Vous prendrez bien encore une petite casserole, Monsieur le président ?

Manifestation en France contre la reforme des retraites

Le Macron a raté samedi une occasion en or pour se réconcilier avec les Français.

Il était dans un stade rempli de près de 80.000 personnes. Des fans de football. Des fans de football qui pensent aussi à leur retraite. Ils étaient là pour la Coupe de France retransmise dans tout le pays et ailleurs.

C’était l’occasion inespérée pour le Macron de reprendre contact avec les Français, comme il le souhaite, comme il le clame et comme on l’y pousse.

Il aurait pu prendre une casserole, la mettre sur la tête et faire le tour du stade en s’agenouillant et en demandant pardon pour tout le mal qu’il a fait à ce peuple qui l’a porté à l’Élysée.

La gratitude n’est pas le fort des présidents de la France. Mais le Macron a battu tous les records.

Au lieu de cela, il fut une mauviette. Une mauviette qui se cache. Il a préféré saluer les joueurs à la sortie des toilettes, puis disparaître dans les tribunes en s’abritant derrière sa Brigitte.

Tu faisais pitié, Manu. On ne t’a pas trop hué, mais tu t’es hué toi-même. Tu t’es avili devant des millions de téléspectateurs. De France et d’ailleurs.

Les casseroles ne se sont pas fait entendre, mais elles résonnaient dans tes oreilles.

Elles résonneront dans tes oreilles à jamais. Tu regretteras d’avoir brigué la présidence de la France. Tu n’as pas l’étoffe d’un président. Ton arrivée à l’Élysée est un pur accident. Et le peuple français n’est, malheureusement, pas assuré contre ce genre d’accident qui a tendance à se répéter ces dernières années.

Tu veux te mesurer avec Poutine, petit Manu, mais tu n’oses même pas de mettre debout dans un stade de football de ton propre pays, dans un stade de Paris.

Il est certain qu’à la fin du match, tu ne savais même pas qui avait gagné, tellement tu faisais dans ton froc.

Tu avais l’air sombre, angoissé et terrifié comme si tu redoutais une agression.

Tu as vraiment démontré qui tu es. Un freluquet. Un gringalet.

Dans les pays africains et en Chine, où tu as été en visite récemment, les populations et les dirigeants doivent se marrer de te voir faire caca dans le plus grand stade de France, alors que tu te comportais avec eux comme une sommité de la politique internationale.

Pas seulement dans ces pays. Ailleurs aussi. Les Algériens, tes amis, les Marocains, etc. doivent aussi applaudir tes déjections pressantes provoquées sans doute par le tintement incessant des casseroles subi au cours des derniers jours.

Les psychologues parlent, dans ce cas, de syndrome de « tintement casserolien influant et accélérant le rythme du transit intestinal ». Contre une telle diarrhée, ils recommandent deux gousses d’ail à s’introduire discrètement là où il faut, surtout en présence d’un grand public.

C’est d’ailleurs le remède qu’utilisent les membres de « La France Insoumise », notamment quand ils redoutent un problème de « fuite » en séances plénière…

C’est hautement recommandé par Mélenchon.

Allez, Manu, ne te décourage pas. Tu as raté la Coupe de France de football, mais ce n’est pas grave. Tu pourras toujours te rattraper lors de la cérémonie d’ouverture des J.O.

Il faudra juste que tu portes cinq casseroles. Comme les cinq anneaux…

Brigitte te montrera où tu devras te les introduire.

Les Français te pardonneront sûrement.

Si jamais tu es encore là…

Messin’Issa

 

 

 1,734 total views,  1 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. Et le julien dray, toute honte bue, ou alors en tout déni, ou méconnaissance, ou il a dû voir l’actualité avec des lunettes roses, a salué, hier sur Cnews, le”courage” de macron à affronter les casseroles, contrairement à ses ministres ? Ah, bon ? Ce type n’a pas dû voir les manoeuvres du locataire de l’Élysée qui a donné l’ordre, par l’intermédiaire des préfets des régions dont il visite les villes, d’interdire toute approche des casserolades près de son auguste personne. Un pleutre salué pour son courage… on croit rêver. Mais, non, on ne rêve pas !

  2. Macronor Terminator Flatulator prend sa dose de casserolade avec une humiliation totale car le Poudré est un salopard qui a perdu toute légitimité et crédibilité auprès du peuple français, un enfoiré sur le déclin !

  3. Plutôt que les concerts de casseroles je préfèrerais que quelques millions de Français ignorent la déclaration de revenus avec le beau bordel que ça foutrait dans nos chères administrations.
    Ou que les Français suffisament instruits et ayant du temps libre refusent d’inscrire leurs enfants à l’école. Les programmes sont accessibles sur internet. Je n’imagine pas des policiers en tenue de guerriers venir les arracher à leurs familles.
    Et plein d’autres actions possibles pour dérégler ce système tant qu’il ne redevient pas à notre service.

    • 👍👍👍👍👍👋👋👋👋Voilà de bonnes idées à mettre en pratique collectivement.

    • Pas d’inscription des enfants à l’école… Je vois déjà la tête du ministre dit Pap.
      Lui, par contre, les policiers pourraient toujours aller l’arracher à sa famille et le renvoyer au Sénégal…

    • je n ai plus d enfants en age d aller à l école .dommage! j aurai bien suivi ce conseil.

      • Une formidable déculottée à ce jean-foutre efféminé.

        Bravo ! Excellent Messin Issa!
        (à propos de votre pseudo, sans être trop indiscret : un rapport avec le grand père de Jugurtha ?)

  4. Quand tu as une vieille gamelle comme première ministre et une vieille cocotte comme épouse, le son des casseroles te devient vite insupportable. Ça te rappelle la maison.

Les commentaires sont fermés.