Les patriotes en prison, les antifas dans la nature

Le local du Bastion Social, quelques heures après son murage, en avril 2018. Parpaings et tags avaient été rapidement retirés. Photo d’archives Jean-Philippe Cavaillez

Ils ne font même pas semblant. Et de moins en moins, bien que les antifas multiplient les actions violentes et fascistes.

Ouvertement.

Auto-proclamés milices gauchistes vouées à  écraser, faire disparaître en France toute expression de pensées et actions qui ne seraient pas les leurs, suivant la tradition totalitaire des Staliniens , les antifas bénéficient d’une immunité de fait ahurissante. Même si dans l’affaire du Bastion le groupement antifa a été dissous, aucune peine concernant chacun des petits fachos à l’oeuvre, ils sont même dispensés de payer l’amende…

Parce que, quand vous voyez des petits jeunes écoper de prison ferme pour avoir manifesté dans l’antre de la bête qui a tué Thomas, vous mesurez à quel point la justice de Macron est pourrie. Volontairement.

Imaginez-vous que des patriotes aient pu murer le mur d’un local antifa ou celui d’une mosquée sans se retrouver en prison ?

Cinq militants antifascistes ont été reconnus coupables mardi d’avoir muré et dégradé un local du Bastion social, une nuit d’avril 2018, quai Pierre-Scize (Lyon 5e ). Ils ont été relaxés concernant le délit d’outrage.

Le Bastion social, un groupe d’ultra-droite, avait été dissous quelques mois plus tard par le gouvernement , pour appel à la haine, aux discriminations et aux actions violentes.

Quatre ans après

Les prévenus, âgés de 32 à 39 ans, qui avaient été jugés par le tribunal correctionnel de Lyon le 26 octobre , plus de quatre ans après les faits sont dispensés de peine, a également appris Le Progrès.

Le parquet avait requis 800 € d’amende, avec ou sans sursis, à l’encontre des mis en cause, dont au moins un était membre de la Gale (Groupe antifasciste Lyon et environs), un groupe d’ultra-gauche dont la dissolution a été validée début novembre par le Conseil d’État.

Truelles et clé USB

Des truelles pleines de ciment avaient été retrouvées dans le véhicule du prévenu ou encore une clé USB avec des plans pour procéder à l’emmurement. Il sera par ailleurs jugé le 22 mai, pour outrage sur personne dépositaire de l’autorité publique et rébellion, après avoir porté un t-shirt avec le logo « NIKE » sous lequel était inscrit « la police », au tribunal de Lyon, début juillet, en marge de procès de plusieurs émeutiers présumés.

L’affaire du murage du Bastion social « interroge sur une débauche de moyens humains et financiers, pas glorieuse pour la justice », a exprimé l’un des avocats de la défense, Me Forray, après le rendu du délibéré.

 

https://www.leprogres.fr/faits-divers-justice/2023/12/05/murage-du-bastion-social-les-antifas-condamnes-mais-dispenses-de-peine

Hélas, les exemples de ce deux poids-deux mesures foisonnent confirmant que nous sommes vraiment dans une dictature.

https://www.fdesouche.com/2023/11/29/justice-pour-thomas-islam-hors-deurope-limmigration-tue-mobilisation-a-lyon-en-reaction-a-lattaque-de-crepol-maj-indignation-apres-plusieurs-gav-pour-des-collages-daff/

 995 total views,  2 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. Maintenant , on voit bien qu’il n’y a plus de complotisme qui tienne.
    Les salopards ont jeté le masque, l’invasion était programmée et s’applique avec tout le poids de la police, de la justice et des merdia complices.
    Les traitres et fourbes ricanent à l’Assemblée, ils ont tous les pouvoirs.
    Les “mous” qui ne sont pas allés voter doivent en prendre conscience.
    Ceux qui ont laissé le morpion reprendre le pouvoir sont responsables de ce qui arrive à ces jeunes patriotes.
    Au même titre que les députes qui ont refusé de changer la loi sur l’immigration, auront le sang des nouvelles victimes françaises sur les mains.
    **Tout ce que j’espère, c’est que ça tombera sur quelqu’un de leur famille, marre de voir les innocents payer pour ces ordures.

  2. C’est que ça rigole pas avec l’invasion programmée!
    Le rouleau compresseur de ce régime totalitaire sous administration bruxelloise, est de plus en plus odieux d’INjustice envers le peuple de souche.

  3. Un commentaire dinternaute propose de parler désormais de l’administration politico_judiciaire. Belle formule, je trouve…

  4. aucune milice gauchiste, islamiste, immigrationniste, black bloc et autres de même acabit n’est dissoute par le vaillant ministre – les français qui le peuvent partent en nombre

  5. Nos valises sont prêtes, ne reste plus
    qu´à acheter les billets d´avion pour la Patagonie Argentine où nous attend la famille de mon épouse.
    La France et une grande partie de
    l´Europe est désormais aux mains des fous et des islamistes…..

  6. Oui c’est à n’y rien comprendre.

    C’est juste clairement politique c’est évident mais de plus, le Droit a perdu toute cohérence car la subjectivité s’en mêle et il n’y absolument aucune mise en perspective, les jugements étant différents selon les juridictions françaises pour des mêmes faits.

  7. N’attendons plus rien de cette Justice pourrie, de la police aux ordres. On peut se faire crépoliser, personne ne s’en émeut. Mieux, les victimes sont transformées en coupables.

Les commentaires sont fermés.