Bravo aux écolos : oublié le radoucissement ! Vive la vague de froid !

Ah, enfin ! Les écolos sont contents ! Ils sont venus à bout de ce qui menaçait la planète. Oui, ils sont forts, ces sauveurs de notre chère Terre : heureusement qu’ils sont là et qu’il n’y a pas que des ignares comme moi !

Grâce à leur campagne « Sauvons notre planète », ils ont vaincu le radoucissement ! 
Quoi, vous en doutez ? Mais les écolos pourront en apporter la preuve durant toute la semaine prochaine en se félicitant de la vague de froid glacial qui, dès mardi, va nous tomber sur la gueule et pas que !

Le froid qualifié par les météorologues eux-mêmes de “froid glacial”, n’est-ce pas la preuve que nos vaillants et persistants écolos ont mis en place, depuis des années, des méthodes efficaces concernant des pratiques « écologiques » pour, prétendument, « Sauver la Planète
– produire moins de CO2, gaz qui, pourtant, s’il disparaissait, anéantirait toute vie, animale ou végétale, sur la planète,
-réduire le maquillage en évitant l’utilisation des énergies dites… faux cils,
-trier sa boîte à bijoux pour rapporter à la déchèterie les… ors durs,
-conserver le papier hygiénique utilisé pour le rapporter afin qu’il nous soit revendu heureusement…recyclé,
-uriner sous la douche et non dans la cuvette des toilettes : certains depuis se sentent obligés de prendre entre 5 et 10 douches par jour pour économiser l’eau des toilettes !

Voilà quelques-unes des intéressantes mesures que ces écolos veulent nous imposer entre autres conne… connectiques sorties de leur IA, non, pas de l’Intelligence Artificielle mais de leur Intelligence Arthritique ! Voire leur Intelligence Artichaut qui, quand ils auront suffisamment publié de feuilles de conseils, il arrivera bien un jour où, en plagiant Coluche, il y en aura plus dans les poubelles que dans leur… Intelligence !

Donc, la semaine prochaine, les écolos la mettront un peu en veilleuse sur les dangers du radoucissement. Mais je crois que je vais personnellement regretter la fin du « radoucissement » (même de quelques jours seulement) parce que, sous zéro degré, je vais avoir du mal à ne pas souffrir du froid. Moi qui le répète toute l’année mais, svp, ne le répétez pas à un écolo : “En dessous de… + 25°, j’ai froid !”

Et vous me comprendrez quand vous aurez lu ce que nous promet la Chaîne Météo, dans son titre :
« Températures de -15 à 0°C : 
quelles seront les régions les plus froides la semaine prochaine ? »
https://www.profession-gendarme.com/lincapable-macron-ne-doute-de-rien-il-pretend-quil-aura-donne-10-ans-davance-a-la-france-en-2027/
Vous aurez une idée de mes craintes !
 Et cette chaîne résume ce qui nous attend en quelques lignes qui m’ont fait froid dans le dos -et pas seulement !- :
« un épisode de temps très froid et généralement sec va concerner le pays avec le froid le plus vif attendu dans la partie nord-est du territoire. » Avec des « températures de -15 à 0°C ! »
Et le site explique que pour qu’une période soit ainsi qualifiée, pour donc qu’elle mérite cet honneur d’être appelée « vague de froid » surtout « au niveau national », il convient que « l’indicateur thermique national soit inférieur à 0,9°C…
”(à 1°, il perd son titre !) pendant au moins trois jours, et que la température moyenne nationale descende au moins une journée sous le seuil de -2°C. »
Ah, les conditions sont drastiques !
« La semaine prochaine, nous aurons 4 journées où l’indicateur thermique national se situera en dessous de 0,9°C, mais… » (Ah, comme dirait Jean-Marie Bigard, c’est ballot !)« …aucun pic à -2°C au niveau national n’est attendu sur 1 jour durant l’épisode. On se dirige vers un épisode de froid marqué, mais pas d’une vague de froid a priori, même si les modèles peuvent évoluer vers un temps plus froid. »

« Quelles seront les régions les plus exposées ?
 L’est du pays sera la région la plus exposée avec une vague de froid qui s’annonce sévère, et plusieurs journées sans dégel de l’Alsace à l’Auvergne Rhône-Alpes. Les températures plongeront jusqu’à -10 à -15°C localement la nuit dans les combes, les trous à froid et certains fonds de vallées. À Strasbourg, aucun dégel n’est prévu pendant plusieurs jours.
Les régions s’étendant des Hauts-de-France au Limousin seront également concernées, de manière un peu moins sévère. » Mais particulièrement basses, 5°C sous les normales, et des minimales entre -5 et 0°C, et des maximales ne dépassant pas 1 à 5°.
« Des régions bordant la Manche à la façade atlantique, le froid sera également marqué, et on ne peut exclure un ou deux jours sans dégel de Lille à Rennes en passant par Rouen et Alençon. »
Quelques petits chanceux, ceux habitant « les régions les plus au sud (qui) pourraient être les moins impactées.» Avec un petit bémol : « …mais en raison de l’air humide stationnant en Méditerranée, des chutes de neige à très basse altitude sont possibles dans l’arrière-pays, parfois jusqu’au littoral. »

Cet hiver, c’est (curieusement) le froid qui sévit après un été auquel les écolos ont reproché chaleur et son corrélatif la sécheresse !



.

(Avant de poursuivre, sur ce sujet, ma critique des écolos, je tiens à préciser que je suis de tout coeur et que je souhaite grand courage à tous nos malheureux compatriotes souffrant depuis des jours et des jours des inondations surtout dans l’ouest et le Nord de la France : je souffre, moralement avec eux, lorsque je vois les reportages télévisés sur le drame qu’ils vivent).

.



Donc, il y a six mois, dès que juin fut venu, les écolos ont chanté tout l’été en n’oubliant surtout pas de se plaindre du manque d’eau : sécheresse « caniculaire », nappe phréatiques « disparues », ruisseaux et rivières « transformés en filets d’eau », étangs « complètement asséchés »…
Suite aux inondations, il conviendra de modifier les habitations de ces régions, soit en les entourant de clôtures hermétiques pour contrecarrer la montée des eaux -à hauteur des inondations les plus graves de la région sinistrée-, soit en les remplaçant par des habitations sur pilotis. Ou, encore, pour limiter les inondations en créant des bassines…

Oh, pardon, je retire ce mot, certains devenant violents en l’entendant !
Vivement la fin de cette vague de froid et le retour, au printemps, de températures acceptables…

JACQUES MARTINEZ, journaliste 
ancien de RTL (1967-2001), l’AFP, le FIGARO, le PARISIEN…

 1,405 total views,  2 views today

image_pdf

17 Commentaires

  1. Les Zécolos…
    J’en connais quelques-uns dans ce beau département de la Drôme qui cultivent des “plantes vertes” très écologiques tout-en
    élevants des moutons. Et je vous prie de croire que l’odeur de leurs moutons n’est rien à coté de la leur..Il faut être givré pour leur acheter des fromages… écologiques. Et pourtant les bobos se pressent au marché de Die pour profiter de…l’odeur? Avec dingo aussi.
    Depuis lors, j’estime que écolo va bien avec crado.

  2. Exact sur tout ! Je me marre et j’avais dit à mes potes en Septembre : ” vous verrez qu’il va neiger cet hiver à Montpellier “.
    Hahahaha je rigole pour le méga dérèglement climatique, le réchauffement et le manque d’eau !
    J’adore.

  3. L’année dernière déjà, le refroidissement avait sévi en Amérique, avec des températures de -40°.
    Le pays bloqué durant des jours.
    Ces températures polaires sont mesurées actuellement dans les pays nordiques -38°.
    On rigolera la semaine prochaine.

  4. Ne parlez plus d'”écolos” mais de bolcheviques recyclés ! en effet nos “écolos” sont apparus après 1990 !! comme par hasard !!!!!

  5. Je vais remettre nos voitures dans le garage. Habituellement on les laisse dehors parce qu’à nos âges on devient cossards. Il y a des housses qui recouvrent juste la surface des vitres et du pare-brise. On en met une lors de petites gelées, mais là ça va piquer. Moins huit attendus dans notre patelin. Le réchauffement, le réchauffement.

  6. Ce n’est que le cycle des saisons (normales) des hivers plus froids que d’autres, et les escrolos sont en train de s’accaparer aussi la météo, ça devient vraiment n’importe quoi, ces gauchiasses comment à faire monter la colère, celle qui DOIT combattre ces connards de faux protecteurs du “climat” !

  7. Au moyen age il faisait beaucoup plus chaud que maintenant l’on plantait la vigne en angleterre et l’on cultivait le groenland(terre verte) les mers étaient 1 mètre plus haut et l’on traversait la seine a pied !en 1850 le relevé de tous les thermométres mondiaux indiquaient 1° de plus sur notre planète !Sans CO2 toute la gégétation serait morte et nous aussi !Il faut donc rapidement recycler ces abrutis !

  8. Merci jacques de penser à notre région, les malheurs des inondations ne suffisent pas, il faut qu’en plus des charognards pillent ce qui est récupérable dans les maisons abandonnées, mais ils sont attendus de pied ferme! Et le temps risque de ne pas s’adoucir pour eux!

  9. Il paraîtrait, selon de grands scientifiques du GIEC ,que les moins quarante cinq dans les régions nordiques sont dus au réchauffement climatique. Idem quand il pleut ou qu’il fait chaud. Tout est dû au réchauffement, et même sûrement l’élection de notre grand président. Si vous êtes en retard dans le paiement de vos factures, le réchauffement ! Idem pour les retards au boulot!,
    Le réchauffement est partout.

  10. Mais c’est quand même la faute du réchauffement climatique 😂
    Message de météo France:2023 , année la plus chaude jamais enregistrée. Le mot important est “enregistrée”.Il y a eu par le passé des années beaucoup plus chaudes(optimum climatique du moyen Âge) mais le message laisse à penser que ce n’est pas le cas.

    • @Laura. Enregistrée ça veut dire 100 ans tout au plus. Peut-être plus allez on va être bien gentils! Quid des millénaires où les degrés faisaient le yoyo sans se soucier du mercure humain ? C’est pas dit dans la fable du GIEC (Groupement des Idéologues Excités par le Climat).

    • Le réchauffement, oui oui, produit du froid …. c’est tout à fait logique …. pour un taré d’écolo !!!!!

  11. J’ai ri en voyant l’annonce hier. J’espère que le Nord ne va pas, ainsi, se transformer en patinoire géante. Enfin, moi qui me réjouissais de ne pas avoir à gratter mon pare-brise le matin…

    • Grattez pas Julie ! Une bouteille d’eau très chaude et plusieurs coups de balais d’essuie-glace en continuant à verser l’eau chaude (attention aux éclaboussures). L’eau chaude sur un pare-brise froid aucun impact sur le verre. Par contre l’été avec un pare-brise brûlant, n’allez pas dans un parking souterrain ou dans un garage trop frais, risque de casse immédiate. Le froid rétracte, la chaleur dilate. Donc aucun risque pour votre pare-brise. Ça doit faire 20 ans que je fais comme ça, aucun soucis. Attention quand même si votre pare-brise est déjà fendu ou si vous avez un gros impact.

Les commentaires sont fermés.