Les LR la tête dans le mur…

Les LR sont plus ou moins comme suspendus, avant les européennes et après une longue série d’atermoiements qui se sont tous terminés dans le camp de Macron.

Ils ont pris acte des derniers sondages pour les Européennes et planent à 8 %. Plus ou moins 2 % de marge d’erreur. Vu le score de leur candidate Pécresse aux dernières présidentielles, ça risque plutôt d’être moins 2 %, sinon plus.

Voilà le résultat de plus de vingt 49.3 dans lesquels les LR ont quitté l’opposition pour sauver systématiquement la peau de Macron, qui grâce à eux peut gouverner exactement comme s’il avait la majorité, l’esprit de la démocratie en moins… il n’en a cure.

Non seulement, ces Républicains n’en ont pas amélioré leur score auprès des électeurs, mais en plus, ils passent chaque fois pour des traîtres, leur patron, Ciotti affichant l’opposition dans les discours et la collaboration totale, lors des votes. De quoi démoraliser les troupes, en commençant par l’aile droite et d’apparaître comme indignes de confiance, même chez leurs électeurs les plus fidèles.

Macron lui, plane étonnamment à 20 % aux Européennes, on en reste dubitatif, mais avec ce qu’on sait des collusions habituels entre le président et ses médias largement subventionnés, le doute est permis. Certes, les instituts de sondages ont aussi leur crédibilité à entretenir et ils ne peuvent pas raconter n’importe quoi pour tenter d’influencer les votes, mais ils se trompent régulièrement tout de même. Il faut bien s’en apercevoir, coller à Macron ne fait pas remonter les LR dans les sondages. Ils pourraient essayer d’apparaître un peu plus dans l’opposition à l’occasion de la loi sur l’immigration, histoire de voir si ça leur redonne des couleurs, mais il n’est pas sûr qu’ils aient cette intelligence. Ils ont rejeté le texte, l’ont obligé à la commission paritaire et ne semblent pas avoir lâché tant de lest que cela au cours des négociations, sinon, les Macronistes auraient déjà vendu la mèche : réponse incessamment.

Comme les gauchistes, ils se cramponnent plus moins à l’assertion qu’ils croient inusable : attention à l’extrême droite, c’est mal, c’est pas bien, c’est dangereux. Avec en arrière ce « votez pour nous, sinon ce sera le chaos », très cher à Macron et à ce parti qui se dit encore « de gouvernement », alors qu’il est, électoralement, dans les choux et que plusieurs de ses caciques sont Ministres chez Borne, avec les résultats calamiteux que l’on connaît. Le-Maire, le Ministre de la mise à genoux des Russes, qui enchaîne les voyants dans le rouge. Et Darmanin qui ne protège pas les Français de la délinquance des voyous diversifiés, mais dissout des associations « d’extrême droite » qui n’ont pas fait grand-chose, sinon rien.

Ces LR vont-ils saisir l’occasion du débat sur l’immigration pour cesser leur collaboration avec le pire gouvernement de la Vème République et se situer clairement dans l’opposition ? Et s’ils le font, vont-ils en retrouver un peu de crédibilité et une meilleure posture dans les sondages ? Rien n’est moins sûr. A mesure que les profs se font menacer ou tuer par des « élèves » de zones sensibles, que les coups de couteaux pleuvent chaque jour sur nos concitoyens, que les transports en commun deviennent des coupe-gorges, que les mauvais chiffres économiques s’accumulent, ces élus, en surnombre à l’assemblée, au vu de leurs scores dans les intentions de votes aux Européennes, apparaissent comme totalement déconnectés du peuple, opportunistes et incapables d’incarner une alternative crédible à Macron. On a l’impression que quoi qu’ils fassent, il est trop tard pour eux. Ils vont se retrouver sous peu, comme Mathilde Panot, lors de son débat, réduits à tenter de nier avec maladresse, une réalité qui nous étreint.

C’est sans doute le moment, pour les autres droites, de s’agglomérer, de proposer un bloc patriote critique vis à vis de l’Europe qui n’a apporté ni la paix, ni la prospérité et capable de proposer des solutions de rupture à une société sous pression, aux abois face à la récession et la délinquance exogène.

https://rassemblementdupeuplefrancaiscom.wordpress.com

Pierre Duriot : porte parole du Rassemblement du Peuple Français

 595 total views,  1 views today

image_pdf

4 Commentaires

  1. Vingt pour cent Macron, ce n’est pas impossible, ce sont les 20% qui sont contre la loi anti-immigration.

    • Et dans le lot de ces 20%, tous types de frencés, dont des double, triple, voire, quadruple nationalités.

  2. Rassemblement du Peuple français, voilà un bel acronyme. Oui, les LR se sont entêtés à faire obstacle à la droite dite extrême et avaient appelé à voter Macron et même Nadine Morano dont le discours est copié-collé sur ceux de EZ et de MLP avait voté Macron ! Merci pour cette analyse très éclairante en souhaitant que cet article soit lu par les LR qui, rejetteront encore le RN et EZ. D’ailleurs Ciotti a voté récemment POUR l’acquisition d’un diocèse à Carros pour loger des migrants. “Comprenne qui pourra”, évangile de Matthieu.

Les commentaires sont fermés.