Les sempiternelles tergiversations d’Israël

Hier, au milieu de la nuit, la trêve a été finalement conclue entre le Djihad islamique de la bande de Gaza et Israël, sous la coupole étouffante du locataire de la Maison Blanche. Il est vrai qu’Israël a réussi à amocher le Djihad islamique, mais était-ce là le véritable objectif ? Celui du moins que tous les Israéliens (du sud en majorité) anticipaient.

Non.

Le véritable objectif était de l’anéantir, de l’effacer sans aucune possibilité de rémission, car, en fin de comptes, amoché ou pas, Le Djihad islamique perpétuera ses activités nocives et meurtrières contre Israël et se fera aider par tous ceux qui le soutiennent afin de revenir triomphant sur la scène du prétendu conflit.

Alors, les Israéliens ce matin, se sentent bien mal à l’aise, certains se disent même avoir été bernés, d’autres, la mine triste, affirment que c’était prévu et que cela n’allait certainement pas changer même avec un gouvernement de droite-droite.

Tous se posent la perturbante question : Si Israël n’est pas capable le démembrer le Djihad Islamique, parti terroriste insignifiant comparé au Hamas, sera-t-il en mesure de venir à bout de ce dernier qui lui, est beaucoup mieux équipé, organisé, doté d’un arsenal et d’un contingent humain de taille.

Il est vrai aussi que l’armée israélienne, durant cette opération, a prouvé au monde entier – amis et ennemis – ses capacités d’organisation, la foi et la fidélité de ses citoyens, l’efficacité de ses armes de pointe et son habilité à ne pas porter atteinte aux civils palestiniens… contrairement à toutes les puissances occidentales qui se confrontent à des défis militaires de ce calibre. Contrairement aussi, aux terroristes palestiniens de tous bords qui ciblent sans vergogne, les civils israéliens dans le but de les tuer.

J’ai toujours sous les yeux les traits de ce monstre du Djihad islamique qui tirait à bout portant sur une femme enceinte et sur ses quatre fillettes assises sur la banquette arrière de leur voiture. Il n’y eut aucun survivant.

Mais laissons de côté les compliments et l’indéniable admiration que nous éprouvons envers les prouesses de l’armée israélienne, et faisons une analyse concrète face à la retraite calamiteuse d’Israël, sans avoir accompli une victoire étincelante,  sans avoir vaincu l’ennemi une fois pour toutes.

Le goût amer qui en résulte provient du fait qu’Israël évite des excursions prolongées à cause d’un plausible manque de souffle, d’une crainte de s’embourber dans une confrontation militaire terrestre qui coûterait beaucoup en vies humaines, en soldats surtout. Cet aspect le contraint apparemment à une sortie à la hâte avant qu’un accident imprévu ne change les donnes et le jette en pâture dans l’arène internationale – en l’occurrence l’ONU et les USA.

Et c’est ainsi qu’Israël jouira d’une trêve temporaire avec un ennemi tenace qui ne manquera certainement pas de lui noyauter le quotidien tant au sein d’Israël, que dans les territoires prétendus palestiniens, dans lesquels  pullulent des nids de volontaires pour un carnage en due forme de juifs.

Rendez-vous donc dans six mois, un an, ou simplement quelques jours, lorsqu’Israël célébrera sa reconquête de Jérusalem avec sa marche des drapeaux.

Thérèse Zrihen-Dvir

 1,278 total views,  1 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. Encore un calumet de la paix .
    Les mauvais indiens emplumés et les bons cowboys.

  2. Sauf que les Israéliens attendent trop les sous-sous de l’oncle Sam. Un peu comme Giorgia en Italie avec les sous-sous de l’Europe. Si tu n’es pas financièrement autonome point de liberté dans ton propre pays, surtout qu’Israël comme l’Italie doit écouler ses marchandises aux USA et à l’Europe. Et ça fait réfléchir même ceux qui sont pour la manière forte.

  3. au fait la racaille marocaine immigrée au canada,dite lazarra,en vrai fatima hafdi,et qui a representé la France (??????) a l eurovision et perdu a bien fait un doigt d honneur

    racaille un jour racaille toujours

    a quand l eurovision en arabe au lieu de cet insupportable anglais

    mieux a quand la disparition de cette émission pour demeurés

  4. Excellente analyse de la situation d’Israël. Tout est clair en quelques phrases.
    Vous avez le don de comprendre parfaitement ce qui se passe là-bas et de l’exprimer si magistralement, merci et bravo.

  5. Une trêve avec ces salopards? Un marché de dupes. Surtout sous l’égide des USA devenus pro-islamistes…

  6. Les israéliens devraient vider la bande de Gaza et se l’approprier. Point barre. Ça dure depuis trop longtemps et merde pour les amerloques, ça ne les regarde pas.

Les commentaires sont fermés.