Elon Musk nomme un drôle de PDG pour twitter !

Bizarre, bizarre… Comme c’est étrange ! Elon Musk continuera de gérer twitter mais il n’en sera plus le PDG, il ne s’occupera plus que du design et des nouvelles technologies. Pourquoi pas ? Mais pourquoi se faire remplacer par quelqu’un qui est aux antipodes de ses valeurs ?

Il supprimait la pub, elle est l’une des plus grandes spécialistes des revenus généras par la pub…

Il refusait les accusations de complotisme, notamment sur le Covid et il dénonce les pouvoirs totalitaires des grands financiers, notamment ce qui nous ont mis dedans avec la vaxxination obligatoire ? Elle travaille avec Davos et y avait géré la vaxxination…

Bref, comprenne qui pourra…

Certes, Tesla se plaignait de voir Musk passer trop de temps avec twitter aux dépens de Tesla, ce qui pouvait s’entendre, mais pourquoi choisir une telle bonne femme ?

Faut-il comprendre qu’il a entendu les menaces (dont celle de Der Leyen prête à l’interdire en Europe comme ils ont interdit RT France ? S’agit-il d’une manoeuvre de contournement ? Musk se désintéresse-t-il de son jouet ?

 

S’il y a une personne qui peut sauver les revenus de Twitter, c’est bien elle. Choisie par Elon Musk pour prendre la tête du réseau comme CEO (directrice générale) dans six semaines, Linda Yaccarino fera face à un double défi : faire revenir les gros annonceurs, qui ont suspendu ou réduit leur activité sur un réseau beaucoup moins modéré qu’avant, et diriger une entreprise technologique qui a perdu 80 % de ses employés. Avec une personnalité affirmée et des contacts privilégiés avec les grandes marques, l’ex-patronne de la pub du groupe NBCUniversal semble la candidate idéale.

Une vétéran de la pub et des médias

A 60 ans, Linda Yaccarino a passé deux décennies chez Time Warner, et surtout 12 ans chez NBCUniversal comme patronne de la pub. A la tête d’une équipe de 2000 personnes – et un chiffre proche du nombre de salariés restants chez Twitter – elle a a généré plus de 100 milliards de revenus publicitaires, soit le triple du chiffre d’affaires de Twitter entre 2011 et 2022.

https://www.20minutes.fr/medias/4036774-20230513-linda-yaccarino-choisie-elon-musk-diriger-twitter

.

DÉPÊCHE — Elon Musk a nommé Linda Yaccarino à la tête de Twitter, tout en conservant un rôle non négligeable dans la gestion du réseau social. Un choix qui a tout l’air d’être stratégique, bien qu’assez surprenant.

Quelques jours auparavant, le patron de Tesla demandait à ses abonnés s’il devait ou non lever le pied de Twitter ; la réponse a été oui. Notamment parce que les investisseurs de Tesla (son entreprise la plus lucrative) craignaient qu’il passe trop de temps ailleurs. Hier, il annonçait avoir trouvé un remplaçant. Aujourd’hui, elle est nommée et attire les projecteurs sur elle. Et pour cause !

Linda Yaccarino ne sort pas de nulle part. Pour obtenir ce nouveau poste, elle a quitté la direction de la publicité et des partenariats de NBCUniversal, chez qui elle supervisait quelque 13 milliards de dollars de revenus publicitaires annuels. Un profil très “marketing”, qui dénote un peu avec l’aversion que voue Elon Musk à la publicité — qu’il a presque bannie du réseau, au profit des abonnements payants — et aux médias. C’est d’ailleurs dans ce contexte qu’ils se sont rencontrés à la mi-avril, lors d’une conférence sur le marketing. Lors de cet entretien, elle défendait bec et ongles l’importance des annonceurs et de leur éventuelle “influence” sur Twitter. Sa vision des choses consisterait à faire de Twitter “un endroit où ils seront enthousiastes à l’idée d’investir”, dans des domaines tels que “le développement de produits, la sécurité des publicités et la modération du contenu”. Apparemment réticent, Elon Musk avait alors répondu : “Je crains que cela ne provoque une réaction négative de la part du public”.

Mais le Curriculum Vitae de Linda Yaccarino ne s’arrête pas là. Comme l’indique son compte LinkedIn, elle dirige des groupes de travail au sein du Forum économique mondial depuis 2019, a présidé l’Ad Council et orchestré une campagne de vaccination contre le Covid-19 en son sein, et a été choisie par le gouvernement de Trump pour diriger un conseil présidentiel sur le sport et la nutrition pendant deux ans.

Elon Musk l’a-t-il nommée parce qu’elle et lui sont en phase sur tous ces sujets controversés ? Au vu de ses coups d’éclat médiatiques à lui, rien n’est moins sûr ! En tout cas, cela correspond aux thèmes vis-à-vis desquels il a l’habitude de se montrer loquace. Alors, le restera-t-il ?

S’il cède sa place de PDG, il a expliqué prendre le poste de CTO (“chief technical officer”, le poste de direction qui encadre l’ensemble des équipes techniques). “Elle va se concentrer principalement sur les affaires, tandis que je vais m’occuper du design du produit et des nouvelles technologies”, a-t-il ajouté sur Twitter.

https://www.francesoir.fr/societe-economie/nommee-par-elon-musk-linda-yaccarino-devient-pdg-de-twitter

 1,870 total views,  1 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. Un peu comme Zemmour, non ?
    Mais quand est-ce que vous arrêterez de croire en un sauveur, qu’il s’appelle Musk, Zemmour, Trump, Fouché, Raoult, Jésus ou Tartempion ?
    Ils font des révolutions pour abattre les tyrans, et la première chose qu’ils font ensuite, c’est se choisir un chef.

  2. Linda Yaccarino nouveau PDG de Twitter ? Bizarre ! Mais si Mr Musk a choisi cette femme c’est que vraiment elle peut faire l’affaire pour redresser le réseau social et contnuer le travail entrepris par Mar Musk pour redresser ce réseau social qui appartenait à la Mafia indienne Vijaya Gade en tête qui procédait à la censure de toute informations contraire à la doxa dominante avec le COCO19 et l’affaire de l’ordinateur portable du proxénète Hunter Biden avec le soutien du FBI les Twitter Files afin de rendre Twitter plus démocratique et très porter sur le pluralisme d’opinion . Yaccarino pourra réussir ce défi !

  3. Quand j’ai vu la photo de cette Linda Yaccarino au début, j’ai cru qu’il s’agissait d’un travelo… En tout cas, j’espère me tromper, mais sa nomination ne me dit rien qui vaille.

  4. Nous nous sommes emballés un peu vite, après le rachat de Twitter par Musk.
    Ça fait déjà plusieurs semaines que l’excellent Jonathan Sturel a dénoncé la supercherie : son compte Twitter a été fermé à plusieurs reprises par la clique d’Elon Musk, alors qu’il n’avait rien publié d’extravagant.
    Musk est donc au service des mondialistes et du politiquement correct, comme les autres !

  5. Coquilles :
    – grandes spécialistes des revenus généras par la pub…
    revenus +générés+ par
    – notamment ce qui nous ont mis dedans avec la vaxxination obligatoire
    notamment +ceux+ qui

  6. Twitter prenait l’eau de toute part. Difficile de vivre sans pubs de nos jours.

        • Vous avez remarqué vous aussi que les commentaires sur Internet surpassent aisément ceux du Café du Commerce de nos pères. C’est qu’on ne risque même pas de rougir de honte en se faisant ramasser en direct. La fête du slip, comme disent les mêmes élégants Français dont le vocabulaire fin s’est enrichi avec notre époque brillante..

Les commentaires sont fermés.