Oups ! Même les Maghrébins ne sont plus en sécurité en France !

Oups ! Même les Maghrébins ne sont plus en sécurité à Paris !

 

       Scène devenue banale à Paris, relatée hier 14 décembre dans le Figaro. Paris : un octogénaire se fait voler sa carte bancaire et meurt en poursuivant son agresseur. Avec, aujourd’hui, des précisions intéressantes :

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/je-n-ai-pas-hesite-a-lui-mettre-des-coups-au-visage-chedli-le-heros-du-quartier-qui-a-poursuivi-le-voleur-de-la-rue-d-avron-20231214

Dimanche 10 décembre, vers 11 heures, rue d’Avron, dans le 20 ème, un vieux monsieur s’approche du distributeur automatique de billets d’une agence bancaire, avant d’aller faire ses courses. « Un individu le bouscule et lui arrache violemment sa carte bancaire. Malgré son âge avancé, Mohamed tente de rattraper son ravisseur en fuite. Il crie « Ma carte ! Ma carte ! » Mais il s’effondre quelques mètres plus loin, victime d’un arrêt cardiaque mortel. »

On apprend donc qu’il s’agit de Mohamed. Par la suite on saura  qu’il avait 80 ans, qu’il était Marocain et qu’il vivait « dans un petit appartement dans le quartier ». Il a un fils qui habite également dans la région parisienne. Mohamed sera enterré au Maroc dès que l’autopsie aura indiqué scientifiquement la cause de son décès.

Dimanche donc, au même moment, sur le trottoir d’en face, un coiffeur grille une cigarette en tchatchant avec un  pote. Le salon « jouxte le bar PMU ».  Ils sont témoins de l’agression, entendent crier « Ma carte ! Ma carte ! », voient déguerpir le voleur (n’oublions pas d’ajouter « présumé » !) et l’octogénaire tomber à terre. Le coiffeur confie à son ami la garde de sa boutique et s’élance à la poursuite du fuyard.

La course-poursuite durera une dizaine de minutes dans plusieurs rues jusqu’à ce que le poursuivant perde de vue celui qu’il piste. Mais un passant lui fait signe en tendant le bras et le doigt : le gars qu’il recherche est accroupi derrière une voiture.

Le coiffeur s’approche, le saisit au collet, le relève (ça a donc l’air d’être un jeune au physique peu imposant) lui demande de rendre la carte. Le djeun dit qu’il ne l’a plus. Ils retournent donc vers la rue d’Avron. Ils ignorent que le papy est mort, terrassé par une crise cardiaque.

Mais une Austin Mini s’approche d’eux et le voleur de carte, mal cravaté par le coiffeur, se débat, se dégage et ouvre la portière. « Le coiffeur comprend que c’est un complice et tente d’empêcher le malfaiteur de rentrer dans la voiture. «Je n’hésite pas à lui mettre des coups au visage», détaille-t-il, fièrement. Malgré tous ses efforts, les deux forbans s’éclipsent à toute allure. »

La police n’a pas encore retrouvé ces aimables animateurs des rues parisiennes.

Mais qu’apprend-on au sujet de ce coiffeur qui n’a pas su faire une clé au bras d’un freluquet pour l’immobiliser et le maîtriser ? Et dommage que l’histoire ne nous précise pas s’ils se sont parlé en arabe…

Il s’appelle Chedli, il a 47 ans, il est Tunisien, vit et travaille  depuis 21 ans rue d’Avron où il est « coiffeur du quartier ».

Et, ça va vous intéresser : il est sans papiers !

Ensuite, on nous assurera qu’il n’y a que « 12 à 15 millions de musulmans en France ». Les déclarés et en règle avec la loi concernant les étrangers, peut-être. Mais les sans papiers jamais contrôlés ou laissés complaisamment dans l’illégalité ? Ce merlan-ci est coiffeur rue d’Avron dans le 20 ème depuis 21 ans et il vit sans papiers ni autorisation de séjour ni de travail en France ! Donc sans payer d’impôts.

« Je n’aime pas trop qu’on parle de moi ! » aurait-il confié à la journaliste du Figaro. Bien sûr…

Bon, ne coupons pas les cheveux en quatre…

 921 total views,  1 views today

image_pdf

20 Commentaires

  1. Juste un petit commentaire: Dans quel pays arabe les Français ou les Européens se conduisent-ils comme les arabes en France ???….. Et s’ils se conduisaient de la sorte que leur arriverait-il ???

    • Très juste. Et, en préalable, pour vivre et s’installer dans un pays étranger, la demande de visa et d’installation est exigée. Ensuite, le respect des lois du pays est un préalable à toute volonté d’y vivre. Mais la France dispense de ces règles élémentaires les immigrés !

  2. Le Maghreb est à vomir mais on peut faire un petit classement des plus méchants aux moins méchants : 1) l’algérien, le pire. 2) le tunisien. 3) le marocain.
    Ce n’est que mon petit classement d’observation.
    Quant au nombre de muzz et autres joyeusetés musulmanes en Frankistan, il me semble en ouvrant un peu les yeux qu’il serait plutôt de l’ordre de 25 millions et je minimise.

    • Bonjour,

      Oui, c’est une tentation constante de procéder à un tel classement.

      Mais, je pense que, finalement, tout est une affaire de personnes.

      Comme le notait Pierre Vermeren une bonne partie des plus fanatiques des musulmans viennent du Rif marocain : beaucoup des auteurs d’attentats musulmans, chez nous, ont, d’ailleurs, cette origine rifaine.

      A contrario, beaucoup d’Algériens sont des amis de la France et nous préviennent du danger musulman : Boualem Sansal en est un exemple remarquable parmi beaucoup d’autres …

      • Je sais que beaucoup nous préviennent mais le résultat est que nos différentes classes politiques n’écoutent pas et que cela continue de plus belle.
        le hic, est notre passé avec l’Algérie. Nous devrions cesser tous rapports à notre désavantage car le passé commence à être bien loin et il serait grand temps de passer à autre chose sauf que l’État Algérien ne veut pas et visiblement, notre chef d’état non plus. Conclusion : ils entretiennent la haine !

  3. Mouais… Et si c etait un coup ou le heros et le malfrat etaient de connivence afin de permettre une regularisation du premier ?

    • C’est pas bête ! En effet, comment se fait-il que le Tunisien n’ait pas relevé le numéro d’immatriculation de la Mini qui a démarré sous ses yeux ? La relation poursuivant-poursuivi semble bien bizarre !

  4. Donc Mohamed sera enterré au Maroc, donc il ne se sent pas Français, malgré les papiers avec surement la double nationalité. Donc il profite des alloooocasssions et de notre générosité pour bien vivre en France. Combien de temps cette mascarade va t’elle durée. Il y en a combien des comme lui en France.

    • Un marocain reste sujet marocain toute sa vie. Mais qu’il se fasse enterrer au Maroc, nos asticots n’aiment pas le couscous.

  5. Que je suis naïf ! Je pensais donc très naïvement qu’il fallait être en situation régulière pour tenir commerce en France. Ah ben que nenni ! Tu squattes dans un pays illégalement et tout légalement tu peux y faire ce que tu veux. C’est-y pas qu’elle est belle la France ? Barbier de poils de culs de muzzs!!!! 🤬

    • Oui, c’est curieux. Ni la mairie du 20 ème, ni le commissariat de l’arrondissement, ni les services fiscaux, ni personne ne s’est avisé en 21 ans de faire respecter la loi à ce Tunisien en situation irrégulière. Quelle pétaudière !

    • Vous n’êtes pas naïf, vous êtes honnête. Ce qui nous différencie de la racaille, autorités comprises.

  6. Qu’ils lavent leur linge sale en famille. Ça ne nous regarde pas. Pour une fois que ce n’est pas un de chez nous qui meurt ou qui se fait tabasser…

  7. La France est vraiment devenue un pays du tiers monde, il est plus que temps que cela change!

Les commentaires sont fermés.