Les Résistants : le déclin français en 2 exemples d’Eric Revel

 

Eric Revel est spécialiste en finance internationale, journaliste ayant travaillé dans nombre des plus grands quotidiens (il a participé à l’aventure de Radio Nostalgie), éditoraliste au Bien Public, collaborateur du Point, il a fait partie de l’équipe qui, avec Christine Kelly, Marc Menant  et Eric Zemmour,   a lancé Face à l’Info.

On dirait bien que le quidam n’a pas sa langue dans sa poche et se sent suffisamment indépendant financièrement et reconnu pour se permettre de dire la vérité sur Macron.

 1,152 total views,  3 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. Très précis Éric REVEL. L’exemple des médicaments est frappant.
    Plus d’antibiotiques pour les bébés, et ça dure depuis un moment.
    Cela fait quelques années que les pharmaciens tirent la sonnette d’alarme, mais le Morpion au pouvoir se préoccupe uniquement de ce qui se passe à l’étranger : le sable des plages de Côte d’Ivoire attire tout particulièrement son attention par exemple.
    L’aide à l’économie pakistanaise est primordiale pour le micron.
    Les exemples foisonnent, micron se sent responsable du monde entier, micron veut tout régler avec la cassette des exploités français.
    Ce type est dérangé “grave”, mais il a été réélu.

  2. Qaund Mr Revel parle du déclin de la France c’est que notre pays est en plein déclin sur le plan , diplomatique , militaire , civilisationnel , sociétal , économique bref la France est la mouise !

  3. Ah c’est plus que révélateur,les agences de notations elles n’ont pas attendues ,moody’s ,Fitch et le FMI de tirer la sonnette d’alarme et d’abaisser cette note,la Borne sur les notations avait dit que si on ne respectait pas le déficit,se serait le chemin de la Grèce , tout ce que je constaterai c’est comme avec les banques les bénéfices sont pour elles et les déficits sont pour nous

  4. Ça fait un moment que j’apprécie Revel et cet article me réjouit.

    Pour le déclin, macron est très fort. Je ne l’ai pas regardé hier soir à la télé mais j’ai écouté quelques extraits à la radio. En voulant expliquer qu’il ne nous méprise pas il se ridiculise. Il se la joue Maurice Chevalier ! Par 2 fois il dit “pour ma pomme” croyant faire peuple. Un homme de son rang doit dire “pour moi-même”, le Français actuel dit “pour ma gueule”…
    Il y avait la pomme de Chirac, il y a celle de macron. Qu’il n’oublie pas que les Français n’ont pas cueilli sa pomme, ils ont juste ramassé une pomme blette tombée au sol.
    On ne peut rien faire avec sa pomme, ni compote ni cidre. Ah si, une tarte, mais il y a eu droit lors d’un bain de foule improvisé 😆.

    • Une tarte dans la poire pour un président qui nous prend pour des pommes. J’ai même regretté que la calotte n’ait pas été plus retentissante.

    • Manu qui chiale pour sa pomme. Mec, on t’a pas obligé à y aller!

    • Il vient de voir un film sur Arte avec Jean Gabin, han han !!

  5. Un journaliste lucide et honnête. Ça change des lèche-bottes qui pullulent sur les chaînes d’info, ou plutôt les chaînes de désinformation.

  6. On nous l’a répété hier chez le bouleau, le déclin Français s’il a lieu sera la faute des autres, ceux qui n’ont jamais gouverné, mais pour l’instant tout va bien grâce à qui? Le président nickel, la borne parfaite, lemaire un bonheur parfait, gromalin n’en parlons même pas. Bon je vous laisse les amis, le temps d’enfourcher mon déambulateur et je file sur mon chantier rien que pour le plaisir.

Les commentaires sont fermés.