“Jésus palestinien”? Le père Patrick Desbois met les points sur les i

A Bethléem, 90% des chrétiens sont partis…

Les islamistes sont toujours “pour nous”… sauf quand nous sommes chez eux ! Il n’y a qu’à voir la place des chrétiens aujourd’hui en Iran, en Afghanistan, au Pakistan… une longue liste de pays où nous essayons de survivre

Je ne peux pas souscrire au fait que Jésus n’était pas juif.

Ce qu’ont fait les militants du Hamas, ça me rappelle ce qu’a fait Daesch, Daesch violait les femmes, prenait les bébés, tuait les personnes âgées, tuait les hommes etc.

 1,077 total views,  2 views today

image_pdf

28 Commentaires

  1. Pour poursuivre la comparaison, nous voyons aujourd’hui les musulmans qui , après avoir envahi la France, se disent français, et certains plus français que nous.
    La gauche leur a mis ça dans la tête, et en bons colonisateurs, ils n’en espéraient pas tant.
    –Les musulmans en Palestine sont aussi légitimes que les musulmans en France, il y a juste un écart de date de 1400 ans.

  2. Réponse à Pikachu, pour son commentaire plus bas.
    J’entends bien ce concept que je ne connaissais pas.(immaculée conception)
    Marie a été conçue “hors” péché originel pour être un réceptacle parfait pour le fils de Dieu.
    Mais cela renforce mon idée d’une Marie forcément vierge.

    • Pourquoi cela renforce l’idée d’une Marie forcément vierge ?
      (de mon point de vue, cela importe peu puisqu’à l’époque on savait déjà que l’on pouvait tomber enceinte même sans acte physique. Comme je l’ai dit, il était connu que l’on pouvait tomber enceinte après passage dans une eau “souillée”).
      De plus, je suis en accord avec les propos des Protestants, ils se fondent sur la traduction (erronée) de “jeune fille” en “vierge”, dans les prophéties d’Isaïe annonçant la venue du Messie, et qui serait à l’origine du dogme de la Vierge Marie.

      • Je ne veux pas vous chagriner, mais cette histoire d’eau souillée est un peu tirée par les cheveux.
        Imaginez la quantité de sperme qu’il faudrait répandre pour réussir à contaminer suffisamment une baignoire.
        Au minimum une trentaine de masturbateurs, tout en sachant que le sperme a une durée de vie limitée à une ou deux heures.

  3. Il y a une confusion sur le terme palestinien.
    Cette confusion est entretenue intentionnellement.
    Les musulmans qui ont envahi la Palestine, se disent palestiniens et seuls légitimes à ce titre.
    Or les vrais Palestiniens, du temps de Jésus, il y a 2000 ans, étaient les juifs qui vivaient sur ce territoire.
    Bethléem, ville de naissance de Jésus, est devenue tellement musulmane qu’elle ne fête plus
    La naissance du Christ en soutien aux musulmans colonisateurs.

  4. L’islam avance : la fête de la Nativité a été supprimée à Bethleem en soutien au Hamas.
    Jésus a été une nouvelle fois chassé de son berceau.
    Maudit soit l’islam !

  5. Jésus était juif dans le sens où il habitait la Judée (du nom du royaume de Juda ou Yehuda). Mais il a commencé à devenir critique à l’égard de la religion juive (“que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre”, épisode de la Cananéenne).
    Il a été condamné par un tribunal juif, il n’était donc plus juif au sens religieux. Déjà, qu’un Juif se dise fils de Dieu était un blasphème impardonnable.

    • 1/
      @Célestin Bouchabiel

      le fait est que la judéité est une identité double : d’abord elle signifie une appartenance ethnique, à savoir descendre d’Israël (= Jacob), le père des Tribus d’Israël. ensuite, elle signifie aussi une appartenance religieuse puisque D.ieu a contracté une alliance avec ce peuple, sur le mont Sinaï, par la transmission d’une Loi. On peut donc “devenir” Juif si on choisit d’adhérer à cette Loi.
      Jésus, du point de vue ethnique était bel et bien Juif, puisqu’on lui attribue la filiation au Roi David (autrement, Jésus n’aurait pu prétendre au titre de Messie qui signifie Roi). Jésus descendant de David, signifie qu’il appartient à la tribu de Judas (puisque David est un descendant de Judas).
      Donc Jésus est un Judéen autrement dit un Juif.
      Un Juif qui a quitté la religion juive reste un Juif, ce fut le cas du Cardinal Lustiger.

    • 2/
      Est-ce que Jésus a été excommunié ? Je ne le sais pas, on a peu d’informations sur la question me semble-t-il mais je ne le crois pas : prétendre à la messianité n’est pas en soi un péché, il faut juste en apporter la preuve (qu’on est bien le Messie) par des actes concrets.
      Se dire Fils de D.ieu au sens charnel est certainement une hérésie pour les Juifs, mais au sens figuré non, cela ne l’est pas. Tous les Juifs se considèrent “Fils de D.ieu” et ont des prières dans lesquelles ils s’adressent à Lui en l’appelant “Notre Père”. Je pense que la principale raison pour laquelle l’idée de l’Immaculée Conception est intolérable pour les Juifs tient au fait que le père biologique n’étant pas le vrai père, on aurait alors affaire à un enfant adultérin et D.ieu lui-même aurait alors commis un adultère. Je ne sais pas comment les Protestants envisagent cette question.

      • Je réagis au passage: “le père biologique n’étant pas le vrai père, on aurait alors affaire à un enfant adultérin”. Aujourd’hui où nous pratiquons l’insémination artificielle, on peut concevoir une insémination accidentelle d’une vierge, à son insu. Il suffit qu’un gugusse ayant du sperme sur une main touche un objet quelconque et que la vierge utilise cet objet aussitôt après au moment où elle a une démangeaison à l’entrée du vagin et qu’elle se gratte avec des doigts pollués. Heureusement, c’est peu probable … mais comme il y a des milliards de femmes fécondes sur Terre, cela doit arriver de temps en temps. Il y a fécondation sans adultère.

        • @Armand Lanlignel

          aucun problème technique avec l’Immaculée Conception en soi : on a un passage du Talmud qui rapporte le cas d’une vierge revenant d’avoir fait trempette dans un bain public et qui aurait été fécondée par un gugusse ayant laissé sa semence dans l’eau préalablement. Ce cas est peu probable mais possible.
          Le problème de l’Immaculée Conception est moral : le fils de Joseph n’est plus son fils, et D.ieu a alors “engrossé” la femme d’un autre, ce qu’Il a strictement interdit lui-même. C’est un problème évident du point de vue moral, pas du point de vue technique.

        • Je serais curieux de savoir comment les Protestants ont résolu cette question. Y a-t-il pour eux aussi une Immaculée Conception ?

        • 2/
          Si l’on se fie à cet article du journal La Croix, les Protestants n’ont pas adopté le concept de l’Immaculée Conception.

          Encore une fois, de mon point de vue, peu importe que Marie eût été vierge ou non, ce qui importe, c’est qui est le père de son fils : Joseph ou D.ieu.
          Mais bon, en définitive, je suppose que même les Catholiques ont dû résoudre, sur le plan “juridique”, cette problématique là.

          • Il ne faut pas confondre le géniteur (celui qui apporte la bonne graine ou gamète masculine) avec le père (celui qui élève et communique son esprit par son exemple).

          • L’immaculée conception signifie qu’à titre exceptionnel, Marie aurait été exemptée du péché originel (“conçue sans péché”). Cela n’a rien à voir avec sa virginité.

          • Merci Célestin pour cette rectification. Effectivement, je faisais un gros contresens : il s’agit bien de sa conception à elle et non de celle de Jésus.

            Merci Armand pour les nuances apportées, je vais me renseigner un peu plus.

          • @Armand Lanlignel

            je me suis renseigné et vous avez raison : un enfant dont le géniteur n’est pas le mari de la mère, et qui est né sans relation physique n’est pas un enfant adultérin.

          • Je crois qu’au contraire, il était très important et même indispensable que Marie fut vierge, sinon comment affirmer que Jésus serait fils de Dieu ?
            Il ne pouvait pas être à la fois fils de Joseph et fils de Dieu.
            Avec une mère immaculée, le doute est balayé.

          • @Fréjusien

            ce qu’explique Célestin (et que j’ai vérifié) est qu’Immaculée ne signifie pas que Marie fut vierge et donc que la conception de Jésus fut “sans taches”, mais que sa conception à elle fut sans tâche. Elle est donc née sans la souillure du “péché originel”. C’est la signification de l’Immaculée Conception : sa conception à elle, et non celle de Jésus.
            Ce dont vous parlez est la Conception virginale.
            Sur l’Immaculée Conception, Wikipedia dit ceci : Cette doctrine ne doit pas être confondue avec la conception virginale de Jésus-Christ, c’est-à-dire le dogme de l’Incarnation. L’Immaculée Conception se rapporte uniquement à la conception de Marie sans péché.

      • Il me semble , d’après mes souvenirs du catéchisme, que Marie a connu sa grossesse avant d’épouser Joseph.
        Joseph a choisi d’élever cet enfant comme s’il était le sien, et a pris soin de la mère.
        Cela arrive fréquemment qu’un homme épouse une femme enceinte d’un autre et accepte d’en être le père.

  6. Bonjour,

    Merci pour cet article.

    Combattre le négationisme d’origine musulmane mais repris par des islamo-chrétiens, comme Rima Hassan, est d’une extrême importance.

    La négation de l’Histoire est une des armes favorite de l’Islam où toute pensée est enrôlée au service de son expansionnisme sanglant.

    • Dans son livre, Wafa Sultan explique que les Chrétiens d’Orient, du fait de leur immersion permanente dans la culture musulmane ne sont pas exempts de certaines tares induites par celle-ci.
      En Israël, on voit aujourd’hui des Chrétiens arabes changer leur point de vue et sortir de l’idéologie du nationalisme arabe – qui agrège chrétiens et musulmans tant qu’ils sont arabes – mais cela n’est pas encore la majorité. Après l’éradication des Chrétiens d’Irak par Daesh, certains ont ouvert les yeux et, par exemple, se sont engagés dans l’armée israélienne, mais ce n’est pas un mouvement de masse.

      • Bonjour,

        Merci de ces précisions.

        C’est assez frappant dans une suite à cet article, où je commente ses tweets.

        Elle en va jusqu’à se plaindre d'”islamophobie” (sic) à son endroit !!

        Je veux bien avoir de la compassion pour ceux qui sont victimes de ce “double bind” sur place …

        Mais elle, comme Assa Traoré (Louboutin !), n’est qu’une enfant gâtée (L’Oréal !!) du petit système parisien

  7. “Quelle importance cela peut-il avoir ?”
    Il faudrait donc laisser passer la propagande antisémite qui vise à réviser l’histoire ?
    Quand on vous dira, dans 100 ans, que la France a toujours été musulmane, il faudra, de la même façon, laisser passer le révisionnisme ?

    “On ne combat l’Islam qu’avec les armes de la raison”. Que fait le Père Desbois à votre avis ? Un prêche religieux ?
    Il se contente simplement de réinformer en rapportant des faits. Rien que des faits, pas de religion, pas d’idéologie.

  8. D’apres les Évangile, Jesus ,si il a existé, est né à Bethléem situé aujourd’hui en Palestine, mais cela n’a aucun sens car a son époque, la Palestine n’existait pas, il etait bien Juif car la circoncision, acte de mutilation barbare et inacceptable sauf pour raison médicale, est attesté ainsi que l’inscription sur la croix “roi des Juifs”. La question est plutôt, quelle importance, cela peut il avoir? On ne combat une religion comme l’islam qu’avec les armes de la raison.

    • Jésus était “palestinien” comme Vercingetorix était “français”.

Les commentaires sont fermés.