De très bonnes nouvelles depuis Tashkent, capitale d’Ouzbékistan !

Le plus vieux Coran se trouve à Tashkent. s’appelle le ” Coran d’Osman ” du nom du 3 ème calife, mort en 644.  En l’appelant ” Coran d’ Osman” les musulmans fixent l’écriture du texte fondateur de l’islam à la période suivant immédiatement la mort de Mahomet (en 632)
   Chers ”R. R.” j’ai plusieurs excellentes nouvelles à partager avec vous.
1) Pour mon dernier jour en Ouzbékistan, je me suis rendu dans la plus grande mosquée de la capitale, Tashkent, pour faire mon pèlerinage auprès d’une sainte relique de notre prophète préféré : une touffe de cheveux ayant appartenu à Mahomet y est en effet conservée. Après m’être respectueusement prosterné, j’ai fait des voeux en votre nom à toutes et tous et je ne doute pas qu’ils seront exaucés. (Mon vœu personnel a été que la  France soit débarrassée au plus vite de l’islam et des guerriers de l’islam). 
2) Puis je suis allé visiter le chantier de la plus grande Académie islamique d’Asie centrale, en construction à Tashkent. Elle sera inaugurée dans 2 ans. Elle aura pour mission d’apprendre aux nombreux étudiants internationaux qui auront le bonheur d’y être admis plusieurs points essentiels à notre bonheur. Par exemple la vie de Mahomet, comment il a reçu la Révélation, comment l’islam est une religion de paix et d’amour, comment le Coran est la parole divine transmise aux humains par l’intermédiaire de notre saint prophète, comment l’islam doit s’étendre dans tous les pays, comment tout bon musulman a le devoir de djihad, etc.
Ne doutons pas qu’une telle Académie islamique soit de première nécessité dans notre monde corrompu. Je ne saurais trop vous conseiller d’y faire inscrire vos enfants.
        J’ai demandé à ma guide les matières qui y seront enseignées. Réponse : d’abord le Coran et la charia. Puis les sciences ”laïques”. Quel est le sens donné au mot ”laïques” ? Réponse : tout ce qui n’est pas étude du coran et de l’islam, comme les mathématiques, l’histoire, la physique, etc. Ainsi, un pays musulman comme l’Ouzbékistan peut se targuer d’offrir à sa population la ”laïcité”, même s’il s’agit d’un concept à l’opposé de ce que nous entendons par ”laïcité” en France.
          L’étude de l’écriture du Coran sera donc traditionnelle, c’est-à-dire que le prophète a reçu la Révélation, l’a transmise à ses secrétaires pour qu’elle soit consignée, et a abouti à l’écriture du Coran avant 644 , date de la mort du calife Osman. Le projet est avant tout politique : la population est obligée de croire que son salut est impossible en dehors de l’islam. Que le lien nécessaire est l’islam pour la prospérité et l’avenir de la nation. Que tout le monde doit devenir musulman.
3) Ensuite, je me suis rendu dans la mosquée qui abrite le plus vieux Coran du monde, appelé ”Coran d’Osman”. Le 3ème calife (le premier successeur de Mahomet fut Abou Barq, suivi d’Omar, puis Osman) mourut en 644. Et c’est lui qui, selon la tradition islamique, fit la récolte des divers supports matériels sur lesquels les compagnons du prophète avaient noté la Révélation. Certains sur des peaux de gazelle, d’autres sur des omoplates de dromadaire, d’autres sur des planchettes, sur des pierres, sur des bouts d’étoffe, etc. Le coran date donc de cette époque suivant immédiatement la mort de Mahomet en 632 (12 ans après). 
       Lorsque j’ai interrompu les explications de ma guide pour lui dire que les récentes découvertes archéologiques, épigraphiques, lexigraphiques, et des mêmes sciences qui avaient été appliquées pour dater les livres de la Bible ont été appliquées au Coran et que le résultat était différent d’un siècle, la stupeur la laissa bouche bée
Lorsque j’ai continué cruellement en concluant que Mahomet n’ayant pas été l’auteur du coran dont l’écriture 80 ans au moins après sa mort par une cinquantaine de contributeurs contredisait la légende islamique, elle a été intéressée et m’a demandé de lui envoyer mes sources et de plus amples renseignements. Ce que je vais faire dès mon retour en France.
       Ce sont les études des 50 copies de ce Coran d’Osman diffusées dans le monde musulman qui ont permis les premières avancées scientifiques pour mieux dater son écriture.

        Là encore, devant ce plus vieux Coran, j’ai formulé en votre nom nos vœux les plus sincères. (Pour ce qui me concerne, c’est que l’islam soit interdit en France et qu’en soient bannis les guerriers de l’islam). 

        N’est-ce pas qu’il s’agit de bonnes nouvelles ?

A bientôt depuis Istanbul où je serai demain.
Jacques Lenormand

 1,136 total views,  2 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Merci pour tes bons vœux, Jacques Lenormand, VOEUX auxquels je m’associe pleinement.

  2. Pour ma part, je situe l’écriture définitive -ou presque, difficile d’avoir une certitude sur le sujet- du coran sous Abd-el-Malik entre donc 685 et 705.
    Othman a surtout participé à l’élimination des documents et preuves que Momo n’était qu’un chef de guerre, ceci pour construire le mythe du prophète !
    L’intérêt outre religieux était politique, les arabes se construisaient un empire et un empire en ces temps supposait une religion qui lui est propre !

  3. Ah , mais vous êtes très fort ! suis étonnée que la guide ait été ouverte à vos explications.. il va y avoir du grabuge ou alors était elle juste polie !

  4. Les cheveux de Mahomet, avec les pellicules et la crasse avec? Cherchez bien, il doit y avoir une mosquée qui conserve des excréments du prophète. Pour une religion de m…

  5. Bonjour , merci pour votre récit et surtout pour le vœu que vous avez fait .

Les commentaires sont fermés.