Sous prétexte de dénoncer la crise climatique, le pape en appelle à une dictature mondiale

Le 4 octobre, François a publié son exhortation “apostolique” sans valeur, Laudate Deum, sur le changement climatique, un sujet qui ne relève pas de la compétence d’un pape.

https://www.vatican.va/content/francesco/fr/apost_exhortations/documents/20231004-laudate-deum.html

Dans cette exhortation, François se contente de répéter l’idéologie oligarchique et tente d’effrayer le lecteur,  après le “fanatisme de l’ indifférence” marseillais, avec des expressions comme “planète en souffrance”, “le monde s’écroule”, “on approche du point de rupture”… Jouant les prophètes de malheur, François parle de “canicules”, d'”inondations”, de “sécheresses sévères”, de “chaleur extrême”, de “fonte des calottes glaciaires”, d'”accélération inhabituelle du réchauffement”, d'”élévation du niveau des mers”, de “manifestations irréversibles pour au moins des centaines d’années”, d'”énormes dégâts que nous avons causés”, de “diagnostics apocalyptiques“. Il estime qu’il n’y a “pas de retour en arrière” possible.

Puis il tourne tout cela à la plaisanterie en affirmant que ces prédictions sont “confirmées par la pandémie de Covid-19” (sic). Autre plaisanterie : “La crise climatique n’est pas vraiment une question qui intéresse les grandes puissances économiques”.Au lieu de répondre aux arguments solides qui ont démystifié le changement climatique d’origine humaine, il les dénigre en les qualifiant de “déraisonnables”, comme si François connaissait quoi que ce soit à la raison.

Au cœur du texte (section 35), il prône un dangereux gouvernement mondial unique, rêvant d’une “autorité mondiale régulée par la loi ” qui doit être dotée d’une “autorité réelle” pour assurer la réalisation de certains “objectifs inaliénables” [des oligarques].

Il divague sur ce qu’il appelle “l’ancien multilatéralisme”, qu’il veut “recréer à la lumière de la nouvelle situation mondiale” en établissant une “nouvelle procédure de prise de décision”.

En résumé, si un fonctionnaire de l’ONU ignorant toute théologie avait écrit un traité sur les “Nouveaux aspects de la Sainte Trinité”, il aurait pu s’intituler Laudate Deum.

Une grande nouveauté bientôt sur vos écrans : après le pape historien, après le pape géo-politicien, après le pape climatologue, après le pape professeur de virologie, je parie que le pape entomologiste va maintenant vous expliquer l’origine, l’anatomie, la vie et les modes d’éradication des punaises de lit.
Dommage qu’il ne soit pas capable de nous délivrer, ce qui serait plus de sa compétence, des punaises de sacristie qui infestent l’Église depuis des siècles.
Source :
 
Juvénal de Lyon

 1,325 total views

image_pdf

9 Commentaires

  1. François mzchinchose, je ne vous zutorise pas à me ficter ce que je vrux ou ce que je ne veux pas. Occupee-vous de vos saintes fesses â défaut de vos ouailles, principzlrment des Chrétiens persècutés dzns ke Monde entier. Vos propagandes à m caractère politique fourrez-les où je pense! Vous insultez par vos positions nauséabodes la mission de Saint-Pierre envers le Christ. Votre misérable personne ne mérite que crachats, mépris et aucun respect de qui que ce soit.

  2. Excellente analyse : ce n’est pas le monde qui est en train de s’écrouler mais l’église catholique rattrapée par tous les scandales étouffés pendant des années , des décennies , des siècles . L’omerta a désormais volé en éclats et il aimerait nous entraîner dans sa chute gràce à ce genre de discours apocalyptiques : il n’y parviendra pas …
    C’est la fin du monde pour lui , pas pour nous !

  3. Le gâteux du Vatican débloque de plus en plus.
    Il devient dangereux, il faut l’arrêter.

    Vite, Archange Saint Michel, délivre-nous du Mal !!

  4. Il est grand temps,qu’il prenne sa retraite pépé 🙏
    Il a tant à faire? Dans tous ces diocèses 🙏
    Qu’il devrait s’occuper 👍i, car il y a. De très vilaines affaires,à régler🙏
    Plus-tot, que de s’occuper de la politique,des pays du monde ,🌍 chacun, son travail, ?

  5. Il s’ appelle monsieur bergolio, pas pape françois! plus de pape sur le trône de St Pierre depuis jean XXIII.

  6. Le pape nommé par la CIA comme l’appelle l’es-journaliste du Figaro Christian Combaz.

  7. Je sais pas ce qu’il fume le le papouse, mais ça a l’air vachement fort.

Les commentaires sont fermés.