« Itinéraire d’un enfant gâté » (1988) : et si, comme Bébel, on disparaissait au bout du monde ?

Sam Lion (Jean-Paul Belmondo)  décide d’employer les grands moyens et de disparaître, après avoir simulé un naufrage lors de sa traversée de l’Atlantique en solitaire. 

Dans les années 1980, Claude Lelouch avait été saisi par une envie de tout arrêter, « de casser ses jouets », selon ses propres mots, et de recommencer à zéro.

Il rêve même de prendre une année sabbatique. Dans ses phases les plus sombres, il s’interroge : « Et si je disparaissais au bout du monde, sans rien dire à personne ? »

Un jour, il prend sa voiture et fonce, déterminé à ne pas revenir.

Il ne va cependant pas bien loin. Arrivé à Fontainebleau, il appelle Jean-Paul Belmondo, lui vide son sac. Il a envie de « se barrer », « de changer de vie ».

« Mais t’es con ! lui répond Bébel. C’est un sujet magnifique. Reviens, et on en fait un film. »

Synopsis  :

Du jour au lendemain, un homme d’une cinquantaine d’années fait croire qu’il est mort pour prendre la fuite. Il entame un tour du monde et pose finalement ses valises en Afrique. Et son passé le rattrape.

« Il y avait plus le désir de vivre une aventure que de tourner un film », dit Claude Lelouch.

« Itinéraire d’un enfant gâté » (1988), est aussi un ’hommage du cinéma au monde du cirque.

Réalisé par Claude Lelouch, musique Francis Lai, avec Jean-Paul Belmondo, Richard Anconina, Daniel Gélin, Marie-Sophie L., Michel Beaune, Lio, Sabine Haudepin, Alexis Gruss, Firmin Gruss, Stephan Gruss, Paul Belmondo, Salomé Lelouch… Les scènes de cirque ont été tournées lors du 13ème Festival international du cirque de Monte-Carlo.

Bande-annonce :

 

Tahiti…

Dans le film de Claude Lelouch “Itinéraire d’un enfant gâté” (1988), Jean-Paul Belmondo passe quelque temps sur une île déserte. Et cette île, c’est….Tetiaroa !

Jean-Paul Belmondo et les oiseaux de Tetiaroa.

Tetiaroa est un atoll à part dans le cœur des voyageurs épris de nature et de beauté. Cette île coralienne, située au cœur des Îles de la Société en Polynésie française, est un véritable havre de paix pour les oiseaux, les tortues marines et toutes sortes de vie animale et végétale.

 

Aucun rapport avec l’actualité ! N’accablons pas cette valeureuse politicienne qui se dévoue corps et âme pour défendre les intérêts des Français !

Voir sur RR : Hidalgo la Dingo : 3 semaines à Tahiti aux frais de la princesse

 Magistrale déculottée de Bercoff à la Hidalgo

 

« J’aimerais vraiment tourner la suite d’Itinéraire d’un enfant gâté », confiait Claude Lelouch le mois dernier.

« Cette idée germe dans mon esprit depuis longtemps. » Claude Lelouch, octobre 2023.

Il confie avoir fini le scénario de ce second volet en 2018. À l’époque, il voulait aussitôt repartir en tournage avec Jean-Paul Belmondo et Richard Anconina, mais la santé du premier était déjà trop chancelante.

Le projet continue pourtant de le travailler, à l’âge de 85 ans.

Et s’il utilisait les heures de rushs inexploitées, en les mêlant à de nouvelles scènes avec Anconina ? se demande-t-il.

« Cela pourrait faire revivre Jean-Paul à l’écran. » Il en a parlé à Paul Belmondo, le fils de Bébel, et l’idée l’a réjoui.

« Claude vous a dit son projet ? s’étonne Paul au téléphone. C’est vrai qu’on en parle souvent. Ce serait beau. Et j’adorerais faire partie de l’aventure, d’une façon ou d’une autre… »

“Tu vas apprendre à dire Bonjour” 

 On retiendra aussi du film l’extraordinaire scène où Belmondo apprend à Anconina comment dire bonjour et ne jamais sembler étonné : un très grand moment de cinéma !

Comment mieux dire la magie qui entoure ce classique depuis sa sortie en 1988 ? Tout le talent de Lelouch est concentré dans ce bijou de cinéma : une méthode éprouvée, un Belmondo en pleine renaissance et un duo inoubliable au service d’une histoire drôle et bouleversante.

« Cette communion avec Belmondo fait partie de tous ces “petits miracles” qui ont ponctué ma vie », souligne Claude Lelouch.

Francis Lai compose la musique de Qui me dira ?, écrite par Didier Barbelivien. Comment ne pas être ému par la voix de Nicole Croisille racontant l’abandon et la solitude ?

Pour saisir tout le talent de Francis Lai, il faut écouter le thème entêtant du film à mi-chemin entre la symphonie et la marche militaire :

 

Photothèque – Itinéraire d’un enfant gâté

 4,000 total views,  7 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. “Emmanuelle Béart victime d’inceste”

    hahahahahaha!

    voila la dernière trouvaille pour attirer l attention de étoiles palissantes

    qui n a pas son inceste??
    ON EN EST SATURES DE TOUTES CES MENDIANTES !!!

    demandeeezzzz votre inceste

    SVP! faites un zeste pour que je paraisse a plaindre…

    la Béart, on finit par deviner que c est un lointain parent qui l a tripotée !!

    pauvres filles, lamentables quêteuses d attention
    demain elles se feront d autres prétextes

    Tout SAUF L OUBLI du public…comme les filles qu elles sont

  2. depuis, les extra-terrestres ne cessent d interroger : “t’as ET ” ?😢

    il n est plus a la Méééééézoooonnnnnn 😢

  3. Film à voir une fois, mais je l’ai déjà dit je ne suis pas un fan de Lelouch. Plus ironiquement, nous sommes sur le point d’achever notre voyage ailleurs sans avoir eu a bouger d’une semelle. A la différence de Sam lion qui s’exile en Afrique, c’est l’Afrique qui est venue à nous.

  4. J’y ai pensé un jour. Loin de toute la merde actuelle. Y-a-t-il seulement un endroit où il n’y a pas un mahométan ?

    • Oui, la Forêt Amazonienne. Il y en encore qui n’ont jamais vu de blancs parait-il. Maintenant, rien ne garantit leurs pratiques relationnelles.

Les commentaires sont fermés.