On s’en fout que Borne soit lesbienne ou pas, ça l’empêche pas “d’enculer” la terre entière

Le titre n’est pas de moi, mais d’un tweeter qui, à mon sens, a tout résumé, même si c’est un peu vulgaire.

Le compagnon de Borne existe, pacsé avec une autre femme !

Une dernière de la Macronie.

La Macronie, on le sait, n’agit plus sur le réel et depuis bien longtemps.
Son terrain de jeu  à elle, c’est le virtuel et donc, son inaction dans le monde réel a un pendant dans le monde virtuel, à savoir la communication.
Cela avait commencé très tôt, lors d’une rumeur qui enflait à propos des relations intimes supposées entre Mathieu Gallet, directeur de Radio France et Emmanuel Macron.
Branle-bas de combat !
Sur les conseils de Xavier Niel (le “gendre” de Bernard Arnault, les enfants duquel eurent pour prof Brigitte Macron, le monde étant décidément très petit), on mobilisa Mimi Marchand qui lança une campagne de presse à faire pleurer dans les chaumières : Emmanuel et Bribri marchant main dans la main, au bord de la mer. Quelle magnifique histoire d’un amour qui ne connaît aucune limite dans sa puissance, pas même l’âge. Ouf ! Les apparences sont sauves.
La ficelle étant éprouvée, rebelotte pour Elisabeth Borne. On reprend la technique de l’écran de fumée ! La communication c’est un art de la guerre, il faut savoir donner de fausses pistes à l’ennemi.
Ainsi, on découvre qu’Elisabeth Borne a un compagnon, elle n’est donc pas, comme les méchantes rumeurs le prétendaient, lesbienne.
Une journaliste a enquêté, le compagnon d’Elisabeth Borne existe bel et bien, et il est même pacsé.
avec une autre femme !
La journaliste qui avait pu s’entretenir avec Elisabeth Borne lors de l’écriture de sa biographie a redemandé un rendez-vous pour essayer de tirer au clair cette bizarrerie : Elisabeth était dorénavant aux abonnés absents.
De la com’ qu’on vous dit ! De la com’, encore de la com’, toujours de la com’, rien que de la com’ !
C’est ça l’essence de la Macronie, c’est même le fond de son âme : depuis le tour de France du Grand Débat, retransmis chaque après-midi à la télé à son remake actuel avec les “100 jours pour convaincre” et ses déplacements dans toute la France pour occuper le terrain et distiller le message “C’est où je veux, quand je veux. Même pas peur.“.

Ségolène Royal a aussi la dent dure, de dire que la Borne était tellement dure qu’elle faisait régulièrement pleurer ses collaborateurs.
Complément tweeter

 2,335 total views,  1 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. Bon Borne To be Alive la Nosferatu de la Macronie sa vie privée ne nous concerne pas mais en revanche elle bien prendre les Français pour des Cons avec sa politique boule puante. La Macronie c’est de la Boule puante à plein nez !

  2. Elle couche avec qui elle veut ou pas. Perso, rien à braire ! En tous cas c’est pas avec moi. Mais qu’ils dégagent vite et aillent écrire leurs livres et coucher avec qui ils veulent ces dépravés du gvt.

  3. Il y a t’il un seul homme sur terre qui serait intéressé par madame Borne? J’en doute, même pour son argent ou sa notoriété.

  4. Nous avons un gouvernement quand même peu conventionnel du point de vue des mœurs, pour ne pas dire tous, la plupart sont LGBTQ+ et cela ne peut avoir à mon avis qu’une influence négative sur notre politique nationale et internationale ? Des individus sans enfants, sans attaches, focalisés sur eux-mêmes et non sur la population, ne dit-on pas qu’un bon père de famille fait un bon chef d’entreprise ?

  5. Fin de race, point.
    Il est temps de mettre un terme à ce monde, l’ont bien compris les tenants de tout ce bazar immonde.
    Avec sa voix un peu rauqe, on dirait une journaliste de France Inter : toutes LGBTQI. Le plan fonctionne à merveille.

  6. L’affaire Jean-Michel n’est toujours pas détricotée, allez-y doucement les journalistes avec les polichinelles! J’arrive plus à suivre moi hé ho!
    Les français pourraient-ils choisir un gvrnmt plus charentaise et moins Santa Barbara la prochaine fois? La série est trop longue, y’a trop de saison là. Merci.

  7. Assez de tous ces gens du Gouvernement qui nous mentent et cassent la France !!!!!

  8. Après Schiappa et Lemaire avec leurs bouquins pornos, les rumeurs sur Macron, sur les harcèlements ou agressions sexos de certains, les relations très spéciales des uns et des autres , les photos des bas morceaux de Benjamin, maintenant les amours supposées saphiques de la chef, ce n’est plus un gouvernement ni un parti, mais un club de libertins et le cabaret de chez Michou ancienne formule tout à la fois. Bientôt un numéro d’effeuillage?

    • Ha non beurk… pitié…c’est dégueu là. Je préférais l’histoire de la chaise empaillée et de la cabane au fond du jardin💩😂

  9. Un des soucis de M’ame Borne c’est la bicyclette. Pour utiliser ses pistes cyclables à venir elle tient absolument à ce que les jeunes apprennent à faire du vélo (Europe 1 hier soir).
    Vous vous rendez compte, elle est capable d’en faire une priorité nationale !!!
    De plus, les vieux se démerderont, eux qui ne peuvent plus appuyer sur les pédales.
    Je lui ai toujours trouvé un air viril, surtout quand elle tente de faire sa grosse voix…

    Elle a un supposé remplaçant (parmi d’autres), le ministre de la guerre des boutons : Lecornu.
    Ne cherchez pas sa femme, vous ne trouverez pas…😉

    • Comme elle fume comme un poêle, le souffle va lui manquer pour pédaler entre deux bornes. Lecornu, un nom prédestiné pour le cocuage ?

Les commentaires sont fermés.