Manifeste volonté des administrations de ne pas mettre fin à la fraude sociale ?

 

Les milliards détournés ou perdus de la solidarité sociale n’ont guère l’heur d’émouvoir la bien-pensance tant politique que médiatique !

 

A l’unisson, la presse a reproduit un article issu de l’AFP  prétendant exposerLa sentence sans appel” de la Cour des comptes a “refusé  de certifier … les comptes de la branche famille de la Sécu, qui a passé près de six milliards d’euros par pertes et profits en 2022.” Six milliards – dont 2,8 milliards de fraude- sans compter bien sûr l’Assurance maladie et l’Assurance vieillesse
L’article relève la forte critique de la Cour Jugeant ce montant « beaucoup trop élevé » et déplorant l’absence « d’actions de redressement de la situation à court terme », l’institution « refuse de certifier les comptes » et « appelle la Cnaf à amplifier ses efforts ».”et la réponse de “Son directeur, Nicolas Grivel, ne conteste pas cette décision. Au contraire, « on est d’accord sur les chiffres », a-t-il déclaré, expliquant la situation par « un système de prestations hypercomplexe » et une succession d’événements (Covid, réforme des APL…) qui « ont fait exploser les indicateurs d’erreurs ».”
Donc l’excuse, l’explication, est dans l’hypercomplexe et un succession d’évènements.
Et d’avancer,
Mais des actions « sont déjà engagées », a-t-il ajouté, avec de premiers résultats sur le « ciblage des contrôles » et la lutte contre la fraude. Et la mise en place progressive de la « solidarité à la source », avec notamment une « prédéclaration des ressources », doit permettre à terme de « diminuer sensiblement le risque » d’erreurs, selon lui.
En gras ci-dessus, écrits de presse.

 

 

Autre son de cloche, celui-ci vrillant les oreilles, l’avis de Les contribuables associés” , bien moins bienveillant si ce n’est bien moins complaisant.

 

Environ 44 000 personnes nées à l’étranger ont bénéficié de prestations auxquelles elles n’avaient pas droit en 2022 sans que les CAF tentent de se faire rembourser.

Ecrit par Henri Dumaine.

Chargée de la certification des comptes du régime général de sécurité sociale et du CPSTI (Conseil de la protection sociale des travailleurs indépendants), la Cour des comptes refuse de certifier ceux de la branche famille (2022).

Les comptes de la branche famille retracent notamment les opérations de la CNAF, et des 98 caisses d’allocations familiales (CAF).

Gaspillage d’argent public : la Cour s’avoue incapable de certifier que les comptes de la branche famille fournissent une « image fidèle » du résultat des opérations de l’exercice 2022 comme de la situation financière et du patrimoine à la clôture de l’exercice 2022 (résultat excédentaire de 1,9 milliard d’euros, contre 2,9 milliards d’euros au titre de l’exercice 2021).

La juridiction de la rue Cambon relève notamment que le montant des erreurs non corrigées par les actions de contrôle interne est trop élevé : 5,8 milliards d’euros de versements indus mais aussi de prestations non versées (à tort) ont été constatés à la fin de 2022. Elles ne seront jamais régularisées. Ce montant a doublé en quatre ans.

Le magistrat Charles Prats, vice-président chargé des fonctions de juge des libertés et de la détention au tribunal d’Orléans depuis avril 2023*, connu pour ses différents livres consacrés à la fraude sociale, a été l’un des premiers à pointer du doigt certaines sources d’évaporation financière.
* : suite sanction, mais quelle mansuétude, Orléans, pas Limoges !!!  

CAF : des contrôles au jugé

Vient le poison de la flèche !
Mauvais ciblage : en 2022, les CAF effectuent toujours des contrôles au jugé, sans ciblage par les risques*, ce qui réduit leur efficacité́. Résultat, plus de 44 000 allocataires nés à l’étranger, et immatriculés avec un numéro d’attente (NIA) n’ont pu être certifiés. Ils ont néanmoins perçu indûment des prestations en 2022.
* : contradiction avec les déclarations du directeur de la CNAF

« Non seulement ces 44 000 personnes ont touché des aides sans y avoir droit, mais en plus ces sommes n’ont pas fait l’objet d’actions de remboursement, s’étonne Charles Prats. C’est cool l’argent public ! ».

La Cour des comptes précise que le montant de ces versements non justifiés n’a même pas été estimé par la CNAF.

Autre information clé, cette fois concernant la CNAM : 2,5 millions de personnes, ne remplissant plus les conditions d’activité ou de résidence en France propres à la protection maladie universelle (Puma) ont tout de même bénéficié d’une prise en charge de leurs frais de santé.

Parmi ces bénéficiaires, on recenserait environ 400 000 personnes ou invalides pensionnés… à l’étranger. La CNAV n’a pas adapté ses procédures de contrôle avec assez d’énergie pour que ces abus cessent, déplore Charles Prats.

Comme chaque fois, c’est donc aux contribuables qu’il appartiendra de panser les plaies financières de la sécu.

Et soudain, Le maire se réveille… avant une nouvelle sieste ?

En conclusion, retenez-moi ou je fais un malheur !

 1,860 total views,  1 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. Avec les Macronistes et les Gauchistes du monde politico médiatique la fraude fiscal c’est Open Bar car quand vous voyez Bulot Lemaire Dilaté comme jamais et le petit Tom Pouce Gabriel Attal dirent qu’ils vont renforcer les contrôles contre la fraude fiscal c’est que ça pue le foutage de gueule ! Charles Prats c’est l’anti fraude fiscal par excellence !

  2. Récemment ma carte vitale ayant été “désactivée”, j’en ai commandé une autre par Améli. Rien de plus simple, il m’a fallu fournir une photo d’identité et la copie de ma carte d’identité (datant de moins de 15 ans). Donc n’importe quel fraudeur peut fournir une fausse carte d’identité et une photo qui n’est peut-être pas celle du demandeur et multiplier les demandes dès lors qu’il n’y a aucune contrôle de personne à personne. Il n’y a aucune volonté du gouvernement de mettre un terme aux fraudes et l’on se demande bien pourquoi. Idem pour les pensions de retraite perçues indument au Maghreb. Darmanin, un type qui a son cœur qui bat pour les Maghrébins. Et Macron aussi, on l’a vu surprotéger Benalla.Et le romancier Bruno Lemaire qui se remplit les poches avec les sommes faramineuses qu’il perçoit depuis 5 ans en tant que ministre et qui parle timidement des fraudes !

  3. “mise en place progressive de la « solidarité à la source”

    Mais bien sûr… leur fameux salaire de base que la gauche essaie d’imposer depuis un bon moment (avant RMI, ce qui explique sa mise en place pour “contourner” le problème mais cela revient au même avec les cumuls de prestations et même pire).

  4. avec l’ame aide médicale d’etat toute la smala vient se faire soigner à nos frais ras le bol des enfoirés qui soutiennent ce système ceux sont des anti patriotes

  5. Ce pays est mort, barrez vous ! Exodus de Bob nous ira très bien.

  6. Nos administrations sont infiltrées par 30 % de maghrébins qui trafiquent avec des faux papiers pour se faire du fric en aidant leur ethnie pourrie… qui ne connais que le vol et le mensonge…

  7. Et à quand un reportage sur le scandale des algériennes qui viennent accoucher chez nous qui payons 2600 € de notre poche aux médecins corrompus alors que ces femmes abandonnent leur progéniture à l’ethnie incompatible dans nos orphelinats ! Ce qui crée l’effet pervers que les parents qui veulent adopter vont à l’étranger pour ne pas tomber en France sur des orphelins maghrébins aux multiples problèmes psychiatriques… Le pire c’est que chez ces ordures il est interdit d’adopter un enfant considéré comme batard… leur pire injure. Et les gauchistes prétendent que ces gens sont compatibles avec les français ?… alors que chez nous ils nous considèrent comme étant des étrangers !

  8. Concernant le titre de l’article , si “ils ” voulaient mettre un terme à cette indécence, il y a longtemps que ce serait fait ! 10 ans que Charles Prats en parle et qu’une sénatrice cherche aussi à mettre le doigt sur ses fraudes mais les directeurs des CNAM ne veulent même pas donner des explications et font obstruction, a t elle dit ! et puis nous avons su que O Dussop, si prompt à mettre en action la nouvelle loi sur les retraites, n’était pas intéressé par la problèmatique fraudes sociales !!comment on peut ne pas être intéressé par ce type de fraude ? Alors oui il y a manifestement un DENI, mais comme les contribuables ne disent rien ..CONTRIBUABLES ASSOCIES fait un très bon boulot depuis des années mais voilà ..
    Je comprends, moi,mais je suis peut être naive, que la Cour Des Comptes ne veut/peut pas donner d’éléments car elle ne les a pas , ce qui est tout aussi grave, car on en est là, puisque cela fait dix ans !!

  9. Et comme d’hab, la cour n’ayant aucun pouvoir judiciaire, cela ne suivi d’aucun effet.
    Alors qu’il devrait y avoir une enquête poussée pour trouver les complices internes, les révoquer sans indemnités et les foutre en prison. C’est de vol en bande organisée et détournement de fonds publics qu’il s’agit. La cour des comptes devrait, à minima, se tourner vers le PNF.

  10. N’y aurait-t-il pas des collabos et tricheurs dans ces administrations, connaissant bien le système, se permettant de détourner eux mêmes certains avantages et allocations sur leur comptes bancaires en France ou à l’étranger ? C’est des questions que l’on peut se poser vu la lenteur et la timidité de chercher les fraudeurs.
    Beaucoup d’employés dans ces administrations sont des français d’origine étrangère en plus. Donc, il n’est pas impossible qu’il y ait une corruption et collaboration à l’intérieur même de ces services qui profitent des milliards distribués sans contrôle stricte par le contribuable. En fait, une boite hermétique, et ils en font ce qu’ils veulent.

  11. Je devais 12,80 euros à la sécu. Ça a été déduit d’un autre remboursement. Pas de cadeau pour les autochtones honnêtes. Par contre, pour les persécutés (????) la caisse est ouverte….

    • Depuis 6 mois, ne touchant que 1180 euros de pension, je demande à la Caf ne serait-ce que 10 euros pour m’aider chaque mois et si je ne leur téléphone pas, il ne se passe rien malgré tous mes documents envoyés.
      Je suis blanc avec un nom noble, sans mômes et ayant bossé toute ma vie, c’est peut-être ça qui les bloque ?
      Merde, pour une fois que je demande…

  12. Macron comme ses prédécesseurs achète insidieusement la paix sociale par omission, il ne peut lui être reproché ce pillage puisque le sempiternel argument de la contestation des chiffres veille à la dissimulation du scandale. Personne n’est dupe la fraude sociale est essentiellement opérée par des étrangers ou réseaux étrangers, mais bien sur avancer cette réalité condamne à l’extrême droitisme. La duplicité de Gabriel Attal chevalier blanc de la lutte contre les fraudes, est cousu du même fil que la couleur de son armure. Le comble de l’histoire, c’est la cour des comptes qui le relève en ce qu’il est impossible d’obtenir des administrations, les données réelles du forfait national. Les directeurs de ces entités sont donc parfaitement autonomes et en dehors du système, l’Europe contrôle les états et notre état ne peut contrôler nos administrations. Inutile de fabriquer des vaisseaux de l’espace pour explorer l’univers, nous sommes déjà sur Mars.

Les commentaires sont fermés.