Partir en Russie marcher avec les élans d’Arthur, dépaysement garanti !

Je m’appelle Arthur et, avec des personnes attentionnées, nous réalisons notre projet complexe – une réserve naturelle dans la région de Tver pour soigner et sauver des élans. 

Ces animaux doux et tout simplement incroyables ont besoin de soins difficiles et de soins médicaux.

Chaque printemps, beaucoup d’entre eux meurent à cause des braconniers et des personnes imprudentes. 

Excursions

Venir voir les élans et les oiseaux

Tout d’abord, je tiens à dire que grâce aux’excursions, je pourrai maintenir les petits élans au bon niveau et améliorer les conditions à l’avenir…

De plus, plus il y aura de gens qui viendront, moins il y aura d’orphelins et d’élans adultes abattus.

Venir, c’est  donc faire une bonne action pour ces belles créatures au final !

Il est interdit de nourrir les animaux, mais vous pouvez apporter carottes, bananes et pommes. L’alimentation manuelle est dangereuse pour la santé des animaux et n’est pas sans danger pour vous.

Tenant compte des différentes possibilités et demandes des touristes, nous disposons d’un large choix d’options d’excursions possibles :

🔸 Durée 30 minutes

🔸 Observation des élans

 

 

Région de Tver
District de Konakovo, village de Sazhino, 51 Rue centrale

Écuries KSK Konakovo

120 km de Moscou

20 km de Dun

70 km de Tver

Hébergement, repas et autres services
https://brotherhoodofmoose.simdif.com/

 



L’histoire de Brana le corbeau

 

Au début du mois de mai, on m’a amené deux petits élans, dans un état grave, et malheureusement l’un des deux  est mort dans les premières heures. Ils ont eu des engelures, car le temps ces jours-ci était encore trop froid pour survivre la nuit sans maman.

Le veau survivant était une femelle, nous l’avons appelée Diva. Et quand Diva avait environ 7 à 9 jours, nous marchions à la lisière de la forêt, et notre Brana y a été trouvée, je l’ai ramenée à la maison et j’ai commencé à la nourrir.

Elle a grandi très vite et a commencé à essayer de voler.

Diva, la petite femelle  élan était en train de mourir… elle n’avait pas supporté les conséquences de l’hypothermie.

Et le même jour, Brana s’est envolée pour une promenade et le vent l’a emportée haut dans le ciel, quelques secondes plus tard, elle a disparu de la vue.

Nous l’avons recherchée jusqu’à la tombée de la nuit, j’ai fait tout le tour à vélo, mais il n’y a eu aucun résultat.

Le lendemain, au déjeuner, j’étais à la maison et j’entendais sa voix, elle m’appelait. Quand j’ai quitté la maison, elle m’a sauté dans les bras et nous nous sommes embrassés. Depuis ce moment, elle n’a volé nulle part et est toujours avec moi.

Je lui ai construit une volière douillette et je la laisse régulièrement voler, même si je n’ai pas le temps de rentrer à l’heure, elle rentre toujours chez elle pour la nuit.

Avant de la rencontrer, je n’imaginais même pas que les oiseaux pouvaient être aussi intelligents et loyaux. Elle est aussi très jalouse et tous ceux qui s’approchent de moi risquent de se faire piquer.

Je tiens à avertir tout le monde que garder de tels oiseaux est une question très difficile et qu’il est préférable de bien réfléchir si vous pouvez y consacrer toute votre vie.

@arturmaliev

 1,187 total views,  1 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. Merci ami Jules Ferry. Bel article. Et belle personne. L’être humain ne mérite pas les animaux. En ce moment, je nourris mes amis les mésanges et un chat sans maître. Il est trop sauvage pour venir dormir chez moi, mais je lui ai aménagé une vieille niche avec une panière dedans. Il passe ses journées dedans. Je soutiens la SPA.

  2. Merci ami Jules de ce très beau témoignage et très belle action de ce russe.
    J’en ai été très ému, comme tous ce qui touche aux bonheurs des animaux.
    Je ne peux pas, évidemment, aller là-bas, mais j’aurais voulu faire un don (voir régulier) à ce sauveur d’animaux.
    Peux-tu trouver une réponse à mon souhait dans tes sources ?
    Merci !

Les commentaires sont fermés.