Le quartier de la Monnaie a reçu 8 millions d’euros d’aides pour “la politique de la ville!

Jean-Paul Garraud, Président de la délégation RN au Parlement européen  : à Crépol, la racaille tue !

Au cours de la nuit du 18 au 19 novembre, lors d’un bal organisé dans la commune de Crépol, un groupe de racailles a mené une expédition pour “planter des blancs” selon plusieurs témoins. Cette sauvagerie totalement gratuite a provoqué la mort du jeune Thomas, âgé de 16 ans, ainsi que de lourdes blessures pour 16 jeunes dont 2 en urgence absolue. 
Encore des jeunes Français qui tombent sous les coups de véritables ennemis de notre pays. Dans ce village de 500 habitants, illustration de la France que l’on aime, celle qui ne pose pas de problèmes et qui souffre en silence, les conséquences de 50 ans de laxisme migratoire et d’absence d’intégration ont frappé.

 

Depuis une semaine, les hommes politiques de gauche et de la majorité présidentielle, bien aidés par des médias complaisants, ferment les yeux sur cette razzia. Pourtant, les assaillants venaient « de la cité de la Monnaie », à Romans-sur-Isère, connue pour l’insécurité qui y règne et ses violences urbaines récurrentes. Depuis 2008, la ville a touché plus de 8 millions d’euros d’aides de l’État, au titre de la politique de la ville. Malgré cela, l’insécurité et l’insalubrité y règnent partout. Parfaite illustration de ce gâchis d’argent public que l’on continue, depuis des années, d’offrir à nombre de ces territoires “perdus de la République”. Si les jeunes mis en cause détenaient bien la nationalité française, leurs origines étrangères ne font aucun doute. Échec d’une intégration connue mais qu’il n’est pas de bon ton d’admettre…

 

En laissant ses frontières ouvertes au monde entier, en consacrant urbi et orbi une immigration de masse, sans commune mesure avec les immigrations précédentes, en s’apprêtant, avec son Pacte sur la migration et asile, à répartir les migrants dans tous les pays d’Europe, Bruxelles veut mettre en application son projet et choisit délibérément de mettre les Européens en danger. Quant à Emmanuel Macron, sa loi Immigration, véritable poudre aux yeux, se conformera sans difficulté au Pacte migratoire européen et inondera nos territoires de gens qui, souvent, le détestent. À l’heure où les dispositifs d’acquisition de la nationalité française devraient être renforcés et le droit du sol stoppé, nos dirigeants ouvrent toutes les vannes car, pour eux, l’immigration est un véritable projet de société. Nous en avons là les preuves.

 

Tant que l’État français et les institutions européennes soutiendront cette politique migratoire, complétée par un laisser-faire judiciaire qu’incarne parfaitement M. Dupond-Moretti, nos villages et nos villes continueront de souffrir. La seule force politique qui peut arrêter cette folie, c’est le Rassemblement National. Nous nous y employons au quotidien, à l’Assemblée nationale comme au Parlement européen. Comptez sur nous pour agir, nous le devons bien à Thomas, à Lola, et à tous les Français que l’État ne protège pas et abandonne.
Jean-Paul Garraud
Président de la délégation RN au Parlement européen 

 836 total views,  1 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. Si les Français avaient voté correctement en 2017, on n’en serait pas là.
    Aujourd’hui, vu que la situation , tenue bien en mains par la gauche bruxelloise immigrationniste, ne pourra évoluer que dans le mauvais sens, il ne reste plus que l’autre solution, il faudra en passer par là.
    On en sent les premiers frémissements, et le gouv aussi, bien renseigné par les flics espions qui surveillent notre population.

  2. D’après un article du magazine Réfléchir et Agir : en matière d’immigration,
    l’Union Européenne émet le souhait
    de ventiler les nouveaux arrivants
    dans tous les états membres.
    Les États membres seraient astreints à une
    sanction financière de 22000 euros par
    personne refusée à l’entrée des pays.

    • Chez les dictateurs de Bruxelles, il ne s’agit pas de souhait, mais d’exigences à respecter sous peine de sanctions.
      Sanctions pour la Russie, sanction pour les pays qui n’obéissent pas, ça va péter l’UE.
      Si on la quitte, elle coule.
      A bas l’UE.

  3. vivement que l’on ait de vrais gouvernants qui mettent tout ce beau monde dehors sans exception : à la suite de l’arrêt de l’immigration islamique, l’expulsion doit être la règle, et non les milliards déversés en vain depuis 40 ans pour entretenir ces hordes de parasites immigrées qui nous pourrissent la vie, tuent nos enfants,

  4. Et dire que les gauchos et épigones politiques n’ont pas encore compris que ça ne servaient à rien, que le problème est ailleurs, qu’il n’y a pas que le matériel qui compte dans la vie pour se construire… etc…

    J’ai l’impression d’écrire à des enfants immatures…

    Si vous n’êtes pas capables de réfléchir sainement, arrêtez au moins de dépouiller les Français (les vrais) qui ont de plus en plus de mal à vivre dans leur propre pays avec ce qu’ils ont, de générations en générations, construit et gagné.

  5. Depuis des années des milliards déversés dans ces zones de merde pour en arriver là.

  6. Erreur dans le titre : ce n’est pas Crepol qui a recu 8 millions d’euros mais Roman/Isere

    • Oui c’est important à souligner. C’est à Roman-sur-Isère que sont les quartiers sur lesquels pleuvent les millions.

Les commentaires sont fermés.