Egypte : la voilée cuisine et mange la tête de son fils de 5 ans après décapitation

…C’est l’oncle qui a trouvé des morceaux du corps dans des seaux, découpé à la machette.

Sommaire : 

coran

Barbarie en islam.

  • Egypte : la voilée cuisine et mange la tête de son fils de 5 ans après décapitation à la machette
  • Elle a eu les yeux arrachés,  a reçu 9 balles, 10 coups de couteau : découvrez comment les talibans ont torturé une ancienne policière afghane
  • Danemark : un Sommalien jugé pour avoir poignardé un homme à plusieurs reprises à la tête et au cou avec un tesson de bouteille
  • Espagne : le musulman qui a attaqué un prêtre à la machette à l’intérieur d’une église a déclaré que “la foi chrétienne devait être éliminée”

Dhimmitude des Occidentaux, soummission à l’islam :

  • GB : le journal britannique Mirror, présente avec complaisance une épouse de Daesh comme “influenceuse de mode”
  • Norvège : les demandeurs d’asile musulmans bénéficient désormais de la gratuité des transports publics à Oslo et à Viken
  • Suède : le chef du parti musulmande gauche demande que l’Aïd devienne une fête nationale officielle
  • L’administration Biden continue de financer des groupes palestiniens qui soutiennent ouvertement les terroristes du djihad
  • Suède : un groupe lié aux Frères musulmans reçoit 110.000 euros de fonds publics
  • Georgetown, la plus ancienne université catholique des États-Unis, ouvre une grande mosquée sur son campus
  • Chicago : les commissariats de police  deviennent des refuges pour les migrants

 

Egypte : la voilée cuisine et mange la tête de son fils de 5 ans après décapitation

Elle voulait infliger une punition terrible à son ex-mari.

A l’instar des djihadistes qui diffusent des vidéos de décapitation comme forme de terreur, elle devait absolument punir son ex-mari en lui envoyant ce message effrayant.

Elle a voulu “frapper d’épouvante” son ex-mari devenu son ennemi.

Le Coran dit : “Préparez pour eux tout ce que vous pouvez de force et de chevaux de guerre, afin de frapper d’épouvante l’ennemi d’Allah et votre ennemi…” (8:60).

Message parfaitement reçu : le mari affirme qu’« elle savait exactement ce qu’elle faisait ».

Cette femme va très bien, il s’agit juste d’un petit djihad en famille, en somme, la femme terrorisant son ex-mari dans le lieu qu’elle connaît le mieux, sa tanière d’ogresse en tchador, avec les gestes habituels des djihadistes africains, la décapitation à la machette.

Puis elle a mangé une partie du corps. comme elle aurait mangé du nkwobi, célèbre plat africain (photo ci-dessous), sauf que la viande de chèvre y avait été remplacée par la chair de l’enfant.

C’est Allah qui lui a dit de le faire pour qu’ils soient unis. Parce qu’Allah l’aime et qu’elle aime son fils.

La police a arrêté une mère qui avait tué son fils de cinq ans à coups de machette, puis cuisiné et mangé une partie de sa tête.

L’arrestation a eu lieu après que l’oncle du garçon atrouvé des parties du corps dans des seaux au domicile d’Abu Shalabi, en Égypte, ont rapporté les médias égyptiens locaux.

Les policiers ont été choqués lorsque la suspecte, Hanaa, a avoué qu’elle avait mangé une partie de la tête de son fils parce qu’elle “voulait qu’il reste avec elle pour toujours”.

La jeune femme de 29 ans a tué le garçon de quatre coups à la tête avant de dépecer son corps dans la salle de bains.

Elle a ensuite fait cuire sa tête et d’autres parties de sa chair dans de l’eau bouillante sur la cuisinière avant de les manger.

Après son arrestation, elle a affirmé à la police de Faqous, dans le gouvernorat d’Ash Sharqiyah, qu’elle “souffrait d’une maladie mentale” et qu’elle n’avait pas eu l’intention de tuer son fils.

La femme et la victime, Youssef, vivaient seuls depuis qu’elle s’était séparée de son mari, qui insiste sur le fait qu’elle savait exactement ce qu’elle faisait.

L’ex-mari (photo-dessus), connu seulement sous le nom de H.A., a déclaré aux médias locaux : “Quand je suis arrivé, la police m’a empêché de voir mon fils à cause de l’horreur de la scène”.

Il explique : “Nous nous sommes séparés il y a quatre ans parce qu’elle avait des terres de son père et qu’elle m’a demandé de déménager, elle voulait que nous quittions la maison et et que je laisse mes parents pour aller vivre avec elle sur ces terres.

“J’ai essayé de me réconcilier avec elle après le divorce, mais elle a refusé et est restée sur ses positions”.

H.A. ajoute : “C’est mon fils qui m’a permis de rester en contact avec elle, et j’avais l’habitude de le voir régulièrement et de lui apporter des vêtements et des choses dont il avait besoin.

“Mais récemment, elle a essayé de l’éloigner de moi et de semer la haine dans son cœur pour qu’il ne vienne pas me voir.

“J’essayais de communiquer avec sa famille pour voir mon fils et m’assurer qu’il allait bien”.

Selon son avocat, Samir Mohamed Saleh, la suspecte est restée de marbre lorsqu’elle a répondu à ses interlocuteurs : “Je voulais le libérer et me libérer moi-même.

“Je voulais me venger de son père et être libre. Son père n’arrête pas de venir et d’essayer de l’emmener”.

Le ministère public a indiqué dans un communiqué que la suspecte avait été placée en détention et qu’elle pourrait être saine d’esprit, mais que cela serait déterminé dans le cadre d’une évaluation de sa santé mentale.

https://www.dailymail.co.uk/news/article-12036709/Mother-hacks-five-year-old-son-death-machete-boiling-eating-head.html

Elle a eu les yeux arrachés,  a reçu 9 balles, 10 coups de couteau : découvrez comment les talibans ont torturé nune ancienne policière afghane.

Pendant qu’ils faisaient tout cela, ils croyaient accomplir un acte vertueux, car le Coran dit : “Préparez pour eux tout ce que vous pouvez de force et de chevaux de guerre, afin de frapper d’épouvante l’ennemi d’Allah et votre ennemi…” (8:60).

OpIndia

Elle a eu les yeux arrachés,  a reçu 9 balles, 10 coups de couteau : découvrez comment les talibans ont tourmenté une ancienne policière afghane.
Khatera Hashmi, une ancienne policière afghane, raconte comment les talibans l’ont prise pour cible et attaquée parce qu’elle était une femme et qu’elle servait dans les forces de l’ordre du pays.

L’histoire bouleversante d’une ancienne policière en Afghanistan a été révélée. Khatera Hashmi, accompagnée de sa fille de deux ans, se trouvait sur le campus de la National Association for the Blind (NAB) à Delhi, où elle a raconté son horrible épreuve lors d’une récente interview.

Elle a déclaré que, bien qu’elle ait été mariée à un âge mineur et qu’elle n’ait pas été scolarisée, elle a néanmoins choisi d’entrer dans la police, ce qui a exaspéré les talibans, qui ont riposté de la manière la plus brutale qui soit.

“Mon père m’a fiancée à l’âge de sept ans et m’a mariée à l’âge de douze ans à un homme beaucoup plus âgé parce qu’il était avide d’argent. Je voulais faire des études, mais mon père ne me l’a pas permis. J’ai néanmoins décidé de rejoindre la police afghane. Les talibans ont commencé à m’appeler et à me menacer parce qu’ils s’opposaient à ce qu’une femme fasse partie du personnel de la police”, dit-elle.

“L’incident s’est produit dans les premiers mois de 2020, alors que les talibans avançaient rapidement pour prendre le contrôle de l’Afghanistan. J’étais enceinte à l’époque. Un jour, alors que je rentrais à pied du poste de police, ils m’ont attaquée. Mon corps a été touché par 9 balles, en plus de 10 coups de couteau. Ils m’ont également arraché les yeux après que je me sois évanouie”, dit-elle.

“Lorsque je me suis réveillée cinq jours plus tard, tout était noir. Je n’avais absolument aucune vision. Je n’ai pu travailler comme officier de police que pendant trois mois, et je n’ai même pas pu voir mon premier salaire”, dit-elle.

Son corps est encore couvert de minuscules fragments de balles qui lui causent de fréquentes douleurs. Le médecin a tenté de s’en débarrasser et lui a fait de multiples injections de médicaments. En outre, deux balles sont logées dans sa tête. Elle ne sait pas quand ils seront retirés et suit un traitement. Elle oublie également beaucoup de choses lorsqu’elle parle à cause de l’agonie et doit s’arrêter pendant un moment.

Elle a des globes oculaires en pierre des deux côtés. “Auparavant, ils étaient suturés et la douleur était atroce. J’avais toujours les yeux larmoyants”, a-t-elle déclaré.

À propos de sa fille, elle a dévoilé : “Je ne pourrai jamais voir à quoi elle ressemble ou comment elle apparaît lorsqu’elle rit. Je suis devenue aveugle avant même sa naissance. Maintenant, je ne peux l’imaginer que dans mon esprit. Je ne pouvais même pas imaginer qu’elle naîtrait en bonne santé.”

Elle a même tenté de se suicider après l’accident. (…)

 

Danemark : un migrant musulman jugé pour avoir poignardé un homme à plusieurs reprises dans le cou avec un tesson 

“Lorsque vous rencontrez les infidèles, frappez leurs cous…” (Coran 47:4)

Après douze ans, ce type pourra revenir au Danemark et deviendra alors un citoyen danois loyal, stable et productif. N’est-ce pas ?

 Politi

Un homme de 33 ans a été condamné à six ans de prison mardi par le tribunal d’Aarhus pour avoir tenté d’assassiner un homme de 53 ans en le frappant à la tête et au cou avec un tesson de bouteille à l’extérieur d’un bar à Aarhus Midtby.

Cet homme de 33 ans, de nationalité somalienne, a également été expulsé du Danemark avec une interdiction d’entrée sur le territoire pour une durée de 12 ans.

La violente agression a eu lieu aux premières heures du 4 décembre de l’année dernière, après que des désaccords se sont produits entre les deux hommes.

Le jeune homme de 33 ans a attendu à l’extérieur du bar après leur controverse, et c’est là qu‘il a poignardé le jeune homme de 53 ans à plusieurs reprises avec le tesson de bouteille. L’agression n’a cessé que lorsque des témoins ont éloigné le jeune homme de 33 ans. Par la suite, l’homme de 53 ans a été soigné pour de graves blessures au cou et au cuir chevelu.

La police a été appelée et, peu après l’incident, le Sommalien été arrêté et placé en détention provisoire dans cette affaire.

Mardi, il a été condamné par le tribunal d’Aarhus, qui s’est rangé à l’avis de l’accusation selon lequel il devait être condamné pour tentative de meurtre – et pas seulement pour violences graves.

“Lorsque vous attaquez délibérément une autre personne et que vous la poignardez à la gorge à plusieurs reprises, vous devez savoir qu’il existe un risque imminent que cela se termine par la mort, et la victime a également subi des blessures potentiellement mortelles. Le dossier est solide grâce aux déclarations des témoins et, surtout, à la vidéosurveillance de la vie nocturne, qui montre comment l’agression s’est déroulée”, déclare le procureur spécial Dorthe Lysgaard.

 

Espagne : le musulman qui a attaqué un prêtre à la machette à l’intérieur d’une église a déclaré que “la foi chrétienne était négative et  devait être éliminée”

Le cercueil du sacristain Diego Valencia quitte l’église de La Palma sur ses épaules après la messe de funérailles.

ACI Prensa

Le 25 janvier, un jeune ressortissant marocain identifié comme Yassine Kanjaa a mené des attaques djihadistes à Algeciras, en Espagne, tuant un sacristain et blessant gravement un prêtre dans deux affaires  différentes.

Le Commissariat général à l’information, un service de renseignement relevant de la police nationale espagnole, a compilé deux rapports sur les attentats, datés des 29 et 30 janvier. Europa Press y a récemment eu accès et a publié le 26 avril une reconstitution détaillée des événements.

Les rapports indiquent que, selon le père Antonio Rodríguez Lucena, qui a été blessé, l’attaquant n’a pas été provoqué : “Personne n’a fait quoi que ce soit qui puisse le déranger”.

Dans son témoignage, le prêtre a déclaré que Kanjaa avait dit à un paroissien que “la foi chrétienne est négative et doit être éliminée”.

 

Le journal britannique Mirror, présente avec complaisance une épouse de Daesh comme “influenceuse de mode” 

Tareena Shakil a été la première femme au Royaume-Uni à être poursuivie pour avoir rejoint Daesh.

Tareena Shakil, la première Britannique poursuivie pour avoir rejoint le groupe terroriste, s’est rendue en Syrie en 2014, incitant ses abonnés sur Twitter à adhérer à son programme meurtrier.

Sur des photos de son téléphone, elle posait en tenue de Daesh avec un AK47.

Elle a été emprisonnée pendant six ans après son retour au Royaume-Uni en 2015.

Aujourd’hui, Tareena s’adonne à son amour de la série The Only Way is Essex et de son casting glamour en se présentant comme un gourou de la mode sur les réseaux sociaux.

S’affichant sous le nom de “That girl Tam Tam”, elle a accumulé des centaines de followers sur Instagram avec des photos portant des hashtags tels que “fashion blogger”, “street style” et “style inspo”.

Elle a également cité de grandes marques telles que Bershka et Versace.

Présentant son compte comme un lieu de “style” et de “motivation”, Tareena partage également des photos de son style de vie “jet-set”, avec des selfies dans des lieux branchés tels que Milan, Barcelone et le Maroc….

L’ancienne aide-soignante avait 26 ans lorsqu’elle a quitté Birmingham pour la Syrie.

Tareena, qui a été libérée en 2019, a décrit sa déradicalisation comme “un long voyage”.

 

Norvège : les demandeurs d’asile musulmans bénéficient désormais de la gratuité des transports publics à Oslo et à Viken

Human Rights Service
Cette décision intervient après que les réfugiés ukrainiens ont bénéficié de la gratuité des transports publics et que les migrants musulmans se sont plaints. Pourtant, les deux situations ne sont pas équivalentes. Pour les suprémacistes, il s’agit toujours d’accommodements spéciaux.

Le fait que les non-musulmans paient pour l’entretien des musulmans est une prescription du Coran :

“Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qui a été interdit par Allah et Son messager et qui ne reconnaissent pas la religion de vérité, même s’ils font partie des gens du Livre, jusqu’à ce qu’ils paient la jizya de bon cœur et se sentent soumis” (Coran 9:29).

Il y a un an, Yasir Ahmed, directeur de Equality, Inclusion and Networks (LIN) et ancien membre du conseil d’administration du Conseil islamique de Norvège, est apparu sur NRK Debate et a affirmé que le fait que les réfugiés ukrainiens soient autorisés à voyager gratuitement dans les bus et les trains en Norvège était discriminatoire à l’égard des musulmans. La diatribe sur la discrimination a été manifestement payante. Depuis le 2 mai, tous les demandeurs d’asile peuvent voyager gratuitement dans les transports publics de l’Oslo de Raymond Johansen et de tout le Viken. (…)

 

Suède : le chef du parti musulman de gauche demande que l’Aïd devienne une fête nationale officielle

Samnytt

La Suède n’est pas encore un pays musulman, mais elle s’en rapproche, et en prévision de cet heureux événement, Muhamed Nuur veut que l’Aïd soit dès maintenant un jour férié national.

Le principe est toujours et partout le même :

-dans les pays musulmans, il faut conformer son comportement aux sensibilités musulmanes.

-dans les pays non musulmans, il faut se conformer aux sensibilités musulmanes.

Les près d’un million de musulmans de Suède veulent pouvoir célébrer l’Aïd, la fin du Ramadan, sans stress et devraient donc en faire un jour férié. C’est l’avis de Muhamed Nuur, président du parti de gauche Tensta Rinkeby Spånga.

Lorsque les musulmans célèbrent l’Aïd et que ce jour tombe un jour de semaine, comme cette année, cela crée des problèmes, écrit Nuur dans un article.

Le parti de gauche fait une comparaison avec la veille de Noël et se demande si “les gens auraient besoin de l’approbation de leur employeur pour pouvoir être avec leur famille” et si “les enfants auraient besoin de l’approbation du directeur pour ne pas violer leurs obligations scolaires”.

“Qu’est-ce qui protège la veille de Noël et pas l’Aïd ? Je respecte toutes les religions, mais s’il vous plaît, ne dites pas que c’est parce que la Suède est un pays chrétien. Ce n’est pas l’Église suédoise qui décide des jours fériés officiels, mais le Riksdag (parlement)”.

Nuur nous assure que même si les quelque 800 000 musulmans de Suède ne jeûnent pas tous pendant le ramadan, ils célèbrent l’Aïd. Il demande maintenant qu’on leur permette de “célébrer notre fête sans ressentir un stress constant” et qu'”il est temps que la Suède fasse de l’Aïd un jour férié officiel”. (…)

Lors d’une discussion récente sur Twitter, Mohamed Nuur a précisé qu’il n’aimait ni la Suède ni les Suédois…

 

L’administration Biden continue de financer des groupes palestiniens qui soutiennent ouvertement les terroristes du djihad

Daily Caller

L’administration Biden finance plusieurs organisations palestiniennes en dépit du fait que leurs dirigeants soutiennent et glorifient le terrorisme, selon un rapport publié lundi par NGO Monitor, un groupe israélien de recherche et de surveillance.

Le rapport souligne l’incapacité du gouvernement américain à contrôler correctement les bénéficiaires palestiniens de l’aide. Mais il ne s’agit peut-être pas vraiment d’une question de contrôle. On en sait suffisamment sur l’Autorité palestinienne et sur son soutien aux groupes terroristes du djihad, et c’est précisément ce qui avait incité Donald Trump à suspendre l’aide américaine. Le bilan de l’administration Biden et sa sympathie palpable pour les Palestiniens soulèvent des doutes justifiés quant aux raisons de son laxisme en matière de contrôle.

En 2018, l’administration Trump a retenu 45 millions de dollars supplémentaires de l’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), lié au terrorisme du djihad. Voilà à quoi ressemble la diligence raisonnable. Et tout en se plaignant que les Palestiniens “mourraient de faim” à cause des coupes budgétaires de Trump, l’Autorité palestinienne (AP) a acheté un jet privé de 50 000 000 $ pour son dirigeant Mahmoud Abbas. L'”État de Palestine” a également construit 100 ambassades dans le monde et financé des prisonniers terroristes du djihad, tout en suppliant constamment le monde de lui donner de l’argent.

En 2018, Trump a signé le Taylor Force Act pour mettre fin à l’aide américaine à l’Autorité palestinienne jusqu’à ce que celle-ci cesse de verser de l’argent aux familles des prisonniers djihadistes et des kamikazes palestiniens par l’intermédiaire du Fonds des martyrs de l’Autorité palestinienne. Néanmoins, l’administration Biden a repris l’aide à l’AP, ignorant la loi Taylor Force. Les implications du versement de dollars américains à l’Autorité palestinienne sont évidentes. En 2021, les Frères musulmans ont félicité les démocrates d’avoir pris le parti des terroristes du djihad contre les “attaques sionistes”.

Il y a moins de deux mois, Tom Nides, l’ambassadeur de Joe Biden en Israël, a déclaré : “Je passe 60 % de mon temps à essayer d’aider le peuple palestinien”. Il s’est vanté : “J’ai été la première personne à sortir lorsque Ben Gvir est monté sur le Mont du Temple pour semer le trouble”.

Le directeur de la communication de NGO Monitor, Itai Reuveni, a déclaré : “Les bénéficiaires des subventions de l’USAID devraient s’aligner sur les objectifs et les valeurs des États-Unis. Mais cela dépend de quelles valeurs il s’agit. Pour la première fois, Gallup a constaté que “les sympathies des démocrates au Moyen-Orient se tournent vers les Palestiniens”.

(…)

Suède : un groupe lié aux Frères musulmans reçoit 110.000 euros de fonds publics

Samnytt

L’association d’études musulmanes Ibn Rushd, dont les liens avec l’islamisme violent et le terrorisme musulman ont été démontrés, s’est vu octroyer 110.000 euros de contributions de la ville de Göteborg – provenant de la poche des contribuables.

La décision a été prise après que les sociaux-démocrates, le parti de gauche, le parti de l’environnement et le parti du centre ont donné leur accord.

L’Association d’études Ibn Rushd a été un sujet politique brûlant ces dernières années, et ses demandes de subventions ont été rejetées trois années de suite, grâce aux Démocrates suédois. Le parti s’est efforcé à au moins sept reprises de mettre fin aux collaborations et aux contributions à l’organisation liée au terrorisme, mais il n’y est pas parvenu cette fois-ci.

Le syndicat a notamment été accusé d’entretenir des liens avec les Frères musulmans, une organisation islamiste étiquetée comme terroriste. L’organisation a également été critiquée pour avoir cautionné l’oppression de l’honneur et les interprétations radicales de l’islam. (…)

 

Georgetown, la plus ancienne université catholique des États-Unis, ouvre une grande mosquée sur son campus

La nouvelle mosquée de Georgetown “offre un espace de réflexion, de prière, de communauté et de dialogue interconfessionnel aux étudiants musulmans et non musulmans de Georgetown”, indique son communiqué de presse, ajoutant qu’elle accueille cinq services de prière quotidiens, des programmes éducatifs et des discussions spirituelles…..

Le père Mark Bosco, vice-président de la division Mission et ministère de Georgetown, a déclaré dans le communiqué de presse. “Nous essayons de former les étudiants pour qu’ils soient des personnes au service des autres.

“Et ce faisant, ajoute-t-il, cela signifie que nous devons embrasser le dialogue interreligieux”.

Une question pour le père Mark Bosco : où est l’université islamique qui ouvre une chapelle catholique, ou toute autre chapelle chrétienne ? Pourquoi le “dialogue interreligieux” auquel vous êtes si inlassablement attaché, bien qu’il n’ait pas sauvé un seul chrétien de la persécution ni empêché la destruction d’une seule église dans un pays musulman, va-t-il toujours et dans tous les cas dans une seule direction ?

L’université de Georgetown possède déjà le Centre Alwaleed bin Talal pour la compréhension islamo-chrétienne, qui diffuse de la propagande  à profusion.

Cette université est gangrénée par l’islam (titres d’anciens articles en anglais) :

  • Georgetown et d’autres universités accusées d’avoir dissimulé des millions de dollars provenant du Qatar, qui promeut le djihad Daily Caller
  • Georgetown reçoit 20 millions de dollars d’un prince qui promeut l’islam, et éjecte des groupes chrétiens  WorldNetDaily.com
  • Un prince saoudien donne des millions à Harvard et Georgetown pour répandre l’islam New York Times

 

Les commissariats de police de Chicago deviennent des refuges pour les migrants

La gauche a enfin trouvé une utilisation des commissariats de police conforme à ses principes directeurs et à sa philosophie générale.

Chicago est une ville vitrine pour les politiques d’extrême gauche. La criminalité y atteint des sommets, la consommation de drogue y est galopante et la police y est lâche, sur la défensive et désarçonnée. Mais aujourd’hui, la ville, dans son infinie sagesse marxiste/léniniste, a trouvé une nouvelle utilisation pour les commissariats de police qui sont devenus largement cérémoniels dans le Chicago du maire sortant Lori Lightfoot (femme de gauche) (et bientôt du maire Brandon Johnson) : ils sont utilisés pour abriter des migrants illégaux. C’est tout à fait approprié.

Fox News a rapporté mercredi que “des sources de la police de Chicago disent que leurs postes sont devenus des refuges pour les migrants, avec au moins deux halls d’entrée de commissariats abritant des demandeurs d’asile”. Comme c’est éclairé ! Comme c’est progressiste !  Ils devraient aller encore plus loin et expulser les policiers restants dans leurs commissariats en difficulté pour les transformer en centres d’accueil pour migrants à temps plein.

 218,532 total views,  1 views today

image_pdf

25 Commentaires

  1. Article sérieusement démoralisant. Je sais qu’il n’y a pas d’illusion à se faire sur la sauvagerie de ces gens ; ce qui me démoralise, c’est ces bourriques (euphémisme) de dirigeants chrétiens européens qui leur octroient des droits (dans nos cités) qui serviront à mieux nous envahir et les installer.
    La Suède est dirigée par des Kh..ns ?

  2. Déjà que je n’aime pas les films d’horreur que je ne regarde jamais (une fois ça m’a suffit)mais là, la réalité dépasse la fiction,de la pure folie et barbarie . Et l’autre qui mange son fils après l’avoir tué. Quelle horreur .

  3. Très friands de la tête de mouton au four dans ces pieux pays (le “bouzoulouff”), mais à côté de ça que d’instructives révélations de la part de l’ami Jules Ferry…

  4. Pas d’affolement les amis. Seule une guerre civile nous sortira de là, hélas. Donc, au lieu de perdre du temps à vous lamenter, préparez vous…

  5. Ce put1 de Coran est bien une fabrique de dégénérés congénitaux. Nous avons aussi nos malades mentaux mais justifier toutes ces horreurs au nom de cette religion de mort c’est l’abomination . Les nazis ont été cruels mais comment faire encore pire lorsqu’on tombe aussi bas dans la cruauté ? Il faut éradiquer cette mer*e de la surface de la terre.

  6. Extraordinaire travail d’investigation. Merci pour toutes ces informations.

  7. Bonsoir @Jules Ferry ;

    Vous faites un fabuleux travail nécessaire qu’il faut continuer sans cesse. C’est la réalité ; c’est la vie en islam. Avant que ça nous tombe dessus, il nous faut avertir nos compatriotes encore et encore ; c’est notre seule chance, la seule force sur laquelle compter. Il faut donc informer pour que chacun se persuade de la réalité qui nous attend. Et, s’il n’y a pas la réaction vitale, raisonnable, logique que toutes ces vérités devraient déclencher ; c’est à n’y rien comprendre à part le conditionnement dû à la politique. À quoi, pour notre plus grand malheur, nous berce, nous abreuve, nous nourrit, la politique progressiste ?

  8. Ces infos doivent être systématiquement diffusées à grande échelle sur tous les autres sites où c’est possible .Chacun d’entre nous le fera régulièrement et individuellement sous son nom afin d’éviter la facile et crapuleuse insinuation que cela vient d’un site facho .
    Il faut en faire une propagande de masse ,qu’internet serve au moins à ça et pour une fois soit utilement intelligent au service de la vérité.

  9. Si ce site peut relater les informations que nous avons pu lire dans le présent article, imaginez un peu le niveau d’informations que doivent avoir les services de polices & de l’anti-terrorisme, en France notamment …

  10. Ce qu’il faut, c’est compiler toutes ces horreurs, et, une fois par mois, le mettre à disposition sur le présent site, en PDF …

    Ainsi, il suffira de donner un seul lien, et ce sera juste pour 1 mois, le RAMDAM étant une période “spécial MASSACRES”, qu’il faut, tout comme DREUZ le fait, “mettre à l’horreur” !!!

    https://www.dreuz.info/2023/04/attentats-crimes-tueries-et-autres-atrocites-pendant-le-mois-de-ramadan-2023-279093.html

    Peu importe que l’on ait des divergences avec certains auteurs de DREUZ, notamment sur la fausse pandémie & la fausse piquouze, tout ce qui va dans notre sens concernant le NAZISLAM doit être exploité pour révéler le vrai visage de l’horreur muzz à tous !!

  11. L’Occident ne veut pas comprendre que ces gens sont incompatibles et qu’en plus ce sont des machines à pondre, tout ça va finir dans une confrontation monstrueuse et déjà de notre vivant ?

  12. C’est à penser que tout les tarés de la planète se reconvertissent dans la secte à momo le pédo pour justifier leurs futurs actes barbares et y trouver une excuse (c’est allah qui m’a dit) ?!

  13. C’est un nouveau scénario de film d’horreur a sketch, cet article! Cela dépasse, et de loin, ce que les anglais avec la hammer films et les américains avec universal, ont fait de “mieux” dans le genre.

  14. On lui donnerait Allah sans confession à cette dame au visage angélique !

  15. L’horreur à la musulmane avec l’enturbaner égyptienne qui avait décapité son fils et le manger pour faire payer son ex mari, les Barbares Afghans ont torturé à mort une ex policière Afghane , au Danemark un MUZZ Somalien a agressé un Danois avec un Tesson de bouteille et qui a été arrêté,un MUZZ a attaqué un prêtre dans une église à la machette pour éradiquer le christianisme, en Norvège les MUZZ bénéficient de la gratuité des transports, dans le Kaboulistan Rosbeef les Islamo Gauchistes Rosbeef du Mirror protège une Djihadiste Tareena Shakil reconvertie en influenceuse de mode,les MUZZ réclament l’institutionnalisation de l’Aïd et qui se font engraisser par le gouvernement et le contribuable suédois et chez les Amerloques Biden finance les coupeurs de tête Palestichiens, une mosquée géante à Georgetown pour mieux endoctriner Les jeunes Amerloques et les débiles mentaux de Chicago accueillent des migrants dans les commissariats de police de la ville. Moralité : Du sang,du sang et encore du sang grâce à la dhimmitude des collabos !

  16. Ben oui les zélites corrompus sont soumis à cette peste cancéreuse et satanique . Ce qui me soulage un peu, juste un peu, c’est que ces cons seront les premiers à se faire décapité. Le monde est devenu fou, pour se soumettre à cette secte faut être complètement con, stupide et lâche.

  17. Ton destin est en train de se jouer en ce moment même, Citoyen. C’est chez toi que ça se passe. Maintenant.
    Que décides-tu?
    Eux ou Nous?

  18. Pitain, Jules, pour garder sa bonne humeur après ça… Mais tu fais œuvre charitable en t’efforçant d’ouvrir les yeux des uns et des autres. Merci à toi.

  19. J’espère que c’était une recette halal? Pardon d’avance pour ce trait d’humour déplacé. Ces gens m’insupportent au plus haut point. J’avoue que je commence à avoir peur.

  20. Tous ces connards se croient à l’abri en subventionnant leurs ” zentils” protégés muzz, en croyant qu’ils ne leurs feront rien quand ils prendront le pouvoir , quelle belle brochette de connards et de traîtres , ils seront les premiers à être décapiter !

    • Euh, non, j’espère pas. Je voudrais m’en occuper moi même !

  21. Joli cadeau à l’occasion du couronnement du nouveau Commandeur des croyants, Charles-l’Idiot. L’islam progresse, modifie notre perception de la civilisation, nous façonne à la bédouine, nous fait régresser. On comprend que Darmanin ait demandé à Georgia de faire ce qu’elle avait promis et qu’il espérait voir.

Les commentaires sont fermés.