Si rien ne change, c’est que rien n’est fait !

Le capitaine Hervé Moreau est officier de gendarmerie retraité depuis 2021 et ancien commandant en second de la compagnie de gendarmerie de Beaune. Diplômé de l’Ecole spéciale militaire de St-Cyr, il a passé presque 30 ans au sein des forces armées, apprécié et respecté. En 2020, refusant de fouler aux pieds ses convictions sur l’autel du carriérisme, il rompt son droit de réserve en publiant “Vérités d’un capitaine de gendarmerie”. Dans ce qui va devenir un best-seller, il met en cause la hiérarchie de “bureaucrates calculateurs et intrigants”, dénonce le laxisme de la justice et l’explosion de l’insécurité en zone rurale notamment.

 

Je tiens à revenir ce jour sur le drame de Crépol dans l’Isère où le jeune Thomas âgé de 16 ans a été poignardé à mort, tué à coup de couteau, alors que deux autres personnes ont par ailleurs été grièvement blessées. Il s’agissait d’une fête de village, parmi tant d’autres. Il s’agissait d’un moment de joie simple, de fête, de concorde, comme on en a tant besoin en ces temps difficiles et troublés.

Je suis bien placé pour savoir ce qu’il en est de la criminalité et de l’hyperviolence dans les zones rurales et périurbaines, longtemps demeurées calmes et protégées. Aujourd’hui cela est terminé et la mort peut vous frapper partout et à n’importe quel moment pour un rien, pour un geste équivoque, pour un regard mal interprété…

Il ne s’est pas agi d’une rixe à Crépol mais d’un raid prémédité, d’une expédition punitive visant à tuer et à blesser, à faire du mal, à faire régner la terreur et la loi du plus fort, la loi du plus lâche !

Darmanin évoque un acte ignoble et inacceptable, moi je lui réponds que le gouvernement auquel il appartient, ainsi que ceux qui l’ont précédé, l’ont accepté et depuis longtemps et cela en dépit de leurs mots creux et de leurs postures outrées confinant à l’impuissance.

Chaque jour des agressions par milliers, chaque jour “la France orange mécanique” qui s’étend et prospère, chaque jour des injustices toujours plus nombreuses et des innocents qui perdent la vie. Des Lola, des Thomas il y en aura encore bien d’autres parce qu’ils sont incapables d’agir et de faire le seul choix qui vaille, celui de l’hyper répression en réponse à l’hyper violence qui prévaut aujourd’hui. Que savent-ils de la tolérance zéro ? Ils n’en savent rien. Ils ne font que subir !

Et ce sont toujours les mêmes qui nous pourrissent la vie. Je dis que ça suffit, que notre peuple ne supporte plus la soumission à ces voyous, j’affirme que notre peuple ne supporte plus le déni, le silence, le politiquement correct, et l’hypocrisie.

Deux jeunes hommes issus d’une cité sensible de Romans sur Isère, porteurs de couteaux, avaient été refoulés par les vigiles en début de soirée. Ils sont revenus en nombre quelques heures plus tard pour se venger. Ils étaient armés et ils se sont livrés à un massacre. Voilà ce qu’il en est de la réalité des faits, voilà ce qu’il en est de la réalité de notre société aujourd’hui n’en déplaise à tous ceux qui continuent de réfuter cette réalité parce qu’ils n’ont pas encore été victimes. La force est bien la seule chose que respectent ces sauvages, ces brutes et je sais de quoi je parle !

Une enquête pour homicide et tentative d’homicide en bande organisée a été confiée à mes frères d’arme de la section de recherches de gendarmerie de Grenoble. Les premières interpellations, et je l’espère incarcérations à titre provisoire, vont bientôt intervenir. Après ce sera le temps de la lenteur et donc de la Justice. Espérons que pour une fois elle soit à la hauteur !

Le temps viendra où ça en sera terminé du laxisme de cette justice, générateur de la certitude de l’impunité pour ces nuisibles et ce temps, je l’espère, est toujours plus proche.

Demain sera le temps de la marche blanche pour Thomas, le temps des bougies et des fleurs, le temps des condoléances et des obsèques pour un jeune adolescent qui ne demandait qu’à vivre et à être heureux, qui était passionné de rugby et qui n’avait jamais fait de mal à quiconque. Ce sera à nouveau le temps de la douleur et de la souffrance éternelle pour ses parents, pour ses frères, pour ses amis.

Pour vous et pour moi, en cet instant, c’est le temps de la colère, de l’indignation, de l’exaspération. Nous ne sommes pas au pouvoir, nous demeurons impuissants mais le jour où nous y serons, nous saurons quoi faire. A la différence de tous ceux qui nous ont précédés, nous agirons et nous nous montrerons dignes des besoins et des attentes du peuple de France.

Dans cette attente, j’adresse toute ma compassion à la famille de Thomas. Qu’ils le sachent, je sais ce qu’ils ressentent et un jour une vraie justice leur sera rendue. Je m’y emploierai de toutes mes forces.

Si rien ne change, c’est que rien n’est fait !

Force et Honneur

Capitaine (ER) Hervé Moreau

21 novembre 2023

Source : https://www.minurne.org/billets/38224

 838 total views,  1 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. Et j’ai oublié les naturalisations à la pelle, de musulmans non français, haineux et réfractaires aux lois de la république.
    Combien de naturalisations en 11 ans ?
    Ce qui permet aux journalopes de déclarer le sourire aux lèvres que l’islamiste est français .

  2. Si rien ne change, c’est que rien n’est fait.
    Rien n’est fait depuis mhm Merah.(2012 dix ans).
    Que des discours creux, des indignations, des déclarations pompeuses, tonitruantes, jamais suivies d’effet.
    Au contraire, ces ordures qui ont le pouvoir, ont fait entrer depuis 2012, attentat de merah, des milliers de tueurs potentiels, de violeurs, de cambrioleurs, d’assassins.
    Et logiquement, les assassinats et les agressions ont suivis , en nombre, en ignominie de plus en plus grande, en proportion du nombre d’envahisseurs invités par nos huiles corrompues.
    Viols de personnes âgées (80 ou 90 ans), empalement comme à Gaza, tortures gratuites.
    Comme rien n’est fait, tout s’aggrave.

  3. Respect à vous, Capitaine Moreau.
    Pour moi, la ”délivrance” ne passera que par vous les militaires ! Mais pour l’instant…..il n’y a rien !

  4. C’est tellement vrai “si rien ne change c’est que rien n’est fait”fini le bla bla ,:les “marches blanches,,les vous n’aurez pas ma haine,la fausse compassion ,etc etc ” les Francais veulent des actes ,de la tolérance zéro contre toutes ces racailles ,parce que y en a marre .

  5. merci pour votre message mon Capitaine, j’ai toujours votre livre dans la bibliothèque ; je suis en accord complet avec vous ; j’ai servi au 5 eme Régiment de Hussards à WEINGARTEN AUX FFA sous les ordres du général Massu et dans les années 66/68, on ne badinait pas avec l’ordre ; quand Massu nous passait en revue ça balisait dans le rang. Honneur et Patrie.
    VIVE LA FRANCE LIBEREE

  6. bannissons à jamais le vocabulaire de la gauche collabo : cité sensible, cité difficile etc… pour le remplacer par la réalité : “cité parasite” à nommer à la place de tout se vocable hypocrite de beni oui oui

    • cités parasite, quartier cancer, cité bubon, cités sangsues.
      Ca aspire l’énergie de la France, tout en la pourrissant.

  7. “Le temps viendra où ça en sera terminé du laxisme de cette justice, générateur de la certitude de l’impunité pour ces nuisibles et ce temps, je l’espère, est toujours plus proche.” Ce temps arrive à grands pas, mon capitaine. Ca s’appelle l’Histoire. Merci de votre intégrité et de votre courage. C’est rarissime aujourd’hui.

    En attendant, mon grain de sel qui pourra être utile

    Chaise contre couteau – les techniques de défense
    https://www.amazon.com/live/video/67b755688b114e7d9fcadbaf72e760ce?ref_=asvh_vdphttps://www.youtube.com/watch?v=j5rWp2QqItM

    https://www.youtube.com/watch?v=j5rWp2QqItM

Les commentaires sont fermés.