Du nouveau sur l’élimination du cadre des Gardiens de la Révolution Reza Mousavi

Le secret a fini par être éventé !
L’Iranien Reza Mousavi, un des cadres du Corps des Gardiens de la Révolution islamique (CGRI), qui reprenait une partie des activités de Qasem Souleimani (éliminé par les Américains du temps de Trump) a fait l’objet d’une élimination ciblée cette semaine en Syrie.
Il a donc naturellement été célébré en Iran comme un shahid, un homme saint mort dans le Jihad pour Allah. L’Iran a d’ailleurs annoncé qu’elle vengera sa mort.
Le hasard a voulu qu’une militaire Syrienne soit décédée d’une crise cardiaque, le jour où Mousavi s’en est allé rejoindre Allah.
Hasard ? Vraiment ???
Depuis quelques jours, la rumeur enflait sur les réseaux sociaux arabes, et cela a fini par exploser : ce cher Mousavi a connu le destin tragique de notre président Félix Faure (au chevet duquel, le curé appelé en urgence et qui demandait “le président a-t-il toujours sa connaissance ?” se vit répondre : “Elle est sortie par la porte de derrière“).
Et oui, le pieux musulman lors de ses séjours en Syrie touchait un acompte sur les 72 vierges promises :

OOPS! Un haut responsable du CGRI assassiné par Israël l’autre jour a été pris « en flagrant délit » avec son amante de l’armée syrienne (illustré ci-dessous au noir) lorsque le missile a frappé !

Lorsqu’il a été assassiné en début de semaine, son corps a été retrouvé avec une femme qui serait son épouse. Mais surprise, sa femme est réapparue bien vivante.

Alors, qui était la femme retrouvée morte avec lui ?

Il s’avère qu’il avait une liaison avec une soldate syrienne et qu’il est mort « sur le fait », mais pas à des « fins nationalistes ».

Voilà pour la pureté islamiste. Hypocrites jusqu’à la moelle.

En complément, ce site persan revient sur l’affaire :

Raghad Osama Dib, la belle Syrienne qui a tué Sardar Razi Mousavi !!! vidéo

 836 total views,  1 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. Adultère. Une liaison dangereuse pour ce barbare qui a fini sa vie prématurément A force de multiplier les femmes ces barbares multiplient les risques!!! Y en a que cela arrange!!!

  2. Éros est le seul dieu de l’Olympe qui n’a pas été vaincu par Yaveh, Jésus et Allah…

    En France, les Lumières victorieuses ont été précédées par les Libertins (Théophile de Viau, Vivan Denon, Crébillon fils, et autres).

    Même Molière, flagorneur de Louis XIV, pourfend le clerc Tartuffe et coupe une des chaines sottement pieuses enchainant Éros.

    Au Québec, de même : on parlait du « Frère mets-ta-main… ». Et tout à exploser par le cinéma avec le film « Il n’y a plus de trou à Percé » (nom du fameux rocher à Percé), l’équivalent de l’« Emmanuelle » français.

    Quand ces horribles et sales théocrates iraniens seront-ils renversés ? Aux antiaméricains qui me lisent, je leur dis : sans doute les Américains.

    Ils en ont les moyens et ils attendent le moment propice. Ces théocrates finiront comme Kadhafi et Sadam Hussein.

    • Mieux vaut mille fois le Libertinage franc et sans fausse pudeur…que la prétendue “vertu islamique”!… Les islamopithèques sont les champions de l’hypocrisie sexuelle: eux et leur “Saint Prophète” esclavagiste et pédophile!

    • D’accord avec toi, Marc, sur l’anti-érotisme musulman (prédation et soumission).

      Mais ne confondons pas les principes (règles coraniques) et la vie réelle de ces hommes et. femmes, victimes de leur tradition.

      Dans le Québec de mon enfance (1950s), la misère sexuelle était généralisée, camouflée par des grossesses multiples, inondée de propos et gestes graveleux.

      Mais des milliers, sans doute aussi en pays islamique, parviennent à se créer une érotique personnelle, en attachements équitables, mutuels et sincères. Mais elle demeure tous sous clé. Impossible d’être étalée publiquement.

      Distinguons donc bien les personnes (au trajet secret et privé) et l’anti-érotisme misogyne et prédateur imposé par les textes sacrés.

      Pensons à la caricature de Charlie-Hebdo, une femme lavant le plancher : « Au moins sur ce point, nous sommes d’accord».

  3. Faisons savoir aux Molla(r)h Iraniens que nous savons que leur “pur mahométan” Reza Mousavi est mort en parfait hypocrite jusqu’à la moelle :
    IMPRIMER le présent article et l’ENVOYER par La Poste à l’adresse postale publique de l’ambassade d’Iran en France, que vous trouverez en bas à droite de la page https://france.mfa.ir/fr/
    Pour imprimer l’article, https://www.printfriendly.com/p/g/ytd8Da
    Choisir taille de texte 120% et taille d’images 100%
    Cliquer sur les icônes et chiffres “parasites” en fin d’article pour les effacer, puis sur PDF, choisir Taille de la page A4, télécharger la version PDF en 3 pages et l’imprimer en une 1ère feuille recto-verso, 1-2, plus une 2ème feuille recto seulement, 3.
    Dans l’espace libre au bas de la dernière page, signer de votre prénom et ville.
    Optionnellement vous pouvez rajouter : Bon débarras !
    Mettre les deux feuilles dans une enveloppe, écrire nom et adresse, timbrer et poster.

  4. Mais non ! C’est allah qui lui a envoyé un échantillon de ce qui l’attend là haut . Si c’est celle de la photo il les prend pas pour des idiots je comprend mieux maintenant pourquoi les mecs se font si volontiers sauter la gueule !😍

Les commentaires sont fermés.