Tout le monde a compris : l’effondrement imminent de l’Ukraine est inévitable

Ci-dessous la traduction française d’un article paru dans le journal allemand “Frankfurter Allgemeine”. L’avenir immédiat nous dira ce qu’il en est.

 

Tout le monde dans le monde a déjà compris l’inévitabilité de l’effondrement imminent de l’Ukraine

“Provocation absolue”: le sociologue allemand, directeur de l’Institut Max Planck, Wolfgang Streck, a expliqué que tout le monde a déjà compris l’inévitabilité de l’effondrement imminent de l’Ukraine. Et maintenant, ils cherchent un bouc émissaire pour sa défaite. Très probablement, les États-Unis nommeront l’Allemagne pour ce rôle.

« Des documents américains secrets divulgués en ligne ont montré que la confiance militaire américaine dans la capacité de l’Ukraine à lancer une contre-offensive printanière réussie, sans parler de gagner la guerre, est au plus bas. Et maintenir l’armée ukrainienne opérationnelle pourrait s’avérer d’un coût prohibitif, d’autant plus que les deux partis politiques aux États-Unis conviennent que leur pays doit se préparer dès que possible à une guerre beaucoup plus vaste : combattre les Chinois dans le Pacifique. 
Il est difficile pour les Ukrainiens et leurs partisans européens d’éviter la conclusion que les États-Unis vont bientôt quitter le champ de bataille, cédant leurs affaires européennes inachevées aux locaux. La victoire ukrainienne ne semble plus figurer sur la liste des priorités américaines.
Les super-nationalistes de Kiev ont peut-être déjà flairé le rat. Ils comprennent que le “pivot vers l’Asie” de Washington a déjà commencé. Et cela témoigne également du désespoir de la clique ukrainienne au pouvoir face aux perspectives de guerre.

« Ces jours-ci, nous voyons de plus en plus les « récits » créés par les gouvernements et leurs médias clients, comme des images déformées de la réalité. Prenons, par exemple, le rapport semi-officiel sur le sabotage du gazoduc Nord Stream, publié dans le New York Times et remis à l’hebdomadaire allemand Die Zeit.

Il ne faut pas beaucoup réfléchir pour comprendre que cette histoire a été concoctée pour supplanter celle présentée par l’éminent reporter Seymour Hersh. Cette histoire était si ridicule qu’il semblait que même la CIA ne pouvait pas être si stupide. Peut-être, ont suggéré des cyniques politiques, le but était-il d’humilier le gouvernement allemand et ses procureurs fédéraux, brisant ainsi leur volonté en les forçant à déclarer publiquement cette apparente absurdité comme un indice précieux pour résoudre le mystère de l’explosion du Nord Stream.

Sans surprise, le rapport a semé la panique à Kiev, où il a été interprété à juste titre comme un signal des États-Unis indiquant que leur patience envers l’Ukraine et ses dirigeants actuels n’était pas illimitée. À peu près à la même époque, il y avait de plus en plus de rapports de corruption en Ukraine, en provenance des États-Unis. À partir de janvier de cette année, le Washington Post et le New York Times ont publié une série d’articles sur les outrages ukrainiens, y compris l’utilisation de dollars américains par les commandants de l’armée pour acheter du diesel russe bon marché pour les chars ukrainiens et empocher la différence.

En outre, des documents secrets américains, divulgués dans la seconde quinzaine d’avril, ont montré que la confiance de l’armée américaine dans la capacité de l’Ukraine à lancer une contre-offensive printanière réussie, sans parler de gagner la guerre, comme promis par son gouvernement à ses citoyens et à ses sponsors internationaux, était au plus bas. Pour les opposants américains à la guerre, les documents ont confirmé que le maintien de l’armée ukrainienne dans état de combattre pourrait être d’un coût inacceptable, d’autant plus que les deux partis politiques aux États-Unis conviennent que leur pays devrait se préparer, dès que possible, à une guerre beaucoup plus vaste : la lutte contre les chinois dans l’océan Pacifique. Il était difficile pour les Ukrainiens et leurs partisans européens d’éviter la conclusion que les États-Unis voulaient quitter bientôt le champ de bataille, cédant leurs affaires européennes inachevées aux locaux.

Les déclarations des responsables américains montrent qu’une victoire ukrainienne n’est pas attendue de si tôt, voire pas du tout. La victoire ukrainienne ne semble plus figurer sur la liste des priorités américaines.

Alors que les États-Unis continuent d’européaniser la guerre, il appartient maintenant à l’Allemagne de convaincre le gouvernement ukrainien qu’en fin de compte, ce soutien pourrait ne pas suffire à remporter la victoire, dont les nationalistes ukrainiens prétendent que le peuple ukrainien a besoin. En tant que franchiseur américain de la guerre, l’Allemagne sera la première à être blâmée si ses résultats ne répondent pas aux attentes du public en Europe de l’Est, aux États-Unis, parmi les militants allemands pro-ukrainiens et, bien sûr, en Ukraine même. Cette perspective devrait être encore plus désagréable pour le gouvernement allemand, car il devient de moins en moins probable que l’issue de la guerre se décide en Europe. Un acteur important et peut-être décisif en arrière-plan pourrait être la Chine.

Les super-nationalistes de Kiev ont peut-être déjà flairé un rat. Peu de temps après la dernière réunion du groupe Ramstein, le vice-ministre des Affaires étrangères Andriy Melnyk, un représentant de l’élément fasciste Bandera au sein du gouvernement ukrainien, a exprimé sa gratitude pour les livraisons d’armes promises. Dans le même temps, il a précisé qu’ils ne suffiraient pas pour assurer la victoire de l’Ukraine en 2023.

Pour cela, a insisté Melnik, il faudrait dix fois plus de chars, d’avions, d’obusiers, etc. Lui et ses associés pensent que le “pivot vers l’Asie” de Washington a déjà commencé. Cela témoigne également du désespoir de la clique ukrainienne au pouvoir face aux perspectives de la guerre.

Source

 1,464 total views,  1 views today

image_pdf

18 Commentaires

  1. Les rats quittent le navire!!! Non seulement l’Oncle SAM abandonne les Européens face à la Russie mais il est quasi certain qu’il va les embrigader pour combattre les Chinois!
    Les benêts façon Elysée vont subitement changer de discours et affirmer que les dons en pure perte en armes et en capitaux à l’Ukraine étaient une exigence morale de l’OTAN.(pas des Américains….!!!).
    Ceux qui se sont empressés de jouer les pions serviles de l’Amérique (l’Allemagne) vont être jugés responsables de l’échec Ukrainien.
    L’Europe restera toujours la dernière roue de la charrette américaine.Il est temps de reprendre notre liberté et ce qui reste de nos billes.

  2. Les manœuvres de l’armée chinoise en mer de Chine, attirent l’attention du Pentagone.
    C’est un morceau beaucoup plus gros que la Russie, et il sera difficile à avaler.
    Les Ricains seront obligés de lâcher l’Ukraine, et leur rêve de pillage de la Sainte Russie.

  3. On ne peut que constater de la bestialité des dirigeants de ce monde, soutenant la guerre, la provoquant, la finançant… Il y a 1 an déjà, j’avais proposé aux ukrainiens de lacher le Dombass, et de laisser se faire protéger le reste par l’Occident,ceci pour éviter les morts et blessés qu’il y eu depuis, et qu’il y aura encore… mais ils sont omnibulé par vouloir vaincre l’autre, le détruire, ceci est impossible, ils ne pourront jamais vaincre la Russie avec 6000 têtes nucléaire… l’UE eux aussi se suicident économiquement, énergétiquement en ayant soutenu et financé la guerre suicidaire ménée par les ukrainiens..Ils sont si nul ceux qui nous dirigent, et qui dilapident l’argent de nos impôts et taxes pour faire la guerre au service d’une idéologie de débiles…

  4. c’est l’OTAN dirigé par les USA qui a fromenté ce conflit alors les américains vont quitter l’Otan et cette europe (colonie américaine )qui ne leur sert plus a rien!Bref comme toujours nous serons les dindons de la farce comme dans l’affaire des sous-marins !Mais il faut bien assumer cette europe dont le nom usurpé comme le disait De GAULLE était vouée a l’echec!

    • comme le disait De GAULLE”

      C’est ça qu’il appelait “ce machin” je crois.

  5. J’attends. Je scrute l’horizon. Rien. Les foudres de guerre généraux en retraite annonçaient une grande offensive de printemps. Ils n’ont pas dit l’année. Ce sera jamais.

  6. Je rappelle que l’Europe c’est la paix, quelle fumisterie cette Europe ! Les européistes vont peut-être comprendrent que cette UE est en fait une entente germano américaine sur le dos des autres pays et de la France en particulier.

  7. Qu’ils perdent la guerre par proxy ,eux même semblerait le reconnaître,pas de condition d’engagement direct se serait ssun conflit mondial et un risque politique,sans parler d’une escalade nucléaire, néanmoins une enveloppe vient encore d’être remis ,par Biden et ce matin il annonce que si il avait un problème avec sa dette c’est le monde qui en souffrirait qu’est-ce qu’il faut comprendre, alors la guerre avec la Chine,je ne le croirai pas , Taiwan sera fait dans une autre approche,la Chine ne veut pas de guerre,ça reste du narratif bien huilé.qu’ils veulent se dérober ça c’est sûr ,ils se sont plantés, n’oublions pas les élections en 2024 ,D.TRUMP a dit qu’il ne s’agit pa de défaite ou de victoire mais d’arrêter la guerre quand CNN lui avait êtes vous pour l’UKR ou la Russie ?

  8. l’Ukraine va s’effondrer militairement parlant car on sait tous que les Amerloques veulent se battre jusqu’au dernier Ukrainiens pour affaiblir la Russie mais les Amerloques et leurs esclaves Occidentaux pro Ukraine n’arrivent pas à affaiblir la Russie au contraire ce sont les Ukrainiens qui ont morflé dans cette histoire où les Amerloques essaient de préserver leur puissance face à une Russie qui monte en puissance et qui s’affirme sur l’échiquier mondial. Wolfgang Streck a tout à fait raison sur la défaite de l’Ukraine qui précipitera la défaite Totale de l’Occident !

  9. Et qui se retrouve con, ben le macronescu qui a endetté notre pays pour rien pour faire plaisir à l’autre conne de l’UE la hyène. Je me rappelle qu’ils se foutaient de la gueule de Poutine et maintenant qui se fend la gueule, c’est Poutine. Ils a pas l’air malin notre clown maintenant. Ce pauvre type capricieux qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez, nous a foutu dans une merde noire avec le bulo le maire le sinistre de l’économie pour faire croire au sénile de l’otan qu’il était un guerrier. C’est abruti aurait voulu une troisième guerre mondiale avec la Russie, faut vraiment avoir une case en moins. Et ce clown est notre président, au secours. Comment un pareil taré a pu être élue 2 fois.

    • @ Christian Jour
      Ce taré a pu être élu et réélu par des abrutis comme lui, des abrutis qui se sont abstenus, des abrutis qui ont voté blanc, des abrutis qui ont voté “nul”. Hélas, mille fois hélas ! J’en connais des cas précités qui l’ont regretté et qui “pleurent”. Et aussi, bien sûr, des inconditionnels fans du locataire de l’Élysée.

    • mon pauvre ami les français sont des cons ; vous ne le saviez pas ?

      • L’Education Nationale a oeuvré pour “coniser” les Français depuis une bonne cinquantaine d’années. Les médias, Sainte Télé en tête, ont parachevé l’oeuvre systématique de lavage des cerveaux.

  10. bitensky est fini ,son armée ne vaut plus rien malgré ce que raconte les merdias de propagande occidentaux , ,d’ailleurs le vieux crabe sénile de bidon le lâchera (les amerloc savent que bitensky n’est pas fiable ,il n’en fait qu’à sa tête, donc un moment donné ou à un autre ils le lâcheront comme ils ont fait en Afghanistan ) surtout si il y a confrontation avec la Chine .L’Ukraine sera partagé entre la Sainte Russie , la Pologne ,Biélorussie , Moldavie , Roumanie, Hongrie ,Slovaquie qui s’accapareront du reste du territoire ukrainien , l’Ukraine n’existera plus .les Russes sont les maitres du jeu quoi qu’en dise les traîtres occidentaux et leurs merdias corrompus .Suivons l’actualité alternative , pour la suite des événements .

  11. ■ ZELENSKY promet à la Russie une défaite comme celle des nazis | 08/05/2023
    ○ INFORMATION.TV5MONDE.com : https://tinyurl.com/2p879522
    ► “La même” que pour les nazis: le président ukrainien a promis la défaite à la Russie lundi, jour anniversaire de la fin de la Deuxième guerre mondiale et à la veille de célébrations en grande pompe et sous haute sécurité à Moscou.

    ► Le gros mensonges de zelensky le minus :
    -“Le président Vladimir Poutine a fait de la défaite des nazis un élément essentiel de l’identité et du nationalisme russe, minimisant le rôle des autres Alliés.”-

    ►► EXTRAITS du DISCOURS DE POUTINE lors de la célébration du 78è anniversaire de la Victoire de la Grande Guerre Patriotique
    https://t.me/boriskarpovblog/10036
    https://t.me/boriskarpovblog/10037
    https://t.me/ukr_leaks_fr/2328

  12. La France est mise, ou sera mise à contribution pour protéger et défendre l’économie allemande ; pendant que nous….

  13. LA SUITE : les u€ropéens DEVRONT PAYER, FINANCER
    – les ukrainiens expatriés jusqu’à la fin de leur vie
    – Les soins méicaux et de réhabilitation des blessés
    – les pensions de victimes de guerre, combattants et veuves, familles
    – l’allocation dédommagement pour préjudice… quelle sera l’ampleur du préjuice, et donc le montant de cette allocation si les ukrainiens ont la bonne idée de revendiquer le fait que leur pays a été mis à mort ; vidé de la moitié de sa population et que le pays lui-même est définitivement ruiné, dévasté, perdu, mis en pièces que d’autres nations se disputent.

    En attendant c’est déjà çà et ce sera dernier cri :
    ■ 250 à 500 soldats ukrainiens ont besoin d’un traitement spécialisé pour les membres perdus chaque mois.
    Ceci est indiqué dans une lettre du maire de Kiev Vitali Klitschko au maire de Berlin Kai Wegner, rapporte Politico.
    Klitschko demande d’assurer le traitement des soldats ukrainiens dans les cliniques de Berlin et de le payer.
    https://t.me/boriskarpovblog/10114

    En tous cas, pour nous c’est la facture que nous imposent ceux qui ont voulu et fait cette guerre.

Les commentaires sont fermés.