Une journée ordinaire avec Momo

Quoi, vous ne connaissez pas Momo ? Mais si voyons : Momo ! Celui qui enrichit notre doux pays et grâce à qui notre civilisation sortira de sa crasse consanguinité.
Comme l’a dit Nicolas Sarkozy : « Le métissage enrichit les sociétés, la consanguinité les tue » (https://twitter.com/NicolasSarkozy/status/517743553515360256 2 oct 2014) et « Les civilisations meurent de leur consanguinité » Marseille 2015.

Momo notre sauveur nous vient d’un continent proche, qui a vu naître les plus brillantes civilisations de l’humanité.

.
Il paraît même qu’on y a inventé l’électricité.
Et donc ma journée commence avec un appel téléphonique.
La copine de mon fils, qui est Taiwanaise, décroche puis me passe l’appel. « Allo » dis-je. Et j’entends « Votre femme est Chinoise ? » : Sacré Momo, il n’a peur de rien ! Il faut dire que je le vois partout, alors il fait un peu partie de la famille 🤣
Je réponds « A qui ai-je l’honneur ? ». « Je travaille pour la société qui a fait des travaux dans vos combles il y a quelques mois » me dit-il. Sauf que premièrement il n’y a pas eu de travaux et deuxièmement je n’ai pas trop aimé le ton pris par cet invité surprise. Il a dû le sentir car il a raccroché. Il faut dire que Momo est très susceptible.
Ah vous voyez mieux de qui il s’agit quand je dis « susceptible ».
A moins qu’il ne soit brusquement partir faire sa prière. Si vous n’avez toujours pas compris qui était Momo c’est probablement que vous devez habiter en très haute montagne, dans l’extrême nord de la Chine.

.
Après, j’ai dû sortir pour aller déposer un colis Mondial Relais chez un commerçant. J’ai pris le plus proche de mon trajet du matin pour éviter de faire trop de km et je suis arrivé dans une petite épicerie. Vous savez ces petites épiceries un peu crasseuses qui restent ouvertes tard le soir. Devinez qui m’attendait tout sourire ? Momo !
Mais oui. Momo souriy très souvent. Momo veut paraître gentil. Peut-être qu’il l’est réellement, peut-être qu’en réalité il rêverait de vous planter un couteau de 20 cm dans le dos, alors il sourit pour montrer que non, il est très gentil.
Mais il ne peut pas prendre mon colis, son imprimante est en panne. Le geste suivant la parole il me montre, d’un air dépité, un endroit obscur où il n’y a rien. Tu parles Charles, elle n’est pas en panne ton imprimante, elle n’existe pas.

.
Ensuite je suis arrivé à l’heure chez le médecin. J’ai pris le premier qui avait de la disponibilité et devinez qui c’était ?
Gagné ! J’en suis reparti avec une ordonnance pour une prise de sang et des analyses de crachats car il avait cru entendre quelque chose dans les poumons. Sauf que je ne tousse pas, alors le laboratoire m’a dit que ça ne servait à rien car il faut que ça sorte des poumons. Coup de bol, j’ai pu contacter Momo au tel pour avoir confirmation. Je lui ai dit que s’il n’y avait pas d’expectoration ça ne servait à rien. J’ai répété trois fois avant de réaliser qu’il ne connaissait pas le mot « expectoration ». Momo a probablement obtenu son diplôme en Roumanie dans une école privée. Enervé il m’a dit d’une voix aiguë(vous avez remarqué aussi la voix aigüe quand ils sont gênés ?) de ne pas faire l’analyse comme si c’était une évidence que j’aurais dû constater par moi-même.

.

Quand je suis rentré, mon épouse avait reçu le nouveau lave-linge.
Elle m’a raconté que 2 momos costauds tout sourire n’avaient pas voulu l’aider à sortir l’ancien lave-linge de la pièce.
Elle en a bavé pour sortir la machine, sous le regard des impétrants qu’elle devinait moqueur.
Momo n’aide pas les femmes. Il doit sûrement considérer qu’il faut qu’elles apprennent à se débrouiller.
Donne un poisson à un homme… Momo est un humaniste, c’est certain. La preuve il a essayé de lui vendre un tuyau d’évacuation d’occasion. Offre que mon épouse a poliment déclinée.
Il faut toujours être très poli car le loustic est sensible. Et en cas de différent vous serez à coup sûr soupçonné de ne pas l’avoir traité avec tout le respect qui lui revient de droit.
C’est bien normal quand on sait tout ce qu’ils nous apportent.

.

Je vous laisse, le téléphone sonne. Certainement Momo qui veut me vendre un truc pour mon bien.

Bref, une journée normale et réellement vécue !

Et vous, quelles sont vos expériences “enrichissantes” avec Momo ?

 951 total views,  3 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Et bien dans ma jeunesse, bien avant mon service militaire j’ai travaillé dans un hôtel d’une station de ski

    Un jour le cuisinier de nationalité algérienne à fait tomber un plat de choux fleurs par terre dans la sciure.Il à tout bien ramassé et c’est parti sur les tables des clients. Heureusement on avait mangé avant le service.
    Une autre fois le matin nous déjeunions ensemble. Il avait croyait-il allumé le fourneau à gaz.S’apercevant que ça sentait le gaz il s’est précipité pour l’allumer ni même avoir le temps de lui dire d’aérer avant.L’explosion à soulevé le fourneau de 300 kg qui lui est retombé sur les pieds,les vitres de la cuisine et de l’entrée de l’hôtel on cassé. Alors je suis devenu prudent. Dès que je vois des non européens dans un restaurant je tourne les talons.

  2. On voit que sarko avait bien appris sa leçon.
    S’est-il fait hypnotiser à Davos ?
    Il a bien obéi aux injonctions que les maîtres du monde ont implantées dans son petit cerveau de primate évolué, évolué jusqu’à quel point ?
    Ainsi, on lui doit Mayotte, et la Roumanie et ses charmants Roms.
    Le métissage avec des QI de 60 nous apportera des prix Nobel de physique, ou de chimie qui sait ?
    Et le QI de sarko, a-t-il été mesuré ?

  3. J’ai eu un momo envoyé par Orange pour connecter ma box, qui aurait pu être connectée à distance, mais il faut donner du travail aux momos.
    Vous le croirez ou pas, j’ai dû aérer durant trois heures pour évacuer l’odeur pestilentielle de ses chaussettes pourries.
    Je croyais que leur religion les obligeait à se laver !!

  4. Argo regarde sous le lit au cas où. Moi je regarde beaucoup de jeunes femmes qui regardent avec espoir s’il y aurait un momo avec un gros gourdin sous lit et je me dis que beaucoup sont heureuses de voir des Momos et qu’ils ne vont pas repartir si on ne leur indique pas où est la sortie de secours.

  5. Ils sont partout. Un cauchemar. On se croirait dans un film, style L’Invasion des aliens. Le facteur, la téléphonie, l’hôpital, les magasins d’alimentation, contrôle technique, etc. Putain, ça fait peur! Je regarde le soir sous mon lit au cas où…

Les commentaires sont fermés.