Espagne : les fêtes des Maures et des chrétiens commémorent la Reconquista !

Sur RR ou RL les articles sur l’islam et le monde musulman ne manquent pas et en bon anti-mecréanophobe je m’en régale tous les jours. 
Nous avons aussi parfois le plaisir de lire des articles sur l’Espagne, plus particulièrement ceux de Manuel Gomez, lesquels sont toujours excellents.
Je vais malgré tout, toute honte bue (ami lecteur, sois magnanime) m’essayer à l’exercice de rédaction,  presque  pour la première fois, avec ce texte qui traite justement des Arabes et de l’Espagne.
Pour ce faire, j’ai choisi le pseudo de Pelayo, c’est le Charles Martel Espagnol, en 722 il est le roi des Asturies et bat les Arabo-musulmans à la bataille de Covadonga, ceux-ci ne conquerront jamais les Asturies. 722 est considéré comme le début de la “Reconquista”.
PELAYO
Pelayo est enterré à Covadonga, pour l’instant les so-salauds-communistes espagnols ne semblent pas encore avoir eu l’idée de l’exhumer au nom d’une quelconque réconciliation hispano-marocaine pour aller le ré-enterrer dans les sables de l’ancien Sahara dit Occidental en guise de mea-culpa sur leur infidélité algérienne récente.
Doit-on rappeler  que les musulmans resteront en Espagne jusqu’en 1492, nous parlons de 780 ans d’occupation, lesquels ne furent pas une sinécure pour les chrétiens contrairement à ce que certains veulent bien parfois nous raconter.
Pendant 8 siècles donc, ce ne fut que batailles, escarmouches, pillages, viols, vols et brimades envers  les chrétiens; il faut lire le livre de Serafin Fanjul (Al Andalus, l’invention d’un mythe). A noter qu’un certain nombre de musulmans sont restés après 1492 et ne furent  définitivement expulsés qu’au milieu du XVIème siècle lorsque le royaume d’Espagne en eut assez de les voir collaborer avec les pirates nord-africains qui venaient piller leurs côtes  méditerranéennes.
Je ne vais pas vous apprendre que depuis, ceux-ci ont fait un “come back” très remarqué comme on dit dans les milieux artistiques.
Changeons momentanément de sujet, parlons de la culture de la fête en Espagne. “Las fiestas” sont une composante très importante dans la société espagnole.
Chaque région a sa spécialité, ainsi l’Andalousie est connue pour sa “Semana Santa” à caractère religieux, la région de Valence organise ses “fallas”, la Navarre a ses fêtes consacrées principalement à la tauromachie etc, les fêtes de Pampelune étant les plus célèbres mais celles-ci ont lieu aussi dans d’autres villes de la province.
 Pour chaque région les institutions touristiques Espagnoles classent ces fêtes locales, d’intérêt régional, national voire international pour les meilleures.
Ainsi, la région d’Alicante a fait sa spécialité (ainsi qu’aux Baléares) des fêtes dites de “Moros et cristianos”, celles-ci ont lieu dans plusieurs villes et commémorent la “Reconquista”.
Là aussi, elles sont classées en fonction de leur intérêt et dans la petite ville d’Alcoy, à 50 km d’Alicante, elles sont considérées d’intérêt international.
Ainsi depuis le XVIème siècle la ville commémore la bataille qui eut lieu le 23 avril 1276 et fait honneur à San Jordi (saint George) dont l’apparition, selon la légende, assura la victoire au camp chrétien. Chaque année les fêtes ont lieu les 22, 23 et 24 avril (sauf exception).
La fête commence avec le défilé majestueux de plus de 10 000 figurants dont 20% de musiciens environ, la moitié défile le matin pour les chrétiens, et l’autre moitié l’après midi pour les musulmans. Il y a 28 filas au total (club de quartier) avec chacune un thème différent, fila des contrebandiers, des Andalous, des Mozarabes, du Capitaine chrétien, du Capitaine musulman, de l’Alfarez etc.
Pour ma part, cela fait plus de 40 ans que j’y vais tous les 2-3 ans environ, et c’est pour moi à chaque fois le même émerveillement. J’y étais à nouveau le week-end dernier.
C’est relativement près de chez nous et cela vaut vraiment le déplacement. Plus que des mots, je vous invite à regarder les liens Youtube ci-après, bon visionnage pour une fois  que des musulmans nous réjouissent, je vais vous décevoir (ou vous rassurer) ce sont des faux…
Première video à partir de 30 minutes (30 minutes de pub !!!)
Deuxième video à partir de 16’38 (16 minutes de pub !!!)
Troisième video qui démarre, elle, presque tout de suite après les annonces rituelles comme en France.

 1,515 total views,  2 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. Cela ne risquera pas d’arriver en France avant ma mort, voire même avant 60 ans sauf si miracle il y a…

  2. SUITE 2
    XX

    “”
    M.Macaya, Macedo, Maceo, Machado, Machín, Machuca, Macia, Macias, Macías, Macís, Macre, Macrea, Madariaga, Maderos, Madinagoitia, Madrano, Madrid, Madriga, Madrigal, Madril, Madriz, Maduro, Magalhaes, Magallón, Magaña, Magdalena, Maguiña, Mahomar, Maikut, Maingot, Mairena, Maisonave, Maita, Majano, Majarres, Malaga, Maldonado, Malé, Malespín, Malestín, Maltés, Maltez, Malvarez, Manavella, Mancheno, Mancia, Mancía, Mandas, Mangaña, Mangas, Mangel, Manjarres, Mans, Mansalvo, Mansilla, Manso, Mantanero, Mantica, Mantilla, Manuel, Manzanal, Manzanares, Manzano, Manzur, Marabiaga, Maradiaga, Marbes, Marbis, Marcenaro, March, Marchena, Marcia, Marcías, Marcillo, Marcos, Mardones, Marenco, Margules, María, Marichal, Marín, Marinero, Marino, Mariñas, Mariño, Marot, Maroto, Marqués, Marquez, Marreco, Marrero, Marroquín, Marsell, Marte, Martell, Martén, Martens, Martí, Martin, Martínez, Martins, Marvez, Mas, Masía, Masís, Maso, Mason, Massuh, Mastache, Mata, Matamoros,

  3. j ai la liste des noms de juifs de l inquisition, diffusée par l espagne il y a quatre ans, destinée a leurs descendants souhaitant retrouver la nationalité espagnole -ou portugaise- qui leur avait été retirée en 1492

    et le plus marrant c est de retrouver a la lettre M le nom juif de MATAMOROS

  4. L’Histoire se répète le pays des Vandales dit l’Andalousie a été envahie à cause d’un traître par les Berbères islamisés jaloux des richesses en tous genres de cette contrée.

  5. Quand c’est pour célébrer la Reconquista c’est toujours une joie et un plaisir de voir que les espagnols fêtent la victoire du christianisme sur les MUZZ qui avaient coloniser l’Espagne en la nommant Al Andalus il y a plusieurs siècles mais aujourd’hui il faut une nouvelle Reconquista face à un Islam politique et conquérant qui fait des ravages en Europe et dans le monde et étend ses métastases dans toute l’Espagne avec les Dhimmis Espagnols qui collaborent avec l’Oumma Internationale pour soumettre les Espagnols à l’islam. Les Espagnols vont devoir se préparer pour la nouvelle Reconquista !

  6. Nous prions très respectueusement notre ami Pelayo, ainsi que ses compatriotes espagnols et leurs voisins portugais, de bien vouloir excuser nos mauvaises manières. Enfin celles de nos illustres ancêtres qui chassèrent de notre contrée (pas encore ”France” mais en préparation) les indésirables Maures, Sarrasins et autres Arabes et Berbères arabisés et islamisés. A Poitiers en 732 (juste un siècle après la mort du ”prophète”) Charles Martel stoppa l’avancée de leurs armées appelées ”religion”. Puis son fils Pépin le Bref et le fils de celui-ci, Charlemagne, les boutèrent par delà les Pyrénées en 760, vous priant de continuer le travail de nettoyage. Les conquérants sont actuellement revenus, utilisant un autre stratagème pour nous remplacer, mais nous avons la même détermination : ”No passaran !”

    • Travail de nettoyage interrompu depuis bien longtemps. l’Espagne, le Portugal, tout comme nous envahis jusqu’au trognon. Et l’Italie, la Grèce et bien d’autres en Europe. Je ne joins pas l’Allemagne à ma liste, qui s’est portée volontaire pour cette invasion. Ce n’est plus un Charles Martel qu’il nous faudrait mais Héraclès et ses douze travaux. La tâche est rude.

Les commentaires sont fermés.