Le petit livre vert du petit Timonier Macron sur l”‘accueil” des migrants dans nos villages

Offensive migratoire… Nous sommes pris entre deux feux.

A gauche l’idéologie irrationnelle, soutenant un accueil sans aucune limite, qu’elles soient  quantifiables, qualitatives ou tout simplement possibles.

Ce flanc d’attaque demeure cependant d’une dangerosité limitée, puisque totalement incohérent, générateur d’embarras immédiats et heureusement flagrants.

La véritable menace pour notre nation se dissimule derrière le centre, celui ci étant par essence une antichambre gauchiste lorsqu’il s’agit de politique sociale, celle-ci  desservant progressivement la citoyenneté française au profit d’une volonté d’importation de civilisations  subsidiaires.

Ce centre applique par ailleurs, une politique droitière favorisant le développement le la marchandisation universelle des biens mais aussi des personnes (l’immigration)

Se revendiquer au centre comme Macron, permet donc tous les écarts selon une seule règle, celle qu’ imposent les échéances électorales.

Entre celles ci, il s’agira de naviguer au gré des événements n’attirant qu’éphémèrement l’opinion publique, selon le vieil adage du train qui peut en cacher un autre.

Pour des raisons qu’il y a lieu de croire essentiellement économiques, mais ne servant qu’une minorité, disposée à ouvrir les vannes financières engrangées seulement en cas de crise compromettant l’accaparement des richesses.

Macron en aucun cas ne  se désolidarisera du courant  immigrationnisme, imposé par L’Europe  de Van Der Leyen, dont il vise probablement le siège pour le développer et en faire une sorte de président des Etats-Unis d’Europe.

Les gages donnés à ce nouvel empire qu’il convoite sont légion, qu’ils soient spectaculaires, fallacieux ou clandestins.

Parmi ceux ci, la détermination à diluer les populations nationales par une immigration de masse.

A ce titre un ouvrage émanant du gouvernement  est publié, qui s’adresse aux édiles complices.

 

 Accueillir et intégrer les personnes réfugiées en milieu rural 

 J’ai fait l’effort de survoler ce guide de bonne conduite, inspiré et cela dit sans aucune ironie, du « Petit livre rouge » de Mao.

Vous pouvez le lire et même le télécharger  ici : https://accueil-integration-refugies.fr/wp-content/uploads/2023/09/230912-guide-ruralite-diair.pdf

Tous les ingrédients de la doctrine dictatoriale chinoise maoïste y sont présents.

  • Présentation des défis à relever, édicter par un collège d’experts
  • Témoignages expérimentaux émanant des disciples
  • Sensibilisation des populations rurales par un simulacre de réunions d’informations
  • Prévention des risques d’opposition et dénonciation des dissidents aux autorités
  • Listage des bonnes pratiques à adopter

Dans un discours de 1962, Mao Zedong déclare que « lire une phrase du président Mao chaque jour, c’est comme rencontrer le président en personne chaque jour ». Dès lors, tous les quotidiens du pays prennent l’habitude d’accompagner chacun de leurs articles d’une citation de Mao.

 Nous ne sommes pas dans une fiction historique, mais dans une réalité actuelle.

Un fait annexe totalement en rapport avec cette parution « biblique »  mérite d’être signalé :

Sénatoriales : le Conseil d’État juge que l’étiquette «extrême droite» doit s’appliquer aux candidats RN.

Le parti nationaliste avait saisi la plus haute juridiction administrative pour tenter de modifier la circulaire édictée par le ministère de l’Intérieur.

Le discrédit jeté sur les opposants, par des méthodes mettant à contribution les organes institutionnels contrôlés, venant ponctuer une volonté sans partage.

Cette citation n’est pas de moi mais je la reprends avec ferveur.

« Pour Macron, l’immigration n’est pas un problème, mais un projet »

 

La visite du roi d’Angleterre certes de longue date programmée, n’est pas non plus anodine si l’on considère les états d’âmes de Charles en faveur de l’islam.

.

Idem de celle du pape, dont le thème principal attrait à l’accueil inconditionnel des réfugiés, dont il baisait les pieds en guise d’inauguration de son règne pontifical.

.

Le revirement (de façade) d’Attali à propos des frontières européennes participe également de l’offensive organisée, récemment mise à mal par l’actualité brûlante de Lampedusa.

«L’Europe est une passoire» : l’inattendu plaidoyer de Jacques Attali en faveur des frontières

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/l-europe-est-une-passoire-l-inattendu-plaidoyer-de-jacques-attali-en-faveur-des-frontieres-20230922

.

La campagne des élections européennes bat déjà son plein, le danger nationaliste, populiste, fasciste mobilise la macronie.  Conscients d’une débâcle qui enrayerait l’ascension de leur « Grand Timonier », ses prosélytes font feu de tous bois, telle l’absurde  proposition populiste par excellence  de la vente à perte des carburants pour se défausser d’un misérabilisme gouvernemental et  rejeter une fois de plus le carnage économique sur d’autres.  

.

Les citations de ses deux prédécesseurs largement contributeurs du déclin Français se passent de commentaires.

Sarkozy :  « Macron c’est moi en mieux »

Hollande : « Il m’a trahi avec méthode »

 

 

Enfin, au regard du faste déployé cette semaine mettant en exergue la suffisance du couple présidentiel, je crains que nous soyons loin d’en avoir fini avec cette filouterie, je n’imagine pas un instant qu’ils soient disposés à abandonner la luxure Élyséenne, préemptée par surprise, trahison et parrainage occulte.   

 1,458 total views,  3 views today

image_pdf

17 Commentaires

  1. Le p’tit fascicule pour libérer la capitale de la mauvaise image pour les j o 2024 !!!

  2. Wouaouh! Jusqu’où allons-nous???..On est loin d’en avoir fait autant pour les PN qui, eux, n’avaient vraiment pas d’autre choix que “la valise ou le cercueil”… Nombreux sont ceux qui l’ont vécu dramatiquement. Quel pays! Quelle époque! Ben oui, je n’ai aucune honte à dire que j’aurai toujours un préférence pour la France coloniale avec ses bonnes soeurs infirmières, ses médecins militaires, ses instits du bled, ses ingénieurs agronomes et ses agriculteurs, ses constructeurs de barrages, de centrales électriques etc..au lieu de la France colonisée par des barbares…

  3. Macron déroule le plan des mondialistes , avec morgue et assurance.
    Il a toute l’oligarchie gauchiasse derrière lui.
    Le PLAN n’est pas un confetti sorti du chapeau du baltringue , par un coup du hasard.
    Ce PLAN est en réalisation de longue date, depuis des décennies l’araignée a tissé sa toile.
    Macron va y mettre le point final, c’est pour cela qu’il peut conserver son arrogance et crever les yeux des mécontents, pour être sûr de conserver le pouvoir.
    Ce PLAN n’est, bien entendu, pas le sien, mais il a été choisi pour le finaliser, et il le fera sauf si une force plus forte l’en empêche.

    • Effectivement je penche pour cette théorie, la force c’est le peuple et il faut à tout prix l’empêcher de mal voter. Il suffit de comparer les traitements de ce pouvoir, entre “extrême” gauche et droite, les premiers sont simplement crédités de perturbateurs, les seconds sont accusés de fascisme, tout bêtement parce qu’ils sont devenus extrêmement dangereux électoralement.

  4. Vu ce que l’on a vu, M aime trop le luxe royal et va s’accrocher au pouvoir et à la présidence comme un morpion aux c. de la vielle vieille rombière. (aucun nom de cité, because of the censure…)

  5. Il devient nécessaire d’organiser des groupes régionaux nide patriotes qui, tout en respectant la loi, apporteront la contradiction aux projets locaux d’accueil des migrants. A projet d’accueil, contre-projet de rejet argumenté. Refuser de se laisser enfermer sous l’étiquette d’extrême droite, ce qui équivaut à un boycott de nos actions. Argumenter en tant que citoyens de toutes les sensibilités politiques.

    • J’avoue que moi même je suis formaté par 50 années de martèlement médiatique et je me considère à l’extrême droite puisque je suis électeur de Jean Marie Lepen et sa suite depuis 40 ans. En revanche ça ne me gêne pas de le dire, surtout en présence d’autres sensibilités politiques. J’imagine donc aisément, que des électeurs lassés par tant d’années de trahison nationale s’étant tournés vers le vote nationaliste, se fassent discrets sur leur choix, ce qui me navre c’est qu’ils soient plus sensibles à la propagande médiatique et aux attaques des partis dit “de gouvernement” désormais défaits, eux mêmes responsable de l’avènement de cette satanée extrême droite. Convaincre est difficile, je n’ai pas cette capacité mais je soutiens et je veux aider. La réalité est notre alliée, mais il faut croire que celle ci n’est pas assez percutante, la nation n’est pas mure, la pourriture n’a pas encore atteint son cœur.

      • @Alexis, comme tout un chacun , je trouvais infamante cette étiquette d’extrême droite, qu’on associe généralement au nazisme.
        Mais depuis que j’ai appris que le nazisme est un avatar du SOCIALISME, je suis plutôt fier d’être d’extrême droite.
        Il faut ouvrir les yeux des ignorants, comme je l’étais, sur ce point.
        Mitterrand , le socialiste, était l’ami de Bousquet, il a reçu la francisque, en tant que réel soutien des nazis allemands.

  6. Macronor Immigrator pousse le projet de grand remplacement à son paroxysme où il a crée un petit guide d’accueille des migrants en milieu rural et les campagnards ne veulent pas de migrants dans leur petit village malgré le chantage des gauchiasses du monde Politico qui traitent les opposants à l’immigration de racistes alors qu’ils ne sont pas racistes mais les vrais racistes ce sont les Gauchiasses , l’Union Européenne avec la pute à migrant Ursula Von Der Leyen exige la répartition des migrants et Macronor Immigrator s’exécute ! Cette folie migratoire est une malédiction pour l’Europe et pour la France !

  7. Pendant ce temps le traître respire toujours notre air, celui de la France qu’il tient à détruire complètement sans être inquiété, avec tout ces veaux qui nous entourent, le traître va sans mal réaliser ces projets de génocide du peuple Français et de la destruction de la France !

  8. Vert, comme par hasard. Moi j’ai une méthode : un bon tromblon chargé de chevrotine et de gros sel

Les commentaires sont fermés.