En complément de notre vote de juin 2024 agissons aussi sans relâche à notre échelle

La pince tenaille de l’islam(isme) se resserre sur nous. Allons-nous réagir à temps et éviter l’enfermement et la soumission finale de l’Europe ?

 

« On assiste actuellement à une transformation de l’espace : il y a cinquante ans, personne n’aurait inclus l’Afghanistan dans le Moyen-Orient ou pensé le djihadisme en partant du Maghreb, du Mali ou encore du Niger. Il s’est produit un élargissement spectaculaire du Moyen-Orient à partir des dynamiques locales propres, parfois microscopiques,  et des dynamiques de longue durée à l’échelle macro, qui interagissent et produisent l’islamisme sous sa forme djihadiste, ou la confessionnalisation. »

Ce terrible constat, fait par Hamit Bozarslan, historien, sociologue à l’EHESS, essayiste (‘’Histoire de la violence au Moyen-Orient’’ La Découverte, 2008) a été recueilli par Tigrane Yegavian, membre du comité de rédaction du média ‘’Conflits’’ et vient de paraître dans ce média le 2 janvier 2024.

« Au cours des trente dernières années, l’espace géographique du Moyen-Orient n’a cessé de croître, allant désormais du Maroc à l’Afghanistan. Cette croissance accompagne l’extension du djihadisme et de l’islamisme.» résume T. Yegavian.

 

La tenaille musulmane possède une pince extérieure solide

Il s’agit bien entendu de géopolitique, à un niveau qui nous échappe, à nous petit peuple qui n’a pas souvent son mot à dire.

Nous voyons juste avec horreur l’islam consolider ses marches extérieures aux pays européens convoités, en un arc de cercle partant  de l’Atlantique (côtes marocaines), aboutissant à la Turquie (haut lieu islamique contrôlant l’entrée en Europe), le tout arc-bouté sur de solides arrière-gardes jusqu’à l’Afghanistan. La pince extérieure est prête. Sunnites et chiites font semblant de se disputer, mais la proie est unique et ils s’entendent sur son dos.

Vienne en Autriche, assiégée par l’empire Ottoman musulman, n’a pas cédé en 1683. Et continue à faire de la résistance. L’obstacle est donc aujourd’hui contourné par l’immigration massive musulmane en Europe. Cette immigration massive se réalise de façon inimaginable à la demande de l’Europe même qui organise la fabrication et l’efficacité de cette pince de l’intérieur !

 

Et l’islam s’est forgé une pince intérieure tout aussi solide   

 

Ce sont environ 20 millions de musulmans (si l’on en croit le chiffre officiel. Il est sujet à caution) qui ont réussi durant ces quarante  dernières années à s’installer en Europe. Les pays les plus ‘’accueillants’’ à l’immigration musulmane sont la France, la Belgique et l’Allemagne.

Les Français ont dépassé le stade de l’observation de la modification du visage de la population française ; ils sont au stade de l’effarement, de l’écœurement, de la souffrance subie.

Ils attendent les élections, celles de juin 2024, concernant les élus européens, pour réagir démocratiquement au niveau des instances européennes. Et plus tard au niveau national.

 

Ici, à Résistance Républicaine, nous appelons à ne pas nous contenter de voter.

Choisir des élus à qui nous demandons de renverser la table est important : si nous ne participons pas à ce choix, nous abandonnons le combat. Contrairement à ce que voudraient les fonctionnaires de l’Union Européenne, nous avons notre mot à dire en juin prochain lors des élections. Et avant, durant la campagne électorale.

 

Voter est important mais n’est pas suffisant.

Car ces élus, que nous souhaitons nombreux et déterminés, ne réussiront à changer les lois concernant l’immigration et l’islam (à interdire en France, pour commencer et donner le bon exemple) que si la population est avec eux et les pousse.

Les législateurs que nous souhaitons et pour qui nous irons voter constituent une jambe ; le peuple constitue l’autre jambe ; les deux sont nécessaires pour marcher et avancer.

Notre rôle de non-élus, de peuple de citoyens, dans ce combat contre l’islam en France, est de participer à sa destruction de l’intérieur. Ce qui était impensable et impossible il y a encore quelques années est en train aujourd’hui de devenir possible.

La condamnation d’imams pour citations de hadiths contraires à nos lois existantes est un bouleversement considérable, une brèche dans la muraille islamique. A nous, peuple têtu et insoluble dans l’islam, de ne pas rater une occasion de ferrailler en justice contre la pince intérieure qui nous opprime. Elle s’effrite ? Tombons-lui dessus sans le moindre état d’âme. Jusqu’à la faire disparaître.

Actions en justice, oppositions aux constructions de mosquées, vigilance face aux avancées visibles de l’islam, montrons les griffes.

 

Les élus feront leur travail législatif, à leur niveau; faisons le nôtre, de démolition et de réfutation de l’islam, à notre niveau.

 

 837 total views,  1 views today

image_pdf

45 Commentaires

  1. Vous dites que le vote est important ! moi je pense que le vote ne sert à plus rien tout est pipé par cette mafia professionnelle de la politique et de la haute fonction publique tous bien trop assisté et rentiers de la République pour laisser les gueux voter autre chose que le maintien de leurs grosses prérogatives.
    Si je regarde derrière moi tous ce qui à été élu l’a été par une minorité sans oublier des votes qui n’ont servi à rien puisque l’inverse à été fait et puis la nouvelle mode la dictature des non élu nouveau sport olympique mondial.

    • Laurent46, observez comment, en préparation des élections, on peut s’exprimer, aller loin dans les propositions, encourager les candidats et les partis à faire des propositions fortes, qui ne seront peut-être pas, sûrement pas, mises en application, mais qui font bouger les mentalités. Le résultat du vote est décevant pour les exigeants, mais la société n’avance que par ces minuscules reptations et glissements imperceptibles, entre deux révolutions-séismes. Les élections participent de ces mouvements lents de reptation. C’est mieux que l’immobilisme et l’abandon par découragement. Et ça prépare à la révolution, au séisme, lorsqu’il advient sans crier gare. Seuls ceux qui ont participé aux mouvements lents, imperceptibles, sont alors prêts pour être à la tête de la révolution.

  2. J’entends bien ce que vous voulez dire par votre souhait d’un retour vers le christianisme mais nous sommes au xxi siècle , pour employer une image je n’imagine plus de grandes processions de gens faisant appel à la vierge marie pour sauver l’occident de la menace mahométane.
    Je crois plus au pétrole synthétique et au bouton rouge sur lequel on appuie et qui atomise

    • Tintin, nous ne sommes pas ici pour prêcher la rechristianisation de la France, mais pour empêcher son islamisation ! Empêcher que l’islam, en mission et en djihad, n’avale la France comme il a avalé le monde arabe et a arabisé ce qui est devenu l’actuel monde musulman. Que les chrétiens prennent leur part du combat, de la résistance, au lieu de vanter les vertus de l’œcuménisme-collaboration qui va les étouffer ! Ils se croient plus forts que l’islam, ils pensent que le Dieu des chrétiens va ouvrir les yeux des musulmans ! Quel aveuglément, quel manque de connaissance de l’islam ! Ne retournons donc surtout pas vers cet ersatz de christianisme qui confond islam et religion !

      • Quelle mouche vous pique , loin de moi de vouloir prêcher ici ou ailleurs la sainte parole . Ce message était destiné à Jean Neth .Je ne sais par quelle opération du saint esprit le bot de RR l’a placé ici . Reprenez la trame de mes commentaires que je lui ai adressé .D’ailleurs j’ironisais gentiment sur le rôle œcuménique de l’église .

        • En replaçant votre commentaire sous celui de Jean Neth je comprends mieux ! Je ne pouvais pas deviner…

  3. Jacques, je propose une idée qu’elle est bonne !
    Celle d’un défi, lancé à des personnalités musul ou islamo-kollabo
    Nous disons que l’islam ( actuelle ) est une idéologie fascisme (selon la définition du gauchisme ) !
    A nos adversaires de nous prouver que c’est faux, DANS UN DEBAT PUBLIC !
    l’enjeu, une somme d’argent conséquente versé au vainqueur, et la reconnaissance du vaincu qu’il avait tort !…
    Ce qui déterminera vainqueur et vaincu sera la définition du fascisme, adopté par les deux camp lors du défi. Ce sera le seul juge !
    Expl : le fascisme est intolérant ? Oui bien sur. Le fascisme est il discriminatoire ? Oui bien sur. Etc, etc

    • C’est une bonne idée, Jan ! Pour vous préparer les plus solides arguments, lorsque ce type de débat aura lieu, ici ou là, il faut commencer par les écrire. Les travailler et les fignoler par écrit. Les voir écrits pour les mémoriser. C’est ainsi que, lorsque nous serons, vous et moi, confrontés à des mahométans, nous aurons nos armes toutes prêtes. Ouvrez un fichier sur votre P.C. et intitulez-le ”Débat” et lancez-vous dans l’écriture de ce débat que vous imaginez. Cela sera utile un jour. Et vous nous en ferez part.

  4. même si les députés patriotes sont élus en quantité cela ne changera rien vu que les décideurs sont non élus et donc dictateurs; nos fumiers de dirigeants qui ont permis cela sont des pourris n’est ce pas delors monnet

  5. Les pieux et nous PART 1
    Notre cas s’aggrave car, non seulement nous sommes des mécréants, des infidèles ; mais aussi des “HARBIS”.
    Avec la géopolitique guerrière criminelle de ces dernières décennies, menée obus battants par les bien-pensants mondialistes universalistes ; mais surtout ultra-libéraux pour leur monde ploutocrate. Les mamours des “pieux” ; c’est pas pour demain !

    V’là que nous sommes aussi les larbins des va-ten guerre et des HARBIS pour les amoureux de l’amour (éros surtout), la paix, la tolérance.

    Au cours des dernières décennies, les juristes musulmans ont également cherché à définir des groupes d’individus contre lesquels le jihad (la guerre) pouvait être mené.

  6. Les Pieux et nous PART 2
    – En conséquence, les juristes ont abouti à différentes interprétations du terme harbis (combattants ennemis). Le premier groupe d’érudits, représenté par Cheikh Ali Gum’a, l’ancien mufti égyptien, définissait les harbis comme des individus appartenant à une force militaire envoyée pour lancer un assaut contre un territoire ou un pays musulman. Cheikh Ali Gum’a interdit également aux musulmans de rejoindre les armées non musulmanes envoyées pour combattre d’autres musulmans dans un pays musulman.

    Un autre groupe de juristes musulmans, qualifiés de fondamentalistes, définit le harbis comme tous les citoyens, civils ou militaires, d’un pays qui a envoyé ses troupes combattre les musulmans.
    Ils justifient ce concept en affirmant que ces citoyens ont démocratiquement élu leur gouvernement. . Par conséquent, chacun d’eux est individuellement responsable de la décision de son gouvernement d’attaquer un pays ou un territoire musulman. Cette perspective est largement condamnée par de nombreux érudits islamiques à travers le monde.

    • L’islam est à l’offensive et feint de ne pas comprendre, admettre, qu’en face les autres résistent et ripostent. Nous devrions accueillir avec reconnaissance l’armée qui vient nous apporter la civilisation islamique et le salut d’Allah ! Si nous sommes des guerriers (harbis) c’est dans le sens de résistants, pas de combattants à l’offensive contre des pays musulmans. Qu’ils fassent ce qu’ils veulent chez eux ! Mais qu’ils s’abstiennent de passer en Occident, en Europe, en France, pour nous islamiser ! En imposant les lois et pratiques musulmanes en France, ils nous obligent à nous opposer à eux. Qu’ils en assument les conséquences !

      • Nous sommes d’accord, et sur la même longueur d’ondes sur tout ce qui touche le thème.
        -“Si nous sommes des guerriers (harbis) c’est dans le sens de résistants, pas de combattants à l’offensive contre des pays musulmans. “-

        C’est une résistance d’insoumission cultuelle et culturelle d’hommes et de femmes libres disposant de leur libre arbitre. Insoumission des héritiers d’Abraham, et Isaac fils de Sarah femme libre et épouse officielle, contrairement à la soumission des héritiers d’Ismaël fils d’Agar esclave et concubine. Cela pour rester sur le fil conducteur religieux qui régie l’islamisme.

        Ça fait des siècles qu’on leur dit qu’on n’en veut pas.

        Depuis quelques années la littérature occidentale pro-mahométane pullule ; elle se lève en défense du passé de l’islam. Tous ces nouveaux historiens oublient une chose : le vécu contemporain de nations victimes de l’islam -l’Inde, l’Arménie, l’Afique…- Ne jamais oublier l’histoire récente et le présent sur la question ; témoins directs et témoignages qui ne souffrent pas de considérations intellectuelles ; juste des faits vérifiables.

  7. Evidemment que le vote ne suffit pas, la preuve est que les citoyens ne vont plus voter et que, 2eme) , ceux qui sont élus le sont par défaut, c’est à dire n’ont même pas le nombre de bulletin nécessaire ; 3eme) : il y a des personnes qui sont valables mais n’ont pas les parrainages sauf que Bayrou en a donné à Poutou !! 4eme) : bien sûr qu’il faut agir en amont mais on ne le fait pas !! en commentaire j’ai donné le nom d’un journaliste, Vincent Jauvert, qui dévoile pas mal de choses dans son livre ” la mafia d’état”, il faut donc les faire passer; 5eme) nous ne rencontrons pas des députés et/où des sénateurs afin d’agir sur ce qu’a fait Macron : Alstom et les cabinets conseils et Benalla, Koeller etc .. cette reprise de notre dignité ferait en sorte de bouger les citoyens ..

  8. 2024 ne changera pas grand-chose au problème. Le parlement européen est un véritable capharnaüm politique. Il faut quand même voter. Malheureusement, seule une véritable catastrophe ouvrira les yeux des Français aveugles. Et encore. Un attentat de grande envergure ne les réveillerait même pas. Le pasdamalgame est dans les placards, ainsi que des stocks de nounours, bougies, fleurs, et des tennis pour arpenter le bitume. Merci Jacques pour vos articles. Je suis de votre avis , il faut continuer la lutte, ne serait-ce que pour l’honneur, dont nos concitoyens sont largement dépourvus.

    • Bonjour @Argo ;

      Même “SI”, pour 2024, les choses “ne changent pas beaucoup”, cela veut également dire aussi : “qu’elles changeront un peu” que “ce petit changement” est une fissure dans l’édifice. Les fissures dans une édification sont comme celle dans un barrage qui finissent par une brêche qui fragilise la construction et à terme l’ébranle totalement.

      C’est aussi, cette graine quasi morte, petit organisme qui s’avère vivant, apparemment fragile, devenu une herbe “folle” ou “sauvage” qui fraie son chemin, on se demande comment, jusqu’à soulever des ciments et les fissurer puis, devient une motte, … puis un tapis horizontal ou vertical qui recouvre tout et finit par une strate sur laquelle apparaissent de nouvelles constructions, villes, sociétés.

      Le changement appartient toujours au oui, soit à l’action, à la volonté humaine. Il appartient donc à l’homme d’être partie prenante et actif dans la direction à prendre.

      Le non, le passif est acquis. Le oui, c’est l’action, le mouvement, le changement à acquérir !

      • La fissuration, le grignotage et l’érosion sont de bonnes images, MSDO. En termes moins ”civils” on peut aussi penser au harcèlement mené par les partisans voulant reconquérir leur pays, à la guérilla, à mener l’inconfort chez l’occupant. Tout cela nous met en action.

        • Exact !
          Et oui ! la preuve est donnée par nos ennemis qui s’y essaient depuis des siècles.

          Donc, ne rien faire c’est plié d’avance et c’est tuer l’espérance.

          Pour autant, la différence entre nos ennemis mahométans et les universalistes qui nous asservissent à tout ; c’est qu’ils ont donné aussi les preuves de l’ignominie de leur intentions et de leur vision du monde.

          Quant à nous, nous avons aussi des preuves du bienfait de nos aspirations et de la légitimité de leur revendication. C’est ancré dans la Vie, la Concorde, le Bonheur, Liberté, liberté d’être et de penser, de ressentir ; liberté de développement personnel et collectif ; les espoirs, les aspirations… Tous ces souhaits que nous formulons en certaines occasions ; tout ce qui peuple nos rêves et teint nos mélancolies… ce sont les preuves palpables que c’est ce dont l’être humain à besoin pour être le plus comblé possible.

          Et ce qui est curieux, c’est que c’est aussi cela qui fait rêver et rend mélancoliques nos adversaires, sans pour autant se rendre compte que c’est “hors champ” de leurs idéologies et combats. C’est incompatible !

    • ■ Islamisation : Belgique & Bruxelles entre 2003 & 2009 (soit entre 14 et 20 ans)

      ► Nous sommes parfois étonnée de voir l’accueil réservé au terme « minoritaire »
      en tant que qualificatif de la situation de l’islam dans les sociétés européennes. Il ne s’agit pas seulement de prendre en compte le critère numérique. Il est évident que dans certaines localités (bruxelloises notamment), la minorité musulmane constitue peut-être une majorité numérique ayant quelque peu inversé le rapport des forces en présence sur le territoire, encore que (bien) trop peu de chiffres valables permettent d’avoir une estimation claire du nombre de musulmans et parmi ceux-ci des pratiquants. Mais cette minorité majoritaire constitue toujours une minorité au niveau national ou régional et est, par ailleurs, également minorisée en termes de représentations sociales collectives, c’est-à-dire en termes de préjugés et de stéréotypes.

      ○ NOTE 13 pg. 6 : http://tinyurl.com/37kpmnmp
      _____
      Cela confirme :
      ◘ “La majorité pacifique des musulmans n’a aucune importance”
      ○ RR.com : http://tinyurl.com/bdendz49

    • Bonjour Argo; une grande catastrophe permettrait effectivement de sortir de l’ornière. Comme on ne peut pas la provoquer, mettre le pays à feu et à sang, continuons au moins les exercices d’entraînement que sont les élections (on délègue le job à des élus) et l’exercice citoyen de la démocratie (notre information, notre formation, notre réaction à tous les coups fourrés qui nous sont assénés). Comme vous le dites, nous avons encore quelque notion de l’honneur, contrairement aux fossoyeurs de notre pays.

  9. Bonjour @Jacques Lenormand ;

    Merci pour cet article tellement important pour doper le sursaut vital de la seule unité sociale, politique nationale et extra nationale au niveau €uropéen qui vaille face à l’ennemi déjà en la place.

    Pour ce qui concerne l’espace €uropéen, l’urgence est rélle.

    Pour diverses raisons et intérêts QUI NE SONT PAS LES NÔTRES ; pas des intérêts nationaux français. Qui plus est ; loin d’être des intérêts vitaux ils en sont à l’opposé.
    L’U€ ouvre ses portes à l’islam :
    – par les flux migratoires extérieurs au continent européen.
    – Mais aussi par l’agrandissement de cet espace géopolitique €uropen par l’inclusion de pays musulmans ; (au point même que l’an dernier ou un deux ans en arrière, il était question d’inclure des pays africains dans l’U€).

    Souvenons-nous de tous les prétextes invoqués de paix, prospérité, sécurité, développement… des “attrape-insectes” pour que nous adhérions au projet “U€” ; adhésion que nous n’avons pas validée mais piège dans lequel on nous a poussés. Observons-en les résultats.

    • Bonjour MSDO et félicitations pour vos interventions, qui sont autant de vitamines pour la route. Cet entraînement intellectuel que nous faisons tous ici chaque jour nous sera utile lorsqu’il faudra argumenter au dehors pour nous opposer à l’islam et donc à l’immigration porteuse d’islam. C’est encore loin, juin, mais une préparation longue ne porte pas tort à la qualité de nos arguments ! Ils serviront en temps utile.

      • Bonsoir @Jacques Lenormand ;
        -“Bonjour MSDO et félicitations pour vos interventions, qui sont autant de vitamines pour la route.”-

        Vous êtes bien aimable ; merci !

        C’est bien modestement que j’aime participer selon les moyens qui sont les miens maintenant. C’est tant mieux si cette petite contribution est de quelque utilité.

  10. L’image de la pince m’a tout de suite interpellé sauf que la symbolique n’est pas la même que vous . Je la vois plus comme un nœud gordien dont nous ne pouvons nous défaire par les élections mais par la guerre . La raison en est que nous sommes pris en tenaille par les ennemies de l’extérieur les fous d’Allah et ceux de l’intérieur leurs complices les islamo-fellateurs de tout bord . Tél Alexandre le Grand , le sabre devront nous brandir et il devra trancher à la fois des deux cotés .

    • “Tél Alexandre le Grand , le sabre devront nous brandir et il devra trancher à la fois des deux cotés .”
      Pas le sabre (Alexandre avait une épée, de ce type xxxxx) mais, vu nos racines romaines, LE GLAIVE :
      https://resistancerepublicaine.com/2022/04/17/les-glaives-le-retour-entre-les-deux-tours/
      Nous serons peut-être contraints à la solution Hutu, primitive et simple mais EFFICACE.
      Comme disait Voltaire, “Il faut cultiver son jardin” donc équipez-vous avec de quoi “jardiner”… : https://www.leboncoin.fr/boutique/3882935

      • Vu votre insistance, on croirait que vous avez des actions dedans. Vous êtes le propriétaire de la boutique ? Caser des ventes de glaives dans un article sur les élections et l’action métapolitique, chapeau !

        • Nous avons besoin de bons commerciaux , mais surtout ce que vous ne comprenez pas c’est que laurent P nous propose le meilleur moyen de changer la métapolitique .
          Ou si vous préférez de faire de la politique au niveau microcosmique , bref de faire comprendre aux politiques
          que les voisins musulmans on s’en fout qu’ils se démerdent les Français d’abord oops uniquement eux .
          Laurent p a raison le moment venu vous pleurerez de ne pas avoir acheter son glaive , quoique vous vous en foutrez vous n’aurez plus de tête.

    • Bonjour Tintin. L’image de la tenaille ne concerne en effet que l’islam qui nous encercle de l’extérieur et de l’intérieur. Pour ce qui nous concerne, nous, qui sommes la proie au milieu de ces deux pinces de la tenaille islamique, une autre image est en effet nécessaire; et celle du nœud gordien qu’il nous faut trancher d’un coup sec et inattendu est parlante. Souhaitons-nous d’avoir l’intelligence et la force de trancher dans le vif, comme Alexandre, pour nous sortir du piège qui se resserre sur nous.

      • Bonsoir jacques effectivement l’image de la tenaille est bonne nous sommes prit part nos deux flancs par l’islam .Mais je doutes que les élections tant nationales qu’Européennes puissent à terme empêcher les deux mâchoires de la tenaille se refermer sur nous et nous écraser . Au niveau national notre folle nationale n’a fait aucune campagne comme s’il savait que sa réélection était déjà acté au niveau européen je pense qu’il en sera de même . Pour en revenir à la tenaille je crois plutôt
        que nous sommes prit dans une pince étaux dont les mâchoires sont beaucoup plus puissantes grâce à la vis d’ajustement et d’amplification de sa force de maintien
        de manière SURE et DURABLE ( cette vis pour moi est symbolisé par les islamo- collaborateurs de tout poils ).
        Et c’est là que l’image du nœud Gordien prend tout son sens , seule une pression violente sur le levier de la pince étau permet de l’ouvrir .Comme le dit argo seule une catastrophe pèseras le levier et nous libéreras .

        • Pour l’anecdote , il y a fort longtemps de part ma formation de chaudronnier soudeur , l’utilisation de pince étaux était mon quotidien , et croyez moi lorsque vous actionnez le levier la libération d’énergie vous la ressentez vraiment dans vos mains et elle est d’autant plus forte que celle que vous y avez mit pour le maintien des pièces entre elles .

          • J’aime bien provoquer et taquiner , il y a le bon et le mauvais chasseur . Il y a le bon qui tire et le mauvais qui tire lol ( les inconnus ). Pour le soudeur il en est autrement , attention hein les soudeurs du dimanche , c’est un métier hein 3 ans de formation lol mdr . Il faut bien rire de temps en temps .

      • Nous n’avons plus l’intelligence ( diplomatique , rhétorique , politique ou quelques qu’elles soient ) la seule qu’il nous restera seras celle de la force .
        Nous avons besoin d’un tyran comme Alexandre le grand
        et l’acception de ce terme était tout sauf négative.

        • Revoyez ou voyez le film zoulou vous y verrez l’intelligence mettre a bas la force physique en nombre .

      • Comment Eric Zemmour avait pu nous transporter au Trocadéro , j’y croyais vraiment mais …… .

      • Aurons nous la chance de revivre la foi des pèlerins et des croisés Européens du XII siècle .
        Ne vous y trompez pas c’est une formule n’y voyez que la symbolique .

      • quoique je ne renie rien de notre histoire , de notre passé , de nos connaissances et croyances de l’époque .
        Aujourd’hui comme hier la foi et la ferveur sont les mêmes la défense et la croyance en l’humanité.

        • @tintin. Moi qui suis un athée, j’en viens à espérer un retour du christianisme. Les églises laissent trop le champ spirituel aux musulmans. Je reste persuadé que la chrétienté a de sérieuses chances de séduire même des maghrébins et surtout dans les pays d’Afrique noire. L’islam est un outil de conquête utilisé pour des guerres tribales internes et c’est un moyen de parvenir à la domination politique avant d’être une religion. D’ailleurs les pays du Sud qui ne nous aiment plus se tournent vers al qaïda ou daesh c’est un signe que c’est bien plus politique que religieux. Nous ne pourrons jamais éliminer tous les pays africains car l’humanisme est dans notre ADN et militairement nous n’en n’aurons jamais les moyens mais nous pouvons évangéliser.

          • La religion a toujours été politique et servait a contrôler les peuples. Aujourd’hui nous n’en sommes plus là. Le matérialisme et le consumérisme mène le monde . La géostratégie est mondiale et les grands de ce monde poussent leurs et ont leur stratégie propre l’utilisation de l’islam en est une . Excuser moi mais quand vous parlez d’évangélisation vous n’y êtes pas. Mon commentaire d’hier n’était pas vraiment pertinent et portait sur une phrase de votre commentaire

          • Oops ils poussent leur pions , l’islam lui a aussi sa stratégie propre qui est et a toujours été guerrière et hégémonique ( pour le coup on peut parler “d’oecumenisme ” je vous taquine) et ils ont pour eux ce que le monde entier a besoin pour fonctionner le pétrole. Ils ont donc un net avantage une carte maîtresse et ils l’utilisent sans compter.

      • En passant , lors des élections Européennes nous pourrions faire appel aux musulmans quiétistes , ils sont non belliqueux , donc neutre , ils pourraient vérifier la régularité des votes .

Les commentaires sont fermés.