Un restaurateur fait payer la carafe d’eau… au prétexte de la sécheresse !

Après le pass vaccinal au prétexte de l’épidémie, la carafe d’eau payante au prétexte de la sécheresse !

Certains gargotiers ont pris la mauvaise habitude de jouer les petits chefs, depuis qu’ils ont été les agents de Macron en contrôlant les pass sanitaires, et entendent désormais dresser les Français, se prenant pour nos maîtres d’école avec leur morale à deux sous.

Ce restaurateur veut nous faire payer l’eau gratuite. Logique, on veut aussi nous faire payer l’air qu’on respire, alors pourquoi pas !

Le Point

Sécheresse : un restaurateur corse fait payer la carafe d’eau (Un restaurateur continental travaillant en Corse, nuance,  les restaurateurs corses ne font pas payer l’eau courante !)

Face au « gâchis », un restaurateur bastiais propose à sa clientèle de facturer 10 centimes chaque carafe d’eau. Objectif : éviter le gaspillage.

(Avec une telle mentalité, vais-je devoir payer pour laver mes mains après être allé aux toilettes au nom de la sécheresse ? C’est à se demander où cela va s’arrêter !)

 Michael Gillot, restaurateur a Bastia (Haute-Corse), propose a sa clientele de facturer 10 centimes d'euros chaque carafe d'eau pour eviter le gaspillage.

 Michaël Gillot, restaurateur à Bastia (Haute-Corse), propose à sa clientèle de facturer 10 centimes d’euros chaque carafe d’eau pour éviter le gaspillage

C’est écrit en toutes lettres sur la nouvelle carte du restaurant : carafe d’eau, 0,10 euro. Alors que la sécheresse frappe à nouveau le pays, avec une vingtaine de départements touchés par des restrictions, un restaurant de Bastia (Haute-Corse) entend apporter sa (petite) pierre à l’édifice.

Son idée : proposer une carafe d’eau payante pour sensibiliser ses clients. « Lorsque nous étions en pleine crise de sécheresse, l’été dernier, cela me posait un problème de jeter les fonds de carafe dans les plantes ou sur le trottoir, explique Michaël Gillot, le restaurateur. Nous en consommons en moyenne une centaine par jour. (Quel gaspillage ? C’est à lui d’en faire une utilisation intelligente Pour les plantes de sa boutique.. La plonge.. Animaux.. ou peu importe !).

Cette année, en revanche, nous n’en mettons plus systématiquement sur les tables, et j’ai décidé de proposer à ma clientèle de facturer 10 centimes d’euros pour sensibiliser sur la problématique de l’eau. »

Précision à toutes fins utiles : aucune obligation n’est faite de régler cette somme au moment de payer l’addition. Depuis le 1er janvier 2022, les établissements de restauration et débits de boissons sont en effet tenus de proposer gratuitement de l’eau potable – carafes et verres d’eau – à leurs clients. « L’objectif n’est absolument pas de gagner de l’argent, souligne le chef d’entreprise. Je vais même en perdre, puisque je serai assujetti à la TVA sur le prix de la carafe et le montant récolté sera remis sous forme de don à une association environnementale. De cette façon, chaque client de mon établissement aura la possibilité de participer indirectement à planter des arbres et à protéger la nature. » (…) (quel donneur de leçons !)

Et alors, si je prends un demi-litre de Coca, j’utilise 35 litres d’eau !

Beaucoup d’entre nous ne sont pas près de remettre les pieds au restaurant* ! 

Nous n’avons pas la mémoire courte ! 

Combien d’aides les restaurateurs ont-ils reçues pendant le Covid ? De source comptable, les plus beaux bilans de restaurateurs depuis très longtemps, c’était les exercices 2020 & 2021… du jamais vu apparemment !

Et ces boutiquiers ont massivement joué le jeu de Castex ! 

Vous vous rappelez les “terrasses sauvages” et les “apéros résistance” contre le pass sanitaire,  au nez et à la barbe des cafés-restaurants   ?

C’est cet esprit qui nous sauvera, et non la soumission qui conduit certains à demander toujours plus de contraintes. 

Malheureusement, “les esclaves perdent tout dans leurs fers, jusqu’au désir d’en sortir”. 

* pas tous, évidemment, il n’y a pas que des corniauds chez les restaurateurs !

 

 

 

 

 1,651 total views,  3 views today

image_pdf

43 Commentaires

  1. Déclarer une centaine de carafe jetées aux plantes par jour ? Et ne déclarer que 60 à 70 couverts par jour , c’est son inspecteur des impôts qui va être content !

  2. J’avais entendu que la Corse était prête à accueillir l’océan viking avec des migrants à bord quand personne ne voulait les accueillir, est ce qu’ils leurs auraient fait payer l’eau ? J’en doute alors que certains ont bien du fric pour payer les passeurs ,ont des smartphones et vêtements de marque .alors faut pas exagérer et prendre les gens pour des c…

  3. eh bien, ta carafe de flotte et ton menu, tu peux mettre du beurre autour et imaginer où tu peux te les mettre. MACRON !!!

  4. Va falloir boire le ricard sec, sans eau ? quel con se bistrotier, boycottez le il comprendra le message !!

  5. On peut avoir les coordonnées complètes du bistrotier de Corse ?
    Pour l’éviter.

  6. Ho il n’est pas le seul, Suez en fait autant et personne ne dit rien !

    • Juste, vous oubliez Vittel, Vichy, Avian, Cristalline etc…

  7. Qui a bénéficier de la baisse de la tva de 19,6% à 5,5% ? Les clients en ont ils vraiment profité?

  8. Analysons l’eau qu’il nous donne. S’il y a une quelconque bactérie suspecte, attaquons-le, cet exploiteur et profiteur du genre humain.

  9. Ça dépend d’un pays à l’autre. Chez nous en Belgique, on ne donne pas de carafe d’eau comme ça. A la limite si le client désire un verre d’eau pour prendre son médicament alors on lui donne. Point à la ligne.

  10. Ca me fait penser à ces commerçants asiatiques qui proposent un forfait restaurant, bouffe illimitée, mais, si vous prenez quelque chose, et que vous le laissez dans l’assiette, là, ils vous facturent en sus ce que vous gaspillez !!

    Et je trouve cela parfaitement justifié !! cela apprend aux gens, en les touchant au porte-monnaie, à ne plus gaspiller …

    Nous touchons là à ce fait qui est que tant que les frigos pourront être remplis, et que nous ne sommes pas encore victimes d’une agression, avec un travail et un salaire correct, bah nous continuons à ne PAS nous soucier de ce qui se passe en terme d’invasion …

    C’est bien pour ça qu’il va falloir que les natifs et autres crétins, idiots très utiles, MORFLENT beaucoup plus encore qu’aujourd’hui !!

    Triste à écrire mais il nous faut arriver au niveau de Mayotte, puis Haïti, c’est à dire le moment où nous serons quasiment au “fond du trou”, pour que la masse commence à réagir…d’une seule voix !!!

  11. Si je comprends les commentaires sur ce restaurateur, j’ai remarqué, et depuis très longtemps, que quelque chose que l’on payait, éh bien, dans la majorité des cas, on y faisait bien plus attention !!

    Je suis contre le gaspillage de l’eau, et de tout matériel (en bon état) plus généralement …

    L’immense majorité des commentateurs sur ce site sont sensibles au gaspillage, mais, pour le voir, et de plus en plus, le gaspillage, le fait de jeter des choses qui peuvent encore servir, je le vois très régulièrement ; je récupère pas mal de trucs, n’ayant pas les moyens d’acheter neuf la plupart du temps …

    Sans compter ceux qui ne jettent pas, mais qui veulent vous vendre ce qu’ils ont acheté il y a quelques années, à un prix bien trop élevé… et là, je parle, une fois de plus, par expérience …

  12. Mr Mickaël Gillot est un agent du Gouvernement Macronien , Jupitérien corrompu qui fait du chantage à l’environnement en faisant payer ses clients la carafe d’eau sous couvert de prétendu pénurie d’eau . Cet homme est insensé qui mérite qu’on le boycotte …

  13. Rien que l’idée est pourrie !
    Pour les plantes, ce n’est jamais de l’eau perdue abruti !

    • et que je sache ,les gens ne boivent pas au goulot !§il peut les remplir a nouveau sans avoir a les vider !!BOYCOT !

  14. Vu le prix de la bouteille d’eau dans un restaurant de Lyon : 5€, 10 centimes ce n’est pas cher payé. Mais là nous sommes en Corse je ne le soutiendrai vu le mauvais accueil que j’ai eu lors de vacances en Corse. Les seules et uniques.
    A Montpellier, dans mon bar/ restaurant préféré : Eau et W.C gratuits, même si nous ne consommons pas.
    Depuis la ” comédie covid” mis à part ceux auxquels je suis habituée et pas grandes gueules, je ne vais plus au restaurant car les restaurants ont été complices du pass vaccinal. Bon certains avaient la décence de ne pas le demander.

    Maintenant, vu certaines catégories de personnel en cuisine, je privilégie mes repas chez moi avec de bons produits.

    Si on me demande un verre d’eau où même une bouteille de 50 cl, j’ en ferai don. L’ eau c’est la vie.

  15. Que ces gargotiers ne s’étonnent pas si un jour leur gargote brûle ……

  16. “Face au « gâchis », un restaurateur bastiais propose à sa clientèle de facturer 10 centimes chaque carafe d’eau. Objectif : éviter le gaspillage.”

    …Il fait payer à ses clients l’usage des toilettes, aussi?
    Ou bien il leur interdit carrément de tirer la chasse, histoire “d’économiser l’eau”…?

    Bonjour!!

    J’ai du mal à croire que ce restaurateur n’ai pas pris la décision de VENDRE “son” eau pour se faire du fric?
    Si ça le dérange tant que ça de “jeter les fonds de carafe dans les plantes ou sur le trottoir”, rien ne l’empêche d’utiliser cette eau pour le ménage ou pour les animaux (pose d’un abreuvoir pour les oiseaux, par exemple, ou pour les chats errants ou qu’importe…)!

    J’espère que ses clients ne vont pas se coucher, et lui feront comprendre ce que la phrase “Le client est roi” veut dire…?

    (On voit de ces cas… mais c’est hallucinant, quoi!)

  17. Aussi absurde, des personnes verbalisées pour avoir pissé en pleine nature. Alors qu’il n’y a pas de WC publics sur ces routes. Il paraît qu’elles devaient attendre d’arriver chez elle ou y retourner pour faire leurs besoins. Pratique quand tu es en déplacement ou que tu es à 500 km de tes toilettes. 135 euros de prune. Prévoir une couche – culotte. J’aimerais bien que la police en fasse autant pour les nomades qui laissent de véritables champs d’excréments. Ils font même les grosses commissions dans nos chemins. C’est pire que du lisier. Du papier partout, et dans les haies avec le vent. Nos braves gendarmes n’y vont jamais,’probablement parce que ces gens sont armés. Donc Haro sur le citoyen lambda! Perso, je ferais appel et je ne paierais pas si ça m’arrivait. Faut pas exagérer.

    • Ou prévoir une bassine à femme et une bouteille pour les hommes sauf que ces derniers doivent bien choisir la taille de leur urinoir.

  18. Boycott et puis c’est tout, en Corse il y a la mer si ils manquent d’eau ils n’ont qu’à faire construire une usine de dessalement d’eau de mer comme aux Canaries au moins ils ne manqueront pas d’eau

  19. C’est comme les sacs (le papier recyclé existe même !) qu’on est obligés de payer maintenant dans les magasins. Soit-disant pour l’humain m’a-t-on dit… moi je dis, encore “spéculation” !

    Je ne supporte pas ce fait qui parait encore anodin (quoique cumulés les 0,30 centimes…) mais cet exemple du verre d’eau montre que cela révèle une mentalité qui se développe petit à petit plus profonde :

    – 1 – Ca fait faire des économies au marchand comme pour les tickets de caisse avec les nombreuses erreurs.

    – 2 – Manque de respect envers le client qui a fait le plaisir d’un achat dans ce magasin qui devrait, c’est la moindre des choses, lui permettre un contenant gratuit comme avant pour son produit. De plus, on n’a pas toujours un sac sur soi… et après plusieurs achats un sac ne suffit pas !

    – 3 – Sans compter que cela finit par coûter avec le nombre de magasins visités.

  20. Je pensais naïvement qu’un bistrotier n’avait pas le droit de refuser une verre d’eau. Il me semble même que pour les particuliers c’est la même chose, que nous avons obligation de donner un verre d’eau à un promeneur qui a soif. C’est ce qui se disait avant… En même temps, refuser de donner à boire à quelqu’un qui a soif, faudrait pas être très fufût.

  21. Boycotte de ce restaurateur , toujours prêt à ramasser du pognon avec des idées farfelus , BOYCOTTE!

  22. On nous parle d’inflation, moi je dis “spéculation”, je l’ai remarqué dans les commerces il y en a qui s’en mettent plein les poches oui !

  23. Avec mon mari, notre décision est prise depuis ke Covid :
    NE PLUS ALLER AU RESTAURANT !!!

    • Chacal n’y voyez rien de personnel le msg est destiné au modo.
      La phrase n’est pas recopiée dans son entièreté , le débat ici ne serait pas alourdi ?????????????.
      Je ne suis pas dupe se n’est pas à un vieux singe que l’on apprend a faire des grimaces .

  24. Certains restaurateurs ont investi dans des adoucisseurs pour avoir une eau de qualité avec possibilité de la gazéifier, l’eauest exellente et la carafe à un prix raisonnable! Par contre payer une bouteille d’eau 5/8€ c’ est exagéré! mais l’eau du robinet au goût javelisé doit rester gratuite! si ce restaurateur a investi pour avoir une eau de qualité et s’il fait payer la carafe 1€ , pourquoi pas! L’eau est aussi bonne qu’une bouteille en verre à5/87 selon les endroits!

  25. Ses clients en sont restés sur leur faim, euh, leur soif… Bientôt il faudra payer deux fois pour le pastaga : une fois pour la dose d’apéro et une fois pour l’eau qu’on va y mettre. Dans mon coin, le Maire nous a donné des conseils pour économiser l’eau, il pleut continuellement depuis février. Et je pense que l’été va être pourri. Que d’eau, que d’eau.

  26. Il y a une dizaine d’années, je m’étais dit qu’après la taxe carbone il y aurait la taxe oxygène! Pour respirer! suivront la taxe vision et auditive! Depuis la TVA (Giscard) une centaine de taxes ont été mises en place sans aucun référendum auprès de la population. à mon avis ils vont remettre la vignette automobile dans peu de temps!

  27. Elle a bon dos la sécheresse. Il n’y a pas de petites économies mon bon Monsieur, un sou est un sou.

  28. Bientôt, un terminal pour carte bancaire sur les robinets des lavabos dans les chambres d’hôtel…

  29. il y a au moins 5 ans que dans une boulangerie faisant office de salon de thé, je demande un verre d’eau avec mon café …et je le paye ! je vais maintenant très rarement, qui plus est, je ne demande pas d’eau !

  30. Ce restaurateur propose mais n’oblige pas de faire payer la carafe d’eau ,à cause de la sécheresse ? et du gaspillage ? du coup ce bon tartuffe, il laverait la vaisselle ,les casseroles ,les légumes avec quoi ? C’est avec ce genre d’initiatives et de réflexions ,que l’on rendra l’eau qui reste un bien public à donner du crédit aux lobbyistes du secteurs, à privatiser celle ci aux bénéfices des grandes multinationales

  31. Considérant que la carafe doit contenir un litre d’eau ce fumier revend le mètre cube a 100 euro

    • c’est sans doute plus rentable que sa popote!
      Je ne mets plus les pieds au restaurant depuis des années.
      J’ai apris à cuisiner et ça fait faire de sacrées économies!

  32. c ‘est dérisoire bien sur
    mais ce continental est a peine bon a donner a bouffer aux cochongliers

    ah! ces immigrés!!!!

  33. A Nantes aussi,pas tres loin de la place du Commerce,un restaurateur faisait payer la carafe d eau.Il avait affiche la jurisprudence a cet effet signifiant que c etait legal.C etait il y a 20 ans.

  34. C’est presque continuel la censure , même pour des mots propres .
    Citoyens n’oubliez pas votre filtre urine portable pour vos promenades urbaines , sur-urbaines ou sous-urbaines ..

Les commentaires sont fermés.