Finissez l’année en riant, 2024 ce ne sera pas pareil

Paris 2030. La scène se passe dans le 15e arrondissement de Paris. Un monsieur entre dans un immeuble de la rue Blomet. Sur la porte de la loge, un écriteau : “La concierge est absente.” Le monsieur demeure immobile, perplexe. Il est rassuré par des bruits de pas dans l’escalier. C’est une dame qui le descend avec une lenteur majestueuse. Lorsqu’elle arrive dans l’entrée, le monsieur ôte son chapeau et lui demande avec déférence :

Je vous prie, madame, de m’excuser, mais la concierge n’est pas dans sa loge, je viens prendre le thé chez une amie… Auriez-vous l’obligeance de me dire à quel étage habite Mme Durand ?

Alors, la dame de lui lancer un regard hostile et, d’un ton réprobateur, de s’exclamer, avec un accent arabe à couper au couteau :

– Monsieur, il n’y a pas d’étranger ici !

.

Qu’elle est la différence entre un Noir raciste et un Blanc pas raciste ? Le Noir ne peut pas être accusé de racisme.

 Coluche…et les grèves «Les syndicalistes et les fonctionnaires, ils ont tellement l’habitude de ne rien faire, que lorsqu’ ils font la grève, ils appellent ça une journée d’Action.»

● Coluche… et la CGT «Le syndicat, c’est fait pour donner raison à des gens qui ont tort.»

«La différence entre le Parti Communiste Français et le Titanic, c’est que pendant le naufrage du Titanic, il y avait de la musique.»

.

Emmanuel Macron meurt accidentellement…

Il est accueilli au Paradis par Saint-Pierre qui lui dit :

— Bienvenue. Cependant, nous devons régler un petit problème. Nous voyons si rarement des chefs de parti, ici, que nous ne sommes pas certains de ce que nous devons faire de toi. Le Grand Patron veut que tu passes un jour en Enfer et un jour au Paradis. Tu devras ensuite choisir l’endroit où tu voudras passer l’éternité.
— Mais j’ai déjà décidé, je veux rester au Paradis.
— Je regrette, mais nous avons nos règlements.

Saint-Pierre conduit Emmanuel Macron vers un ascenseur qui le conduit en Enfer.
Quand la porte s’ouvre, il se retrouve sur un magnifique terrain de golf tout vert, le soleil brille dans un ciel sans nuages et il y fait un parfait 25 degrés. Au loin se profile un superbe club house.

À l’avant de l’édifice se trouvent son papa ainsi que ses amis de gauche ; une grande partie de la droite est là aussi ; tous ces beaux personnages s’amusent, heureux et habillés de façon élégante et décontractée (Dior, Versace, Armani, etc.). Ils accourent à sa rencontre, l’embrassent et se mettent à brasser leurs souvenirs d’antan et leurs débats homériques (ha ! ha !).

Ils jouent une partie de golf amicale et dînent au homard et au caviar.
Le Diable offre même une consommation glacée.

— Bois donc cette Margarita et relaxe un peu, Manu !
— Euh, ben, je ne peux plus boire, j’ai fait un serment…
— Voyons, mon garçon, c’est l’Enfer ici. Tu peux boire et manger tout ce que tu veux sans t’inquiéter. À partir de maintenant, ça ne peut qu’aller de mieux en mieux !

Emmanuel Macron boit son cocktail et commence à trouver le Diable sympathique. Il est gentil, raconte de bonnes blagues, aime aussi jouer de bons tours, etc. Ils s’amusent tellement qu’il ne voit pas le temps passer. Arrive pourtant l’heure de partir. Tous ses amis le serrent dans leurs bras et Emmanuel Macron prend l’ascenseur qui monte vers le Ciel.

Saint-Pierre l’attend à la sortie.

— C’est maintenant le temps de visiter le Ciel, lui dit le vieil homme, en ouvrant la porte du Paradis.

Pendant vingt-quatre heures, Emmanuel Macron doit frayer avec Jean Moulin, Jean Jaurès, De Gaulle et toute une confrérie de gens bienveillants qui conversent de sujets beaucoup plus intéressants que l’argent et qui se traitent l’un l’autre avec courtoisie. Pas un seul mauvais coup ou une seule blague cochonne ; pas de blagues, pas de club house mirobolant, mais un resto ordinaire.

Étant donné que ces gens sont tous pauvres, il ne rencontre aucune connaissance, et il n’est pas reconnu comme quelqu’un d’important ou de spécial ! Pire ! Jésus est une espèce de hippie, un hurluberlu qui ne parle que de « paix éternelle » et ne cesse de répéter ses insipides rengaines : « Chasser les marchands du Temple », « il sera plus difficile à un riche d’entrer dans mon royaume qu’à un chameau de passer par le chas d’une aiguille », etc.

La journée terminée, Saint-Pierre revient

— Alors, Emmanuel, tu dois maintenant choisir.

Emmanuel Macron réfléchit pendant une minute et répond :

— Bien, je n’aurais jamais pensé faire ce choix… Hum ! Bon, je trouve le Paradis « intéressant », néanmoins je crois que je serais plus à l’aise en Enfer avec mes amis.

Saint-Pierre l’escorte alors jusqu’à l’ascenseur et Emmanuel Macron redescend jusqu’en Enfer.

Quand les portes s’ouvrent, il se retrouve au beau milieu d’une grande plaine brûlée et stérile, couverte de vidanges et de déchets toxiques industriels.

Il est horrifié d’apercevoir tous ses amis, en guenilles et enchaînés tous ensemble, qui ramassent des déchets pour les mettre dans de grands sacs noirs. Ils gémissent de douleur, se plaignant de leur supplice, leurs mains et leurs visages noirs de saleté.

Le Diable s’amène, mettant son bras velu et puant autour des épaules du nouveau.

— Je ne comprends pas, balbutie Emmanuel Macron en état de choc, lorsque j’étais ici hier, il y avait un terrain de golf et un club house ; nous avons mangé du homard et du caviar et nous nous sommes soûlés. On s’est envoyés en l’air comme des lapins et on s’est tous follement amusés. Maintenant, je ne vois qu’un désert rempli d’immondices et tout le monde a l’air misérable.

Le Diable le regarde, lui sourit sournoisement et lui susurre à l’oreille :

— Hier nous étions en campagne électorale ; aujourd’hui, tu as voté pour nous !

 

 990 total views,  1 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. Excellente, la dernière blague sur Macron 😀
    Et elle pourrait fonctionner tout aussi efficacement sur Jacques Attali.

  2. C’est une belle histoire qui prédit son avenir. Le jour de sa mort sera un jour de fête nationale. Les enfants n’iront pas à l’école et on dansera dans les rues.

  3. C’est une femme qui se retrouve au paradis et St Pierre lui dit “vous avez eu une vie exemplaire venez je vais vous faire visiter le paradis” . C’est très beau, très lumineux, il fait bon, mais tout à coup un grand cri de douleur se fait entendre, “c’est rien” lui dit St Pierre “on est en train de fixer l’auréole, ça dure pas longtemps” . Un peu plus loin un autre grand cri de douleur se fait entendre, “c’est rien lui dit St Pierre on lui fait des trous pour lui fixer les ailes, ça ne dure pas longtemps” . La dame lui dit “c’est prévu pour moi aussi” “bien sur lui dit St Pierre mais ne vous inquiétez pas ça va bien se passer. La dame lui dit” pas question, et je veux pas rester ici, je veux aller en enfer” mais malheureuse, vous ni pensez pas quand même, la bas on va vous sodomiser et on va vous violer” et la dame lui dit,”ça m’est égal, là au moins, les trous sont déjà fait”.

  4. Quelle chute (pun intended)! Bravo? Je n’arrivais pas à la voir venir. Merci pour cet éclat de rire. Je la transmets.

  5. C’est un africain qui vient de voir une famille partir pour le réveillon du 1er de l’an. Il arrive devant le portail, il est tard et il viens pour cambrioler les koufars. Sur le portail il y a une pancarte ou il y a écrit “attention défence d’entrée, veuillez sonnez, perroquet méchant” . Le gus rigole, perroquet méchant, n’importe quoi. Il arrive devant la porte d’entrée et une autre pancarte ou il y a écrit “attention perroquet méchant”, il rigole ‘ils sont cons ces koufars “. Le gus se dirige vers une fenêtre, casse un carreau et rentre dans la maison. Là au fond de la pièce il y a un petit perroquet vert de 25 cm de haut qui dort à poing fermés sur son perchoir. Le type s’approche et tape sur le bec du perroquet. “C’est toi la terreur qui va m’empêcher de cambrioler la maison eh petit moineau “. Le perroquet ouvre un œil, puis l’autre et en colère d’avoir été déranger dit….. “Rex attaque”.

  6. Un clodo arrive devant le palais de l’Élysée et gare son vélo.
    Aussitôt un policier de service arrive et lui dit:
    « Vous ne pouvez pas laisser votre vélo ici, Vous êtes devant le palais présidentiel.
    Ici passent, le président, les ministres, les députés, les sénateurs et de nombreuses personnalités »

    Le clochard le toise de la tête aux pieds et répond :
    T’inquiète pas je vais mettre un cadenas !

  7. Blague belge : deux belges regardent une affiche dans le hall du commissariat ; l’une d’elles annonce : Recherchons trois cambrioleurs d’origine africaine. Le premier Belge dit au second : c’est toujours aux mêmes qu’on propose du travail.

  8. Sauf que, vu comme il transforme la France, je soupçonne macron d’être de connivence avec le diable.

  9. Oui, c’est sûrement comme ça l’Enfer. Le micron y serait parfaitement à son aise.

Les commentaires sont fermés.