Le Japon montre à l’Europe comment se passer de l’immigration africaine

Les demeurés ne sévissent pas que dans les Assemblées françaises, on en trouve de magnifiques carats à Bruxelles et Strasbourg et dans tous les organes de l’UE montés en créoles dont raffolent les mélenchonistes qui les portent aux oreilles qui tintent.
Ici on serait bien curieux de savoir quel pourrait être le résultat d’un concours de demeurés confrontant entre elles les zélites françaises et les zélites européennes et auquel des deux récipiendaires serait décerné le prix Nobel des AM pour Arriérés mentaux.
Possible que l’on doive avoir recours à la vidéo d’arbitrage et à la photo finish comme à Auteuil les jours de Grand Prix.

Ainsi d’une belle grande bignole de vainqueur qui ose asséner que “l’Europe a besoin de la migration”.

« Nous avons besoin de l’ambition, de l’énergie et de l’effort des migrants », a ajouté Mme Johansson, notant que les migrants sont une « valeur ajoutée pour nos sociétés et nos entreprises qui œuvrent pour renforcer leur compétitivité …/…
“Sans migrants, l’Europe souffrirait”, a déclaré Johansson lors de la Conférence de haut niveau sur la migration légale qui se tient ce jeudi et demain vendredi à Madrid sous la présidence européenne tournante espagnole , à laquelle participe également la secrétaire d’État espagnole aux migrations, Isabel Castro, entre autres ».
C’est tout au contraire, les statistiques de quelques pays qui ont le courage de faire de l’ethnique pour savoir, au lieu de tout cacher comme en France, nous disent bien que nous souffrons des migrants et non pas que nous souffririons de l’absence de migrants, ainsi du Danemark :
« Danemark : le pays publie les statistiques de criminalité les plus intéressantes d’Europe, des condamnations par origine et non par nationalités. 12 visuels choc de ces chiffres cumulés sur 10 ans ! ».
https://www.fdesouche.com/2023/11/16/danemark-le-pays-publie-les-statistiques-de-criminalite-les-plus-interessantes-deurope-des-condamnations-par-origine-et-non-nationalite-12-visuels-chocs-de-ces-chiffres-cumules-sur-10-ans/

Quelques résultats que l’on transposera à la France en les multipliant probablement par 3 ou 4 pour tenir compte des couleurs dominantes dans les prisons et prétoires que chacun peut relever, des couleurs dominantes lors des émeutes de juin 2023 ainsi que de l’observation des faits divers malveillants quotidiens que les bons sites de réelle information rapportent :
« Les immigrés & leurs descendants (=enfants) représentent 40% des condamnations pour homicides, viols et vols violents alors qu’ils ne sont que 12% dans la population.
Plus l’agression (hors crimes) est violente, plus le taux de condamnation des descendants d’immigrés non-occidentaux est élevé par rapport à celui de leurs parents.
Jusqu’à 2x plus sur les tentatives d’homicides, avec un taux QUINZE FOIS supérieur à celui des “autochtones” ».

Les données danoises permettent d’identifier des origines particulièrement impliquées dans les crimes et délits, comme le montre cette carte : Maghreb, Proche et Moyen-Orient, Afghanistan, Pakistan, Afrique.

Le taux de condamnation des personnes originaires d’Afrique subsaharienne pour viols est même QUATORZE FOIS plus élevé que celui des Danois “autochtones”. Les origines maghrébines et afghanes/pakistanaises ne sont pas en reste, aux alentours des 8 à 9x.

Le visuel 12, rappelé ci-dessous, montre à quel point l’immigration influe sur l’évolution des crimes et délits dans un pays, ne serait-ce que sur 10 ans.

Les chiffres danois peuvent s’appliquer à tous les pays qui ont importé de l’extra-européen depuis 30 ans, plus particulièrement la France qui s’est distinguée en la matière par une submersion furieuse avec des importations à cargos ras bord du Maghreb ou d’Afrique sahélienne jusqu’au Pakistan et autres endroits aussi incertains pour le Genre humain qui a opté pour le texte des Droits de l’Homme de 1948 et non ses avatars proclamés par les musulmans qui sont à la vraie gnole du verger Normand ce qu’est le Canada Dry selon la formule à peu près celle-ci mais vousmaurezcompris.

Des statistiques danoises, on peut donc estimer que la criminalité d’autochtones historiques aurait dû diminuer continuellement depuis 30 ans en France au lieu de s’exponentialiser géométriquement jusqu’à l’acmé actuel qui, de record en record compte tenu de la trajectoire migratoire, va nous qualifier à l’aise Blaise pour la phase finale du championnat du monde du pays le moins sûr de la planète.
Du coup la subséquence logique est ici imparable, les politiciens européens n’ont pas fait qu’importer des extra-Européens, ils ont importé une bonne partie d’individus avec leur sac à dos délinquant de razzieurs.
C’est ici à la jugulaire que se fait bien sentir le manque de contrôle aux frontières, le sac à dos n’étant plus fouillé depuis Schengen, c’est la porte grande béante comme la plaie à la gorge ouverte au couteau d’égorgement comme dans une mauvaise auberge espagnole qui prend alors les accents de l’Auberge Rouge pour qui se rappelle la vilaine affaire.

Or c’est bien ce que refuse le Japon qui préfère se passer d’asociaux plutôt que de mettre l’archipel à feu à et à sang comme l’est l’Europe désormais :

« La vertu d’un tel ostracisme ? Pour les Japonais, il s’agit de préserver la paix sociale qu’ils opposent, en miroir, aux sociétés hétérogènes européennes ou américaines, divisées par des conflits religieux ou ethniques, dont les journaux télévisés font leurs choux gras. Sur le plan économique, patronat et syndicats estiment que l’absence de concurrence étrangère préservera les salaires des autochtones ».
https://www.challenges.fr/monde/le-japon-assume-son-grand-declassement_874231?refresh=1700229222237

Pour cet article dans la revue Challenges, un tel calcul parait mortifère :
« Conséquence : le pays ne sera plus attractif pour les travailleurs chinois et d’Asie du Sud Est à partir du début de la prochaine décennie, selon le Centre de la recherche économique du Japon. Les salaires en Chine, au Vietnam, aux Philippines, en Indonésie et en Thaïlande représenteront à ce moment-là au moins la moitié de ceux de l’Archipel, décourageant les candidats à l’expatriation ».

Or ledit article semble ignorer superbement un autre article de la même revue consacré au Japon qui montre comment l’Archipel va continuer à bien vivre-ensemble avec lui-même en se passant des foutoirs migratoires sans en souffrir :
« Qu’importe, dans l’ensemble, le patronat et le gouvernement croient dur comme fer à un avenir radieux grâce à la multiplication des robots. Ils sont poussés par un problème spécifique au Japon: le déclin de la natalité, qui entraîne une pénurie de main-d’oeuvre. Le secteur industriel et le BTP connaissent déjà des problèmes pour embaucher, tandis que la population vieillissante exige de plus en plus de services à la personne. Il est donc vital pour l’Archipel de combler cette pénurie par la technologie. Canne connectée, véhicule autonome… Tous les grands groupes industriels s’y mettent.
En attendant les véhicules totalement autonomes, Panasonic commercialise déjà des caissons autonomes, à équiper selon l’usage. Cela va du food truck au taxi en passant par les livraisons. Un petit caisson, de la taille d’une valise, peut suivre son propriétaire dans la rue, lui laissant les mains libres pour faire ses courses. Panasonic teste également un robot capable de cueillir les tomates, distinguant sa couleur de maturité et ne la cueillant que rouge. “Il est moins rapide qu’un humain, reconnaît son concepteur, mais il peut travailler sans faire de pause 24 heures sur 24.” Le rêve du patronat ! ».
https://www.challenges.fr/entreprise/vie-de-bureau/au-japon-les-robots-remplacent-deja-les-hommes-au-travail_654341?refresh=1700229760585

On voit donc, à partir des deux exemples ci-dessus, les statistiques danoises et la paix sociale japonaise, que l’immigration extra-européenne n’est pas un passage obligé comme on voudrait nous le faire croire et qu’au contraire, l’Europe va regretter amèrement la submersion migratoire dans les années qui viennent, les Européens jetant de jour en jour davantage un regard langoureux sur les petites japonaise qui pourront toujours pour le plaisir de l’esthète se baguenauder en minijupe dans les rues matin midi et soir comme il est dit des bonnes choses, et que les commissaires européens ont tout faux : notre continent souffrirait colossalement moins s’il n’y avait pas d’immigration d’extra-Européens ni d’immigrés européens coranisés, car n’oublions pas, les deux professeurs égorgés en France l’ont été par des Tchétchènes.
L’Eden biblique perdu est encore à venir qui sera revécu par nos descendants qui du coup perdra son caractère de fable allégorique pour revêtir les atours d’une Madeleine proustienne : demain ils regarderont les photos et les images des documentaires de la France des années 60 et 70 comme celles d’un jardin-paradis perdu. Et ils maudiront toutes les ordures politiques qui l’ont condamné.

Vous tenez là votre vengeance posthume, partez en paix.
Du coup j’ose, comme les-ceux d’Audiard à qui les cieux restent quand même ouverts, vous poser la question en forme de référendum-micro trottoir :
Si on vous laissait le choix entre :
1) une paix sociale totale sans mouise sans viols sans coups de couteau sans égorgements sans musulmanie ni colonialisme à vous pourrir la vie avec un espace public sans prières de rues fesses à l’air qui donnent de furieuses envies – je vous tais lesquelles – et sans africano-haineux, mais en contrepartie avec une nuée de robots qui vaquent et froufroutent à vos côtés à porter vos boules vers l’aire de jeu du tournoi, ou pour vous apporter l’apéro à l’heure dite avec mise en musique automatique du dernier Madonna ou Daho, ou
2) un Grand Remplacement par des haineux tel qu’il se réalise à l’heure actuelle avec votre disparition programmée dans des houles de désarroi pires qu’aux ressacs de la pointe du Raz la baie des bien-nommés Trépassés ce que vous semblez destinés à devenir de la manière dont les choses prennent tournure,
vous opteriez pour quoi ?

Votre choix ci-dessous :
1° La paix sociale avec le robot-E.T.-Asimov ? Pour… Contre…
2° La merde perpétuelle assortie de l’égorgement avec et par le haineux Gremlin ? Pour… Contre…
Attention appelée avant vote définitif : votre réponse va engager agréablement ou désagréablement, mais dans ce dernier cas irrémédiablement, votre descendance…

Jean d’Acre

https://ripostelaique.com/le-japon-montre-a-leurope-comment-se-passer-de-limmigration-africaine.html

 847 total views,  1 views today

image_pdf

3 Commentaires

  1. “” L’ambition, l’énergie et l’effort”, concernant les migrants ??
    Elle se paye vraiment notre tête ?
    Leur ambition, c’est de se faire prendre en charge,
    leur énergie se dépense surtout dans l’agitation queutarde,
    et l’effort, alors là, faut pas trop leur en demander, ils le réservent aux longues nuits et siestes habituelles.

  2. Au-lieu des robots qui à terme nous remplaceront, il serait préférable de privilégier les naissances européennes, les modes de gardes dans les bassins d’emplois, salaire pour garde d’enfants de la mère (ou du père ou de iel, soyons modernes). Moi je veux bien les robots, mais si les robots bossent, nous aurons des salaires pour rester chez nous. Et qui dit aides dit que vous êtes redevables pour tout. Et on fait quoi de nos journées? Et qui répare le robot rebelle ? Et on envoie nos enfants à l’école ? Les meilleurs inventeront les robots, les autres seront des citoyens de seconde zone ? La SF ça va dans les films, dans la vraie vie ça pose davantage de problèmes que de solutions.

  3. Penser aussi à robotiser Macron, le gouvernement, l’AN, le Sénat et envoyer Terminator exterminer les cités sensibles, LFI, les Verts, tous ces gauchistes et l’UE en son entier. L’air sera soudain plus respirable. Vive la technologie.

Les commentaires sont fermés.