Les “vaxxinés” du Covid 19 morts ou malades, sont-ils des victimes, des dupés, ou des sans cervelles ? Réflexion.

Dès que l’on aborde une réflexion en profondeur de ce type de sujet, il faut s’attendre à des avis très divergents, y compris chez des personnes ayant les mêmes visions sociétales que vous. Vous l’avez tous compris, je pense à la communauté des patriotes réfractaires.

Comment doivent être considérées les personnes de la dictature française actuelle qui a tout fait pour imposer son poison afin de s’enrichir elle-même, ses partenaires pharmaceutiques et commencer le génocide qu’elle souhaite par le projet mondialiste de réduire la population de 95 % proposé par l’ONU et signé par 178 gouvernements, avec Bill Gates comme animateur (je vous conseille très fortement de lire cette référence montrant l’horreur du projet nazi mondialiste) ?

Dans cet humble article, je me permets de soumettre à mes amis de Résistance républicaine, ainsi que tous ses lecteurs, ma bien modeste opinion. Cette dernière n’a pas changé d’un iota depuis trois ans, début du génocide enclenché par la dictature macronienne.

Les choses n’étant jamais toutes blanches ou toutes noires, il faut faire la part des choses.

Il faut mettre à part le monde des soignants qu’ils soient hospitaliers ou libéraux, ainsi que les pompiers et l’armée. Il était soumis à un sort particulier, épouvantable et horrible, que les autres n’ont pas connu.

Ces professionnels devaient, s’ils souhaitaient continuer d’exercer leurs métiers, se faire injecter ce poison. Avec, de plus, un schéma “vaccinal” complet. Sinon, ils étaient éjectés manu militari de leurs milieux professionnels du jour au lendemain sans aucun salaire et sans aucune possibilité de s’inscrire à Pôle Emploi afin de toucher le chômage.

De plus, les cotisations retraite s’arrêtaient net, et aucun, absolument aucun syndicat n’a entrouvert un œil pour les défendre. Qui plus est, certains syndicats ont approuvé la dictature et ont violemment critiqué leurs propres adhérents qui refusaient l’empoisonnement.

On imagine bien facilement les drames épouvantables et insurmontables d’une perte de salaire immédiate pour sa propre personne, sa famille, les dépenses quotidiennes incontournables, la vie en société et les emprunts.

Les chiffres réels des soignants violemment éjectés sont difficiles à connaître car, par définition, une dictature ne fait que mentir. C’est ce qui se passe désormais quasi quotidiennement en France. Selon certaines sources d’information, ils auraient été aux alentours de 15 000 soignants suspendus selon le monstre Olivier Véran (référence). Nous savons, et sans prendre grand risque de nous tromper, que ce chiffre de 15 000 doit, probablement, être largement sous évalué.

Concernant les pompiers, les choses sont un peu plus délicates, car les pompiers de Paris et de Marseille sont considérés comme des militaires, donc font partie des statistiques militaires. Mais, pour globaliser la chose, ils étaient 5 161 à être administrativement suspendus dont 147 pompiers professionnels (référence). Ces chiffres sont issus de Ouest France, journal collabo et gauchiste il faut le préciser, et dont il serait, peut-être, possible qu’il ait minimisé lesdits chiffres tout comme le monstre Olivier Véran suscité.

Concernant les militaires, c’est l’omerta la plus totale. Le ministère des armées ne veut donner aucun chiffre il se contente d’affirmer uniquement : “En l’absence de motif légitime, le refus de vaccination contre la COVID-19 en amont d’une projection en opération ou d’un déploiement opérationnel est susceptible de justifier une sanction disciplinaire” (Question parlementaire à l’Assemblée nationale – référence). Circulez donc, il n’y a rien à voir.

Ainsi donc votre humble serviteur considère qu’il est difficile de porter un jugement lorsque l’emploi est en jeu, car ne l’oublions jamais, la dictature macronienne ne recule devant rien, et encore moins devant un peuple anesthésié, endormi, et lobotomisé.

C’est pourquoi je dirais que tous les professionnels ci-dessus cités qui ont suivi le schéma vaccinal ont été seuls juges de leur attitude, et il serait indécent d’y porter un commentaire.

Y compris les étudiants dans ces professions qui étaient soumis aux mêmes obligations dictatoriales.

En revanche, je le dis, je le crie HAUT ET FORT,   je considère comme de véritables héros les professionnels qui ont préféré résister à la dictature violente pour préserver leur santé au détriment de leur travail. Ils sont, depuis leur acte héroïque dans ma mémoire, et je les considérerai jusqu’à ma mort comme de véritables résistants. Ils ont été lâchés par tous, y compris leurs syndicats et collègues, et ont résisté quasi isolés à l’inoculation du poison imposé par les monstres du président et du gouvernement.

Le Général de l’armée française, Christian Blanchon, a rendu hommage à l’héroïsme de tous les noms vaccinés durant la période Covid 19. Voici ce qu’il a écrit le 10 septembre 2022 :

“Même si j’étais entièrement vacciné, j’admirerais les non-vaccinés pour avoir résisté à la plus grande pression que j’ai jamais vue, y compris de la part de conjoints, de parents, d’enfants, d’amis, de collègues et de médecins.

Les personnes qui ont été capables d’une telle personnalité, d’un tel courage et d’une telle capacité critique incarnent sans aucun doute le meilleur de l’humanité.

On en retrouve partout, dans tous les âges, niveaux d’éducation, pays et opinions.

Ils sont d’un genre particulier ; ce sont les soldats que toute armée de lumière souhaite avoir dans ses rangs.Ils sont les parents que tout enfant souhaite avoir et les enfants que tout parent rêve d’avoir.

Ce sont des êtres au-dessus de la moyenne de leurs sociétés, ils sont l’essence des peuples qui ont construit toutes les cultures et conquis les horizons.

Ils sont là, à vos côtés, ils semblent normaux, mais ce sont des super-héros.

Ils ont fait ce que les autres ne pouvaient pas faire, ils ont été l’arbre qui a résisté à l’ouragan des insultes, de la discrimination et de l’exclusion sociale.

Et ils l’ont fait parce qu’ils pensaient être seuls, et croyaient être seuls.

Exclus des tables de Noël de leurs familles, ils n’ont jamais rien vu d’aussi cruel. Ils ont perdu leur emploi, ils ont laissé leur carrière sombrer, ils n’avaient plus d’argent… mais ils s’en fichaient. Ils ont subi d’incommensurables discriminations, dénonciations, trahisons et humiliations… mais ils ont continué.

Des femmes, des hommes, des vieux, des jeunes, des riches, des pauvres, de toutes races et de toutes religions, des non vaccinés, les élus de l’arche invisible, les seuls qui ont réussi à résister quand tout s’est effondré.

C’est vous, vous avez passé un test inimaginable que beaucoup des marines, commandos, bérets verts, astronautes et génies les plus coriaces n’ont pu surmonter.

Vous êtes fait de l’étoffe des plus grands qui aient jamais vécu, ces héros nés parmi les hommes ordinaires qui brillent dans l’obscurité.” (référence)

Maintenant, qu’en est-il des autres, c’est-à-dire de ceux qui n’avaient pas ces obligations de s’empoisonner ? Mon jugement va devenir extrêmement sévère.

En analysant honnêtement la situation pourquoi des dizaines de millions d’individus français sont allées se faire empoisonner, et pour beaucoup fiers de l’avoir fait ?

D’emblée, car ce prétexte est souvent évoqué, j’exclus l’obligation vaccinale pour garder son emploi, hormis ceux ci-dessus cités. Il n’est pas vrai qu’il ait fallu que beaucoup, des millions d’individus se fassent injecter ce produit létal pour garder leurs emplois. Beaucoup le disent, mais non, ce n’est pas vrai. Pour une très grosse partie de personnes vaccinées, ceci est un prétexte pour cacher leur manque de courage ou leur laisser aller dans la facilité, la conformité, le mimétisme, leurs petits conforts.

Ci-dessous, en vert, un extrait du site référence en cliquant ici :

“L’employeur peut-il imposer la vaccination ?

Tant que la vaccination n’est pas rendue obligatoire par le Code de santé publique, l’employeur ne peut pas l’imposer à ses salariés

Quelles sont actuellement les vaccinations obligatoires au travail ?

Les vaccinations obligatoires sont prévues par le Code de la santé publique. Elles sont à la charge de l’employeur

Sont visés les professionnels des :

– établissements de prévention et de soins

– établissements de sanitaires et sociaux

– hébergements de personnes âgées

 L’obligation vaccinale contre la grippe a, elle aussi, été suspendue en 2006.

 Le Parlement n’a voté aucun texte imposant le vaccin aux salariés même pour ceux pour lesquels il existe des obligations vaccinales

 L’employeur ne peut pas :

– contraindre ses salariés à se faire vacciner contre le virus

– refuser leur retour dans les locaux de l’entreprise pour défaut de vaccination

– ni les licencier

 La vaccination reste de la libre volonté du salarié

Pour être un peu plus précis, la “vaccination des professionnels en contact avec les plus fragiles” selon les termes de la dictature devait, à partir du 15/09/2021 avoir été réalisé pour pouvoir continuer d’exercer leur activité (référence).

Même si l’écrasante majorité des salariés hors profession de santé, sapeurs-pompiers ou militaires, s’est faite vacciner, il existe un certain nombre de salariés qui ont refusé le vaccin.

Dans le contexte de l’époque, refuser le vaccin demandait une volonté importante, une lutte contre l’isolationnisme vis-à-vis des collègues en entreprise, une lutte contre ses amis et souvent sa propre famille.

Tout avait été mis en œuvre par la dictature pour que le combat de ceux qui ne souhaitaient pas se faire vacciner devienne un enfer. Malgré cela beaucoup ne se sont pas fait injecter ce produit létal. À la date du 14/08/2022, selon l’INSEE, 6.5 % de la population française n’étaient pas vaccinés, 6,6 % selon la Caisse nationale de l’Assurance maladie (CPAM), et 13,9 % de la population des 20 ans ou plus ayant consommé des soins remboursés en France en 2021 également selon la CPAM n’étaient pas vaccinés (référence).

Ces non vaccinés ont été traités comme des parias, des sous hommes et sous femmes, quasiment rejetés comme citoyens de leur pays, humiliés, traînés dans la boue, faisant l’objet de moqueries, ricanements, et beaucoup plus de la part du monde du showbiz et journalistique, de menaces, d’assassins même. Le Président de la république les a lui-même insulté et a promis de tout faire pour les “emmerder”.

Arrêtons-nous un instant sur les propos d’un Président de la République française dont la mission est l’unité nationale, propos tenus le 04/01/2022 depuis le jardin d’hiver de l’Élysée : “(…) Nous mettons une pression sur les non-vaccinés en limitant pour eux, autant que possible, l’accès aux activités de la vie sociale. (…). C’est une toute petite minorité qui est réfractaire. Celle-là, comment on la réduit ? On la réduit, pardon de le dire, comme ça, en l’emmerdant encore davantage. (…). Les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder. Et donc, on va continuer de le faire, jusqu’au bout. C’est ça, la stratégie. Je ne vais pas les mettre en prison, je ne vais pas les vacciner de force. Et donc, il faut leur dire : à partir du 15 janvier, vous ne pourrez plus aller au restau, vous ne pourrez plus prendre un canon, vous ne pourrez plus aller boire un café, vous ne pourrez plus aller au théâtre, vous ne pourrez plus aller au ciné… (…) L’immense faute morale des antivax : ils viennent saper ce qu’est la solidité d’une nation. Quand ma liberté vient menacer celle des autres, je deviens un irresponsable. Un irresponsable n’est plus un citoyen”. (référence et plus de détails sur ces propos).

Votre serviteur pense qu’il est totalement inutile de porter le moindre commentaire sur ses propos jamais tenus de la part d’un Président français à ses compatriotes, lesquels ont strictement et pleinement respecté la totalité des lois en vigueur, le vaccin n’étant pas obligatoire. Ces propos ne peuvent sortir que d’une bouche d’un psychopathe sadique profond. Mais il n’y a pas eu que le Président de ce beau pays de courageux France pour démolir les non vaccinés.

Renaud Muselier, pourtant contaminé par le covid alors qu’il était vacciné, a eu des mots forts pour réagir aux propos de (très rares) responsables politiques refusant d’appeler à la vaccination (référence). Egalement, le collabo Michel Cymès, médecin paraît-il, à propos des non vaccinés : “Qu’ils se regardent dans la glace et se disent, oui, je peux tuer des gens aujourd’hui” (référence). Emmanuel Lechypre, celui qui s’occupe sur BFM de la macro économie, a largement dépassé sa propre macro enveloppe, pour déclarer : “Je vous ferais emmener par deux policiers au centre de vaccination. Il y a un moment, la connerie ça suffit, convaincre on voit bien que ça ne sert à rien. Tous les gens qui défilent sur notre antenne qui ne veulent pas se faire vacciner ils sont de plus en plus irréductibles au fil des jours avec des arguments de plus en plus nuls” (référence). Et tant d’autres, tant d’autres lèches cul carriéristes.

Maintenant que l’inefficacité du vaccin et son non empêchement de transmission sont quasiment officiellement démontrés, on attend toujours les excuses de ces imbéciles lobotomisés. J’ai comme le sentiment qu’elles ne viendront jamais.

On ne réalise pas à quel niveau la haine des non vaccinés est arrivée. Alors que ces non vaccinés respectaient strictement, intégralement, et pleinement la loi n’ayant pas rendu le vaccin anti Covid obligatoire.

Qui plus est, un très grand nombre de sommités médicales mettaient en garde des dangers extrêmes, et des nombreuses conséquences d’un tel vaccin, et aussi sur son inefficacité de protection et transmission.

On a mis en place des “pass sanitaires” pour exclure les non vaccinés un maximum de la société et faire d’eux des objets de haine, et comme cela ne suffisait pas, on a extrêmement durci ce “pass sanitaire” pour le transformer en “pass vaccinale”, œuvre de Messieurs Castex et Véran avec, bien évidemment, l’approbation totale du psychopathe de l’Elysée.

Les vaccinés ont été totalement indifférents envers ces attaques sans précédent envers les noms vaccinés, et pour un très grand nombre d’entre eux, lesdits non vaccinés ont fait l’objet de sarcasmes, de remarques déplaisantes, d’humiliations, et de rejet dans le cercle amical et même familial.

C’est pourquoi, votre serviteur n’a aucune compassion, aucun état d’âme, aucune parole compatissante envers les vaccinés décédés et/ou handicapés gravement ou non pour le restant de leurs jours.

Ces vaccinés avaient le choix de ne pas l’être. Hormis les professions suscitées la vaccination n’a jamais été obligatoire. Ils l’ont fait, et pour le plus grand nombre d’entre eux, en multidoses, part faiblesse, par confort, par facilité, par paresse intellectuelle, par moutonnage, par dépersonnalisation, c’est au choix, et pour certains d’entre eux y ayant apporté une fierté.

Lesdits vaccinés ont rejeté, pour le plus grand nombre, toute information, toute mise en garde, toute prudence, de la part de tous et plus particulièrement d’un grand nombre de spécialistes médicaux mondialement reconnus, pour n’écouter que la voie officielle laquelle était pour eux la seule voie crédible, et surtout la voie du “Je ne me pose pas de questions et je fais ce que l’on me dit, j’aurai la paix et je pourrai faire ce que je veux. Au diable ceux qui réfléchissent avant de se faire injecter un nouveau produit élaboré en 8 mois au lieu de 8 ans habituellement”.

  • Je réfute totalement l’idée souvent répandue que ces gens (les vaccinés) ont été abusés par la propagande, que ces gens n’avaient pas le pouvoir de discernement et de raisonnement, qu’ils ont été victime de la dictature, et tutti quanti. Certes, force est de reconnaître que c’est le cas d’un certain nombre très probablement mais qui me paraît bien minime.
  • Je réfute également totalement tous les articles compatissants envers les victimes, des conséquences, des effets mortels ou handicapants dudit vaccin. Ces vaccinés avaient le choix, ils ont choisi et doivent assumer. S’ils avaient “échappé” à des complications, ils continueraient les injections en même temps que les moqueries et humiliations envers les non vaccinés pour la plupart d’entre eux.
  • J’approuve, par contre, pleinement toutes les démarches quelles qu’elles soient dans tous les domaines, tous les supports, dénonçant les scandales de ce vaccin de par son existence et ses effets secondaires mortels ou handicapants. Sans pour autant faire passer ses victimes pour, presque, des héros.

Je conçois que nombre de mes concitoyens, voire patriotes, ne partagent pas mes analyses ci-dessus détaillées. Je ne prétends pas posséder la vérité absolue, mais ma conviction de la responsabilité de chacun vis-à-vis de ses actes est majeure.

J’ai la politique de l’excuse totale quand il y a reconnaissance de l’erreur à laquelle tout le monde peut être soumis. Mais allez trouver un vacciné reconnaître ses erreurs quand il a échappé à la mort ou aux complications handicapantes. Je vous souhaite bon courage. Les seuls “repentis” sont ceux qui doivent payer très cher de s’être faits piquouser alors qu’ils étaient avertis des dangers de ce poison, mais dont l’écrasante majorité s’en sont totalement moqués, à se faire plusieurs rappels, puis à se faire passer pour de pauvres victimes innocentes au moment où les ennuis commencent.

Il y a tant d’autres victimes sur cette planète qui n’ont strictement rien demandé et qui n’ont rien fait pour leurs malheurs. C’est à ceux-là que ma compassion la plus profonde est destinée.

Cachou

 940 total views

image_pdf

74 Commentaires

  1. Une amie proche devant rendre visite pour les fêtes a sa sœur atteinte d’un cancer des os a été fortement conseillée a se faire vacciner afin de ne pas éventuellement contaminer sa sœur au plus mal ce qu’elle a fait , cela fait-il d’elle une abrutie ? Idem pour un voisin proche très malade du cœur a qui l’on a recommandé la même chose il a eu peur et s’est fait vacciner également est-il pour autant un connard ? Moi j’en veux aux manipulateurs pas aux manipulés , pas tout le monde n’est une lumière du savoir et beaucoup sont tombés dans le piège et pour beaucoup ce n’était pas juste pour se rendre au restaurant mais parce qu’ils étaient déjà atteints de pathologies risquant de s’aggraver . Moi j’en veux aux manipulateurs aux médias aux politiques etc comme pour le sang contaminé qui m’a couté une sœur de 26 ans à l’époque , elle a accepté une transfusion sanguine et elle en est morte un an plus tard cela fait-il d’elle une abrutie ? Moi j’en veux aux vrais coupables !

    • Les réponses à tes exemples sont dans l’article. Les exemples que tu cites ne modifient pas d’un iota mon article. Pas plus que d’innocenter comme des anges trompés ceux qui se sont fait piqoûzer sur la simple recommandation d’un médecin passant dans le couloir.
      En ce qui me concerne, j’ai opéré des deux yeux (deux opérations différentes) en plein Covid et je n’ai jamais été inoculé par ce produit mondialiste. En effet, je n’ai pas écouté le premier venu et devant ma détermination, le chirurgien m’a quand même opéré.
      Rien à rajouter.
      Merci de ton témoignage et amitiés patriotiques.

  2. ■ 19e AZK : Après la tragédie mondiale de la vaccination, le régime mondial de vaccination ? | 18.11.2023

    ► Si un homme sous ce ciel s’y connaît en médecine, en immunobiologie, en microbiologie médicale ou même en virologie, c’est bien le professeur Sucharit Bhakdi. Lors de la 19e AZK, il explique à nouveau de manière impressionnante les dangers de tous les vaccins à ARNm – et pas seulement des vaccins Covid à ARNm. Écoutez l’appel urgent lancé aux médecins, aux politiciens et aux responsables par ce scientifique et médecin souvent cité.
    …/…

    https://www.kla.tv/27476

  3. Bravo. Votre démonstration est implacable. Hormis les cas que vous mentionnez, quelle limace dégénérée il faut être pour se faire vacciner parce que c’est la condition pour aller au bar ou au cinéma (là, c’était un simple pseudo-test PCR si je me souviens ; je ne me suis pas privé d’y aller, pour si peu, avec la sensation d’accomplir un acte de haute résistance dans cette époque d’érisoire de minus habens. Et pensais à Lino Ventura dans l’Armée des Ombres. J’avais l’impression de vivre dans une blague cosmique.

    • Tu as raison, en effet, la situation était irréaliste, de la science fiction. Basée totalement sur la peur.
      Le test grande nature des mondialistes a été un succès foudroyant. Désormais, il est sûr qu’ils préparent autre chose qui sera encore plus meurtrier. Et ça remarchera de plus belle. Les gens se laisseront assassiner, mieux en y courant, car ce sera pour leur bien, toujours, évidement.

  4. J’ai défilé tous les samedis contre le passe nazitaire.
    Zéro empoissonnement !!
    Ceux qui ont été se faire piquer et sont morts ou handicapés
    Bien fait !!!
    Bande de moutons
    Quant à chouchou et brichel et autres merdias et people guignols
    Je vous emmerde 😂😂😂

    • J’avoue que j’ai éclaté de rire quand j’ai lu ton post. C’est clair, direct, sans détour. Quand on écrit un article on ne peut pas écrire de la sorte, mais tu l’as bien résumé en à peine quelques mots. Félicitations !
      Nous aussi, avec ma femme, nous avons défilé tous les samedis à Toulon durant un an et demi sans exception.

  5. Je conseillerai un “vaccin” au plomb pour tout ces picousophiles tueurs, ils auraient quand-même le large choix entre les trous dans la peau et le saturnisme…

    • Certains éléments du vaccin tueur ont des composants qui ne sont pas bien loin du plomb…

      • C’est vrai. Malheureusement, il ne s’agit pas d’un plomb qui nourrit la cervelle … Cela se saurait.

  6. Tous vaccinés , tous protégés , tous malade et tous crever ! Voilà comment je décrit la propagande pro vaccin qui rend malade et tue des personnes vaccinés mais ces mêmes vaccinés ne sont -ils pas des idiots utiles de Big Pharma ? La réponse est oui , c’est malheureux !

  7. Il n’y a pas de vaccin contre la stupidité. (Albert Einstein.) Ce en quoi cet illustre savant se trompait : il en existe bien un, à administrer avec une seringue à répétition. Effet radical et garanti.

    • Tu as tout à fait raison, ami Argo. Mais s’il existait un vaccin contre la stupidité, il ne suffirait pas. Il faudra un vaccin contre la monstruosité des gens actuellement au pouvoir dans notre pays. Personnellement j’ai découvert ce vaccin pour ces gens-là : il s’appelle le peloton d’exécution.

  8. Médiator, non merci (deux mille morts et des dizaines de milliers de valves cardiaques bousillées). Covidamor, non merci (des milliers de pericardites, de cardiopathies, de thromboses, etc.). Que deviennent Justin Bieber et Céline Dion, chanteurs canadiens (paralysie faciale et syndrome de la personne raide), qui encourageaient leurs admirateurs à se faire vacciner avant d’assister à leurs concerts? Bonjour les dégâts!

    • @ dainville
      J’ignore de Justin Bieber concernant ses fans qui voulaient assister â ses concerts, mais j’ai appris que la céline dion EXIGEAIT un pass vaccinal complet de ceux qui voulaient assister à ses concerts. Combien de jeunes et sans doute de quelques moins jeunes a-t-elle pu ainsi empoisonner indirectement par cet odieux chantage ?

  9. Cachou, BISOUS!!
    Ne pouvant le faire je vous l’écris, ne trouvant rien d’autre à ajouter à votre article je vous adresse une bise de bonne amitié sans masque ni saloperie injectée.

  10. Je ne suis pas aussi “sévère” que vous mais j’ai une question : pourquoi ont ils déclenché cette vaccination ?
    Quel était le but ? Ce n’est pas l’argent qui a été le but ça me semble sûr mais alors quoi?

    • RÉPONSE 1 SUR 2 À MON AMI NOIX
      Il est évident que seuls les sadiques mondialistes peuvent répondre avec certitude à ta question. En ce qui me concerne, cela n’engageant que moi, je répondrai à ta question de la façon suivante.
      Je crois que le principal intérêt de cela était de mesurer le niveau d’obéissance et de soumission d’un certain nombre de peuples qui sont sous la coupe mondialiste actuellement par leurs dirigeants, l’Europe en tête.
      Les mondialistes n’y sont pas allés par quatre chemins, ils ont fait très fort. Au point de priver un grand nombre de libertés fondamentales protégées par de nombreux textes sur lesquels ils se sont assis, ordonner le cloisonnement complet durant plusieurs semaines de plusieurs populations, et de soumettre ces dernières à des impératifs d’obéissance complètement hors norme.

    • RÉPONSE 2 SUR 2 À MON AMI NOIX
      Le résultat a été, je pense, extraordinaire pour eux car ils ont pu constater par l’expérience qu’ils pouvaient faire littéralement tout ce qu’ils voulaient sous prétexte de protéger la santé des gens. Y compris en assassinant plusieurs dizaines de milliers de personnes, plus un “vaccin” bidon, ce qui leur a rapporté des sommes d’argent incalculables.
      Le test a été extrêmement positif. Ils ont pu tester que les 3 recettes fondamentales pour maîtriser totalement un grand nombre de peuples sont : générer la peur, générer la mort, et proposer les remèdes cela. À partir de ces recettes, utilisées par toutes les dictatures de la planète, on fait ce que l’on veut d’un peuple.
      Il est absolument certains qu’un jour ou l’autre, ils imposeront des choses encore plus énormes, sachant que la réaction des peuples sera nulle.
      Quand un peuple est dominé, la dictature peut s’installer tranquillement. C’est ce qui se passera dans l’avenir, c’est certain.
      Tout juste question de temps.

      • Je vous remercie de votre réponse longue et détaillée. Il y a quand même un truc qui cloche comment ces directives se sont elles répandues sur toute la planète mis a part l’Afrique . Quelle est cette organisation internationale qui peut imposer ces directives et avoir autant de complices à tous les étages ? Je suppose que vous n’en savez pas plus. Ceci dit que ces gens soient des psychopathes ça ne fait aucun doute, pour ce qui concerne la dictature je crois qu’elle s’est déjà imposée par la douceur.

        • Tu poses des bonnes questions dont les réponses sont très difficiles. Il y en a qui les connaissent parfaitement. Mais ils n’expliquent rien.

    • J’avoue humblement ne pas avoir bien compris ce que tu veux dire par : “vide & C°” ? Pourrais-tu me l’expliquer ?

  11. Le QI sans QE n’est rien l’un ne va sans l’autre . Vous remarquerez que chez la plupart des hommes il n’y a pas d’equinimite, le peuple manque de QI et des dirigeants manquent de QE

  12. Merci pour votre excellent article.
    Dès le début nous avions compris l’arnaque avec ma femme et nous nous sommes pas fait vacciner. Mon fils ayant fait carrière dans l’armée, endoctriné par le moral de l’armée, n’a pas voulu m’écouter malgré mes incessants messages que je lui envoyais pour le dissuader avec des articles citant d’éminents médecins déconseillant la vaccination et ses éventuelles conséquences. Rien à faire. Par contre ma fille s’est fait vacciner par peur de perdre son travail, ayant seule 3 enfants à charge et dernièrement elle a eu un cancer de la thyroïde et a subi une opération importante pendant 7 heures pour lui ôter cet organe et elle ne se sent plus comme avant. Est-ce l’effet du vaccin, on se pose la question.

    • Merci, ami, de ce témoignage visiblement très sincère et émouvant.
      Toute la doxa des lèches culs de la macronie, tous les médias subventionnés lesquels n’existeraient plus sans lesdites subventions, ne cessent d’expliquer (sans rien démontrer bien évidemment) que les vaccinations dites anti-Covid n’ont rien à voir avec la constatation d’augmentation de plusieurs cancers.
      Le fait que ces vaccinations aient provoqué 40 000 morts en Europe et 2 millions d’effets secondaires graves ne leurs fait aucunement se poser la question de savoir si ladite vaccination pourraient avoir un effet l’augmentation importante des cancers. Quand on est malhonnête, on l’est jusqu’au bout. Certains font encore plus fort en affirmant que les formes graves de Covid augmentent grandement la possibilité d’avoir un cancer, d’où l’utilité de se faire vacciner selon eux.
      Bien entendu toutes ces études se contredisant il est très difficile d’y voir clair. Cela dit, les cancérologues constatent dans de nombreux services hospitalier une augmentation importante des cancers depuis l’existence de ce produit dénommé “vaccin”.

      • Bonjour. De plus en plus de cancérologues constate que les patients vaccinés arrivent avec un cancer stade 4 à la première visite.

        • Tu as parfaitement et totalement raison. Nous avons un couple de très bonnes connaissances, nous nous rencontrons fréquemment. Ils se sont faits piqouzer à 4 reprises chacun.
          Ils étaient tous les 2 en parfaite santé. Lui est décédé il y a 6 semaines après avoir développé un cancer du poumon suivi de 3 semaines d’un cancer des os. Il en est mort. Avant ces multi vaccins il était en super santé et ne cessait de sortir à droite et à gauche.
          Bien entendu et comme ont le sait, sa veuve se refuse complètement de faire le moindre rapprochement. L’aveuglement est jusqu’au bout.
          Ainsi, comme je l’explique dans l’article puisque c’est le sujet, comment avoir de la compassion devant tant de bêtise, de refus de reconnaître ses erreurs, et de persister coûte que coûte dans sa stupidité.

        • Tu as raison, énormément de consultations qui établissent un diagnostic de cancer, l’établissent en stade bien souvent quasi terminal.

  13. Parmi les non “vaxxinés” il faut exclure de votre article si ce n’est souligner très fort ceux qui étaient autorisés sciemment à tricher, ce qui est un scandale.
    En premier lieu le monstrueux président dictateur tricheur menteur en chef (mais réélu!!!!) qui avait tous les droits.
    Ensuite les ordures d’hommes et femmes politiques qui n’avaient aucune obligation et pouvaient ne pas venir aux assemblées, donc rester chez eux, et continuer en plus à être payés très grassement, d’où ma très vive “considération” envers cette très très sale espèce.
    En suite une grande partie de leurs nervis (police).

    Pour les non “vaxxinés” vous omettez le pire au delà des conditions sociétales financières et matérielles intenables de tous les jours, la vaxx était surtout un viol monstrueux inadmissible moralement, et les protections légales humaines minimum bafouées (pour bien comprendre voir le dernier CSI )
    https://crowdbunker.com/v/pWDR9FAG
    .
    Retraité j’ai pu passer plus facilement entre les mailles de la dictature, si tel n’avait pas été le cas je n’évoquerai pas ici pour être publié ce dont j’aurais eu un envie irrépressible.

    • Oui, ami Allergo, tu as parfaitement raison de le rappeler. Je suis persuadé, et je l’ai toujours dit, sans avoir de preuves mais faut-il en avoir pour cela, que la quasi-totalité, des élus et hauts placés ne se sont pas fait vacciner.
      Macron, tout le gouvernement, les conseillers, les hauts fonctionnaires, les députés, sénateurs, conseillers régionaux et départementaux, maires, et bien d’autres ne sont pas vaccinées, pas même une seule injection, je ne prends pas beaucoup de risque en le disant. Il faut être également stupide pour ne pas avoir compris que ceux qui font semblant de se vacciner le font avec du sérum physiologique : voir le monstre Véran devant sa mise en scène absolument grotesque de son inoculation de vaccin qui n’est, évidemment, que du sérum physiologique.
      Alors que tous ces gens-là étaient les premiers à traiter d’assassins et de sous français ceux qui refusaient cette vaccination non obligatoire, mais sujette à une telle pression que la quasi-totalité des Français se sont faits inoculer ce produit expérimental et quasi inconnue quant à ses effets, et même son efficacité.

      • @ Cachou
        Aucun gouvernement n’aurait réussi là où ces pourris auraient pu s’ils n’avaient eu des complices finalement plus pourris qu’eux, dans le dédmsordre : les parlementaires, le conseil constitutionnel, les flics, les gendarmes à verbaliser, la passivité de la Grande Muette, les agents contrôleurs des transports en commun, les restaurateurs, les patrons de bar, des établissements scolaires de maternelle exigeant des parents d’avoir le pass vaccinal pour déposer leurs petits dans l’enceinte des établissements (la fille de mon compagnon a dû se résoudre à ce chantage)… dois-je continuer ? Une petite remarque : seuls les buralistes étaient exempts d’exiger le pass sanitaire, le masque suffisant. Curieux, non ?

        • Tu fais une très bonne analyse. Comment une supère saloperie partant d’en haut peut arriver jusqu’en bas ? En fait, c’est très simple. Il y a 2 mécanismes à cela :
          – le premier est l’obéissance pour avoir la paix et garder son boulot. J’obéis, je n’aurais pas d’histoire, je garderai mon travail, et on me laissera tranquille. Même si les ordres sont les plus immondes possible
          – le 2e est la carrière. Je fais ce que je dois faire pour plaire à mes supérieurs et j’obtiens des postes très intéressants. Comment crois-tu que le Conseil Constitutionnel, la Haute Cour de justice, et plein d’organismes de ce genre sont constitués ? Par le copinage qui exige de faire ce que demande l’autre.
          Macron est partout et tout ceux qui veulent faire carrière lui doivent obéissance. Quels que soient les ordres.
          C’est ainsi que les nazis durant la seconde guerre mondiale ont pu faire tout ce qu’ils ont fait.

  14. Post 2/2: Pour info, Goering, le numéro deux du III Reich, est le créateur de la Gestapo et des camps de concentration. Ce dernier affichait un QI de 138 (qui frise le génie). Condamné à mort par pendaison, il s’est suicidé dans sa cellule juste avant son exécution. Ce sont ces gens là qu’il faut poursuivre et sanctionner. L’écrasante majorité du peuple allemand (peuple particulièrement intelligent) a suivi Hitler. Fallait-il les exterminer tous pour autant ? J’ai pas l’impression qu’un Lechypre, un Marty et toute cette fange de nullités ont un QI qui dépasse le 70% … Ils méritent sanction bien sûr, mais pour la majorité je pense qu’il faut réfléchir à une forme d’amnistie, si les mots ont encore un sens. Et pour « la paix des ménages ».

    • Le QI n’est en fait qu’une illusion, le dictateur a paraît-il un QI élevé??, ça dépend aussi à quoi est utilisé le QI.
      Certains criminels nazis avaient bien aussi un QI élevé, mais c’étaient aussi des pervers.
      L’amnistie n’est pas à l’ordre du jour ne rêvez pas hélas,
      voir les pubs massives et honteuses de la Sécu pour la vaxx alors que les problèmes dont le fait que ce n’est pas un vaccin sont indiscutables et étaient de fait publiquement connus depuis 2021.
      Le conseil de l’ordre Vichyssiste sévit de plus en plus, etc….

    • RÉPONSE À MON AMI GIGOBLEU 1 SUR 3
      Ami gigobleu, je te remercie de l’intérêt que tu portes à ce modeste article. Mais te connaissant bien, je retrouve en toi ta permanente excuse du pardon quel que soit la faute et, surtout, dans une absence totale de repentis.
      Nous avons eu des discussions semblables pour l’élection de Hollande, Macron, et réélection de Macron. Mon opinion sur ce peuple de débiles qui votent depuis 50 ans pour les traîtres susnommés, est très sévère. Mais à chaque occasion, tu m’expliques pour des raisons que je n’arrive toujours pas à comprendre, que le peuple n’y est pour rien. Les traîtres au pouvoir sont arrivés tout seuls et par hasard.
      Tu es sur le même type de raisonnement pour tous les abrutis qui se sont laissés berner en refusant de réfléchir et de s’informer en se faisant inoculer ce produit expérimental. Que dis-je ? En refusant de réfléchir et de s’informer, et en insultant, humiliant, et ricanant sur ceux qui faisaient cet effort.

      • Le post suivant (ci-dessous) constitue en réalité le post 2 SUR 3 et non le post 1 SUR 3 comme annoncé par erreur. Toutes mes excuses.

      • Cher Cachou, c’est ton raisonnement qui m’échappe complètement? Je précise clairement que les responsable aux pouvoirs doivent être sérieusement sanctionnés pour leurs crimes y compris pour certains, par la peine capitale. Selon ton raisonnement, il aurait donc fallu liquider l’intégralité du peuple allemand à l’issue de la WW2 puisqu’il avait soutenu en masse le régime nazi? Tes raisonnements conduisent à un état de guerre permanent au lieu de ramener la paix. La paix suppose des conditions: 1) l’armistice qui est la cessation des hostilités. 2) l’amnistie pour la masse des suiveurs de régimes corrompus. 3) la signature d’un traité de paix entre les belligérants. Dans cette perspective, le pardon n’est pas une excuse mais une nécessité.

    • RÉPONSE À MON AMI GIGOBLEU 1 SUR 3
      Comme d’habitude, et comme (presque) tout le monde, tu parles en permanence de sanctionner les auteurs de toutes les saloperies qui se passent dans notre pays. L’article t’explique, via le “vaccin” mais transposable aux élections, que les SEULS RESPONSABLES sont ceux qui donnent tous les pouvoirs à des traîtres qui veulent les assassiner par une immigration ultra massive. Tous ces types, s’ils n’étaient pas élus, ne feraient pas toutes ces saloperies. Ce n’est pas bien difficile à comprendre. Déresponsabiliser les électeurs de leurs conneries revient à la politique du pardon permanent comme le font les “juges” rouges.

    • RÉPONSE À MON AMI GIGOBLEU 3 SUR 3
      Ainsi, pour défendre l’indéfendable consistant à déresponsabiliser le peuple français de toutes ces bêtises, tu mets en place le Q.I. Pour faire simple, tu expliques que les dictateurs ont un Q.I. très élevé et le peuple un Q.I. bien bas.
      À mon humble avis le Q.I. n’a rien à voir là-dedans. Le problème est que le français à la mémoire extrêmement courte, qu’il ne vote qu’en fonction des 3 derniers jours, qu’il oublie tout, qu’il n’a quasiment aucun esprit d’analyse, de conclusions, de réflexion et de mémoire, et que les pires saloperies sont vites oubliées dans les urnes de vote.
      C’est pour cela que Macron a fait tout ce qu’ils a fait, qu’il se fout éperdument des scandales qu’il provoque, car ils sait pertinemment que dans quelques jours tout sera absolument oublié de la part des Français.
      Le Covid existe encore, la guerre en Ukraine aussi, le massacre des Arméniens continus, mais les médias n’en parlent plus et hop ! les Français ont déjà complètement oublié.

      • Tu escamotes tous les autres points de mon raisonnement au sujet des mammifères desquels tu fais également partie. Petit rappel: “Mais si vous ne pardonnez pas, votre Père qui est dans les cieux ne vous pardonnera pas non plus vos offenses.” Marc 11:26. Et aussi: “Ne vous vengez point vous-mêmes, bien-aimés, mais laissez agir la colère; car il est écrit: A moi la vengeance, à moi la rétribution, dit le Seigneur.” Romains 12:19 Ceci dit, libre à chacun de vouloir contester le Tout Puissant.

        • Sur ce point, tu as parfaitement raison. Un chrétien qui ne pardonne pas doit faire des progrès pour cela. Mais il arrive un niveau ou pardonner s’avère quasiment impossible. Seul le Christ le peut.

          • Remarques aussi une chose. Dieu pardonne à condition que l’on lui demande d’un cœur sincère. Jésus n’est pas mort sur la croix pour rien. Dans le cas contraire, Dieu ne pardonne pas et sa colère demeure. De plus, ceci n’a rien à voir non plus avec la justice humaine que Dieu demande également aux hommes d’exercer. Et pour celui qui transgresse le commandement divin de ne pas tuer, la Parole a prévu la peine capitale pour les crimes crapuleux:
            “Si quelqu’un verse le sang de l’homme, par l’homme son sang sera versé; car Dieu a fait l’homme à son image.” Genèse 9:6

  15. Post 1/2: Une première réflexion : « Les vainqueurs sont ceux qui ne suivent pas le troupeau » Sénèque

    Le problème est que l’être humain est un mammifère et que les mammifères sont attachés à suivre le troupeau car cela les rassure. De plus, l’écrasante majorité du troupeau partage un QI d’en moyenne 70%. Rares sont ceux qui dépassent les 100%. Si en plus, ils sont manipulés par des techniques militaires d’ingéniérie sociale dont ils ignorent tout et mises au point par des gens intelligents (au mal), il n’y a rien d’étonnant qu’ils tombent en masse dans le piège qu’on leur a préparé. Pour toutes ces raisons, ma compassion est plus large que la tienne. Par contre, aucune pitié pour ceux qui savent ce qu’ils font (les manipulateurs). Ces derniers méritent arrestation, emprisonnement, jugement, condamnation et même exécution pour ceux qui seront reconnus de crimes contre l’humanité.

    • Pour une fois j’abonde dans votre sens , de plus nous sommes un peuple, une nation , donc un corps et si par malheur la tête décide que ce corps doive se jeter du haut
      De la falaise il s’exécute.

    • @ gigobleu
      Certes, on peut toujours pardonner d’un coeur sincère, mais pour autant doit-on demeurer ou revenir dans la fosse aux lions ? Si de telles circonstances nous l’obligent, le premier à prendre soin et protéger est soi-même et les nôtres. Au besoin par le glaive. Tendre la joue gauche signifie lâcher prise et non pas ne pas défendre son intégrité physique et morale. C’est ainsi que je comprends les paroles du Christ.

    • Merci à toi aussi ami Vent d’Est, Vent d’Ouest de l’intérêt que tu portes à ce modeste article.

  16. On a vu le pire de l’humanité pendant cette crise, cher Cachou, je suis globalement en osmose avec vos réflexions mais je voudrais ajouter que j’en connais beaucoup qui se sont fait vacciner par peur de la mort sans se rendre compte que le “traitement injectable” pouvait être pire que le mal. Je connais des gens qui ont eu le covid malgré de multiples injections, il continue à nier l’efficacité du “vaccin” en me disant:” cela aurait pu être pire, je serais peut-être mort aujourd’hui sans ce “vaccin”. Le plus horrible est quand des parents ont rendus responsables les enfants de la propagation du virus et ont été les faire “piquer” alors que les petits n’avaient rien à craindre du covid, on le savait depuis le début, le monde à l’envers : les enfants qui protègent les parents! Depuis ce jour mon opinion sur l’humanité a diminuée d’un sacré cran. Bon dimanche et au plaisir de vous lire.

    • Bravo ami patriote. Tu dis des choses vraies, importantes. Tu as parfaitement raison en disant que des gens se sont faits injecter ce produit ayant peur de la mort, sans penser que c’est ledit produit qui pourrait les tuer. On peut comprendre cette peur, même si je pense que ce type de sentiments doit représenter peu de gens.
      Ce qui énerve, c’est ta 2e remarque véridique. Des multis piqoûzés ayant attrapé le Covid continuant de nier l’inefficacité de ce produit, et n’ayant rien à argumenter, disent que leur atteinte aurait été pire.
      C’est la propagande gouvernementale qui disait au début “Tous vaccinés, tous protégés”. Par la suite, l’inefficacité du traitement et son impossibilité d’empêcher la transmission définitivement acquise, ce même gouvernement qui n’a jamais eu peur de ses propres contradictions, expliquer que le vaccin empêchait les cas graves, ce qui est aussi faux puisqu’une grande partie de ces cas graves se retrouvant à l’hôpital étaient vaccinés.
      Quant aux parents accusant leurs enfants de transmettre le Covid, on est là dans la folie la plus totale, la lobotomie des parents la plus totale.

  17. J’adore l’illustration. Comme disait un célèbre ethnologue dont j’ai oublié le nom, un graffiti, un dessin résument parfois mieux que mille mots la pensée de l’auteur. Mais là, tout y est : le dessin, le texte. Bravo, Cachou. J’ai jeté à la poubelle l’invitation de la sécu pour la vaccination annuelle contre la grippe, associé à l’injection COVID. Ma religion interdit le suicide. Merci encore.

    • Merci, ami Argo, de tes gentillesse et sympathie qui me touchent toujours beaucoup. Il est vrai que, souvent, un simple dessin suffit à faire comprendre quelque chose qui n’aurait pas été compris après une heure d’explication !
      Puis j’ai essayé de développer ce que le dessin suggérait déjà.
      J’ai “emprunté” ce dessin à un journal satirique bien connu. Le texte écrit en bleu et en rouge est un ajout de ma part, après avoir effacé le texte original qui était sur le dessin.
      Tu as dit à plusieurs reprises dans tes commentaires que tu refusais la vaccination annuelle contre la grippe dans laquelle il a probablement été introduit l’injection Covid, la dictature n’ayant aucune limite.
      Avec ma femme nous avons pensé la même chose et c’est la raison pour laquelle dès l’année dernière nous avons tenté un traitement homéopathique contre la grippe. J’ai toujours été très sceptique à propos de l’homéopathie, mais force est de constater que nous avons passé un hiver en pleine santé. Nous renouvelons cette année et avons déjà commencé le même traitement. Nous verrons si ce miracle se confirme encore cette année.

      • Citation : La nature est le meilleur des médecins. Elle guérit les trois quarts des maladies et ne dit jamais du mal de ses confrères. Pasteur.

  18. “l’héroïsme de tous les noms vaccinés”
    Coquille : l’héroïsme de tous les NON vaccinés”

    • Alors là, ami Laurent P, j’ai toujours follement aimé ce type de post.
      Un auteur introduit une réflexion sur un très grave sujet, puisqu’il a provoqué le décès de plusieurs dizaines de milliers de personnes et a gravement handicapé deux millions de personnes en Europe, article amplement référencé, le tout ayant demandé du temps et des recherches.
      Le débat est grave et la façon de voir comment se sont passées les choses varient beaucoup selon les individus. J’ai proposé une analyse qui est, je l’espère, le départ d’un échange fructueux, enrichi et, bien évidemment, amicale.
      Cela dit, il y a toujours des gugus comme toi pour évacuer d’un revers de main la perche tendue d’un débat sur ce si grave sujet, et de se donner la peine de relever uniquement et simplement une petite faute d’orthographe.
      Sans commentaire, et je pense que tu dois faire partie des multipiqoûzés probablement…

      • Venant de vous, votre réaction à la limite méprisante mais surtout disproportionné m’étonne .
        Avez vous vraiment fait une coquille ? car les non vaccinés ont encore une identité ( un nom )

        • Ce nom quelle chance nous avons de pouvoir toujours le porter il est le plus beau il nous fait naître il se nomme ADN . Quelle chance avons nous de ne pas faire parti du cortège des bannis de la terre , des sans noms.

      • Comme le dit jojo le plombier joli lapsus mais comme dit dans mon commentaire précédent surtout lapsus révélateur .

      • Lorsque l’heure est GRAVE le choix des mots ne souffre aucun type d’erreurs sous peine de ne pouvoir être en mesure de juger de la gravité du sujet. Pour ma part la dangerosité du sujet je l’avais
        mesurer et ma qualité de contradicteur du moment ne fait pas de moi un multipiqouzé.

      • Lorsque l’heure est GRAVE le choix des mots ne souffre aucun type d’erreurs sous peine de ne pouvoir être en mesure de juger de la gravité du moment .
        La qualité de contradicteur du moment ne fait pas de nous des multipiqouzé. Encore pardon mais ce ton et cette forme de votre part m’étonne

        • J’ai bien pris note de l’ensemble de tes posts, Tintin, je les ai lus avec intérêt et je t’en remercie.

    • 1942 / 2022 : “Liberté j’écris ton Nom” de Eluard à Cachou la liberté de dire Non . Lapsus superbe !

Les commentaires sont fermés.