Notez bien que Casanova était vénitien mais qu’il a fini sa vie en France et qu’il a écrit ses mémoires DIRECTEMENT en langue française.

      • C’est justement le arriver à ses fins que j’évoquais. Pour parvenir à réunir, il faut parvenir à ses fins. Pour le contenu des fins, Sade serait plus indiqué.

      • Il me semble que Casanova est mort au château de Dux en Bohême. Je possède une vieille édition de ses mémoires, dans lesquelles il évoque ses maladies vénériennes, les relations incestueuses avec sa fille, en fait peut-être une petite cousine, l’achat d’une paysanne russe de treize ans pour satisfaire ses appétits, ses aventures avec des filles à peine pubères, etc. Le sport ou l’exercice est bénéfique pour la santé. C’est le sport dans son acception noble qui m’a permis de surmonter des épreuves , dont un cancer de la prostate encore sous surveillance. Si j’étais resté dans un fauteuil, nul doute que je ne serai plus de ce monde.

Les commentaires sont fermés.