« L’assistanat, ça suffit », priorité aux enfants de travailleurs dans les cantines pour la ville de Mazamet

« L’assistanat, ça suffit », priorité sera donnée aux enfants de travailleurs dans les cantines pour la ville de Mazamet

Par Sarita Modmesaïb

8 décembre 2023 12:16 Mis à jour: 8 décembre 2023 14:56

En cas d’affluence exceptionnelle dans les réfectoires des écoles, la mairie de Mazamet a décidé que la priorité sera donnée aux enfants de travailleurs.

« Ce n’est pas une discrimination, c’est une priorité qu’on assume », plaide Olivier Fabre lors d’un Facebook Live diffusé mardi 5 décembre sur le compte officiel de la mairie. Le maire de Mazamet répond ainsi aux critiques qui se sont élevées après l’annonce d’une nouvelle mesure reconsidérant l’accès aux restaurants scolaires de la commune depuis cette rentrée.

Dorénavant, en cas de fortes affluences dans les cantine scolaires, les enfants dont un ou deux parents travaillent seront prioritaires au réfectoire. Les parents qui ne travaillent pas seront priés de venir récupérer leurs enfants pendant la pause méridienne.

Selon le maire, cette mesure a pour but de « se prémunir » et d’avoir « un règlement qui permette de trancher » en cas d’affluence exceptionnelle. Précisant que cette mesure n’a pas encore été appliquée, Olivier Fabre souligne que les enfants dont les parents auraient des rendez-vous professionnels ou des entretiens d’embauche, seront pris en charge, sur présentation d’un justificatif.

« Il faut responsabiliser un peu les gens »

Face à ceux qui l’accusent d’enlever le seul repas de la journée à certains enfants, l’édile a rétorqué en émettant des doutes sur le Facebook Live : « J’ai beaucoup de mal avec cette affirmation. Je conçois qu’il y ait des foyers qui ont des fins de mois difficiles, mais je constate aussi qu’en France, en particulier pour ceux qui ne travaillent pas, il y a quand même un certain nombre d’aides qui existent. »

« L’assistanat, ça suffit », a-t-il conclu. « Je le redirai autant que nécessaire, il faut responsabiliser un peu les gens ».

https://www.epochtimes.fr/mazamet-lassistanat-ca-suffit-priorite-sera-donnee-aux-enfants-de-travailleurs-dans-les-cantines-2489973.html?utm_campaign=socialshare_email

 762 total views,  2 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. Les glandeurs au RSA profitent des tarifs très bas qui leur sont concédés pour laisser leurs gosses à la charge de la collectivité.
    Un repas à 50 ctes, pourquoi se priver ?

  2. en voilà un maire couillu, ras le bol de payer pour tous ces profiteurs, assistés, branleurs et fainéants

  3. —-Mazamet une ville bien tenue, propre fleurie où l’on trouve tout les services une ville de terroir et de rugby, malheureusement gangrénée comme tout le territoire par une immigration belliqueuse qui ne veut pas s’assimiler, par des trafics de drogue côté Aussillon (ville limitrophe) qui pourrissent la vie des gens. Le maire O.Fabre avec son équipe sont très réactifs et il faut reconnaître qu’ils ont de bons résultats!—-

  4. effectivement l’assistanat ça suffit : certains sont sur notre sol rien que pour cela – stop et ils retourneront chez eux

  5. Arrêtons avec ce trop de subventions.
    Aidons les nôtres pas les autres.
    Exigeons que c’est à chacun de nous de choisir ses charités.
    Personne ne devrait payer des impôts pour financer les plus flemmards de notre commune.

  6. C’est un problème mainte fois discuté et qui avait fait couler beaucoup d’encre dans ma ville du Doubs ! La cantine , dans le temps avait été organisée pour les parents qui travaillaient, magnifique avancée sociale ! puis petit à petit des parents inscrivaient leurs enfants tant qu’il y avait de la place, puis, petit à petit c’est devenu un droit, un droit !! des parents se sont plaint, il n’y avait plus de place, il y a eu une bagarre physique ..il faut savoir que ce sont des parents qui gagnent bien leur vie et qui par conséquent travaillent, qui paient pour les autres ! double peine ! INADMISSIBLE ! chaque année c’était le chaos car en effet le repas de midi pour certains élèves étaient le plus nourrissant !! que font les parents ?? il faut simplement les RESPONSABILISER, mais c’est bien le social , à son paroxisme , le socialisme qui rend les gens dépendants, à des fins peu avouables ! Le lieu de cantine a donc été agrandi dans ma ville socialiste/écolo !

  7. Cela ne me choque pas. La cantine est un poste important de la redistribution sociale en France. Mélenchon voulait la rendre bio et gratuite, carrément.
    Dans ma commune, on a un taux de logements sociaux très supérieur aux obligations légales, pour permettre au maire gaucho de se faire réélire.
    Ma taxe foncière représente pour moi 1 mois de salaire, pour une maison ordinaire sans piscine, alors que routes et trottoirs ne sont pas entretenus, sont sales et abîmés…
    Il est clair que je paie la cantine d’enfants dont les parents ne travaillent pas et sont logés dans des logements sociaux pour un loyer modique…
    De plus, nous avons une zone industrielle qui normalement suffit à faire la fortune d’une ville. La nôtre est surendettée. Où passe notre argent ?

    • Un loyer modique ?
      Ils arrivent d’Algérie, ils obtiennent un 4 pièces tout confort pour 20€ , une fois toutes les aides appliquées.
      Voilà ce que l’on paye. J’ai vu le dossier, je n’invente rien.

  8. C’est dur de pénaliser des enfants pour des problèmes dont ils ne sont en rien responsables. Et les parents qui ne travaillent pas sont au chômage pour diverses raisons. Une mesure un peu à l’emporte-pièce. Discriminatoire. Beaucoup d’enfants ne prennent déjà pas de petits déjeuners. La cantine pour certains, c’est le seul repas correct qu’ils font de la journée. Une étude au cas par cas aurait été plus judicieuse. Bon, allez-y , tirez-moi dessus.
    Mais mêler des enfants aux problèmes de société, ça me dérange quelque peu.

    • Ils peuvent être au chômage pour diverses raisons et donc ont du temps pour s’occuper de leurs enfants !! ce ne sont pas les enfants qui sont pénalisés ce sont les parents qui ne font pas leur job ! et ça ,l’infirmière et/ou les éducateurs peuvent en parler aux services sociaux !! évidemment il faut tenir compte de la distance d’habitation des parents ..mais comme il y a de l’argent pour les mineurs isolés, il doit y en avoir pour les autres !!
      Hier nous avons vu une petite bourgade dans le sud, qui a reçu des mineurs isolés sans que le maire soit au courant !! il y a plainte de TOUS les habitants, y compris du maire,( à peine 2000) car il font du bruit la nuit : PAS DE REPONSE DES AUTORITES ET DES ASSOCIATIONS QUI LES ONT INSTALLES !! c’est bète !!

    • Cela peut être vrai , mais bien souvent il y a des € pour l ‘Iphone , mais pas pour les repas ( Iphone entre autres )

    • Vous avez d’excellents arguments, Argo, malheureusement. Que de complications et de dilemmes inutiles avons-nous à cause de cette immigration du Tiers-Monde organisée…

Les commentaires sont fermés.