Les salauds réintègrent les soignants suspendus… et prévoient de les jeter à nouveau !

Les députés macronistes et leurs alliés ont bataillé comme des malades pour que la réintégration ne soit pas votée, ils ont fulminé contre les complotistes, bref ils ont joué le rôle qu’on attendait. Ils sont très peu nombreux à avoir reconnu avoir été manipulés, avoir manipulé eu égard aux révélations sur les impostures, mensonges et autres crimes de ceux qui nous ont imposé le vaxxin. Les autres continuent de jouer leur petit théâtre et ils ont réussi, les traîtres, à faire écrire dans la loi que, en cas de retour de l’épidémie (je refuse d’utiliser le mot “pandémie” pour cette criminelle mascarade) les ex-soignants  non vaccinés seraient à nouveau jetés à la rue sans traitement. Ils ont suspendu l’arrêté mais ils ne l’ont pas supprimé.

«L’obligation de vaccination contre la Covid-19 prévue par l’article 12 de la loi du 5 août 2021 susvisée est suspendue»,

Le sadisme des Macroniens n’a d’égal que leur arrogance. 1789 a eu lieu pour moins que cela, qu’on se le dise

Le ministre de la santé François Braun avait annoncé la réintégration prochaine de ces soignants au début du mois, après l’avis favorable de la Haute Autorité de santé (HAS) donné fin mars. Les conditions de ce retour, qui prévoient notamment que la personne suspendue se voie réintégrée dans le même poste ou un poste «équivalent», ont été définies par le gouvernement dans une instruction ministérielle diffusée il y a deux semaines, pour laisser aux hôpitaux et autres établissements de soin le temps de se préparer. Le gouvernement garde la possibilité de suspendre à nouveau les non-vaccinés si la pandémie repart, par un nouveau décret.

Un nombre de personnes concernées assez faible

Le groupe PCF à l’Assemblée nationale a fait voter le 4 mai une proposition de loi abrogeant définitivement l’obligation vaccinale contre le Covid, ce qui interdirait tout retour des suspensions. Mais le gouvernement s’y oppose, et la proposition de loi n’a pas encore été examinée par le Sénat.

L’exclusion des soignants non-vaccinés a enflammé les réseaux sociaux, mais le nombre de personnes concernées est probablement assez réduit. Les estimations vont de quelques milliers, suivant les indications parcellaires obtenues notamment auprès du ministère de la Santé, à «de 20 à 40.000 personnes», selon Elsa Ruillère, une animatrice de collectifs de soignants refusant le vaccin devenue élue CGT Santé.

Au total, l’obligation de se vacciner a été requise auprès de 2,7 millions de personnes, qu’elles soient directement au contact avec les malades – aides-soignants, infirmiers, médecins, ambulanciers, aides à domicile, pompiers – ou encore indirectement comme les personnels administratifs des établissements de soins.

https://www.lefigaro.fr/conjoncture/covid-19-le-gouvernement-publie-le-decret-permettant-le-retour-des-soignants-non-vaccines-20230514

 1,533 total views,  1 views today

image_pdf

21 Commentaires

  1. Pour une fois les cocos font preuve de sagesse et de défense des libertés individuelles.
    Je me demande où se placent Marine et Zemmour.

  2. Il faut absolument exiger que Macron se vaccine ainsi que tous ces politiques, sous constat d’huissier et vaccin choisi et contrôlé également.

  3. Je précise que je ne suis pas vacciné et que j’ai eu le covid. Je précise que notre fille non vaccinée a eu le covid. Et je précise pour finir que, malgré nos embrassades avec ma Chérie non-vaccinée-suspendue, elle ne l’a jamais choppé !
    Pourvu qu’en retournant travailler avec les empoisonnés, elle ne le contracte pas…

    • Oui en plus avec un test non fiable… alors, beaucoup ont eu le soit-disant covid (un virus parmi tant d’autres) sans l’avoir vraiment eu.

  4. Ben oui, c’est ça une dictature ! Leur retour, comme celui de ma Chérie IDE, est suspendu à la bonne volonté du Dieu Micron2.
    Ces gens retournent bosser avec une laisse autour du cou ; va falloir être bien sage hein ?!!!

  5. Je travaille le bois et le fer, le fonctionnement d’une veuve est simple et c’est même possible de réaliser une veuve multi fonction car il va y avoir beaucoup de candidats pour les essais, celle qui à servi pour le dernier roi de France doit toujours exister je crois, celle-ci sera réservée pour le traître sur le trône car c’est une veuve à monarques…

    • Une guillotine à dix places, ça serait super. Dix d’un coup, un gain de temps énorme.

  6. Les députés ne doivent pas lâcher le morceau et la loi doit être votée jusqu’au bout.

  7. De toute façon les soignants non vaccinés sont réintégrer dans les hôpitaux publics de France et de Navarre et si les Dingos Covidiste qui voient en ces personnes des dangers selon eux alors que les vaccinés sont des dangers public suite au fait que le vaccin ne les protège pas de maladie ni de la transmission et qui les menaces de les virés subiront les conséquences de leur folie et Wargon et sa bande vont payer ça très cher !

  8. Ça m’étonnerait qu’ils en récupèrent beaucoup. La plupart n’ont pas attendu le décret pour aller voir ailleurs. Il fallait bien manger.
    Je n’espère qu’une chose, c’est qu’un jour ou l’autre, ces macronistes aient besoin d’un de ces “parias”.

  9. pourquoi ne pas soigner et exclure ces gouvernants et certains politiques de leur folie nuisible et néfaste

  10. Et si on jetait de suite le MACRON nous ne serions pas plus tranquilles ???

  11. Ce gouvernement continu de mentir et de manipuler jusqu’au bout. Ce sont des criminels qui soutiennent toujours les labos responsables de ces crimes. Comme le sang contaminé, jamais ils seront punis. Au contraire ils se réservent le droit de continuer. Coupable mais pas responsable, donc jamais inquiètés. Bande d’ordures.

  12. La plupart ne veulent pas revenir. Ils se sont reconvertis. Macron et Borne plus Renaissance, des pourris.

  13. On n’est dans un monde de fous, des soignants vaccinés et positif au covid ont été en contact avec des malades, pendant ce temps les soignants non vaccinés et avec un test négatif restaient chez eux ! Et cela continue “la soupe chimique ” n’évite pas la contamination, si un nouveau variant arrive cela ne changera rien. Le pire est que pas grand monde qui réagit.

    • “si un nouveau variant arrive cela ne changera rien”

      La seule solution, ne pas se faire tester. Notre survie est en jeu, il faut arrêter cette mascarade.

Les commentaires sont fermés.