Je préfère qu’une gosse attaque son harceleur au cutter plutôt qu’elle se suicide !

 

https://www.cnews.fr/faits-divers/2023-06-05/creteil-une-eleve-de-cm2-attaque-son-camarade-de-classe-avec-un-cutter

https://www.cnews.fr/france/2023-06-03/je-regrette-de-ne-pas-avoir-eu-une-aide-de-leducation-nationale-temoigne-la-mere

https://twitter.com/BFMTV/status/1665741988132470786

 1,284 total views,  2 views today

image_pdf

22 Commentaires

  1. Je vais peut-être me faire des ennemis (pas grave) mais je suis surpris depuis un moment de voir la mère de la gosse si peu émue.
    Passage dans toutes les télés, toutes les radios, tous les médias, toujours bien apprêtée et maquillée… Elle ressemble plus à une commentatrice qu’à la mère de la victime.
    Oui, je suis étonné…

    Je me trompe peut-être, elle remue ciel et terre, mais bon, mon doute persiste.

  2. J’ai été harcèle deux fois dans ma vie,une fois au collège et une fois pendant les classes à l’armée. Ça n’a pas duré bien longtemps.A chacun de mes deux camarades n’ai décoché un coup de poing dans le foie.Les deux se sont effondrés en se tordant de douleur et ils m’ont ensuite parfaitement respecté. Ils n’ont eu aucune blessure ni aucune sequelle et je ne me suis absolument pas fait mal.Essayez si on vous emmerde !

  3. J’ai découvert Messin Issa. On connaissait déjà Argo. Quelle poignance. Quelle sensibilité vous avez. On ne devient peut-être plus pète de métier, à cette époque dérisoire, maison l’est au plus profond de soi, comme vous. De quels géants descendons nous parfois… Votre arrière-grand-père était un de ces géants discrets et humbles. Merci de nous l’avoir évoqué dans votre récit. Je verrais bien vos histoires à vouset monsieur Issa (et d’autres)dans un recueil : “Histoires d’autrefois”, ‘Histoires de vies”, “D’eux à nous”…

  4. Une attaque au pistolet à eau fait parti du jeu. Peut-être que le gamin voulait seulement jouer. Cela ne mérite pas une contre attaque au cutter. La défense est sans proportion sauf s’il y a agressivité, insultes, coups, moqueries.

    • @ Didier
      Vous étiez présent depuis la rentrée ?
      Moi non plus mais je connais ce milieu, j’y ai travaillé. L’exaspération des faits de harcèlement répétés jour après jour, et en plus à plusieurs contre une gamine de CM2, vous en conbaissez le sens ?

  5. Quoi que puisse dire la justice, à partir du moment même ou l enfant n est plus protégé par l institution et la police, la défense légitime entre en action, soit par l enfant lui-même, soit par les parents ?

  6. Bah maybe fallait’il comprendre que cette saloperie qui est à notre tête nous mène vers la régression, la barbarie , contre notre gré. En plus il le dit lui même nous allons vers la decivilisation processus dont il est à l’origine . En plus il se fout de notre gueule il nous nargue.

  7. Et qui sera condamnée: la Gamine !
    Et si moi je me rends compte qu’une gamine va se faire violer, c’est moi qui sera condamné !

  8. Je remarque que les harcelés ne portent pas des prénoms de la ‘diversité ‘; Chanel, Mael, Lucas, Ambre, Lindsay, etc…
    A suivre !

  9. Quand l’enfant se sent menacé dans son intégrité il doit se défendre car personne ne le fera pour lui, qu’importe qu’il perde dans sa confrontation, le plus important est de montrer sa résistance et sa détermination, un adversaire et même plusieurs adversaires réfléchiront à deux fois avant de s’en prendre à un gosse ou une gosse qui reste combative et donc dangereuse pour eux, cela doit être enseigné par les parents, l’autodéfense va devenir de plus en plus importante dans notre société.

  10. Le problème est qu’au lieu d’encourager les gosses harcelés à se défendre avec les mêmes armes que leurs harceleurs, les parents les encouragent à se plaindre auprès des enseignants qui préfèrent le vivre-ensemble. Je me rappelle m’être battue avec une harceleuse qui voulait se constituer un petit clan à sa botte, puis m’être battue contre son frère, un peu plus âgé que nous deux, qui venait à la rescousse, croyant qu’il aurait le dessus. Au bout de quelques coups échangés, tous les deux sont repartis la queue basse avec leurs propres cours. Je précise que c’était contre l’un après l’autre, que nous étions dans un internat mixte, que cela s’était passé au VN, loin des regards des surveillants. J’étais d’un caractère belliqueux et hargneux, traits de caractère qui surgissaient lorsque j’étais très fort contrariée. Après ces bagarres, pour la préservation de ma tranquilité, je me sentais obligée de constituer une bande. Je ne m’en sens pas fière, même aujourd’hui, mais c’était un cas de force majeure. Quoiqu’il en soit, plus jamais personne ne vint me chercher noise.

  11. Ce qui s’est passé à Créteil montre le degré d’exaspération des gamins qui se font harceler par des Racailles qui ne foutent rien à l’école mais qui passent leurs temps à emmerder les autres gamins et cette gosse est obligée d’utiliser pour se défendre contre ses persécuteurs dans un contexte où le laxisme des autorités scolaires ne fait aucun doute. La jeune Lindsay aurait pu se défendre contre ceux qui l’ont harcelée mais elle avait choisi la voie du désespoir avec le suicide ce qui est triste mais trop c’est trop avec les Harceleurs !

  12. Je ne pourrais plus vivre normalement si je savais que je suis responsable, même indirectement, du suicide de quelqu’un. Je constate que les responsables ne sont pas inquiétés et qu’ils ne manifestent ni empathie ni remords. Triste siècle. La légitime défense est une saine réaction face à ces pourritures. Mais dans la France actuelle, c’est devenu un délit.

  13. Merci Mr Macron de faire de nous des “sauvages” qui rendent coup pour coup aux dégénérés qui nous assaillent. Désolé si cela vous offusqué mais votre idéologie ne nous laisse pas d’autre alternative . nous ne sommes pas touteszetous des petits neveux trogneux .

    • Qu’est-ce que vous racontez Jojo ? Vous allez devenir un sauvage si vous rendez coup pour coup ? C’est mieux que vous ou votre Fille vous fassiez violer pour ne pas devenir un sauvage ? Vous avez une drôle de façon de voir les choses et dommage pour la France que beaucoup pensent comme vous !

  14. Sous la macronerie, le légitime défense est interdite et punie par la loi.
    Il vaut mieux avoir des ennuis avec la justice que de perdre la vie.
    En attendant des jours plus justes et plus censés. Bisou les Amis.

  15. Absolument ! Une fillette qui doit se défendre avec une arme. On en est là. La vérité, l’instinct sain, l’instinct vital ont étés les plus forts. Les fins de race qu’on appelle les adultes et l’idéologie sociale qu’on ose appeler démocratie sont des choses répugnantes qu’il faut mépriser et écraser. Il est temps que ça finisse. Petite Jeanne d’Arc, c’est exactement ça. L’innocence et la vie, poussées à bout, qui se révoltent. Mais toutes ces saloperies des adultes faillis devront se payer.

  16. Mis bout à bout ça commence à faire beaucoup :
    -Vaxx des nourrissons et jeunes enfants
    -Port du masque en classe
    -bourrage de crâne sur la promotion du transgenre et éducation porno dès la maternelle
    -harcèlement scolaire dont on peut supposer que c’est une forme du djihad, les victimes étant gauloises..le “collège” de la petite Lindsay étant à deux pas d’Henin Beaumont.
    -sacrifice rituel zouhri (Lola)..
    L’éradication des enfants est clairement là sous nos yeux.
    Donc, si j’avais une gamine en primaire, et que je découvrais le harcèlement, je la garde à la maison, quitte à prendre les cours du CNED et je remuerais ciel et terre pour la protéger. Je ne comprends même pas pourquoi les parents de Lindsay ont continué à l’envoyer dans ce trou à rats.
    Quand on est contraint de venir armé a l’école, en état d’hypervigilance, d’apprendre la boxe thaï ou autre, il est temps de se protéger! Ce n’est pas l’idéal mais au moins la gosse est toujours vivante.

    • Il faut rajouter à la liste :
      – suppression du chauffage en hiver pour porter un coup à leur santé déjà fragilisée par les vaxx
      – suppression de la viande pour les affamer
      – baisse du niveau scolaire pour en faire des crétins
      – déculturation et déracinement en réécrivant l’histoire
      – amour de l’autre sans condition même si c’est un agresseur qui ne respect rien, ni personne
      – métissage forcené pour créer un homme nouveau

Les commentaires sont fermés.