Loi immigration : les « artistes » la ramènent…

Cela faisait longtemps que nous ne les avions pas vus se pavaner dans une tribune à la Zola de supermarché, sans la verve ni le talent. Régulièrement, ils essaient. Les voilà de retour, de qui s’agit-il ? Les personnalités de Gôooche, bien entendu. En tête l’acteur Daroussin, suivi du footeux Cantona, l’écrivain Ernaux et toute une pléiade d’élus de gauche EELV… La dernière fois que les gens du spectacle se sont illustrés de cette façon c’était, souvenez-vous, pour nous inciter à la piqûre magique, ils étaient 200 et n’avaient pas besoin d’être médecin. Par contre pour la déconseiller, il fallait être médecin et se faire radier. Depuis l’explosion de la mortalité subite, on ne les entend plus.

Mais là, les choses sont autrement plus sérieuses à leurs yeux, alors ils appellent Macron à ne pas promulguer la loi immigration, qui selon eux « ouvre la voie au pire ». Cette « loi de haine et de division fait peser une lourde menace…sur la cohésion de notre société ». Voilà leur vision des choses. Le prisme par lequel ils analysent la situation est pour le moins déformant. On aurait envie de les rassurer, d’abord tonton Fabius devrait la découper tellement qu’il n’en restera rien, ensuite, si ce n’est pas suffisant, comme l’Europe vient de voter l’amende de 20 000 euros pour tout migrant non accueilli sur notre sol, la loi devrait rapidement être mise au placard.

Mais avant d’en arriver là, admirons le courage de ces bobos, qui s’insurgent contre un texte qui remettrait en cause la liberté, la cohésion, bref les valeurs de la République. Ces gens-là sont très accueillants surtout quand c’est chez le voisin. Notre argent sert à leurs subventions étatiques pour produire des films propagandistes qui ne remplissent plus les salles. Ils vivent surtout dans des endroits épargnés par les « problèmes » de cette immigration, qu’ils ne voient pas telle qu’elle est. Mais puisqu’ils sont si pointilleux sur les sujets d’égalité et de liberté, pourquoi ne les a-t-on pas entendus au moment de la réforme des retraites ? Elle était inutile et inique, mais là, silence radio. Les aurait-on menacés de couper les soutiens financiers s’ils manifestaient contre Macron ?

Pour prouver leur inénarrable bonne foi et montrer à quel point ils ne badinent pas avec les Grands Principes démocratiques et humanistes, pourquoi ne s’insurgent-ils à propos de la loi « contre les dérives sectaires », créant un délit de provocation à l’abandon de traitement médical : les risques pour la liberté d’expression ». En effet l’article 4 de ce projet qui prévoit l’interdiction de contester un traitement médical avec une peine de 15 000 euros et de la prison, ne constitue pas, à leurs yeux, un danger imminent qui mériterait d’être dénoncé. Le Sénat a retiré cet article mais voilà, ce cher gouvernement fait le forcing auprès des députés pour le réintroduire. N’est-ce pas là un excellent sujet de contestation pour ces justiciers blancs ? Où est la tribune consacrée à ce texte qui est lui une véritable menace pour la liberté d’expression ? N’est-ce pas suffisamment médiatique pour mouiller le maillot ? N’est-ce pas assez humaniste, pas assez lacrymal pour tirer des pleurs au public de la gauche bien pensante ? Cette même caste qui s’est empressée de voter à Bruxelles l’autorisation de transférer les derniers pans de notre souveraineté à la Commission. À moins que toute notion de souveraineté nationale leur soit étrangère, eux qui vivent souvent à l’étranger et se repaissent de comptes en Francs suisses. Aux Lola, Samuel, Thomas et beaucoup trop d’autres, ils préfèrent les Traoré, Nahel et Ilan. Aux retraités et Gilets Jaunes, ils préfèrent les Palestiniens ou les Rohingyas. Toujours du côté de l’autre, surtout si c’est un voyou ou un terroriste.

Coupés des Françaises et Français, détenteurs occasionnels de la vérité, de la juste morale, ils s’érigent en termes pompeux, directeurs de consciences et donnent des leçons, pour certains, depuis l’étranger ou des quartiers épargnés, sur commande de leurs pourvoyeurs de subventions. Ils exaspèrent surtout le quidam, obligé de supporter quotidiennement ce qu’eux se dispensent d’accepter, grâce à leur train de vie. Avec cette loi, la France, n’est pas pire que bien d’autres pays, notamment les USA, où une partie de cette clique d’artistes réside.

Que dire également de ces régions qui ne veulent pas appliquer la loi concernant les allocations versées sous conditions d’être résident depuis 5 ans ? Quelle sera l’attitude du gouvernement face à cette fronde ? La France va-t-elle imploser à cause de cette loi, en déclenchant de facto une scission au sein même de l’unité de notre pays, créant un précédent qui ouvrira la porte au pire, puisqu’il sera admis que la république n’existe plus, chacun faisant finalement ce qu’il veut, au mépris de ses électeurs. Les Daroussin et consorts, si préoccupés du sort des étrangers et bien peu de celui des nationaux ont un autre moyen pour savoir s’ils sont le vrai, avec en plus la possibilité de défendre leurs idées dans une démarche démocratique, c’est d’exhorter Macron à provoquer un référendum. Il est vrai que la tendance stalinienne de cette classe est d’imposer sa version des choses plutôt que d’en débattre et d’éviter un revers cinglant dans les urnes. Ces chez gens là, on accepte le verdict d’une élection uniquement s’il est conforme à son intérêt, le même que celui du pouvoir qui les engraisse. Le fou du roi a toujours plus besoin du roi que du public et tant pis si les salles obscures sont vides devant les odes aux migrants accueillis par des bourgeoises en mal de sensations fortes. Pour avoir la prochaine subventions, ils sont prêts à signer n’importe quoi.

https://rassemblementdupeuplefrancaiscom.wordpress.com

Par Gilles La-Carbona : secrétaire national du RPF au suivi de la vie parlementaire

 1,199 total views,  2 views today

image_pdf

25 Commentaires

  1. En attendant, ils planquent soigneusement leur adresse personnelle.
    Ca vaudrait le coup de larguer une dizaine de noirauds devant chez eux, et de sonner à la porte.
    **coucou ! c’est nous !!
    **Ils s’engagent rapidement du bon côté , celui du gouvernement, celui qui balance le pognon.

  2. Comment pouvez -vous appeler « artistes » ces résidus de la pensée qui ne savent que pratiquer leur idéologie destructrice de gauche : l’intolerance, le dogmatisme, la prédation, et excusent ou pratiquent la pedophilie, alors que les gens de bien, les vrais, pratiquent la charité !

  3. Une opération qui ferait du bruit serait de se présenter devant le domicile d’un de ces artistes aux déclarations xénophiles avec un groupe de migrants à accueillir, là tout de suite, une caméra pour filmer les réactions et un argumentaire pour les empêcher de botter en touche (“Je peux pas là, mais je connais un endroit formidable où mes accueillir/ C’est trop petit chez moi”). Et éventuellement un complice “migrant” pour désamorcer ses arguments hypocrites et le mettre en face de ses déclarations.

  4. et ce sont toujours les mêmes : des collabos gauchistes, comme la décatie qui ne sait même pas écrire

  5. Sors un peu de ta bulle et tu verras que cantona des migrants qui squattent devant chez toi, ta vie devient instantanément exécrable !!!

  6. Évidemment, c’est nous,le peuple Français, qui, réglons leurs factures? Avec,la bénédiction de Macron ?
    Alors?🤔chut??? ( les artistes 🧑‍🎨?🤮 ) fermes? Leurs gueules?
    On ne coupe pas la branche 👍sur laquelle ils sont assis 🥳,
    Pas belle la France 🇫🇷 des opportunistes 🤮

    • Il fait le malin, le Cantona. Il n’est pas free Oighours, il n’est pas free Tchétchénie, il est simplement free Palestine ou free Gaza. C’est plus facile. Cela s’appelle la lâcheté.

  7. Qu’ils les prennent en pension chez eux ; dans leur somptueuse villa , avec en prime , l’ouverture d’un compte en banque offshore comme aide à la création apatridstique , avec une garde partager avec P.palmade , l.ruquier , c. gainsbouge et tous les blaireaux du showbiz et autres travelolysée en manque d’amour suite au décès de leurs chats … Qu’ils aillent Crever chez leur potes muzz , ça nous fera des vacances !

  8. Les principes moraux et la colonne vertébrale de ces ”artistes”, gens du ”monde de la culture”, du sport-spectacle, des ”people”, c’est l’argent. Ils n’ont pas d’autre boussole. L’identité française ne leur rapporte rien; la civilisation occidentale ne leur rapporte rien; par contre, la mondialisation et le brassage des populations leur rapporte un max. Ils sont donc pour la suppression des frontières et des contrôles des arrivées de migrants. Plus il y a de consommateurs de leurs salades plus ils vibrent.

  9. Je me rappelle de Cantona, hurler au racisme au sujet de l’équipe de foot française !! comme quoi la réalité ne semble pas effleurer ces personnes et leur idéologie qui les aveugle, car comment peut on parler de racisme quand les 3/4 de l’équipe sont africains !! Il a juste oublié d’être ridicule, car lorsque je regarde les autres équipes, les membres sont bien ceux du pays en question, je ne vois pas d’autres pays ayant autant d’africains dans leur équipe pour ne pas dire aucun ! comment cela se fait -ce ? depuis je ne regarde plus ces séries, il faut vraiment que les citoyens aient conscience de cela : le boycott !

  10. Cantona ressemble à son ballon, gonflé d’air malsain, pour le reste, la clique ne vaut guère mieux des parasites entretenus grace au CNC, autrement dit nos impôts, boycottons tous ces nuisibles.

  11. D abord,contrairement aux medecins,pompiers,infirmieres,pretres ,flics et d autres ,ces “artistes” n ont aucune utilite sociale.Aucune.
    Ensuite,il est curieux ,qu a ma connaissance , PAS UN ne va vivre dans les banlieues,ne serait ce que 4 petits mois afin de partager la vie de ces immigres,puisqu ils les aiment tant que ca.
    Peut etre sentent ils obscurement qu ils n y resteraient pas 8 jours…

  12. Ce ne sont pas de vrais artistes, leurs oeuvres cinématographiques reflètent la décadence de la société imposée par les gauchistes.Ils n’ont pas d’esprit critique……

  13. Ces parasites devraient se cantonner à leurs sphères d’influence, c’est à dire rien.

  14. Comme je dis toujours , ça veut nous imposer leur idéologie car nous on est les méchants mais quand ça va chier des bulles ces connards seront bien a l’abri , ça va être coton pour réussir a en choper un !

  15. @ Gilles La-Carbona
    Même constat que vous avec moins de talent pour l’écriture.

  16. “En tête l’acteur Daroussin, suivi du footeux Cantona”
    Ces deux paroissiens sont faciles à contacter via leur adresse postale publique, celle de leur agent artistique :
    https://time-art.com/talent/eric-cantona.htm
    https://www.aartis.fr/artiste.cfm/84829_115_2-Jean-Pierre_Darroussin.html
    Pour imprimer l’article : https://www.printfriendly.com/p/g/GxpFYz
    Choisir taille de texte 90% et taille d’images 75%
    Cliquer sur les icônes et chiffres “parasites” en fin d’article pour les effacer, puis sur PDF, choisir Taille de la page A4, télécharger la version PDF en 2 pages et l’imprimer, au choix, en deux feuilles recto, 1 & 2, ou en une seule feuille recto-verso, 1-2.
    Dans l’espace libre au bas de la dernière page, signer de votre prénom et ville.
    Mettre la(les) feuille(s) dans une enveloppe, écrire nom et adresse, timbrer et poster.
    Optionnellement vous pouvez en rajouter une couche sur Cantona qui, en plus, défend le HAMAS, avec une 2ème feuille recto-verso :
    https://www.printfriendly.com/p/g/D8s3Fq
    Taille de texte 110% et taille d’images 100% et idem ci-dessus.

  17. Ces gens là ne vivent pas comme nous, et quand ça leur tombe sur leur sale gueule façon Tapie, ben c’est bien fait pour eux.

Les commentaires sont fermés.