Yanis dans l’anus : le fantasme arabe de Pierre Palmade, et tant d’autres immigrationnistes ?

Pierre Palmade fait encore parler de lui avec ses pratiques débridées de drogué appréciant particulièrement, semble-t-il, les Arabes.

https://www.lefigaro.fr/faits-divers/drogues-homicide-involontaire-le-point-sur-les-affaires-pierre-palmade-20230419

Yanis se faisant appeler “Aroun” pour faire plus arabe. Des sonorités un peu plus brutales que le Yanis qui glisse où l’on sait en même temps qu’on le prononce. 150 € la prestation. Pas très cher pour une tâche si ingrate et pas très halal…

Du pognon, du sexe, “escort boy” résume bien l’affaire, dit dans l’anglais cher à  Macron… qui lui même se nourrit des “Nourritures terrestres” de Gide…

https://resistancerepublicaine.com/2017/06/30/photo-de-macron-et-sil-voulait-reveler-quil-a-instrumentalise-brigitte-trogneux-et-quil-est-homo/?print=pdf

 

Inutile de dire si Pierre Palmade ne peut pas être contre l’immigration des intéressés.

Comme le souligne un contributeur de Boulevard Voltaire, derrière l’immigration massive, un marché sexuel au profit d’Occidentaux en mal d’exotisme dans une décadence qui rappelle le Satyricon.

 

Affaire Palmade, le tourisme sexuel à domicile

François Bousquet 21 février 2023
L’affaire Palmade met en lumière un des plus grands tabous de l’immigration illégale : c’est aussi un marché sexuel.

Rien ne va plus. La Troisième Guerre mondiale menace, les prix s’envolent, les déficits se creusent, la sécheresse est de retour, Bernard-Henri Lévy s’apprête à sortir un nouveau film : après l’impérissable Serment de Tobrouk, après la renversante Bataille de Mossoul, voici Slava Ukraini, un nanar coproduit par l’OTAN à la gloire de Zelensky. Bref, le monde, inquiet et fébrile, se prépare au pire. Or, pendant ce temps-là, les médias n’en ont que pour l’affaire Palmade. Les chroniqueurs épluchent sa vie, les addictologues la décortiquent, les sexologues l’examinent, les criminologues en détaillent les perspectives carcérales.

Mais, étonnamment, il y a un chapitre laissé dans la pénombre (à moins que l’accusation de pédocriminalité ne vienne à son tour l’étayer) : l’immigration comme armée de réserve du sexe et du capital. Personne ne semble s’en préoccuper, alors que c’est un sujet qui en dit beaucoup sur le rapport que les bien-pensants entretiennent avec l’immigration. S’ils font grand cas de celle-ci, du moins dans les discours, ne serait-ce pas qu’ils en font grand usage, du moins dans le quotidien. Car rien n’est désintéressé, en ce bas monde. L’aide aux migrants pas plus que le reste. Les pro-migrants y trouvent leur compte, pas seulement moralement, mais aussi financièrement. L’immigré, surtout quand il est irrégulier, est flexible, pas cher et accommodant, peu importe le nom qu’on lui donne : Mamadou le livreur, Fatoumata la nounou, Kader le chauffeur Uber.

Mais les clandestins ne travaillent pas seulement dans la restauration ou la garde pour enfants des électeurs de Mélenchon et Macron. Il arrive qu’il y ait aussi des travailleurs du sexe, encore que le terme « travailleur » ne rende que faiblement compte d’une activité où l’abus de faiblesse est aisément caractérisable.

Voulez-vous coucher avec moi (ce soir) ?

Avez-vous lu le Satyricon, un des premiers romans de la littérature mondiale ?

Fellini en a tiré un film baroque et décousu d’où il ressort que la décadence est une chose laide et criarde.

Le Satyricon retrace les déambulations d’un trio d’homosexuels paumés dans la Rome décadente. Ils ne s’appellent pas Pierre Palmade, Mohcine E., Malik Sambou G., mais Encolpe, Ascylte et Giton.

Aujourd’hui, ils s’adonneraient au chemsex, qui ressemble à la version chimique d’une orgie romaine.

La question qui reste en suspens, c’est jusqu’où pousser la comparaison avec Rome. La capitale de l’empire avait son contingent d’esclaves sexuels. Et nous, n’en aurions-nous pas aussi ?

Dans « escort boy », le mot important n’est-il pas « boy » ?

Comment, du reste, qualifier – et sous quel statut – les prostitués qui accompagnaient Pierre Palmade, singulièrement Mohcine E., migrant clandestin et proie facile ?

Le sexe et l’aide aux migrants : sujet tabou. S’il s’invite parfois dans l’actualité, c’est toujours par effraction, lorsqu’une affaire parvient à passer les barrages filtrants des médias centraux. Chaque ONG traîne pourtant son lot de scandales sexuels, Médecins sans frontières, Oxfam, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), mais ces scandales se déroulent au bout du monde, en RDC ou à Haïti.

Loin du cœur, loin des yeux. Certes, il arrive qu’on apprenne qu’un bénévole d’Amnesty International, en Suisse, abuse d’un requérant d’asile.

Parfois, les affaires mettent en cause des personnages publics. Récemment, Michel Durbano, élu socialiste du Var, mis en examen pour « viol » et « proxénétisme » de migrants.

Plus rare (et plus édifiante encore) : cette accusation, en 2016, qui pointait les relations sexuelles que des bénévoles avaient dans la ” jungle de Calais » avec des migrants, dont des garçons ” plus jeunes que l’âge de consentement ».

Le Satyricon pour les nuls

Au fond, rien n’a changé depuis Octave Mirbeau et son terrible Journal d’une femme de chambre qui dépeignait les mœurs de la bourgeoisie à l’époque de l’affaire Dreyfus.

Mirbeau avait fait scandale en montrant l’envers du décor. On ferait pareillement scandale aujourd’hui en publiant le Journal d’un garçon de bain chez un « artistocrate ». 

Il ne s’agit pas de hurler avec les loups mais de remarquer que cette affaire Palmade a valeur d’exemple, ou plutôt de contre-exemple.

Des « Enfoirés » à « Rire contre le racisme », l’amuseur a été de toutes les causes à la mode, à l’image de cette bourgeoisie-bohème huppée et progressiste, jamais à court d’une leçon de morale, mais qui fait venir son personnel de maison de contrées exotiques et réinvente le tourisme sexuel – à domicile.

On ne s’étonnera pas, avec cela, que l’Occident soit perçu dans certains coins du globe comme un libre-service sexuel. De Lesbos à la « jungle de Calais », une même rumeur sillonne les routes de l’immigration : l’Europe est le continent des filles faciles et des vieux messieurs cradingues. Soit le Satyricon + la Convention de Genève.

https://www.bvoltaire.fr/point-de-vue-affaire-palmade-le-tourisme-sexuel-a-domicile/

Par ailleurs, Palmade n’a pour l’instant pas fait de prison.

Il sortira prochainement de l’hôpital et sera remis en liberté…

https://www.public.fr/News/Pierre-Palmade-retrouve-sa-liberte-premiere-photo-de-l-humoriste-depuis-l-accident-tragique-et-details-sur-sa-nouvelle-vie-1770452

 

 1,441 total views,  2 views today

image_pdf

22 Commentaires

  1. La gauche sous prétexte de liberté à toujours exagérée dans le domaine du sexe, de la dèfonce, de l Art, de l expression écrite et orale, une prédisposition à l’immoralité, tout ça va très bien avec le multiculturalisme qui est une forme de décadence de notre identité, on entend parfois dire que la gauche Française serait un héritage de la révolution Française par réaction à un pouvoir central et royaliste et à l èglise ?

  2. Ça sent l’étron, l’égout, la dépravation, le caniveau. En se rapprochant de l’Institut du Monde Arabe, il pourrait peut-être décrocher les ” palmades académiques ” .

    • comme toujours vous taisez l’essentiel ;la drogue vient du m a r o c ;pays ami qui empoisonne notre jeunesse depuis 30 ans et comme punition on y va faire du tourisme !!!!!!!!

      aucun francais proteste a la tele ,l’etat complice ,les medias complices et tous associes pour tout ,pour la paix ,et le reste!!!!!!!!!!!!!!!!!

      • Bonjour,

        Personne, à RR, ne veut se taire.

        Perso, je suis pour la méthode américaine : viol de l’espace aérien du Maroc et épandage de pesticide sur les cultures.

        Les pouvoirs locaux qui laissent faire ne nous donnent pas d’autres choix.

  3. Vous avez Gainsbourg et sa poésie :
    Pierre aime les sucettes, les sucettes au Yanis
    Alcool, sex, and drogue.

  4. La DEPECHE a publié un article le 23avril 2023 dans lequel la première réflexion du gugus apprenant l’ampleur qu’avait pris son affaire aurait été de dire “Dis donc, elle va valoir cher, ma première interview”. Ça montre de quoi sont faits les gens comme cet énergumène malfaisant, qui n’ont rien a foutre des dégâts qu’ils peuvent causer, ce type me dégoutte
    source :
    https://www.ladepeche.fr/2023/04/23/affaire-pierre-palmade-dis-donc-elle-va-valoir-cher-ma-premiere-interview-cette-phrase-que-lhumoriste-aurait-vite-regrette-de-dire-11153162.php

    • ouep! a savoir si réellement il l a dit ! je pense surtout au journaliste moi

  5. Qu’est-ce que l’on nage dans le sordide en France… A vomir.

  6. Palmade fait partie de cette “jet set” débridée dégénérée et pleine de fric qui peut tout se permettre, s’il y en a qui ont cru une seconde qu’il allait être foutu en taule ne serais ce qu’une journée ils sont bien naïfs. Palmade relève de la justice des riches et des puissants, pas de la justice impitoyable et intransigeante réservée aux braves couillons de FDS. Il ne fera pas de prison, se fera discret quelques temps et reviendra d’une manière ou d’une autre accompagné par les louanges de la bien bienpensance des gauchos tarés et friqués vantant son courage, son malheur son enfer etc etc Et le sort des victimes qui en ont pris pour perpète passera vite à la trappe…

    • et surtout n oublions pas qu il y avait probablement un fils de riche ou un politicien chez lui et c est surtout celui là qu il faut protéger

  7. “Par ailleurs, Palmade n’a pour l’instant pas fait de prison.

    Il sortira prochainement de l’hôpital et sera remis en liberté…”

    On appelle ça la justice ! J’espère que la famille de ses victimes va se venger !

  8. L’islamisation se fait aussi par le sexe. Palmade a été contaminé, et cela a détruit sa vie

  9. Yanis l’étalon Arabe : Alors Pierre t’aime mon engin ? Pierre Palmade : Oui! Continue Yanis ! Voilà comment je qualifie Pierre Palmade le Cocainomane reconnu et tueur en puissance suite à l’accident qu’il avait provoquer parce que ce type est un immigrationiste forcené tout comme ses congénères Islamo Gauchistes d’extrême gauche comme Laure Adler qui a besoin de migrants pour la sautée, Elise Lucet, Anne Elisabeth Lemoine, Patrick Cohen le suceur Belliciste bref c’est l’équipe de l’anti France !

  10. Même pour les pauvres (ou pas) il y a toujours eu l’immigration pour le sexe tarifé.
    Dans les années 70/80/90 je prenais la rue de Budapest (St Lazare) comme raccourci. A chaque porte une maghrébine qui interpelait les passants masculins. D’ailleurs la moitié de leurs clients étaient de la même origine.
    Un peu plus haut, Porte de Champerret côté Levallois, l’ “accueil” était sub-saharien. Des grosses noires vulgaires squattaient les parkings.
    Des remèdes contre l’amour ces bonnes femmes le plus souvent clandestines.

    A dégoûter de la gente féminine. Surtout quand on est amoureux de sa femme depuis 5 décennies comme je le suis. (et oui, ça existe).

    • bravo! mon beauf et son épouse ont 49 ans de mariage je les adore ils sont tjrs très amoureux aussi ! ça fait plaisir à voir.

Les commentaires sont fermés.